MBS ou comment Ryad est devenu un joueur compulsif

La désignation du jeune prince Mohamed Ben Salmane, alias MBS, un habitué des casinos, des bolides de luxe et des Top modèles au poste clé de Ministre de la Défense du Royaume d’Arabie Saoudite, fut suivie par une désastreuse aventure militaire au Yémen voisin qui dure depuis le 26 mars 2015 et des tentatives de rallumer les brasiers syrien et irakien afin de retarder au maximum la fin des hostilités au Levant. En dépit de résultats fort mitigés marqué par un désastre humanitaire sans précédant au Yémen et des attaques contre les confins frontaliers méridionaux du très riche Royaume, MBS est nommé à l’âge de 31 ans prince héritier du Royaume en juin 2017, dérogeant ainsi à la tradition et suscitant le courroux des autres princes de la dynastie mais également de centaines de dignitaires religieux traditionnellement fidèles au palais. Une fois prince héritier, MBS se heurte au très influent Qatar avant de se lancer dans une purge visant d’abord les princes rivaux puis des centaines de membres du puissant clergé Wahabiste.

MBS est connu pour sa propension au jeu et sa réputation de flambeur (il lui est arrivé de dépenser plus de 25 millions de dollars US en une soirée). Il voit très grand et aucune difficulté ne le rébute. Il rompt les relations diplomatiques du Royaume avec la République islamique d’Iran, le grand rival régional et entreprend une série de réformes internes assez révolutionnaires. Par dessus tout, il n’hésite pas à rencontrer les officiels israéliens avec lesquels il partage un ennemi commun: l’axe Damas-Téhéran.

Rupture avec Téhéran, guerre froide avec le Qatar (mis sous blocus) et la Turquie, guerre en cours au Yémen, méfiance vis à vis de Donald Trump malgré la signature d’un fabuleux contrat de presque 400 milliards de dollars US lors de sa visite au Royaume en mai 2017, rapprochement tactique avec la Chine et même la Russie et lancement d’un vaste plan économique baptisé « Royaa 2030 » (Vision 2030) prévoyant la réduction de la dépendance du Royaume vis à vis des hydrocarbures et la diversification de l’économie saoudienne (vente partielle du géant pétrolier Aramco, création de méga projets technologiques, villes nouvelles, etc.), le prince héritier ne compte pas s’arrêter là et entreprend de renforcer sa poigne en dirigeant lui même une commission anti-corruption, avec laquelle il s’attaque à ses rivaux au sein de la très riche dynastie.

C’est un nouveau style. Très audacieux. En Afrique, l’Arabie Saoudite soutient financièrement l’Égypte et le Maroc (achat d’armements, lignes de crédit avantageuses, etc) à la fois contre les menaces internes mais également contre leurs rivaux géopolitiques.

En Eurasie, Ryad est parvenu à un accord avec Moscou pour réguler les prix du pétrole et tente de jouer un rôle en Europe de l’Est, en corrompant la plupart des hommes politiques.

En Asie, l’Arabie Saoudite s’est beaucoup rapprochée de la République populaire de Chine sur le plan économique, histoire d’éloigner ou du moins neutraliser Pékin du Grand Jeu dans la partie centrale du monde. Washington et ses alliés s’occupant à contrecarrer-très difficilement- l’influence de la Chine en Afrique.

Cependant, c’est au Moyen-Orient que se joue le grand jeu. Que se passera t-il après l’intronisation de MBS en tant que Roi? Un flambeur évoluant au milieu de la théorie des jeux dans le domaine géostratégique est un facteur de risque aggravant. D’autant plus qu’il dirige un des pays les plus influents au monde.

Le Moyen-Orient n’est pas prêt de sortir de l’auberge!

