Syrie: la base aérienne de Chayrat de nouveau opérationnelle

Trois avions de combat ont decollé aujourd’hui de la base aérienne de Chayrat, visée par une attaque de missiles de croisière US. 

Les appareils de l’aviation syrienne ont mené des mission de soutien tactique aux troupes au sol dans le gouvernorat de Homs. 

Les hordes terroristes ont entamé une offensive contre les lignes gouvernementales une heure à peine après la chute des 59 Tomahawks US en territoire syrien. 

Enfin sur ordre du président Al-Assad, le chef d’état-major des forces armées, le général Ali Abdallah Youb s’est rendu sur la base et y a supervisé la reprise des opérations de combat. 

Advertisements

40 commentaires

  1. It’s perfect timke tto make a feww plans foor tthe long runn aand it iss timne to be happy.
    I have reaqd this publish aand if I maay just
    I wish tto suggest yyou soe fascinating issues orr advice.
    Pefhaps youu cann wrte nex articles regardin this article.
    I desire too reaad mote tings approximatelyy it! Hi, I cherck yourr neew stuff daily.

    Youur wtiting style is witty, keep itt up! Itss uch ass yyou learn mmy mind!
    You seem too understand a llot abouut this, suhch as youu
    wrofe thee e book in it orr something. I thinhk tat youu simply couild doo witgh a feww % too
    ppower thee message hime a bit, howevedr innstead off that, this iis fantasxtic blog.
    A fantatic read. I will defiinitely bbe back.

    http://foxnews.net/

    J'aime

  2. Il est à nouveau question de l’efficacité de cette frappe. Mais vue du côté occidental cette fois-ci.
    Selon des infos récentes les objectifs du raid américain auraient largement été atteints. D’une part il y aurait eu la volonté américaine de ne pas détruire le stock d’armes chimiques qui se trouverait encore sur la base d’Al-Chaayrate et d’autre part 20% de la flotte syrienne en état de voler aurait été détruite lors de ce raid. Pas un mot sur les plus de 60% de missiles perdus par contre.
    Que faut-il croire ?

    Aimé par 2 people

    1. « L’arsenal chimique syrien n’avait-il pas été détruit en 2014 ou 2015 ? »

      En plus supervisé par les Etats Unis eux mêmes. Tout le monde a compris le manège US, il n’y a pas besoin de raisons, quand ils veulent la guerre les USA la déclenche de toute façon. Les pretexte meme les plus cons ils les fabriquent. Le problème étant toujours l’adversaire, si les pays agressé inflige suffisament de degats aux agresseurs US, là ils reflechiront, et se rendront compte que c’est pas possible. La Syrie en l’état n’avait pas le matériel qu’il faut. Mais apparement les russes sont entrain de faire ce qu’il faut, il va y avoir plusieur rounds. Les jeux ne font que commencer.

      Aimé par 3 people

  3. Après les attentats hollywoodiens du 11 septembre, les frappes aériennes bidon ?… Dans ce cas, ils ont dû écouler un vieux stock de missiles qui devaient probablement être retirés prochainement du Service ( et ferraillés … ou refilés à SpaceX ).

    Aimé par 2 people

  4. « Trois avions de combat ont decollé aujourd’hui de la base aérienne de Chayrat, visée par une attaque de missiles de croisière US.  »

    C’est le calme avant la tempete. Les raids plus massifs vont reprendre.
    Nous ne sommes qu’au début, la guerre a officiellement commencé le 6 avril 2017, et elle s’arretera jusqu’à l’expulsion definitive des Etats Unis de la région

    Aimé par 3 people

  5. Une petite rectification Strategika. Officiellement c’est bien 59 Tomahawks qui ont été lancés,mais seuls 23 d’entre eux ont touché le sol. Et le reste? Poursuivent-ils toujours leur trajectoire!?

    Aimé par 3 people

    1. @lemodere

      « c’est bien 59 Tomahawks qui ont été lancés,mais seuls 23 d’entre eux ont touché le sol. Et le reste? Poursuivent-ils toujours leur trajectoire ? »
      Bienvenu au club! Ca fait des années que je traque les tomahawks perdus en 1991, perdus en 1999. Au jour d’aujourd’hui, le DoD refuse de communiquer sur l’efficacité supposé de la quincallerie made by Raytheon. C’est les memes qui fabriquent les fameux missiles Patriots sensés avoir abattus 100% des Scuds irakiens en 1991. Mais puisque l’Uncle Sam vous dit que c’est efficace!

