Corée :  Kim Jong-Un veut unifier la péninsule et évincer les forces US du Sud en se rapprochant avec Séoul

La politique est l’art du possible.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a adressé un message de remerciements à la Corée du Sud après le retour d’une délégation de très haut niveau comprenant le Chef de l’État et la petite soeur du dirigeant suprême de Séoul. 

Il semble que Pyongyang dispose d’une stratégie pour se rapprocher de la Corée du Sud et neutraliser sinon rendre inopérante l’influence US dans la péninsule coréenne. 

Grand admirateur de son grand-père, Kim Il-Sung, le fondateur de la dynastie, Kim Jong-Un s’est juré de se rendre à Séoul.

Cependant à la différence de son grand-père qui avait foulé le sol de la capitale sud-coréenne à la tête de ses armées, Kim Jong-Un compte le faire en homme de paix et en unificateur pour marquer définitivement son nom dans l’histoire coréenne. 

Kim Jong-Un a déjà réussi un défi impossible :  il a hissé sa petite nation isolée et recluse au rang de puissance nucléaire et gagné haut la main son bras de fer avec les États-Unis. Une posture dont rêvent tout bas la plupart des hommes politiques nippons, adversaires déclarés et acharnés de Pyongyang mais qui souhaitent que le Japon dise « Non » à Washington et mette fin à des relations déséquilibrées depuis l’intrusion de « cet impudent Amiral Perry » et la « funeste Convention de Kanagawa de 1854 » laquelle a certes ouvert le Japon à l’ère moderne mais fut le prélude à l’holocauste atomique de 1945 et l’occupation subséquente du Japon après la fin de la seconde guerre mondiale. 

Dans ce sens, l’obsession anti coréenne des élites nippones s’inscrit dans un complexe de supériorité (la Corée fut autrefois occupée par le Japon) touché dans son essence même par la défiance caractérisée et déterminée du Nord à l’égard de l’occupant de l’archipel.

Kim Jong-Un est un homme intelligent et très organisé (est-ce du sans doute à son éducation suisse ? ). Il est impressionné par le degré de développement technologique du Sud, par l’affabilité extrême du président Moon Jar-In et ses idées. Kim aurait déclaré qu’une « Corée unie serait une puissance de premier ordre dans le monde, ce qui effraie au plus point l’impérialisme de Washington. Il a donc ordonné de mettre en oeuvre un processus de rapprochement stratégique avec le Sud avec pour objectif d’évincer les forces US hors de Corée du Sud. 

Les populations du Sud lui sont largement favorables. 

Ce n’est pas pour rien que Washington met en garde (lire :  menace) Séoul contre ce que les américains qualifient déjà d’offensive de « charme » de Pyongyang. 

 

5 réflexions sur « Corée :  Kim Jong-Un veut unifier la péninsule et évincer les forces US du Sud en se rapprochant avec Séoul »

  1. c’est le moment ou jamais mais les US ne laisseront sans doute pas faire !
    en tout cas maintenant qu’il est tranquille du fait de sa bombe il peu se permettre d’attaquer les USA sur leur terrain !

    Aimé par 1 personne

    1. Lorsque le Tao rencontra les grands demeurés occidentaux.
      C’est vrai qu’elle est belle la frangine (de Kim Jung-un) Yo-jong…, et ce coup là, (ainsi que ceux qu’il a commis avant ce coup de grâce… qu’est-ce qu’il leur a mis aux ricains, c’était tordant !) a du faire se retourner dans sa tombe l’ami Guy Debord, et sa « Société du spectacle » ?! Il me plait de plus en plus ce « coco » là. Affaire à suivre…, parce qu’en face (les ricains et consorts) c’est plutôt le genre « pisse froid  » !

      Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s