De la désillusion derrière un miroir

Raidissement inédit de l’attitude officielle US. Non sans similitude avec la paranoïa anti-communiste durant les épisodes les plus intenses de la guerre froide.

Premier signe: un mémo interne du Département d’Etat interdit désormais de qualifier les différentes factions rebelles armées se battant en Syrie ou en Irak de « terroristes »; pire, les groupes terroristes inscrits comme tels auprès des Nations Unies et du Département d’Etat comme Daech (Organisation de l’Etat Islamique), Al-Qaeda (sous toutes ses formes) et alliés devront être désignés comme des « groupes armés ».

Second signe: Tous les pays suspectés de soutenir implicitement ou en partie les positions de la Russie, de la Chine, de l’Iran ou de la Syrie, subissent déjà une série de pressions croissantes allant de sous-entendus à des menaces directes. Dernier épisode: Washington a mis la pression double sur l’Algérie, le Bénin, le Cambodge, la République Démocratique du Congo, l’Ethiopie et d’autres pays d’Afrique et d’Asie pour qu’ils cessent toute relation avec le consortium nord-coréen Mansudae Overseas Project. Ce dernier est très actif dans ces pays où il sous-traite souvent de gigantesques projets de construction dans un style très particulier et puissant, celui du réalisme socialiste coréen:  (Grande Mosquée d’Alger,  Musée panoramique d’Angkor, le monument de Tiglachin, le Mémorial de l’indépendance de Windhoek, voire la reconstruction d’une fontaine détruite pendant la seconde guerre mondiale à Frankfurt, etc.)

Troisième signe: Les scrupules moraux, du moins pour l’apparence,  n’existent plus du côté des capitales occidentales. L’attaque américaine aux missiles de croisières Tomahawk ayant visé une base aérienne de second ordre de l’armée syrienne n’est pas condamnée comme une violation flagrante du droit international par les alliés de Washington. Cette situation a été aggravée par l’interception en plein vol d’une partie non négligeable de ces missiles de croisière par des Sukhoi Su-35 russes et des Mig-31 syriens.

Quatrième signe: l’empire se montre de moins en moins tolérant vis à vis de toute voix discordante avec sa rhétorique de guerre. Cette situation inquiétante sonne le glas à une certaine conception de la liberté. Cette dernière notion n’existe pas. La blogosphère dite alternative dans sa majorité n’est pas plus libre que la BBC de Londres.

Désillusion.

Nous vivons une époque très particulière. Celle d’une grande désillusion. Donald Trump a beau être un promoteur immobilier et donc forcément un escroc, pouvant se trahir à la première occasion pour la moindre opportunité de gain rapide, il n’en demeure pas moins un homme incapable de saisir la fulgurance d’un basculement historique semblable à celui ayant terrassé l’empire espagnol au faîte de sa puissance. Malédiction mésopotamienne ou pas, les mauvaises actions finissent toujours par nous rattraper…même derrière un miroir!

Advertisements

22 commentaires

  1. Je me délectais de tous ces commentaires très intéressants et me dit qu’il fallait juste modestement faire un petit rappel. Trump n’est pas un illuminé, c’est juste un personnage médiocre comme sait en fabriquer le Peuple américain depuis quelques décennies maintenant. En effet, depuis la chute du mur en 1991 et l’avènement du monde multipolaire, TOUS les présidents américains se sont fait élire en chantant les louanges de la Paix mondiale et en décriant l’interventionnisme, même Dobelyou ! c’est dire.
    En fait je dirai même plus, je trouve qu’il y a là une certaine constance en dépit du fait qu’on observe actuellement un retour de la théorie chère au criminel de guerre Kissinger de « l’homme fou ».
    Ce qui est plus inquiétant en revanche, c’est la fuite en avant qui pousse les USA à influencer ou menacer (la frontière étant infime) les états nations qui soutiendraient ou commerceraient avec leurs ennemis du moment, je pense qu’ils n’ont plus la capacité (militaire) de le faire et de fait cela devient dangereux.
    Le dernier point est que si les USA continuent dans cette voie, cela aura pour effet d’amplifier les antagonismes et de créer comme par le passé, 2 blocs, prélude ultime à la confrontation nucléaire, donc globale.

    Aimé par 1 personne

    1. petite erreur vous l’aurez noté, comprendre « l’avènement du monde unipolaire » et pas « multipolaire » (il est très tard et je vais me coucher de ce pas !)