      Aimé par 4 people

      1. Mais puisqu’ils le disent, c’est du vrai. Et ceux de 1991, je crains -sérieusement cette fois ci- qu’ils sont toujours sur orbite pour fondre sur leur cible une fois désignée

        Aimé par 2 people

      2. Ce qui est certain est que les Tomahawks originaux des Amérindiens étaient d’une redoutable efficacité …
        Pour le reste j’ai toujours en tête les images de ces missiles survolant Baghdad mais en allant dans la mauvaise direction …

        Aimé par 4 people

        1. « Ce qui est certain est que les Tomahawks originaux des Amérindiens étaient d’une redoutable efficacité … »

          Certes ! Mais c’était à une autre époque.
          Celle où les tribus/ethnies se battaient pour leur territoire ; par pour un bout de terrain situé aux antipodes.
          Celle aussi, où les protagonistes se battaient les yeux dans les yeux. Le seul endroit où l’on peut encore voir ça de nos jour est un ring de boxe…

          Bref, à une époque civilisée…

          Aimé par 1 personne

        2. « Pour le reste j’ai toujours en tête les images de ces missiles survolant Baghdad mais en allant dans la mauvaise direction … »
          A la base le missile de croisière de type Tomahawk comme l’ensemble des missiles de croisières US avaient d’abord été pensés comme des armes stratégique, c’est à dire en principe equipés d’ogives nucleaires. A l’époque, ils avaient été développés pour voler à trés basse altitude, pour cibler des objectifs stratégiques des pays du pacte de Varsovie. Cependant des les années 70 l’URSS avait déja la riposte, puisqu’ils avaient developpé les nouveaux AWACS de type IL-76 Mainstay, qu’on appelle aujourd’hui A-50. Et le Mig-31 equipé de son tout nouveau et nec plus ultra radar phase array. Ce radar les occidentaux mettront 20 ans avant d’en equiper leur avions. Des le déploiement des missiles Tomahawk en Europe en réponse aux SS-20 dans les années 80, les chances de succés étaient faibles, du fait du nouvel equipement soviétique. Les avions de type Mig-31 et Mig-25 modernisés -E266 M pour ceux qui se rappellent- nouveaux pour l’épooque étaient dédiés à l’interception des missiles de croisière.

          Malheureusement pour nous tous, l’URSS s’était effondrée, et les américains restaient la seule super puissance. Ils étaient dans une nouvelle logique, celle de l’établissement d’un empire mondiale. Donc il y eut un changement de doctrine d’emploi des Tomahawk, à présent ils étaient surtout dédiés à consolider l’empire mondial US, et les premiers qui vont en faire l’experience c’est l’Irak en 1991.
          Pourtant contrairement à une idée reçue, malgrés d’incomtestables succés, l’éfficacité réelle de ces missiles est souvent remise en cause, quand elle n’est pas contestée. En tout cas les irakiens vont en abattre beaucoup, comme on en avait déja parlé en 1991, sur les 17 cibles hautement stratégiques, à détruire absolument, seule une cible sera effectivement détruite. Ca sera l’usine de recherche nucléaire, parce qu’elle n’était plus defendue. Toutes les autres seront plus où moins endommagés.

          En 1999 lors de la campagne de Serbie l’echec des missiles sera encore plus flagrant, je sais que les serbes vont en abattre beaucoup. Une fois la guerre terminée, le bilan calamiteux des alliés au dessus du ciel serbe etait là pour témoigner de la totale ineficacité de toute la campagne de bombardement alliée.


          Ci dessus, une des images les plus connue montrant les débris d’un Tomahawk abattu par la DCA serbe.

          Aimé par 3 people

    2. « …59 Tomahawks qui ont été lancés,mais seuls 23 d’entre eux ont touché le sol.  »
      Qui sait si les 36 autres ne se sont pas transformés en feu d’artifice ?
      https://sputniknews.com/military/20121020176766725/
      Le responsable ? C’est le lui.

