Les kurdes utilisent des Hellfire, des Tow et des Javelin contre les chars Leopard 2 A4 turcs

Outre des missiles de conception russe originaires d’Europe orientale, les combattants des YPG et des forces démocratiques syriennes kurdes utilisent des missiles antichar de fabrication américaine BGM-71 Tow, FGM-148 Javelin et des AGM-114 Hellfire (sur support terrestre) fournis par les forces US pour contrer les chars turcs Leopard 2 A4 autour de la localité syrienne d’Afrin. 

Washington tente d’établir avec l’aide de ses alliés kurdes une forme de bantoustan s’étendant de Hassaka au littoral méditerranéen d’Idlib à cheval entre la Turquie au Nord et le reste de la Syrie avec une extension au Kurdistan irakien à l’est (c’est à l’extrême nord-est de la Syrie et à partir du Kurdistan irakien qu’opèrent les forces spéciales US et leurs alliés au sein de l’OTAN dans la région)

Les services secrets de la Turquie, un pays membre de l’OTAN, ont découvert que certaines unités YPG kurdes défendant Afrin bénéficient d’un soutien logistique US. 

Ankara soutient l’Armée Syrienne Libre et des factions d’Al-Nosra, reconverties dans l’Instance de Libération du Levant tandis que Washington soutient d’autres factions d’Al-Nosra et de l’ASL aux côtés des forces Kurdes. 

Les deux pays sont alliés et partagent le même objectif final en Syrie mais leurs intérêts géostratégiques s’opposent frontalement, notamment sur la très problématique question kurde, devenue l’une des principales cartes qu’utilise Washington dans le jeu syrien. Une carte que la Turquie perçoit comme une menace existentielle majeure.  

6 réflexions sur « Les kurdes utilisent des Hellfire, des Tow et des Javelin contre les chars Leopard 2 A4 turcs »

  1. Parfois, je me demande quelle gueule feraient les américains si des turcs vexaient refourguaient des MANPADs aux cartels mexicains, ou aux talibans.

    Une gentille réponse du berger à le bergère.

    Aimé par 2 people

    1. je pense qu’ils pourraient en avoir un avant gout en Afganistan de la part du Pakistan :
      http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2018/01/16/trump-prepares-to-punish-pakistan/
      traduction partiel :
      ……………il recevra le président du Kazakhstan Nurusultan Nazarbayev plus tard aujourd’hui à la Maison Blanche. Nazarbaïev vient non seulement d’un pays non européen mais d’un pays musulman…………………….termes immédiats, la principale préoccupation de Trump sera de savoir ce que Nazarbayev peut faire pour aider le Pentagone à gagner la guerre en Afghanistan. Le Kazakhstan peut faire la différence. Comme par le passé, il peut permettre aux contingents kazakhs de se battre en Afghanistan; il peut soutenir l’économie afghane; il peut faire des entrées de renseignements vitaux; et il peut jouer un rôle utile lorsqu’il présidera le Conseil de sécurité des Nations Unies en 2018. Le plus important, le Kazakhstan peut fournir une route de transit (en particulier un corridor aérien) via le Réseau de distribution du Nord, qui permettra à Trump d’exercer son droit de punir le Pakistan. même au risque de fermer les deux routes de transit à travers le Pakistan………………Ce sera une réunion très importante à la Maison Blanche pour la sécurité régionale en Asie du Sud et en Asie centrale…………..
      ou de la part de la Russie
      http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2018/02/14/us-massacres-russian-personnel-in-syria/
      Les massacres américains du personnel russe en Syrie

      J'aime

    2. « Une gentille réponse du berger à le bergère. »
      Il semblerait que le grand feu d’artifice tant attendu ces derniéres années par les américains, c’est pour bientot. Ce qui se dit sur la toile.
      – Renforcement massif de l’armée syrienne en vue d’un assault prochain et definitif contre les milices terroristes kurdes soutenus par les américains.
      – De l’autre coté toutes les bases US et britaniques dans la région sont état d’alerte, avec présence de B-2, et B-1.
      – Information à confirmer, et je ne sais pas si c’est vrai, parrait il la semaine dernière 200 russes ont été tués dans un raid US. C’est ce que raconte le journal israèlien Debka, qui a l’habitude des fake news.
      La mort des 200 russes, tu peux nous la confirmer Strategika .

      Aimé par 2 people

  2. C’est à se demander comment ils s’y retrouvent entre factions rivales, donneurs d’ordres, fournisseurs et contractuels divers ; même une chatte aurait du mal à y déceler ses petits !

    Aimé par 3 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s