Les données chinoises révèlent d’étranges incohérences dans le déroulement de l’agression tripartite contre la Syrie–Des missiles n’auraient jamais été tirés

Les analystes militaires chinois sont perplexes. L’exploitation des images fournis par leurs satellites-espion au dessus du Levant et de la Méditerranée orientale leur a donné du tournis.

Première constatation assez surprenante, les bâtiments de surface de la marine française supposés avoir pris part à l’attaque tripartite de la Syrie dans la nuit du 13 au 14 avril n’auraient lancé aucun missile de croisière. Les trois frégates multimissions « Aquitaine », « Auvergne » et « Languedoc », traqués au mètre près par les satellites chinois et russes, apparaissent n’avoir tiré aucun projectile lors de la fenêtre de tir spécifique de l’opération.

Cela a laissé incrédules nombre d’analystes chinois, mais l’analyse des signaux électroniques et un échange limité de données avec la Russie a confirmé les premières déductions.

La marine de guerre française n’a tiré aucun missile sur la Syrie dans la nuit du 13 au 14 avril 2018.

Politique délibérée? Brouillage russe? Panne informatique des systèmes de contrôle et de commandement?

Dans un premier temps, Paris a annoncé que tous les missiles MBDA Scalp EG auraient atteint leurs objectifs puis des sources militaires anonymes ont commencé à répandre l’information selon laquelle seuls trois missiles sur douze auraient été lancés suite à une série de dysfonctionnements. Il s’avère maintenant que nous n’en savons rien.

Plus surprenant est le comportement des aéronefs de combat britanniques Tornado GR-4. Les trajectoires suivies par les appareils britanniques sont totalement incompréhensibles au regard de l’objectif supposé de la mission consistant à approcher l’espace aérien syrien pour y lancer dans des conditions optimales des missiles MBDA Storm Shadow. Selon les données chinoises, les pilotes britanniques n’ont pas lésiné sur les moyens pour faire échouer leur mission.

Enfin, les tirs de BGM-109 Tomahawk US à partir de navires de guerre en Méditerranée orientale ou en mer rouge ont connu quelques anomalies et pas des moindres: certains missiles se sont abattus avant d’atteindre l’espace aérien syrien et d’autres, ayant pénétré cet espace, semblaient suivre des trajectoires aléatoires avant de disparaître.

Les analystes chinois ne confirment pas le tir de 103, 105, 110 ou 120 missiles tirés mais estiment que le nombre de missiles devant être lancés devait dépasser les 200 unités.

Bref, on a connu la drôle de guerre en 1940. Maintenant on assiste à de drôles d’attaques où l’on ne sait même pas si les missiles ont été tirés ou non. Décidément, les dessous de cette affaire sont loin d’être connus.

 

 

 

Publicités

80 réflexions sur « Les données chinoises révèlent d’étranges incohérences dans le déroulement de l’agression tripartite contre la Syrie–Des missiles n’auraient jamais été tirés »

  1. intervenant le 24 avril 2018 au symposium GEOINT 2018, le général Raymond A. Thomas III (commandant en chef des Opérations spéciales (USSOCOM), a révélé l’ampleur de la guerre électronique entre les États-Unis et « l’ennemi » (comprendre la Russie).

    Selon lui, « l’ennemi » brouille ou inhibe systématiquement les systèmes US en Syrie, rendant impossible au Pentagone de surveiller la zone de combat. Lors de l’attaque tripartite du 14 avril, l’armée russe est parvenue à hacker les transmissions GPS de sorte que certains missiles ont été détournés. Pis, les systèmes de reconnaissance ami/ennemi ne fonctionnaient plus. Dans ces conditions, il devenait non seulement inutile, mais dangereux d’utiliser les avions de surveillance.

    http://www.voltairenet.org/article200928.html

    Aimé par 1 personne

  2. « Savent-ils que presque aucun officier n’est prêt à accepter d’aller guerroyer contre la Russie ou l’Iran? »

    Il faut espérer que ce que racontent les Chinois (Les trois frégates n’auraient tiré aucun projectile) est faux, parce que sinon cela voudrait dire que, soit :

    Les équipages n’ont pas pu tirer. Peu probable. Ou alors, cela veut dire que la technologie russe a atteint un niveau de science-fiction. Mais dans ce cas, pourquoi cela n’aurait-il pas fonctionné avec les missiles américains ?
    Les équipages n’ont pas voulu tirer, par peur d’une riposte russe. Je ne sais pas si quelqu’un a dit aux marins : « Ne vous inquiétez pas, les Russes ont été prévenus d’avance, vous allez tirer sur des cibles vides, les Russes ne riposteront pas. » Sans doute que non. Et même si c’est le cas, les marins français font-ils vraiment confiance à leur hiérarchie ? C’est pas sûr. Donc, on peut émettre l’hypothèse que les marins français, morts de trouille à l’idée de recevoir des missiles russes en riposte, ont préféré désobéir.