      Aimé par 1 personne

  2. Je voulais simplement dire qu’a une époque ou tout le monde sait lire avec tout ce savoir disponible a porter de mains, je n’ai jamais trouver les gens aussi idiots.
    Je viens de finir une mission de 6 mois dans un grand groupe Français j’étais entourer de beauf qui ne jure que par ce qu’il on vu a la télé sans une once de réflexions, quand je mettais le doigt sur leur contradiction il s’énervait s’agitait mais restait toujours aussi idiots.
    Je suis tellement désespérer de cette humanité que ce qui va nous arriver est amplement mériter
    Je n’ais aucune confiance en l’être humain. Malheureusement ou heureusement j’ai le don de lire dans les pensées et croyez-moi c’est souvent les plus gentil à l’extérieur qui ont l’intérieur le plus pourri et les gens sont menteurs à un point que vous ne pouvez pas imaginer.
    Heureusement que je n’ai pas de femmes, pas d’enfants et pas d’amis.
    Ce qui va nous arriver n’est ni du fait des Juifs, des Américains, des Anglais, des Français ou autres mais du fait des humains de base.
    C’est quand le bas est pourri que les dirigeants deviennent pourri et non le contraire.
    Les grandes catastrophes vont arriver avec un minimum 2 milliards de mort, je sais ce n’est pas marrant mais Il faut que ces choses arrivent et même ceux qui pense avoir tout prévu avec leur bunkers ne seront pas épargnés.
    La répartition des victimes devrait se faire avec un tiers pour chaque pays, pour que tout le monde se sente concerné et pour que personne ne puisse dire c’est bien fait pour les autres car tout le monde va perdre un tiers de quelque chose.
    33,3% de mort et 66,6% de vivant à méditer !
    Ce tiers revient souvent dans les écritures, tout l’Arsenal du monde ne sauvera pas la peau de ceux qui pensaient s’en servir pour accomplir leurs œuvres.
    Certaines personnes complote mais le plus grand des comploteurs va bientôt nous dévoilé son œuvre et sa va êtres magnifique horreur compris.
    Personne n’est obligé de me croire mais moi j’y crois dur comme fer et je ne suis toujours pas devenu fou, même si beaucoup le souhaiterais ou le voudrais pour se rassurer.
    Si on n’a pas la foi ce genre de message peu paraître loufoque, mais moi je l’ai et en plus j’ai vu et fait tellement de chose irréelle dans ma vie que je ne peux que y croire.
    Une fois Strategika51 ma dit que les vrais fous se trouvaient dans les ministères alors qui d’autre qu’un fou peu battre d’autres fous.
    J’ai toujours mes dons et depuis 6 mois il on atteint un niveau que je ne soupçonnais même pas, les flottes de porte-avion n’on qu’a bien se tenir, surtout celui qui viens de renter pour 18 mois de révision et qui a croisé Poséidon et d’autre nymphe sur le chemin retour mais chut …………

    Aimé par 3 people

  3. @foxhound

    Quand je parle de l’anonymat c’est celui des auteurs dans les commentaires par rapport a ceux qui les lisent et non des fournisseurs d’accès ou des autorités quand je parle du savoir je pense a l’astronomie aux sciences ect… et non des secrets de la politique ou de la géopolitique.

    Sinon je suis vraiment loin d’être naïf je suis juste un éternel incompris.

    Aimé par 3 people

  4. « Cette situation inquiétante sonne le glas à une certaine conception de la liberté. Cette dernière notion n’existe pas. La blogosphère dite alternative dans sa majorité n’est pas plus libre que la BBC de Londres. »

    C’est assez marrant – dans un sens – car je n’ai jamais cru qu’internet pouvait rendre plus « libre ».
    Libre de dire ce que l’on veut, dans la limite du raisonnable, mais pas plus.
    Bon, si c’est pour partager la recette du ragoût de lapin de tata Lucette, y’a pas de problèmes, internet peut aider. Si par contre, vous voulez renverser un gouvernement, ça risque d’être un peu plus ardu (à moins de faire partie d’un gouvernement).

    Bref, internet c’est bien, mais bon, il suffit juste de débrancher la prise pour que les comploteurs de n’importe quels bords soient obligés de revenir aux bons vieux pigeons voyageurs…

    Et la question philosophique du soir est de savoir si on peut être libre sur une planète aux dimensions non infinies…

    Aimé par 3 people

      1. Une âme de poète avec l’écriture en moins, il arrive parfois quand je parle avec des gens que je connais que les gens autour de moi s’arrête de parler pour écouter ce que je dis.
        Heureusement que je parle rarement. 🙂

        Aimé par 3 people

        1. Idem pour moi.
          Je ne parle pas beaucoup, mais lorsque je le fais, tout le monde part en courant… 🙂
          Du coup, je poste des commentaires sur le net…

          Aimé par 4 people

    1. Il y a quand même un gros avantage dans lnternet, tu as la plus grosse base de données disponibles en un clic du moins pour ceux qui y recherchent des choses intéressantes.