Publicités

7 commentaires

  1. Quoi qu’il en soit la Chine sait que même si la coalition occidentale venait détenir quasiment toutes les réserves de pétrole mondiale.
    Ce n’est qu’une supposition bien sûr.
    Eh bien la certitude c’est que la Russie serait toujours là pour lui en fournir.
    La nationalité de celui qui dirige la coalition saoudienne au Yémen n’est pas un élément important.
    Nous avons plusieurs constater que les pays les mieux armées
    ne sont pas ceux là qui gagnent les guerres.
    Ce sont les plus déterminés.
    Et qui sont ils !!!
    Eh bien ce sont ceux à qui ont à porter atteinte à leurs souveraineté à leurs liberté à leurs raison de vivre parmi les leurs chez eux.
    Voilà ce qu’il faut craindre.
    Cette détermination là est sans issue pour les transgresseurs , tôt ou tard ils vaincrons l’envahisseur.
    Tous les coalisés occidentaux sans exception ce sont cassés les dents partout où ils sont allés colonisés un peuple non des leurs .
    Un pays envahit militairement par un autre pays est une mission périlleuse , sans issue .
    Les Saoudien ont juste la capacité de payer des mercenaires qui font la guerre à des innocents civil à leur place .
    L’effet boomerang promet d’être inattendu et destructeurs pour les dirigeants bédouins monarques.

    Aimé par 2 people

  2. il joue peut être encore plus gros cette histoire de prince arrêté il semble qu’il avaient signés une pétition contre lui :
    << Toujours selon Press TV, qui cite le site d’informations libanais al-Ahed, « une pétition, signée par des princes saoudiens, il y a six mois, a été publiée sur les réseaux sociaux mettant en garde le roi Salmane des conséquences désastreuses d’une telle décision ».
    Cette pétition a été envoyée, en décembre 2016, par le bureau du prince saoudien Moukrine ben Abdelaziz, ancien prince héritier d’Arabie Saoudite. Elle a été signée par 21 princes qui ont catégoriquement dénoncé toute éventuelle décision du roi saoudien de nommer son fils en tant que nouveau prince héritier.
    « Nous avons reçu des informations montrant que le prince Mohammed ben Salman dirige le pays au nom du monarque et que celui-ci poursuivra ses fonctions en tant que Serviteur des Lieux saints », indique le texte de la pétition.
    Cette pétition a été signée le 4 décembre 2016 par les princes les plus renommés, dont Tourki ben Fayçal, Walid ben Talal, Mohammed ben Nawaf et Khaled ben Turki. >>
    http://french.almanar.com.lb/460755
    ___________________
    https://fr.sputniknews.com/international/201711051033754636-arabie-saoudite-prince-arret-corruption/
    ______________________
    il faut dire que si l’intérêt de l’Arabie est conserver ses parts de marchés il doit continuer de vendre son pétrole a la chine . pour cela une seule solution : accepter le paiement en yuan !
    et là les USA risque de ne pas être d’accord . . .
    il n’a même pas besoin d’une base chinoise chez lui il a un générale pakistanais qui dirige la coalition contre la Yémen . les pakistanais et les chinois sont plutôt en bon termes non ?
    si il est vraiment joueur . . .