    Logique. Plutôt se faire virer de l’armée que mourir, surtout mourir pour rien. En temps de guerre, le refus d’obéissance, c’est la peine de mort. Mais là, on n’était pas en temps de guerre, Macron l’a dit (« Nous ne sommes pas en guerre contre la Syrie. ») Lorsque tout un équipage désobéit, est-ce qu’ils se retrouvent tous en forteresse ? Encore faut-il qu’ils reviennent en France… On imagine trois frégates et leurs équipages demandant l’asile politique en Grèce… Ça ferait désordre.

    En se plaçant dans l’hypothèse où les Chinois n’ont pas menti, le scandale, s’il était connu, serait tellement grand et déstabilisant pour la nation que tout le monde a préféré étouffer l’affaire.

    Il est peu probable, d’ailleurs, que la connaissance du scandale ait dépassé le niveau des amiraux. C’est à ce niveau-là que la décision d’étouffer l’affaire a pu être prise (je me place toujours dans l’hypothèse où les Chinois disent la vérité sur cette affaire). Mais alors, une question : les marins se sont-ils donnés la peine de jeter à la mer les missiles qui auraient dû être tirés ? On peut le supposer… Les vidéos de tirs de missile fournis par le ministère peuvent être des images d’archives.

    Restons dans l’hypothèse (farfelue, j’en conviens…) que les Chinois disent vrai. Les Russes savent aussi. Les Syriens, de même. Les Américains doivent s’en douter. Bref, la crédibilité militaire de la France, dans ce cas de figure, serait nulle, totalement nulle, mais seul Macron ne le saurait pas…

    J'aime

    1. Finalement on apprend, de source française, que la première frégate, l’Aquitaine, n’a pas pu tirer ses missiles, puis sa doublure non plus. C’est donc la dernière frégate, celle de réserve, la Languedoc, qui a pu enfin tirer trois missiles de croisières navales. (Source : Jean-Marc Tanguy, TV5 Monde).

      Donc, les Chinois n’avaient pas entièrement tort, et à mon avis il y a quatre explications possibles :

      Les Russes sont arrivés à neutraliser l’électronique de deux frégates. Si c’est exact, c’est tout à fait remarquable.
      Les système d’armes embarqués sur les frégates ne sont pas du tout au point, ils fonctionnent une fois sur trois.
      Les courts-circuits ont eu lieu sous les crânes de nos valeureux militaires. Perdant leur sang-froid, ils ont refusé l’obstacle, dans deux frégates sur trois. À ma connaissance, ça ne s’est jamais vu dans l’histoire de France. Si c’est vrai, à Dieu ne plaise, ce sera peut-être considéré par les historiens du futur comme le premier signe indiquant que la France n’existe plus en tant que nation.
      Un mélange des trois raisons précédentes… Les militaires, déjà peu motivés pour affronter les Russes, et démoralisés par les attaques électroniques des Russes, jointes aux défaillances des systèmes d’arme, n’ont pas réussi à lancer les missiles à partir de deux des trois frégates.

      Est-ce que tout ça donne envie d’acheter des missiles français ? Pas vraiment.

      Aimé par 2 personnes

        1. L’attaque du 13-14 avril fut le plus grand fiasco militaire occidental connu à ce jour.
          Un moment historique.
          Les syriens avaient raison de jubiler …

          J'aime

    2. J’ai une autre explication, n’en déplaise à certains: les militaires en charge de ces fameux tirs-fantômes n’ont tout simplement pas joué le « jeu » qui leur était imposé. Pour faire court: ils ont désobéi !…

      J'aime

  3. Nouvelles de Syrie : le Qalamoun oriental vidé de ses salapistes, on ne comprend pas l’acueil des populations locales aux forces de la sécurté intérieure syrienne de B.L.C, veulent-ils une autre fournée de ces beaux, nouveaux et inteligents missiles de la T.V ? Je ne sais et je vais lire le Monde pour me remonter le moral :

    Carte de la région vidée de son S.S.D (Sel Salapiste Modéré) :

    Aimé par 1 personne

    1. Tel l’oiseau de Minerve, qui ne prend son envol qu’à la nuit, voici les citations qui me passent par l’esprit ce soir, et bien le bonsoir :
      « Vous êtes le sel de la terre. Que si le sel perd sa force, avec quoi le salera-t-on ? Il n’est plus bon à rien qu’à être jeté dehors, et qu’à être foulé aux pieds par les hommes. » (Saint-Matthieu, 5, 13).

      « Il a le goût du sel le pain des étrangers, et combien c’est un rude passage, descendre et monter l’escalier des étrangers. Et le plus lourd fardeau que tu porteras, ce sera la mauvaise et inepte compagnie avec qui tu tomberas dans cette vallée de l’exil. De sorte qu’il sera à ton honneur, ensuite, d’avoir été, à toi tout seul, ton propre parti »

      Aimé par 1 personne

      1. Merci M.Cravan de votre érudition. En fait j’ai pris la citation toute prête dans le film la Société du Spectacle de Guy Debord (Oeuvres cinématographiques complètes, éditions Champ Libre, Paris, 1978, p.124-125). Il existe une infinité de traductions de la Divine Comédie de Dante, celle citée ici est quasi-identique à celle d’Antoine de Rivarol (1783) mais diffère par quelques mots, je subodore par conséquent que Debord (ou son ami italien Gianfranco Sanguinetti) l’aura adaptée. Celle de la Pléiade (p.1520), traduite par André Pésard en est fort éloignée.

