Des Awacs russes en Syrie

Un Beriev A50U equipé d’un radar Vega Shmel M aux capacités renforcées est opérationnel en Syrie. 

Un avion Awacs (Air Warning and Control) des forces aérospatiales russes a atterri sur la base Bassel Al-Assad de Hmeimim, trois jours après la salve de missiles de croisière US ayant ciblé une base aérienne syrienne à moitié désaffectée. 
La présence du A50U en Syrie confirme la mise en place d’un nouveau système de défense aérienne et explique les dernières attaques de missiles menées conjointement par les Américains et les israéliens sur certaines cibles au Golan et près de Damas. 

Il est à rappeler que des Awacs US sont basés en Arabie Saoudite depuis les années 80. 

Publicités

18 commentaires

  1. @strategika51

    Voilà une news dont raffole en particulier notre ami Strategika 😉

    C’est le nouveau missile Zircon capable d’atteindre au moins les 10.000 km/h. Autrement dit aucun système en l’état actuel des choses n’est capable de l’arretter.
    Quand on sait combien de visites furent entreprises par les premiers ministres d’Israèl, et secretaire d’états US, troika européenne, pour faire des bavettes à Poutine en le suppliant de ne surtout pas vendre les SSNX-26 Strobile -conçu durant les années 80, donc c’est un engin relativement vieux-, alias Yakhont à la Syrie, l’Iran et la Corée du Nord. Une fois qu’israèliens et américains ont su que les Yakhont étaient en dotation dans l’armée syrienne, plus aucun navires occidentale ne croisent au large des cotes libanaises. Par contraste en 1983-84 je me rappelle des anvoyés spéciaux d’RTL faisait leur documentaires dans le cuirassé New Jersey et nous présentaient le journal televisé, avec les journalistes qui fanfaronnaient derriere un obus de 2 metres, et 408 mm de diametres. Et bien sur on se rappellera tous du fameux Xmas show 1983 avec Bob Hope, et Brooke Shields sur le cuirassé New Jersey à quelques centaines de mètres de Beyrouth.

    Aujourd’hui, du fait du Yakhont, les « courageux » américains se trouvent à plus de 500 km des cotes syriennes, hors de portée des missiles anti-navires syriens. Qu’en sera-t-il demain lorsque le Zircon sera déployé en Syrie ?
    Je rappelle que ce dernier missiles anti-navire n’est plus en phase de test, mais bien en phase deploiement operationel sur des sous marins, et des croiseurs qui sont entrain d’arriver en Syrie, si ce n’est deja fait.

    Aimé par 3 people

  2. nous avons le matériels de haute technologie mais pas les scientifiques qui peuvent maintenir ce matériel; actuellement le contraire est possible mais nécessaire..

    Aimé par 2 people

  3. Je vois mal ce que le Venezuela en aurait fait. Quand Chavez sest fâché avec Uribe, il est clair que l’armée de terre vénézuelienne n’aurait pas fait le poids contre la colombienne qui se coltinait les Farc depuis un bon moment. Dans ce domaine comme dans d’autres, l’expérience, ça compte.

    Aimé par 3 people

    1. « Je vois mal ce que le Venezuela en aurait fait. »

      Justement c’est le contraire, parce qu’aprés les echecs successifs de leur révolutions colorées dans ce pays, les Etats Unis commencent à évoquer de plus en plus ouvertement le renversement du président Maduro par la force. Ils savent que ce qui ne marche pas dans leur tentatives de renversements du président venezuelien, c’est l’armée qui tient bon.

      Démocratie version Uncle Sam, quand un gouvernement n’ouvre pas son pays à l’arbitraire des multinationales US qui viennent le piller, les américains s’arrogent le droit de le renverser via des révolutions dites « colorées ».
      Puis quand un gouvernement démocratiquement élu refuse d’obeir aux injonctions de Washington il est renversé par la rue. Et quand ça ne marche pas l’armée US interviennent par la force dans ce pays pour y « proteger la liberté » -de piller bien sur-. Livrant ainsi le pays à la vindicte prédatrice des multinationales US.
      J’ai bien conscience que l’armée venezuelienne ne gagnera pas face à la force brute des barbares de Washington, néanmoins elle leur infligera suffisement de pertes pour rendre toute occupation du pays impossible. Partant de là tout reste possible.
      Les gouvernements US n’ont toujours respéctés qu’un seul langage : La force brute. Et contrairement à ce que la propagande veut nous faire ingurgiter, à ce jeu là ils sont rarement les plus forts.