      Le Deuxième avantage qui est aussi un gros inconvénient, c’est que l’anonymat permet de voir le vrai visage des gens et il se lâche comme jamais.
      Surtout pour quelqu’un comme moi qui aime bien analyser les humains.

      Pourtant malgré tout se savoir disponible à portée de main je n’ai jamais trouvé les gens aussi idiot que maintenant, ça fait partie des choses que je n’arrive pas à comprendre, quand le savoir était caché il faisait rêver et maintenant qu’il est disponible il est délaissé pour des futilités.

      Aimé par 3 people

      1. @niagaradelyon
        Il y a beaucoup de naiveté dans vos propos.
        « c’est que l’anonymat permet de … »
        L’architecture du web, tout au moins de nos connections a été faite justement pour qu’il n’y ait pas, et surtout pas d’anonymat. Voir le fameux et celebre modele OSI enseigné à tous les étudiants en info, 1° année. On pourrait etre sur le web, sans les FAI, mais justement les pouvoirs ont tout fait pour passer par un FAI. La peur du peuple ? Vous devinez pourquoi…

        « …et il se lâche comme jamais »
        Ca a été fait pour. Ils se lachent sur les commentaires, mais ne s’unissent jamais quand il faut, surrement pas pour revendiquer. Autrement dit du pain béni pour ceux qui dirigent.

        « …tout se savoir disponible…  »
        Tout est fait justement pour entraver l’accés au savoir, via ce qu’ils appellent les moteurs de recherche, qui filtrent, censurent, et vous orientent là où ils veulent que vous allez. Google pour ne cciter qu’eux censurent des dizaines de millions de recherches.
        Et tous les moteurs de recherche dit « open source » sont co-financés par des fondations supposées privées. C’est dire….

        « ….les gens aussi idiot que maintenant… »
        N’etait ce pas ce qui était recherché ?

        « ….disponibles en un clic du moins pour ceux qui y recherchent des choses intéressantes. »
        Les vrais informations justement que vous cherchez, à moins de savoir où, sont difficiles à trouver, quand elles n’émanent pas que d’une seule source.

        Quoiqu’il en soit avec cette guerre à venir qui se déssine en Syrie, tout au moins au Moyen Orient, le monde va se diviser en blocs hostiles du fait des américains. En conséquence l’architecture du web va se transformer complètement dans les années à venir.

        Aimé par 1 personne

  5. Requete adressée à toi Strategika :
    Serait il possible de poster ces deux sujets ?
    http://info-aviation.com/?p=18078
    http://russia-insider.com/en/military/2014/10/20/01-11-39pm/why_f-35_sitting_duck_flankers

    Ce qui est stupéfiant c’est le premier sujet qui traite des invraissemblables progrés de l’industrie Iranienne. Personne ne connait à ce jour ni l’état, ni la réalité de la flotte d’avions de combat iraniens. Cependant il n’echapera à personne que l’industrie aéronautique de ce pays est en voie de se hisser parmi les dix premiers mondiaux, alors que l’Iran avait subit un des embargos les plus séveres de l’histoire. Comme on peut s’en aperçevoir, il n’a en rien réduit la volonté d’indépendance de ce pays. C’est sans doute ce qui a motivé les Etats Unis en recherchant les accords sur le prétendu programme nucléaire militaire.
    C’est avec ce genre d’évenements qu’on mesure la fin du monde d’hier, c’est à dire un monde occidentalo-centré.

    PS: As tu reçu mes emails ?

    Aimé par 1 personne

    1. Fox: hélas je traverse une phase difficile et j’ai pas eu le temps de consulter mes boîtes. Pour compliquer le tout j’ai crypté l’accès à ces boîtes et la clé n’est pas à ma portée. Je te répondrais à coup sûr dés que j’aurais le temps de le faire.

      J'aime

  6. Mais aujourd’hui, le « miroir » d’Alice se trouve dans le mécanisme d’amorçage d’une bombe nucléaire ( A ou H ) et la masse critique se déplace à la vitesse de la lumière ….

    Aimé par 1 personne

  7. Trump n’est qu’un clown, depuis qu’il a changé d’avis sur la Syrie, ses mots sont certes plus dur mais j’ai remarqué qu’il parle et bouge avec moins d’assurance qu’avant.
    Il est comme ces gros dur qui se sont pris une dérouillée pour la première fois et qui continue de rouler des mécaniques comme si de rien n’était, mais inconsciemment son corps le trahit.