        Aimé par 2 personnes

    1. C’est lui la source qui a ses sources et d’autres sources; il n’a pas à nous raconter toute sa vie, ce serait bien trop long! Ça prend bien un début quelques parts! Les autres le citeront comme source! hihihi!

      Ça me rappelle lorsque j’étais à l’université, en écriture, lors de nos travaux, on n’avait pas le droit d’écrire par nous-mêmes, lorsque l’on avançait telles ou telles choses, telles ou telles idées, telles ou telles opinions, telles ou telles démonstrations, il fallait référencer ce que nous écrivions, et lorsque je passais outre, le professeur, laissait entendre, que ce n’était pas possible que j’ai écrit ça et ça, et que sûrement j’avais du le copier quelques parts, et que conséquemment je devais tricher, me ramassant avec un échec!

      De lui dire, qu’étend donné, que tous le monde en classe, fonctionnaient de la même façon, selon les directives du professeur, que tous le monde n’étaient pas capable d’écrire par eux-mêmes, et que la preuve étant que tous, indiquaient à la fin de leurs travaux, en référence, les auteurs et les endroits où ils avaient tous copié leurs travaux!

      Et surtout que certains auteurs sont reconnus par les travestiseurs de ce monde et d’autres non!

      Je n’ai pas de source! N’oubliez pas de me citer, hihihi!

      Il y a source et source! Et d’autres Sources!

      Aimé par 3 personnes

      1. C’est une problématique très importante. L’obssession des références dans les travaux scientifiques ou académiques et des sources dans le traitement ou l’analyse de l’ information.
        Un cadre étriqué entravant la pensée ou la réflexion que l’on doit à la scolastique stérile du Moyen-âge, elle-même issue du référencement des clercs musulmans de la décadence (compilateurs compulsifs et impulsifs rejettant toute nouveauté comme une hérésie)…
        Je me rappelle avoir très mal toléré le cadre fort étriqué du monde universitaire.
        Ce n’est pas parce que personne n’a decouvert une cité celtique en Numidie ou en Zeugitane qu’elle n’existe pas (il en existe une au demeurant: Celtianis) ou parce que les fragments ou traductions altérés de Platon ou Aristote sont pleines de réification que l’on ne ressens pas une idée sous-jacente qu’aucun expert n’ose évoquer.
        Je reviens à mes sources.
        Je tiens un blog. Je ne suis pas journaliste.
        Aucune idéologie, aucune appartenance (sauf une minorité non pro de parachutés)…l’esprit de caste prédomine toute sorte d’allégeance.
        Des gens appartenant à des camps rivaux voire ennemis échangent entre eux un tas d’infos officieusement et se foutent ouvertement des politiques suivies par les cons au pouvoir.
        Je vais être plus précis: en 2005 des analystes US échangeaient officieusement et c’était interdit par leur reglementation leur opinion et états d’âme sur des blogs privés (accès restreint)…c’était des experts qui maudissaient leurs élites corrompues.



        Je saute.
        En France les 300 imbéciles heureux qui ont signé une pétition psyop sur un nouvel antisémitisme savent-ils ce que pensent réellement les officiers supérieurs des armées françaises sur leur compte?
        Savent-ils que presque aucun officier n’est prêt à accepter d’aller guerroyer contre la Russie ou l’Iran?
        Que les 3/4 considèrent la France comme un pays sous occupation depuis Sarko? Qu’ils méprisent au plus haut point les 300 signataires?
        Non.
        Ils n’en savent rien.
        Le nouvel antisionisme au sein de l’Armée française est bien plus répandu que la memoria nazie au sein de la Bundeswehr.
        Les médias formatent.
        Nous ici on débat de choses que personne ne veut évoquer.

        Aimé par 1 personne

        1. alors là, ce que vous nous rapportez,

          que ‘le nouvel antisionisme au sein de l’Armée française est bien plus répandu que’ (ce que l’on imaginerait) est une putain de bonne nouvelle!

          aux alentours de 2013 / 2014 dieudonné avait publié des photos de militaires, policiers, pompiers faisant son symbole de ‘rebellion’ (sic?), la célèbre quenelle.
          pitet que c’est insignifiant et que cela n’a rien à voir avec ce dont vous parlez (ie, les officiers supérieurs?)

          en lien? le communautarisme qui est apparu dans l’armée française. témoignage effarant par un soldat ‘blanc’.

          Aimé par 1 personne

        2. << les fragments ou traductions altérés de Platon ou Aristote sont pleines de réification que l’on ne ressens pas une idée sous-jacente qu’aucun expert n’ose évoquer >>
          domage moi je suis prêt a les lire !
          si vous avez …………………………………………………..;une source 😉

          Aimé par 1 personne

        3. Il ne manquait plus que Dieudonné et sa quenelle (salut nazi inversé selon la Police de la Pensée) dans cette galère, les carottes sont cuites et votre cas désespéré !

