Afrin: La riposte syrienne

Les forces populaires syriennes, une milice auxiliaire de l’Armée Arabe Syrienne, ont non seulement investi Afrin avec l’aide de groupes armés kurdes mais ripostent depuis une heure au pilonnage de l’artillerie turque.

Des YPG kurdes ont applaudi la riposte des forces populaires syriennes dont les pick-ups et les technicals se sont repliés pour laisser l’artillerie de l’Armée syrienne entrer en action.

Damas aurait longuement évalué la situation à Afrin avant d’ordonner une riposte. Le soutien affiché de l’Armée turque aux rebelles de l’Armée Syrienne Libre ne laissait subsister aucun doute sur les intentions d’Ankara.

 

Publicités

6 réflexions sur « Afrin: La riposte syrienne »

  1. Erdogan: US Is a ‘Double-Faced, Liar, Crook’ Country

    American charm offensive fails to reassure Erdogan US won’t keep driving a dagger into his back

    https://russia-insider.com/en/erdogan-us-double-faced-liar-crook-country/ri22609?ct=t(Russia_Insider_Daily_Headlines11_21_2014)&mc_cid=19bd26f30c&mc_eid=4111838355

    TRADUCTION

    Erdogan: Les États-Unis sont un pays «double face, menteur, croquant»

    L’offensive américaine de charme ne parvient pas à rassurer Erdogan

    Les États-Unis ne continueront pas à enfoncer un poignard dans le dos

    Après la dernière série de menaces américaines et turques, mises en garde et ultimatums, qui a culminé avec Erdogan affirmant que les Américains avaient besoin d’une « gifle ottomane » , les États – Unis ont envoyé plus d’ une série de délégations dirigées par Tillerson, Mattis et McMster pour tenter de réparer la relation:

    L’administration Trump a lancé une nouvelle campagne pour essayer de réparer les liens et de sortir la Turquie de ses alliances approfondies avec la Russie et l’Iran. Dans ce contexte, de hauts responsables américains, dont M. Tillerson, le conseiller en sécurité nationale HR McMaster et le secrétaire à la Défense Jim Mattis, ont eu des discussions intensives avec les dirigeants turcs ces derniers jours pour tenter de persuader M. Erdogan et de ses relations chaleureuses avec Moscou et Téhéran.

    Cela semble avoir fonctionné, mais seulement pour quelques jours. S’adressant au parlement hier, Erdogan a déclaré que les États-Unis sous Trump étaient un « pays à double visage, menteur et escroc ».

    Bien sûr, Erdogan est un célèbre backstabber lui-même.

    C’est intéressant. À un certain niveau et dans une certaine mesure, la Turquie reste une partie de l’Empire. En même temps, Erdogan se sent plus aliéné de Washington qu’un dirigeant d’une «nation voyou».

    C’est intéressant. À un certain niveau et dans une certaine mesure, la Turquie reste une partie de l’Empire. En même temps, Erdogan se sent plus aliéné de Washington qu’un dirigeant d’une «nation voyou».

    MISE À JOUR – Lors d’une réunion aujourd’hui Erdogan a doublé . Il a déclaré que les États-Unis étaient une « machine à mentir », que la Turquie délogerait les combattants kurdes soutenus par le Pentagone de Manbij en Syrie où les troupes américaines sont présentes et qu’un « été chaud » attendait « les organisations terroristes et leurs partisans »:

    « Il semble que l’été sera chaud pour l’organisation terroriste et pour ceux qui la soutiennent . Nous allons d’abord débarrasser Manbij des terroristes et ensuite nous continuerons notre opération afin de sécuriser l’Euphrate oriental pour nous et pour nos frères syriens « , a déclaré Erdoğan lors d’une réunion à Ankara le 23 février.

    « Nous sommes fatigués de reprocher leurs tentatives de légitimer les terroristes du PKK … Nous avons présenté des centaines de cas, y compris [des promesses de responsables américains] à propos de Manbij. Chaque fois que nous disons cela, ils admettent que nous avons raison. Ils sont une machine de mensonge. La Turquie est contre ces tactiques « , a déclaré Erdoğan.

    On peut dire que la fracture américano-turque n’a pas été guérie. Au lieu de cela, il semble qu’Erdogan apprenne ce que les Russes disent depuis un moment – les États-Unis ne sont pas capables d’un accord. Il y a trop d’intérêts concurrents et de centres de pouvoir qui dirigent ses actions.

    Source: Checkpoint Asia

    Aimé par 1 personne

  2. Les Kurdes quoi qu’on en dise ont toujours réussi à faire le plus mauvais choix à chaque fois qu’une opportunité se présentait. Ils ont eu la très mauvaise idée de s’allier avec le diable (US +entité sioniste) afin de faire monter les enchères. Cela est plus ou moins compréhensible de leur point de vue car ils pensaient ainsi avoir une meilleure carte à jouer plus tard en négociant une autonomie voire une indépendance face à la Turquie, la Syrie et l’Iran.
    Mais ils ont oublié un paramètre dans l équation, les amerlocks ou les sionards ne sont pas réputés pour être des gentlemen tenant parole, bien au contraire.

    Aimé par 1 personne

  3. Après le bouclage de la frontière nord-ouest par les groupes des forces populaires syriennes,
    il va y avoir un énorme travail (à Afrin), pour les services de renseignement syriens (mais pas que…) pour repérer et détruire systématiquement les taupes mercenaires du genre Daech, Al-qaeda, etc., qui se sont infiltrées parmi les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l’union démocratique (PYD), avec ou sans leur consentement (après analyses et en considération de ce qui c’est passé à Deir Ez-zor il y a peu…, les terribles massacres de membres et alliés de la résistance pro-syrienne) ?, que la Turquie considère (toutes ! les organisations citées plus haut) comme terroristes, et alors que les combattants de l’Armée syrienne libre (ASL) – quasiment les mêmes mercenaires, mais enrôlés par les Turcs – prennent aussi part aux combats !…

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.