    Aimé par 3 people

    1. Trump est plus à mon avis plus un homme qui a surestimé l’importance des forces auxquelles il aurait à faire face qu’un clown.
      Un mafieux sûrement. Comment ne pas l’être quand son « core business » est l’immobilier à grande échelle, l’exploitation de casinos et la télé-réalité ? Mais est-il plus mafieux qu’une Clinton ou un Obama, voire un Bush ou un Kennedy ? Je ne le pense pas non plus.

      Sans doute acculé par des affaires dont nous ne savons rien et que ses adversaires utilisent en coulisse il a opéré une volte-face dans plusieurs dossiers de premier plan au risque de fortement décevoir son électorat alors qu’il reste en butte aux critiques de la presse système et aux multiples manifestations de contestation.
      Les revirements de Trump sont plus un baromètre de l’intensité des luttes internes des clans de Washington et de la crise profonde qui secoue l’Amérique qu’une instabilité du personnage.

      Aimé par 4 people

      1. « Les revirements de Trump sont plus un baromètre de l’intensité des luttes internes des clans de Washington et de la crise profonde qui secoue l’Amérique qu’une instabilité du personnage. »

        Je suis en gros d’accord avec vous, sauf sur Trump, parce que personne ne sait ce qu’il a exactement dans la tete. Quand les américains décident quelque chose, en général c’est pas par un claquement de doigts. Contrairement à une idée reçue ils n’agissent pas par impulisivité. Tout ce que vous avez vu à ce jour c’est des plans qui sont trés longtemps préparés bien à l’avance, dix ans en arrière, parfois vingt ans voir plus. On zappe le débat sur Trump et son équipe qui ne sont que des figurants d’une scène, dont eux meme ne comprennent pas l’enjeu.

        La guerre qui se fait jour en Syrie a été décidée des le début des années 2000 et planifié -si si dans les années 80-, elle a été différée du fait de l’éffondrement de l’URSS, de la guerre du golfe, et puis son occupation, et enfin le retrait anticipée des soldats US d’Irak. Il n’en demeure pas moins que le plan lui est toujours resté sur la table, et non dans les tirroirs. En outre il est trés clairement planifié une attaque de grande ampleur contre l’Iran.
        Simplement ce que les américains n’avaient pas du tout prévu, c’est le retour en force et aussi vite de la Russie, ainsi que d’un autre acteur dont ils n’ont aucune prise, la Chine. De plus l’Amérique est quasiment en banqueroute, alors que la Chine est excedentaire, malgrés les diverses crises boursières ourdis par les américains dans le but de faire fuir la finance asiatique vers les Etats Unis. Il semble que cela a été un echec. Si on ajoute à ce tableau le fait que des alliés clefs US comme la Turquie, le Royaume Uni, le Japon ne sont plus aussi dociles, voir carrément hostiles. Personne n’avait vu venir des petits pays comme la Corée du Nord apte à menacer les Etats Unis eux memes, notamment avec leur nouveaux SLBM.
        S’il est vrai que l’appareil d’état US planifie des actions à long terme, parfois à trés long terme, ils ne peuvent néanmoins pas tout prévoir. Et la première chose qui a réellement irrité l’appareil d’état, c’est l’hostilité grandissante de la population US à l’egard du pouvoir. C’est la raison pour laquelle Trump et son son equipe ont été installés à la Maison Blanche.
        Comme les américains ont conscience que leur talon d’achille -c’est le principal- qui est l’armée de terre, ils ne peuvent se risquer dans une aventure dont ils sont sures perdre.
        Je rappelle que le siège de Keh Sahn au Vietnam s’est soldé par une humiliation US, ils ont évité de justesse un Dien Bien Phu, et tout ça par le petit Nord Vietnam, il est vrai aidé par la Chine, et l’URSS. Ce qui a permis l’évacuation des soldats US de keh Sahn, c’était la puissance de feu, qui a réussi à endiguer temporarement l’offensive de l’armée nord vietnanmiemme.
        Dans le cas d’une telle défaite au Moyen Orient, les conséquences seront autrement plus désastreux, en premier lieu Israèl disparait.

        Contrairement à ce que je lis beaucoup, les américains ne sont en rien impulsifs. Ceux qui tiennent l’appareil d’état c’est à la base des gens du nord, réputés d’abord et avant tout pour leur sang froid.
        Pensé que Trump agit à sa guise c’est se tromper lourdement.

        Aimé par 2 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s