          Aimé par 1 personne

        4. Nous voyons aussi de plus en plus les armées trop proche de leur peuple se faire démanteler et leurs chefs évincés et remplacer par des sociétés de mercenaires privées et agences secrètes privées! J’en déduit que ces gens ont peur au coup d’état! L’armée nationale a une âme, les mercenaires et les terroristes c’est moins certain! Mais pour eux c’est plus sûre! L’argent peut tout acheter, mais l’âme n’est pas toujours à vendre!

          Aimé par 2 personnes

        5. Cher Strategika51,

          Chaque fois que je lis vos postes et vos commentaires, je suis obligé de chercher dans les dictionnaires moult des termes que vous utilisez, je suis vraiment impressionné (ce n’est pas pour vous jeter des fleurs, je ne vous connait même pas), c’est pour cela d’ailleurs que lorsque j’ouvre ma boite email, ces dernières années, ce sont vos email que je cherche.

          Que DIEU vous bénisse mon cher Monsieur ou ma chère Madame !

          Aimé par 1 personne

        6. Impressionné!

          Merci pour votre commentaire!

          L’âme de l’homme a été impressionnée depuis des centaines de milliers d’années!

          L’impression et la manipulation, la falsification et le mensonge allaient tous dans la même direction, le contrôle et la domination de ce monde carboné de troisième dimension!

          L’impression de notre âme est en voie d’effacement! Et d’impossibilité!

          Lorsque notre vase se vide de notre connaissance terrestre, cela se fait sans effort, lorsque nos mémoires d’âme disparaissent par enchantement sous le Feu de notre Esprit! Une autre connaissance entre en jeu, un autre Verbe, un Savoir Instantané, Naturel, ce qu’Aurobindo, appelait, le Supramental!

          Ensuite vient, au-delà de ce Supramental, au-delà de ce mental, ce que nous sommes réellement, au-delà de notre vie éphémère, au-delà de notre histoire personnelle et collective, et au-delà de toutes connaissances, la Vie Elle-même, la Connaissance Elle-même, Intérieure, au Cœur de notre Être, l’Éternité et l’absolu, ici et maintenant!

          Aujourd’hui, déjà, et bientôt, la transparence sur ce monde sera totale, et le mensonge disparaîtra absolument!

          Un homme ignare, ce que nous sommes tous aujourd’hui, ici sur ce monde, qui n’a par exemple jamais lu un seul livre de sa vie terrestre, de par la Lumière qu’il Est de toute Éternité qui l’investira, de même de nous tous, ici ou ailleurs, se révèlera en tant que Lumière, et rien ne pourra plus lui être caché! Et ce sera la même chose pour tous les hommes de la terre! Et ce sera le Choc pour l’Empire!

          L’impression passera, mais la Lumière que nous sommes tous, ne passera point!

          L’espace entre l’impression et la Lumière ne peut être cernée!

          Mais c’est notre Lumière qui en sortira vain »coeur »!

          Et c’est Elle qui entre en jeu maintenant, et qui utilise notre connaissance terrestre selon ses voies, ceux de l’intelligence de la Lumière!

          Encore merci!

          Aimé par 1 personne

    2. « Au terme d’un périple de 80 jours semé d’embûches, trois explorateurs des temps modernes sont remontés à la source la plus lointaine du Nil, nichée dans les frondaisons de la forêt de Nyungwe, au Rwanda. Aujourd’hui, le Nil ne mesure plus 6.611, mais 6.718 kilomètres… »
      Bon courage aux Modernes à la recherche de leurs sources, elles sont sous votre nez, mais vous êtes incapables de les voir.

      Aimé par 2 personnes

      1. pourquoi le dénommé ‘olivier’ ne se demande pas quelles sont les sources de franceinter à chacune de leur nouvelle information, chaque jour?
        sur le Russiagate, qui a éclaté en 2016 et surtout en décembre 2016, la source c’est la CIA! cela ne les dérange pas, au contraire.

        Aimé par 2 personnes

  4. les yankee se sont-ils reposés sur leurs lauriers pendant que les Russes et les Chinois développaient de nouvelles armes?
    le télégraphiste de c4isrnet.com ne va pas divulguer les armes nord-américaines en développement, même pas certain qu’il les connaisse!

    à quoi a servi le false flag qui devait être utilisé pour ‘rebâtir les défenses de l’amérique?’ tel que les think thank du complexe militaro industriel l’ont prévu dans les années 1990? Pnac, toussa toussa.
    toussa pour rien? 😈

    https://www.c4isrnet.com/electronic-warfare/2018/04/24/socom-chief-syria-most-aggressive-ew-environment-on-earth/

    ‘Syria today presents the “most aggressive [electronic warfare] environment on the planet from our adversaries,” according to the head of Special Operations Command.

    Speaking before an audience at the annual GEOINT symposium April 24 in Tampa, Florida, Gen. Raymond “Tony” Thomas said adversaries are testing the U.S. every day.

    This, he said, has come in the form of knocking down communications and disabling AC-130 aircraft.

    While he did not specifically name any one perpetrator, it is well known that Russia not only possesses advanced EW capabilities, but has deployed it on battlefields in Syria and Eastern Ukraine.

    “They have used Syria as a testing ground for not just aircraft, but also their munitions as well,” Air Force Lt. Gen. VeraLinn “Dash” Jamieson, deputy chief of staff for ISR, said of the Russians at a January event in Washington.

