Trump [and the Guys Behind Him]Must Accept Reality: ‘The US Has No Power to Put World Affairs in Order At the Moment’

Dropping a mini nuke (officially a MOAB ordnance) on a rocky wasteland in Nangarhar province in Afghanistan after 16 years of war or sending an Armada to threaten North Korea or trying hard to topple President Assad in Syria through Islamist mercenaries are part of the new universal Ad campaign led by a real-estate and tv reality star Donald Trump to give the impression the US are back again as the sole hyperpower…

Great is the illusion. Greater is the delusion. 

A bit of truth came in an influential Chinese paper Op-Ed stating Washington needs to accept the reality that it has no power to put global Affairs in order at the moment. 

Trump is above all the product of Tv reality show and social media, ignoring the reality and trying to shape its own fancy reality. It doesn’t work like that in real world. 

The 10,000 kgs bomb dropped over a rocky area in Eastern Afghanistan was officially an act of revenge after the death of special forces operators in combat against what is now known as ISIS-K (K as Khorasan), a terrorist organization created by the same Agency who once created Air America in Laos during Vietnam war. It did not impress Taliban fighters since they’re witnessing sustained bombing on Rocky areas since Tora Bora. 

The threat of a unilateral military move against North Korea is much more dangerous. It could bring about a universal disaster and you can be sure it will annihilate 90 % of human civilization within a very short time while Trump would keep chanting « huh! It’s very powerful! »inside its bunker. 

Reality check is often enough mandatory for some people. 

Publicités

11 commentaires

  1. ‘The US Has No Power to Put World Affairs in Order At the Moment’
    Je suppose qu’ils savent aussi que demain ils seront dans une situation militaire encore plus difficile… donc il est envisageable qu’ils essaient de pousser leurs 2 principaux challengers dans les cordes, en espérant que l’un s’essouffle, prenne peur ou s’effondre.

    Aimé par 2 people

    1. « …ils essaient de pousser leurs 2 principaux challengers dans les cordes, en espérant que l’un s’essouffle, prenne peur ou s’effondre. »

      Il y a les communiqués officiels faits pour nous qui en general ne valent rien, sauf pour nous dire que tout va mal Et la réalité de ce qui se passen en coulisse, dont nous n’en savons rien. En témoigne ces deux liens. Dans la presse occidentale l’Independant est peut être le moins mauvais.
      http://www.independent.co.uk/voices/donald-trump-russia-putin-rex-tillerson-meeting-moscow-syria-air-strike-assad-all-time-low-a7682886.html

      Ici un autre lien de l’abonimanle Reuters qui vaut ce que ça vaut.
      http://www.reuters.com/article/us-usa-trump-china-northkorea-idUSKBN17D1G6
      Cependant dans ce lien, hormis les conneries genre Trump dit, Trump menace, Trump fait etc….Les américains n’ignorent pas que l’économie chinoise est plus que jamais florissante, de meme que toute l’OCS, alors que leur économie est en faillite. Par delà les gesticulations officielles -faites pour nous-, à Washington on aimerait bien se joindre au projet de route de la Soie, on aimerait bien integrer la banque asiatique etc….

      A la base on ne déclenche une guerre que pour gagner quelque chose, gagner un avantage, garder un privilège, dans le cas d’une guerre mondiale en 2017, tout le monde y perdrait et surtout les Etats Unis.
      A moins qu’ils ont une nouvelle arme apte à vitrifier Chine et Russie -ce qui m’étonnerait fort- ils se passeront de la guerre. La guerre qui se profile contre la Syrie, et l’Iran, est à mon avis uniquement pour stabiliser leur alliés dans la péninsule arabique trés fragilisés, israèl, rassurer les alliés européens et asiatiques. Meme si dans le fond personne n’est dupe.

      Aimé par 3 people

      1. J’ai oublié de citer les sources que j’ai vue

        View story at Medium.com

        Des anneries de ce genre ça foisonne. Avant la presse occidentale meme si elle a toujours été malhonnete informait malgrés tout. Il y avait des conneries, mais c’était des conneries intelligentes. Aujourd’hui ils ne se retiennent plus. J’ai commencé à constatter la dérive depuis 2002-2003. Le summum a été l’affaire lybienne, syrienne et ukrainienne. Et ça concerne presque tous les sujets.