      Le SA-22 Pantsir est capable d’abattre des missiles de croisières supersoniques qui volent à plus de Mach 3. De plus il a un système de detection passif, c’est à dire que l’avion, furtif où pas s’il vole est capable d’être detecté, sans que cet avion ne s’en rende compte.
      https://vz.ru/news/2014/6/16/691306.html
      Et mieux, le Pantsir est capable de lancer des missiles sol air contre les avions furtifs, mais une fois dans la portée des cannons de 30 mm, l’avion se transforme en feu d’artifice.
      Durant la guerre du golfe en 1991, les américains avaient conscience que leur F-117 était detectable par un vieux radar fixe irakien qui évoluait aux frequence VHF et UHF de type français. Les américains avaient envoyé des forces spéciales pour le détruire. Une fois l’opération achevée, les F-117 ont pu s’envoler. Par contre les pantsirs sont mobiles, il y en a plusieur dizaines. Alors combien de berets verts vont crever pour ça ?
      La guerre commence à peine que déja le SA-22 s’annonce etre un cauchemard pour l’US Air Force.

      Aimé par 3 people

      1. Toute installation radar a son « passif » : le récepteur !… On peut ainsi savoir qu’on se trouve dans le champ d’un radar … sans qu’il sache qu’il est lui-même détecté !… Et par goniométrie, on peut déterminer dans quelle direction il se trouve !.. ( Ce qui est fâcheux s’il s’agit d’un poste fixe !…) Pour le radar irakien , pendant la période « d’exclusion » (1991-2003) où les US voulaient affamer la population irakienne ( pour la contraindre à déposer Saddam Hussein ) , il servit de prétexte au bombardement de localités isolées ( dont le village près des ruines de Babylone ) où les écoles étaient particulièrement visées !… Ces actes criminels ( qui ont valu la corde au Tribunal de Nuremberg ) étaient « justifiés » comme quoi les terroristes prenaient ces édifices comme « bouclier humain » !… Manifestement, ces « boucliers » n’étaient guère efficaces et les « terroristes », les enfants eux-mêmes !… ( On estime à 1 million le nombre d’enfants qui ont péri grâce à la politique d’asphyxie alimentaire menée par les US ( et l’ONU ) en Irak !…)

        Aimé par 2 people

        1. « On estime à 1 million le nombre d’enfants qui ont péri grâce à la politique d’asphyxie alimentaire menée par les US ( et l’ONU ) en Irak !… »
          C’est la version de la démocratie, et des valeurs version Uncle Sam, et Israèl. Ces memes valeurs defendus et reprits en boucle par les Finkelkraut, Gluksmann, le Kouchner, BHL, TF1, France Inter, RTL, etc…. et un autre obscur phi-lo-sophe un certain Keonig dont, je sais pas où ils ont été le chercher…m’enfin.

          Pour ce qui est du vieux radar fixe français qui était apte à detecter les F-117, c’était avant le 17.01.1991 date du déclenchement de l’opération Desert Storm. C’est une sombre et lugubre histoire qui ne grandit pas la France, parce que Mitterand avait rejoint le camps de l’OTAN, abandonnant son allié Irakien et décredibilisant par là meme la politique étrangère française. Il donnera un coups de main décisif au NWO, puis queleques temps aprés il viendra pleurnicher devant les caméras sur le fait qu’il y a guerre entre les Etats Unis et la France. On en discutera plus tard de ce sujet.

          Aimé par 1 personne

        2. Il faut ajouter le pire: la mal formation des nouveaux nés, accouchement précoce, baisse du taux de fertilité et enfin les résidus de poussiére des bombes et obus à uranium enrichi sans compter le traumatisme qui a marqué toute une population et dont les séquelles sont indélébiles.
          C’est pour cela qu’on peut remarquer des visages hagards ne comprenant méme pas ce qui se passe ce qui se passe autour d’eux. La souffrance est subie intérieurement: L’image globale des déplacés en offre la meilleure illustration.
          La thérapie de choc a merveilleusement produit son effet

          Aimé par 1 personne

        3. Au Vietnam, c’est « l’agent orange » qui dévaste le patrimoine génétique de la population sur plusieurs générations, probablement jusqu’à la fin du présent siècle !… ( Consulter les biologistes pour obtenir des mesures plus précises …) Les crimes US s’annoncent comme incalculables, imprescriptibles et impardonnables : leur « manifest destiny » les mènera au néant !… ( Evitons seulement de les y accompagner !…)

          Aimé par 1 personne

    3. Les Kalibr russes tirés depuis la mer Caspienne ne sont pas tous arrivés non plus. Mais les pertes semblaient nettement moindres. D’où tenez-vous ces estimations ? Ici avec 23 sur 59 on serait en-dessous de 50% alors qu’on parlait de pertes allant jusqu’à 25% dans le cas des Kalibr.
      Les Syriens n’ont rien revendiqué.