    “I would highlight they have fired off cruise missiles; they have fired off air-to-air missiles; they have used long-range aviation; they have conducted really what I could characterize as their first away-game operations in a complete and continuous deployment arena.”

    NBC News recently reported that Russia has begun to jam small, tactical U.S. drones in Syria. Moreover, defense officials described the use of electronic warfare aircraft, such as the EA-6B for electronic warfare suppression, in the April 13 strikes against alleged Syrian chemical weapons facilities. This could have been to jam advanced air defenses Russia has deployed to the region.

    These factors, along with others including the testing of equipment and concepts in the Ukraine, have influenced the U.S. decision to rebuild electronic warfare capability that atrophied at the conclusion of the Cold War.’

    Aimé par 1 personne

  5. Le commandement de l’armée chinoise, (sous la direction du général-Ministre de la Défense Chinois Wei Fenghe, chef de la Commission Centrale Militaire de l’armée du peuple) ont déjà optimisé l’interception d’attaques de missiles ennemis, et ont une conception tout à fait originale de ce problème!
    il y a peu, J’écrivais : « … Les Russes, les Chinois, et je suppose ( ?) les Syriens, Iraniens, etc., ont de quoi dégommer (ou pas, car il n’est sans doute pas idiot de penser qu’à l’avenir, le détournement de missiles primera sur tout autre, « mode » d’élimination ou de neutralisation de missiles ennemis – et de toutes « nationalités » bien sûr…). Mais il y a plus fort ! Le système d’artillerie de DCA russe Pantsir-S-1, perfectionné au terme de son utilisation en Syrie, est devenu capable d’abattre des roquettes ! … »

    ainsi que : « … Les Russes n’oublient jamais les affronts qu’on leur a fait, remember: aussi, ont-ils élaboré une autre nouveauté pour la marine, sous l’égide de la Direction générale de l’armement, est le nouveau navire de débarquement — une sorte de réponse russe au Mistral.
    Les systèmes russes de guerre électronique, envoyés en Syrie, ont coupé tous les équipements dans la mer Méditerranée. (et pan ! dans le mille!, les navires de guerre ennemis immobilisés, plus possible d’envoyer ni missiles, ni rien… bloqués les tas de ferraille !… »

    et: « … En pensant fortement au futur (plus ou moins proche), la Russie, teste avec succès son dernier système de guerre électronique (et dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres), ils savent que les derniers conflits militaires indiquent, (confrontation directe au monde réel, comme par exemple en opex *en Syrie, où plus de 210 armes nouvelles ont déjà été testées (La Russie a testé 210 nouvelles armes en Syrie, a annoncé le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou), dont le fameux véhicule blindé de soutien de chars BMPT Terminator, qui fut testé par l’armée russe lors d’opération antiterroriste (toujours en Syrie), et qui a été reconnu comme une arme très efficace par les experts d’une revue américaine.), que les derniers conflits militaires indiquent, donc, que le vainqueur sera celui qui verra, entendra et prendra une décision plus rapidement. … »

    Aimé par 1 personne

  6. DU BLOC OÙ LE SOLEIL SE MEURT (BSM) :
    je me permets de poster à nouveau ce post publié ici même avant la punition de la dream team. C’était au sujet du tweet : « Get Ready Russia! »

