Russia’s Su-35 Fighter Has a Key Edge over America’s F-22 Stealth Raptor in Battle

Publicités

5 réflexions sur « Russia’s Su-35 Fighter Has a Key Edge over America’s F-22 Stealth Raptor in Battle »

  1. Nul avion n’a autant défrayé la chronique que le F-22.
    Pourtant ceux qui connaissent et suivent l’actualité, l’histoire des combats aériens -de ces 70 dernières années- savent que le F-22 Raptor ne sera en rien l’éelement decisif qui assurera à l’US Air Force la suprematie aérienne tant souhaitée.
    S’il est un fait aujourd’hui que personne ne peut constester, c’est bien la supérioirté US dans ce domaine. Cependant elle est du fait du nombre et non de la qualité. A la question posée par un journaliste aux chef d’état marjor des forces aériennes US :
    Croyez vous dans ce que vous dites sur le F-22 ?
    Sa réponse qui en dit long fût :
    « Je dis sur le F-22 ce qu’on m’ordonne de dire…..« 

    Aimé par 2 personnes

      1. Comme on en avait déja causé lors d’une précédente discussion. La doctrine de combat des airs US se définit comme suit :
        – Superiorité numérique
        – Superiiorité au niveau de la guerre electro-magnétique, avec ce que tout cela implique comme matériel adéquate. Une logistique titanesque.
        – Technoloigie furitive
        – BVR pour les missiles air-air

        Pour appréhender le problème, il est necessaire de revenir en arrière.

        Durant la guerre du Vietnam le gap entre l’US Air Force, et la VPAF était réellement important. En 1965, le fer de lance de l’armée de l’air nord vietnamienne était le Mig-17 Fresco

        Appareil subsonique, equipé d’un radar primitif -quand celui ci voulait bien marcher, ce qui était loin d’etre garanti-, doté exclusivement de puissants cannons comme à l’ancienne. A part ça rien d’autre.

        A la meme épooque, coté US c’était la grosse artillerie
        Commençons par les avions de combat, pour ne citer que les plus celebres, tout au moins ceux utilisés au debut de la guerre..

        Durant la guerre du Vietnam, les US ont developpé la notion de guerre electronique, et pour cela ils avaient dédié des avions spécialisés à cette tache trés specifique, tel que

        E-1 Tracer

        Hawkeye E-2 A-B

        E-A6

        Bien évidemment les US pouvaient compter sur des pilotes aguerris, surrentrainés, parce qu’ils avaient de gros moyens pour les former trés bien. Contrairement aux américains la VPAF qui commencé à naitre seuleument à la fin des années 50 et ne pouvait compter que sur une poignée de pilotes à peine formé. Il est vrai que les nord coréens, et chinois avaient donné un coups de main decisif.

        Lorsque Rolling Thunder avait débuté un peu avant le printemps 1965, personne au monde ne donnait la moindre chance au Vietnam. Les planificateurs à la con de Rolling Thunder, un autre stupide reincarnation d’un tristement celebre Alfred Von Schilffen, avaient « évalué » -du fait de leur savant calculs- qu’au grand maximum le petit Nord Vietnam serait à genoux en six, voir huit semaines. Et que Ho Chi Minh quemanderait un cessez le feu à l’Uncle LBJ. On connait la suite….

        Les américains durant toute la guerre du Vietnam, ont perdu au moins 4.000 avions de combat. Les pilotes de Mig-17 avaient reussi à abattre au moins 70 avions US, y compris des F-8, F-4 Phantom II, et des F-105. La VPAF avait perdu quand à elle entre 200-300 avions. Avions perdus surtout parce que les US étaient en surnombre.

        Le tout missile air-air avait été trés rapidement abandonné sur le F-4 -fer de lance de l’US Air Force et de la Navy- et l’adjonction de cannon fut une obligation. Toute la flotte de F-105 fut décommissionnée du fait des trés lourdes pertes. Au moins 8-900 F-4 Phantom II avait été abattus. Au final presque rien n’a marché coté US, contrairement dailleurs aux fanfaronnades d’une propagande excacerbée. Ce fut un fiasco, dont les conséquences se font encore sentir aujourd’hui, dans les couloirs du Pentagone.
        Je ne peux m’eterniser sur ce post, il deviendrait interminable, mais les enseignements tirés de la guerre du Vietnam, ont montré que les concepts futiuristes, ne tenaient pas vraiment la route.

        Aujourd’hui, finalement, quel est le réel gap entre SU-35 et le F-22 ?

        Retenez bien ceci.
        A chaque fois qu’il y a des exercices grandeur natures entre Migs, Sukhoi contre les avions l’OTAN, les chasseurs bombardiers d’origine soviétique font au moins aussi bien, et souvent mieux que leurs homologues de l’OTAN, à condition qu’il y ait de bons pilotes à bord.

        On reparlera des guerres du Moyen Orient une autre fois, mals les avions russes en l’état actuel des choses, n’ont absolument rien à craindre de leur adversaires US. Et les américains le savent. C’est ce qui a permis de dire à Poutine -ancien pilote- que le SU-35 n’avait rien à craindre de personne.

        Aimé par 2 personnes

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.