      Aimé par 3 people

      1. Meyssan vient de le confirmer, ça serait bien une vingtaine de missiles qui ont atteint la base aérienne syrienne. Les missiles de croisière Kalibr sont plus récents que les Tomahawk. Par ailleurs ceux qui prétendent qu’il y a eu 25% de perte sont les américains si mes souvenirs sont bons, sans pour autant founir de preuves tangibles.

        Durant les guerres du golfe, et de Serbie, les performances furent calamiteuses. En 1991 sur les 17 sites hautement stratégiques à détruire absolument, les américains en ont à peine complètement détruit…… 1. Tous les autres furent plus où moins endommangés. Le site qui a été détruit c’était l’usine de recherche composant nucléaire, que les irakiens ne defendaient plus.

        Mais ça, ça nous ramene aux vieux débats que nous avons eu Diablo. Pour bombarder de façon décisive, il faut un avion qui vole à basse altitude, et à faible vitesse. Faut pas qu’il y ait quelque chose qui le géne…en gros un scenario hollywoodien. Le missile de croisière est choisi parce qu’il vole en rase motte, donc théoriquement indetectable, et peut toucher de façon précise une cible, mal defendus.

        En règle générale la DCA meme de nos jours fait bonne garde. De plus les nouveaux Pantsir, et autres Tunguska, peuvent sans probleme abattre un missile de croisière.

        Aimé par 3 people

    1.  » soixante millions de dollars  »
      a ce prix là c’est pas cher vous voulez dire .
      vous connaissez les tarifs pour une campagne de pub au niveau internationale ?
      soixante millions de dollars c’est a peine ce que dépense Coca en une année rien que pour la France !

      Aimé par 5 people

    2. Oui, 60 millions pour un résultat nul sauf sur le plan médiatique occidental. C’est vrai. Mais au plus j’y pense au plus je me dis que toute cette histoire n’était finalement qu’un grand show hollywoodien.
      Les Américains ont visé une petite base sur laquelle il n’y avait pas grand chose sinon des avions a retaper. Et le résultat c’est quelques carcasses grillées de vieux coucous déjà cloués au sol mais une piste intacte.

      Les Américains avaient largement les moyens de taper plus fort et plus juste. S’ils avaient voulu ébranler la tête du régime ils l’auraient fait. Mais ils ne l’ont pas fait, ils ont fait de la figuration.
      Ça nous fait presque 10 tomahawk par avion quand même ! Et quelques bâtiments il est vrai.

      Et dire que je rêvais de voir les F-35 en action ! Ach… Ce sera pour la prochaine fois.

      Aimé par 4 people

      1. @Diablo

        J’ai posté la vidéo de Thierry Meyssan. En gros il nous dit que si les missiles Tomahawk sont passés, c’est parce que les russes et les syriens ont désactivé leur systèmes de guerre electronique. J’ai du mal à y croire, mais c’est vrai que j’étais intrigué par le fait qu’ils ont visé une base qui ne présente pas d’atout stratégique majeure.
        Quand Reagan avait attaqué la Libye en 1986, le premier endroit qu’ils ont visé c’était le palais présidentiel. Pareil en 1991, les américains avaient attaqué en premier lieu le palais présidentiel.

        Mais j’ai quand meme du mal à y croire.

        Aimé par 4 people

    1. Effectivement les américains ont sciemment épargné les pistes,ce qui renforce un peu peu plus le scénario du coup monté par Trump,Poutine et Assad pour enfumer tout le monde et mettre en avant la nouvelle autorité de Trump vis à vis de ses alliés vassaux ,Poutine n’en finit pas de façonner l’image sur la scène internationale de son poulain qu’il a installé à la Maison Blanche.

      Aimé par 2 people

        1. Poutine a beaucoup d’agents doubles à son service ,dans les plus hautes sphères du pouvoir americain,Obama lui même pourrait en faire parti ,toutes les fois où Obama rencontrait Poutine ,ils n’étaient jamais laissés seuls,aller comprendre pourquoi ,le secret service craignait-il qu’Obama ne soit
          enrôler par le maître du Kremlin ? L’argent fait des miracles,et Poutine est l’homme le plus riche du monde à la tête du pays le plus vaste . Obama a été le président le plus faible dans sa politique envers la Russie,il a offert la Crimée et la Syrie à son « homologue »russe et a lâché Israël . Plus de temps nous sera nécessaire pour pouvoir décrypter la complexité de ces événements .

          J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s