     » autre hypothèse d’ANONYME (suite c’est un aveu de faiblesse)
    Si on considère qu’il était sincère, il y a quelques jours, lorsqu’il a dit que ses cow-boys devaient quitter la Syrie, ce qui était en accord avec ses propos de campagne, on peut aussi considérer ce tweet comme un appel à l’aide à la Russie. Il est une marionnette contraint d’agir, son salut passe par la capacité de celui qu’il est contraint d’attaquer à l’arrêter. Traduction : je vais t’attaquer s’il te plaît arrête moi, soit suffisamment fort pour m’arrêter.
    Au fond peut-être espère-t-il une défaite plus ou moins invisible, genre guerre électronique, qu’il pourrait déguiser en victoire symbolique et justifier un retrait de la Syrie ?
    Retrait déguisé en victoire pour le public, mais défaite réelle qu’il peut utiliser comme justification auprès de l’état profond pour se retirer de la Syrie et des guerres.
    En d’autres termes il aurait besoin de la Russie un acte de puissance suffisamment dissuasif qui empêche la destruction totale
    Dans une situation où il est condamné à la surenchère, où il lui est interdit de parler directement à celui qu’il est obligé de considérer comme son ennemi, ce tweet pourrait très bien être une demande d’alliance.
    C’est une demande du type : sois suffisamment fort pour arrêter la bête avant qu’elle ne détruise et se détruise . C’est un appel à l’aide.
    Le roi contraint d’agir sous l’emprise de la folie demande à l’autre roi d’être suffisamment fort pour le contenir.
    Dans son langage hyperbolique et agressif, on peut émettre l’hypothèse qu’il il y a le refus d’obéir à l’État profond.
    Tant d’excès chez un homme de plus de 70 ans et qui vient du monde des affaires où il a quand même appris la juste mesure en fréquentant tous les cercles de pouvoir possibles a quelque chose de suspect. Il faut peut-être mettre ce trop plein en relation avec sa campagne anti-guerre et la réalité de l’exercice du pouvoir à laquelle il est confronté.
    Pour construire la paix et donner la priorité aux USA, bref réaliser son programme il a besoin de la Russie mais il ne peut pas parler à la Russie, il est contraint au cri. Mais même dans son cri il lui est interdit de témoigner de l’amitié, seule l’animosité lui est autorisée. C’est donc peut-être dans l’excès, dans le trop, dans l’absurde que se trouve sa demande d’aide à la Russie, comme dans ce tweet qui peut effectivement être qualifié de puéril. Il faut peut être aller au-delà de cette puérilité apparente pour trouver du sens en le considérant comme un roi prisonnier.
    Si cette hypothèse est vraie alors la Russie aurait encore une petite marge de manœuvre pour éviter la grande catastrophe : faire acte de puissance manifeste, suffisamment manifeste pour l’État profond mais qui permet à sa marionnette de garder la face.
    La Russie doit prouver que toute victoire est impossible contre elle. Pour celles et ceux habitués à la pensée binaire (bien/mal, dominant/dominé), l’égalité réelle, concrète est désarçonnante. Ils se perdent, ils deviennent agressifs et hystériques.
    La Russie doit prouver qu’elle est le maître, elle ne peut pas seulement le dire. Après le discours du premier mars, elle doit le prouver. Elle doit prouver qu’elle est la nouvelle force qui redéfinit et structure les relations internationales.
    Elle ne peut se contenter d’un équilibre des forces et d’une recherche de l’égalité en se reposant sur le droit international car celui qui dominait hier sans partage ne peut pas ramener de lui-même la raison du maître qu’il était hier à la raison de l’esclave d’hier, aujourd’hui maître. Cela implique de la sagesse, du lâcher prise reposant sur la reconnaissance d’autrui comme potentiellement son égal. Si le maître dominait en maintenant l’esclave dans un état d’assujettissement, c’est que pour lui légalité n’existe pas ou n’est pas la bonne voie. Voilà peut-être ce que suggère ce tweet. La Russie doit prouver qu’elle est le nouveau maître et que c’est elle qui réécrit le droit international ou est capable de préserver ce qu’elle juge bon. »

    https://strategika51.wordpress.com/2018/04/11/get-ready-russia-trump-threatens-attack-on-syria-moscow-strikes-back/#comments

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour votre commentaire !

      Cela fait des mois que j’ai la même intuition…

      Dans un autre contexte et a une autre époque, la relation Nixon/de Gaulle,qualifiée par Maurice Ferro de « symphonie inachevée », était un peu du même genre…

      Dans une missive manuscrite que Nixon adressait à de Gaulle début 69, il concluait par ses mots :

      «Pour le dire tout net – dans cet âge de dirigeants médiocres dans la plupart des régions du globe – l’esprit de l’Amérique à besoin de votre présence.»

      https://www.persee.fr/doc/rfea_0397-7870_1987_num_32_1_1281

      Aimé par 1 personne

        1. @Anonyme,

          Notre vision commune, à travers le prisme d’une entente tacite entre Trump et Poutine, n’est pas très « confortable », certes (nous n’en aurons vraisemblablement jamais de preuves tangibles…), mais c’est la seule vision qui semble donner un sens au déroulement de cette troisième guerre mondiale – qui ne dit pas son nom – en tenant compte le l’intelligence des deux Présidents, de leur volonté d’épargner au maximum les vies humaines et surtout, de leur lutte contre un ennemi commun : l’état profond américain hégémonique et de ses innombrables guerres incessantes, coups d’état et assassinants politiques depuis plus d’un siècle à travers le monde…, sans oublier la nébuleuse financière apatride qui le dirige, à coup de planche à billets et de corruption…
          Que dieu leur prête vie !…

          Si c’est vraiment la troisième guerre mondiale qui est engagée, elle se joue à deux… L’UE, entravée financièrement, diplomatiquement et militairement par ses traités est condamnée à faire de la figuration jusqu’à ce que Trump n’en ait plus besoin…

          La France à perdu son rang et la partie depuis le départ de de Gaulle… Et au point où nous en sommes, le mieux que puissent faire les Français, c’est de rester calmes et de se préparer au grand « reset » géopolitique qui succédera à la neutralisation des néocons américains, de leurs financiers et de leur ordre monétaire mafieux.