      J'aime

  4. L’Iran, la Syrie, la Corée du Nord, l’Equateur et le Venezuela ont un cruel besoin de ce matériel, qui en plus offrirait aux russes des rentrées de devises substantiels en ces temps de vaches maigres. Allez comprendre pourquoi que la direction russe refuse de les vendre. Pressions des Etats Unis ?
    Personne ne demande à la Russe de jouer aux Rambo, mais juste un comportement d’allié responsable.
    Par contraste, le regime nord américain de Washington a vendu des AWACS à Israèl, et l’Arabie Séoudite. Deux pays agresseurs.

    Aimé par 5 people

      1. « …matériel vendu = technologie dévoilée… »
        Excellente remarque. C’est vrai qu’on pourrait se poser la question. En fait nombre d’armées, et en particuliers l’armée russe ont du materiel destiné à l’export, et l’autre pour l’armée russe. C’est pas du tout les memes. Vous imaginez bien que les S-300 vendus à l’Iran, à la Grece -membre de l’OTAN- n’ont certainement pas les memes carractéristiques que ceux en usage dans la defense aérienne aérienne russe.
        Dailleurs c’est ce qui était reproché -à tord- par les pays arabes à l’URSS. Le problème venait surtout des egyptiens. Ils reprochaient à l’URSS de ne pas leur vendre le meme matériel qui était en usage dans la stavka. Alors que ces memes pays arabes ne se génaient pas pour rompre avec l’URSS, et vendaient le matériel soviétique acheté à des adversaires de l’URSS. L’exemple étant des Mig-23 egyptiens à la RPC.
        Pire: Non sans cynisme ces memes pays arabes faisaient souvent la chasse aux communistes, mais achertaient leur matériel dans les pays communistes. L’Irak et l’Egypte entrre autres étaient de bons exemples.

        Recemment je sais que les Rafale français vendus à l’Egypte n’ont pas les memes carracteeristiques que ce qu’il y a dans l’armée française.

        Par contre il y a des exceptions, le matériel que reçoit Israèl est en général le meme que ce qu’il y a aux USA. Autre chose bien étrange, les AWACS séouidiens sont presque identiques à ceux qu’il y a aux USA. On pourrait se demander si les américains ne sont pas tombés sur la tete. En fait il n’en est rien. Les opérateurs travaillant dans les avions radars AWACS les boeing E3 Sentry, ont une formation qui est probablement équivalente à un Bac+4/5. C’est en général plusieur années de lourdes formations et d’experience. Etant donné l’état de décomposition avancée de ce régime de Ryadh, il est forcément incapable de fournir ce genre de personnels hautement qualifiés. Ceux qui sont aux commandes des AWACS séoudiens c’est des mercenaires occidentaux, et vraissemblablement israéliens.

        Un autre exemple les SA-22 Greyhound -alias Pantsir- vendus aux Emirats Arabes Unis. Le problème étant aussi que ce matériel demande une formation de trrés haut niveau, que ne peuvent pas fournir les EAU, donc c’est des mercenaires qui utilisent les Pantsir. C’est probablement des russes, voir des israéliens aussi.

        Aimé par 3 people

        1. Il y a eu un litige concernant les radars en 1967. Je ne me rappelle plus très précisément mais il me semble bien que l’armée de l’air égyptienne avait fait une simulation d’attaques en rase-mortes et les avions n’avaient pas été repérés par les radars, les russes prétendant qu’il ne s’agissait que de problèmes de réglages. Force est de constater qu’il y a plus qu’un problème de réglages, les radars ne surveillaient pas franchement la Méditerranée et une bonne partie de l’attaque israélienne sur le nord-Egypte est passée par là.