        Aimé par 2 people

  2. Trump n’est jamais rien d’autres qu’un enième guignol obliger de faire le clown devant les caméras et crystaliser toutes les haines et les rancoeurs. C’est le génie maléfique du système US, celui de savoir détourner les colères, et les frustrations pour mieux les apprivoiser, et les canaliser. Si vous vous souvenez pour les plus anciens de Reagan c’était exactement ça. Par contre il y a ceux qui gouvernent en coulisse, qu’on ne voit jamais. Et c’est là que se trouve le pouvoir. L’agression recemement contre la Syrie, et le coups monté des armes chimiques a été préparé depuis trés longtemps loin des caméras.

    Pour ce qui est de la Corée du Nord, elle emmerde plus la Chine que tout autre puissance au monde. L’oligarchie mafieuse qui régne à Pekin, ne pense qu’à une chose, le buiseness. Ce faisant, ils ont lançé de grands projets, dont la route de la Soie n’étant que la plus connue. Grace à sa puissance financière la Chine a su retrouver un haut niveau de leadership en Asie. Niveau qu’elle n’a pas eu depuis des siècles, au grand dam des américains.
    L’un des objectifs était de relier Séoul -via la Corée du Nord- à Moscou, puis Paris avec un especé de TGV, sans compter les grands projets dans tous le domaine spatial, informatique, aeronautique, grandes banques asisatiques -qui a meme attiré l’Angleterre c’est dire- etc….Ainsi les alliés asiatiques en dépit des declarations béliqueuses ça et là sont de plus enthousiastes et repondent volontier aux invitaitons chinoises, y compris Taiwan -en voie de satlisation dailleurs-. Les Etats Unis frustrés cherchent par tous les moyens à découpler les pays asiatiques de la Chine.

    Cependant du fait de la dépression, et de la quasi faillite de l’économie amééricaines, les US n’ont plus rien d’autres à proposer que leur outil militaire, à defaut de proposer autre chose .
    Le problème avec l’outil militaire c’est qu’il faut trouver un croquemitaine, et donc la Corée du Nord est le candidat ideal. De provocation en provocation US, la Corée du Nord n’a d’autre choix que de se deferndre et de se raidir face aux menaces d’agression US. Il existe une tension de plus en plus palpable, qui contrarie la serénité dont a besoin le « Biz ». Ce qui de facto contrarie les projets de l’oligarchie chinoise de Pekin.
    L’ennui c’est que la Corée du Nord a un statut de puissance nucléaire de haut niveau, elle peut être à la fois un outil pour les Etats Unis, mais aussi pour la Chine. C’est ce qui explique les déclarations souvent théatrales en Asie actuallement.

    Aimé par 1 personne

    1. Indépendamment de la teneur ou la qualité des articles, il serait bien que l’auteur se relise et passe un coup de correcteur. Les fautes,déprécient toute analyse. De même l’argot, sauf si l’argot est érigé en style et traverse tout le texte. .

      Aimé par 1 personne

      1. ha l’éternel débat entre ceux qui sont attaché au fond et ceux qui ne s’attache qu’a la forme !
        mais il y a pleins d’autre média pour ceux là ( TF1, LE MONDE, LE FIGARO . . . ) faites y un tour ils devraient vous plaire

        Aimé par 2 people

        1. Ben pas vraiment en fait. Les « grands médias » laissent eux aussi passer de plus en plus de fautes et de coquilles. Souvent simplement copiées collées d’une dépêche d’ailleurs.
          Je suis de ceux qui pensent que la forme compte aussi. Elle participe à la crédibilité du fond.

          D’un autre côté réduire la qualité d’un travail à ses seules fautes d’orthographes est assez nul et en dit assez long sur la valeur de celui qui critique.

          Aimé par 3 people

      2. Observation très juste.
        Le correcteur est un luxe absolu pour quelqu’un qui tente de publier un post via un smartphone en courant ou en tentant de se dégager d’une meute aussi sauvage que sanguinaire ou encore-fait véridique, en pleine garde à vue.
        L’usage de l’argot est délibéré. Bien que je ne sois plus en contact avec le monde francophone depuis plus de 32 ans.
        L’utilisation d’un style académique est à proscrire par expérience: il influe très négativement sur la fréquentation en ces temps d’ignorance et d’abrutissement universels.
        Notre monde est celui du nivellement par le bas. Prenez les déclarations de Donald Trump par exemple. C’est affligeant à plus d’un titre. Ou encore Sarko, du même acabit en plus acide. Duterte, le philippin, innove en matière de plongée…Il est vrai que si l’on se laisse aller, on n’utiliserait que des grossièretés sans fin.
        Style journalistique? Je n’ai jamais été journaliste.
        Ceci est un blog perso et n’est plus un site depuis le 25 janvier 2017.
        Le ton y est libre.
        Bien à vous!

        Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s