    Aimé par 1 personne

  3. Quand les réserves considerable de l’Arabie saoudite seront assécher.
    Ils hypothéqueront leurs puits de pétrole sous terre équivalent barils.
    Les futurs dettes Saoudienne seront compenser par des près d’argent frais accordé aux monarques de la par des yankees et de la banque mondiale .
    Ce qui correspondra à autant de barils de pétrole encore dans le sous sol Saoudiens qui appartiendra en réalité aux yankees.
    L’objectif des yankees et de réussir cette objectif qui leur tient vraiment à coeur.
    Puis renouveler cette opération par les mêmes moyens ou se déjà employés actuellement en Libye au Soudan au Vénézuela presque dans tous les pays d’Afrique.
    Tout ces pays ont du pétrole du gaz .
    Si les yankees contrôles suffisamment de pays qui possèdent du pétrole et aussi du gaz.
    Et qu’ils puissent fournir ces énergies fossiles à tous les pays de la planète moyennant finances.
    Ils diront dorénavant nous ne n’achèterons plus à la Russie.
    Ils assécheront l’économie de la Russie.
    Aux chinois ils arrêteront d’acheter leurs cinquaillerie.
    Les chinois n’auront donc plus besoin d’acheter les quantités de pétrole à la Russie comme elle le fait aujourd’hui et aussi auprès d’autres producteurs.
    Cette matière première nécessaires qui est utilisée à la fabrication de la production mondiale de ces exportations tout azimuts cessera.
    Ces deux pays puissant seront financièrement dans une situation grave d’assèchement financier insuffisant pour faire tourner leurs pays normalement.
    Des risques envisageable soulèvements populaires serait à prévoir ce qui risquerait de les imploser.
    Et les cailloux dans la chaussure des yankees et des oligarques leurs semblent ils extraits.
    Acculés ces deux puissances seraient extrêmement dangereux.
    La partie ne serait pas terminée pour autant.

    Aimé par 2 people

  4. C’est trop d’éloge fait pour ces criminels incapables de fabriquer seul un manche à balai.
    Moi je vous dis que tout ceux et celles sui gravitent autour de ces bons à rien de pingouins monarques du moyenne orient.
    Veulent qu’une chose , leur pétrole pour certains , leurs frics pour d’autres , et les deux pour certains.
    Les pingouins ont le prestige qu’ils ont plus encore pour très longtemp .
    Le but des yankees ces l’assèchement des réserves économique que possèdent les saoud dans leurs banques.
    En poussant les saoud encore et toujours dans des conflits qui ne les regarde en rien.
    Dans ces conflits il y a des intérêts qui ne servent qu’à l’enrichissement des yankees les européens et bien entendu les israéliens.
    Les Saoudiens sont galvanisé par la peur que ces derniers leurs font miroiter à longueur de temps.
    Ce qui les poussent à se protéger en s’arment de manière excessive abusif.
    Ce qui augmente les commandes d’armes au bénéfice de cela même qui tirent les ficelles dans toutes la région .
    Tous les pays qui collabore avec les monarques du moyenne orient en s’engageant dans des conflits gratuit non justifier et atroces contre des pays qui n’ont rien demandés , bénéficient d’aides financières considérable par ces saoud.
    Et ces pays collaborateurs ont la garantie de ne pas être agresser par par la coalition OTAN.
    Mais ils doivent commettre des génocides qui marquera le côté sombre de leur histoire.
    Ceux qui ne rentre pas dans les rangs seront mis sur une listes et signaler pays hostiles à la démocratie.
    Les Saoudiens et leurs acolytes se dirigent droit vers le néant.
    L’assèchement des réserves économiques va bon train et n’est pas près de s’arrêter jusqu’à le black out , échec et mat.

    Aimé par 3 people

  5. C’est vrai que j’ai jamais eu de mots assez durs pour exprimer mon mépris -à juste titre- vis à vis de cette famille régnante. En d’autre temps, il y eut un roi, notamment Fayçal qui ne faisait pas de concessions vis à vis du droit du peuple palestinien :

    Qui aujourd’hui oserait dire ce qu’il dit ? A tous hasard les laics comme Sissi ? Bouteflika ? ….Il n’y a que les iraniens, Gaza, et les milices libanaises qui osent dire ce genre de propos en ce moment.
    Le roi Fayçal avait completement financé le réarmement de l’Egypte suite à la défaite de la guerre en 1967. Octobre 1973 fut pour Israèl et les USA un cauchemard, meme si cette guerre à cette époque ne poouvait pas etre gagnée par les arabes, ils ont bien failli mettre fin à l’enttité sionniste. Et c’est le roi Fayçal qui a été à l’origine de cette initiative.

    Aimé par 4 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s