          Aimé par 2 people

        2. « Il y a eu un litige concernant les radars en 1967 ?…. »

          Je ne sais pas si c’est une question.
          Ce que je voulais dire n’avait rien à voir avec la guerre de 1967 précisemment. C’est un gros sujet à lui seul. Pour résumer brièvement la guerre de 1967 c’était une attaque surprise. Et comme toutes les attaques surprises dans l’histoire c’était une victoire décisive pour l’état hébreux, et une lourde défaite egyptienne du fait d »énormes erreurs de l’état major égyptien. Toutes les attaques surprises dans l’histoire se soldent en général par la victoire écrasante de l’agresseur. C’était le cas en mai 1940 des nazis contre la France, c’était le cas en juin 1941 des nazis contre l’URSS, et des japonais contre les Etats Unis à Pearl Harbor. Que les israèliens seraient passés par le sud, l’est, où le nord le résultat aurait été exactement le meme.

          Ce que je voulais souligner c’est surtout le fait que les soviétiques fournissaient aux pays arabes de l’armement en particulier dans les avions de combat, des radars deja déclassés par l’armée rouge. Les soviétiques étaient trés mefiants vis à vis des pays arabes, et ils avaient raison. Ces memes pays arabes n’étaient ni alliés, ni amis, mais des clients dont les comportements pouvaient être imprevisibles.
          Les relations entre les egyptiens et les conseilleurs soviétiques n’ont jamais été trés simples.
          Pour la petite histoire j’avais lu un article, il y a trés longtemps concernant des notes de conseillers militaires soviétiques qui se trouvaient en Egypte qui étaient exaspérés par l’arrogance dont faisaient preuve leur « clients » et eleves egyptiens. Ce qui a amené fort logiquement à la rupture de 1972-73. Tout ça malgrés le fait que les egyptiens furent les premiers à recevoir des Mig-23. En guise de remerciement les autorités egyptiennes vont vendre ses avions à la Republique Populaire de Chine en froid avec l’URSS à l’époque, et aux Etats Unis dans le but d’évaluer les nouveaux avions à géométries variables. Il était normal que les soviétiques ne vendaient pas ce qu’ils avaient de plus moderne.
          C’est vrai que les radars embarqués des MIg-21, SU-7, Mig-19 arabes avaient des performances largement inférieures à ceux qui étaient dans l’armée rouge. Mais pouvait il en etre autrement ?

          Aimé par 3 people

      1. La question qui se pose est de savoir si ces appareils ont été modifiés suivant des spécifications israéliennes bien précises.
        Pour ma part je pense que cette annonce publique cache le fait que des exemplaires ont du être livrés bien avant.

        Aimé par 2 people

        1. les F35 sont donc considérés opérationnel ou sont ils livrés pour faire croire aux autre acheteurs de l’OTAN qu’ils le sont ?
          Obama avait accordé une sacrée rallonge a l’aide militaire d’Israël !

          Aimé par 3 people

        2. « La question qui se pose est de savoir si ces appareils ont été modifiés suivant des spécifications israéliennes bien précises. »
          Vraissemblablement comme tous les avions de combat qui sont destinés à Israèl.
          « Pour ma part je pense que cette annonce publique cache le fait que des exemplaires ont du être livrés bien avant. »
          C’est une évidence.
          Je soupçonne pour ma part que les récents raids sur l’aéroport de Damas ont été effectués avec des F-35. Comme on en avait déja parlé, la detection entre Damas, et la frontière est/sud est extrement compliquée à cause du relief. On nous a affirmé que les raids ont été menés avec des missiles, evitant autant que possible les attaques à basses altitude et les bombardements classiques au laser, sans doute par crainte de la DCA syrienne qui reste extremement redoutable. Qu’ont ils visé exactement ? Quel est le bilan ? On en sait rien mais une evidence s’impose, les F-35 ont joué un role trés précis au nez et à la barbe des russes. Comme je l’ai dit plus haut, les radars russes, comme les autorités russes laissent les bombardements s’effectuer contre un allié qui est supposé stratégique pour la Russie. Plus que les Etats Unis et Israèl, pour le gouvernement legitime de Syrie, son gros probleme c’est l’alliance russe. Un sale mauvais choix!

          Aimé par 2 people

        3. Je pense que les Israéliens eux-mêmes ont effectué des modifications. Ils l’ont déjà fait sur d’autres avions, avant. Contrairement à ce qui se passe pour les Européens les Israéliens semblent avoir la permission de modifier leur matériel et ce n’est possible qu’en ayant accès au code. Ça en dit long.

          Aimé par 3 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s