          Si la France doit retrouver sa souveraineté, son indépendance et son influence politique positive sur le Monde et pour tout dire, si Frexit il y a, il viendra conjointement de Washington et de Moscou…

          Aimé par 2 personnes

        2. @Marc, peut-être qu’il faut émettre l’hypothèse que cette troisième guerre mondiale à commencé en septembre 2001 et ne pas exclure l’hypothèse qu’elle commença par un acte d’automutilation, un coup de théâtre qui a commotionné les gens(ébranlement psychologique, stupeur). Cette guerre s’est déroulée sous forme de guerre contre le terrorisme et de révolution de couleur. Ces guerres commencent toujours par des accusations mensongères . Ces accusations mettent les dirigeants des pays ciblés dans une situation d’injonction paradoxale. Faut-il passer son temps à prouver son innocence ou faut-il se préparer à la guerre ? Comment réagir contre des manifestants manipulés de l’extérieur ? Si les dirigeants reagissent brutalement , ils perdent. s’ils laissent les manifestations se développer, ils perdent. La première à sortir de sa léthargie fut la France de Chirac et de Villepin (Irak). Mais il me semble que la première à vraiment comprendre qu’on était dans un nouveau type de guerre et à en tirer toutes les conséquences : c’est la Russie (La Géorgie, la Crimée, la Syrie). À ce nouveau type de guerre, la Russie à elle seule a déjà donné 3 réponses différentes …
          DU BLOC OÙ LE SOLEIL SE MEURT (
          BSM)

          Aimé par 1 personne

        3. @Anonyme,

          Daccord avec votre commentaire mais…

          Chirac et Villepin, c’était bien mais ils se sont très vite retrouvés en porte-à-faux avec l’article 42 du Traité sur l’Union Européenne (T.U.E.) qui s’applique depuis Maastricht, quoiqu’on en pense et qui stipule que « La politique de sécurité et de défense [des États membres] […] est COMPATIBLE [euphémisme dans le texte] avec le cadre du Traité de l’Atlantique Nord. »
          Même avant de réintégrer le commandement de l’OTAN, la France n’avait plus vraiment le choix entre son appartenance à l’UE et une politique extérieure non-alignée…
          Depuis cette époque et avec les trois derniers Présidents, on assiste à l’application sans restriction de l’art.42 du T.U.E. …

          Chirac et Villepin ont brillé, certes,… mais leur position n’a pas empêché la guerre et c’est surtout pour ça que la France n’a pas été poursuivie pour non-respect des traités…
          Avec le verrou supplémentaire que représente le Traité de Lisbonne, être contre la politique américaine de l’OTAN est désormais un casus belli…
          La première étape pour véritablement retrouver une politique extérieure non-alignée, c’est de sortir de l’Union Européenne ET de l’OTAN…

          Aimé par 2 personnes

      1. l’affaire Lafarge commence a faire de très grosses vagues !
        quand le journal Libération publie quelque chose ce n’est jamais pour informer, alors, attaque des anglo-saxon et des sioniste qui se sentent lâchés par macron ?

        Aimé par 1 personne

        1. cela nous le savons tous !
          la question que je me pose c’est pourquoi le juge se permet de remuer la merde !
          le pouvoir est impliqué a tout les niveau ; politique militaire diplomatique service secret !
          qui est derrière ce juge ?

          Aimé par 1 personne

        2. un grand ménage ; j’ai beaucoup de mal a y croire les sionard et Israël est beaucoup trop impliqué et il n’oseront jamais s’attaquer a Israël !
          s’ils s’y attaquaient ce serait attentat sur attentat !

          Aimé par 1 personne

    2. Magnifique analyse qui rejoint les observations d’un auteur russe (Leonid Rechetnikov) dont je viens de lire un texte ; en gros, il défend l’idée d’un retour aux fondamentaux anthropologiques russes (qu’il nomme « sainte russe ») et qu’Alexandre 1e a déjà mis en pratique après la défaite de Napoléon (en pure perte apparemment vu le mépris que le Français moyen confit dans sa moisissure voue encore au peuple Russe) ; en même temps c’est la seule voie ; et – cela me revient à l’instant – la magnanimité d’Alexandre 1e n’a pas été complètement perdue car il suffit d’échanger un peu avec la vraie élite française (j’entends par là – avec des gens réellement éclairés, se construisant sur des valeurs égalitaires et cherchant constamment l’information exacte) pour comprendre à quel point la clique hystérique qui squatte les plateaux-télé et verrouille le pouvoir politique est méprisable.

      J'aime

  7. 1) « semblaient suivre des trajectoires aléatoires avant de disparaître. »
    résultat des courses : après l’ « attaque », les syriens ont fait la fête, dansant dans les rues !

    2) A l’heure de l’internet, la foule d’infos tue l’info.
    J’aime bien RussiaToDay et Sputnik mais même eux (et ont le comprend) diffuse souvent des info mal vérifiée dans la tourmente.

    Au finish : on est incapable de faire le tri.

    Merci quand même aux chinois qui – peu parti prenante dans les agressions, dans le conflit, sont d’une analyse plus objective.. loin des clubs US, supputés « indépendants » mais quand même, basé à Washington 😉 BidONU entre autres.

    Aimé par 1 personne

  8. Les Chinois diffusent une information neutre, objective, pour montrer à leurs adversaires qu’ils connaissent la réalité de leurs capacités militaires. Il est certain qu’ils ont des idées sur les causes de ces observations bizarres, mais les dire n’a aucun intérêt.

    Aimé par 1 personne

  9. Je me suis longtemps demandé si le système russe de brouillage des dispositifs de contrôle commande n’était que de l’intox. Les informations qui lui donnent du crédit se multiplient.

    Aimé par 1 personne

  10. Très étrange en effet ! Cette « attaque » totalement bidon ne peut être normale. Le silence assourdissant de l’alliance occidentale ainsi que celui côté russe indique peut être une intervention alien ? Ce ne serait pas la première fois qu’un élément inattendu perturbe des manoeuvres guerrières ou interfère dans des accidents nucléaires…

    Aimé par 1 personne

    1. toujours la même réponse: pourquoi les Petits Gris n’interviendraient que maintenant et uniquement pour ces tirs de missiles?
      ne me dis pas que les Petits Gris ont leur propre ligne rouge, parce que leur ligne rouge devrait d’abord être l’existence de l’oligarchie bancaire! 😉

      Aimé par 1 personne

      1. On peut fort bien imaginer un groupe de surveillance dédié aux activités guerrières humaines. Ce groupe interviendrait lorsque les événements deviennent trop chauds pour la planète :

        Pourquoi pas ?

        Aimé par 1 personne

  11. Il faut regarder de très près le sujet des futures auditions devant la commission de la défense. Pour l’instant il n’y a rien d’annoncé qui serait intéressant mais les bugs concernant les missiles navals sont des sujets passionnants.

    Aimé par 1 personne

  12. Il me souvient maintenant que quelques jours après cette attaque, l’armée syrienne affirmait aussi avoir été attaquée par Israël et que les systèmes antiaeriens avaient tout intercepté, quelques heures après les Syriens se sont rétracté disant que c’était pas un leurre.

    Aimé par 1 personne

    1. La russie semble avoir été beaucoup moins passive qu’on l’a crû. Donc soi c’est un sabotage massif des assaillants eux mêmes, soit une défaite majeure électronique. La deuxième hypothèse colle bien avec l’idée qu’une attaque massive à tourné court. L’idée de l’arrangement et des cibles autorisées sauvant la face des occidentaux.

      Aimé par 1 personne

      1. je pense aussi que les russes et peut être les chinois ont été très actif !
        je pense que leur hyperactivité ne s’est pas limité au territoire syrien mais que les multiples bug découles de cette hyperactivité .
        1°) que faut il pour griller un système de lancement ?
        en gros des micro-ondes . pour produire des micro-ondes il faut un électro-aimant . les coques des navires sont en acier .
        si les russes savent leurs faire produire des micro-ondes nos charmants militaires ont du passer une bonne heure dans un four micro-ondes a pleine puissance !
        combien ça vas couter de remettre en état toute l’électronique des navires français ?
        2°) << Plus surprenant est le comportement des aéronefs de combat britanniques Tornado GR-4…..Les trajectoires suivies.. …incompréhensibles….>>
        comment se dirigeait ce pilote britannique expérimenté ?
        sans doute avec le GPS donc si de faux signaux GPS ont été émis par des satellite militaire il a du dévier de son objectif avant de rattraper le coup ou renoncer !
        les chinois ne nous donnent que les info que les russes leurs ont demander de donner car ils peuvent apparaitre au premier abord comme une tiers partie !
        si ils n’ont pu envoyer que 105 missiles avant que leurs systèmes n’ai été griller ! ! !

        Aimé par 1 personne

        1. du grand n’importe quoi ! une coque en acier constitue une excellente cage de Faraday ; les canaux GPS militaires sont chiffrés, impossible de les modifier. Tout au plus un brouillage peut interdire leur utilisation mais un MdC ou un avion dispose de bien d’autre moyens de nav. Un pilote pour plusieurs Tornados ? vous connaissez le pilote « expérimenté » ? vous avez le chevelu radar ?

          J'aime

        2. Non : un aimant ne produit pas de micro-ondes. Il faut un klystron mieux (nettement plus puissant) un magnétron.
          Un magnétron équipe tout système radar.. qui produit souvent plusieurs mégawatts.
          Il suffit de pointer une antenne radar ..

          Sur le toit des tours de contrôles où est montée une antenne radar, on trouve des cadavres de pauvres pigeons qui ont eut le malheur de passer dans le faisceau 😦 😉

          Un four à micro-ondes contient un petit magnétron.

          Aimé par 1 personne

        3. merci pour ces précision .
          dans le cas du Donald Cook l’attaque fut aérienne .
          si cela avait été le cas pendant l’opération cela aurait trop visiblement contrevenus aux promesses de non intervention des Russes .
          est il possible d’après vous qu’une attaque de nature a griller l’électronique de lancement des missiles puisse se faire depuis un sous marin ou drone sous marin a travers la coque en acier voir double coque en acier d’un navire ?

          Aimé par 1 personne

    1. Il est incroyable que dans un monde transparent, où l’information circule si vite, que nous ne sachions rien de vraiment sûr ; Le C.C confirme vos premières informations relatives au ciblage de la T.V du palais présidentiel à Damas. Je crains que nous mourrions idiots.

      Aimé par 2 personnes

      1. Peut être que le monde n’est pas si transparent que cela…
        Puis, on peut regarder dehors par une fenêtre, s’il y a du brouillard on ne verra jamais plus loin que derrière la fenêtre…

        Aimé par 1 personne

        1. Mon transparent était ironique, il signifiait exactement le contraire : un monde opaque, plein de bruit (l’informatiob) et de fureur (complots, coups tordus, agents doubles voire triples, opérations sous faux drapeaux)…

          Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.