Trump soutient ouvertement Daech et Al-Qaida…Au delà du miroir

Cela fera bientôt sept ans que nous suivons quelques aspects de l’actualité stratégique. À quelques exceptions près, nous avons toujours vu juste. Et cela continue. 

L’attaque aux missiles de croisière ordonnée par Donald Trump contre une base aérienne syrienne a le mérite de clarifier de façon définitive certains faits: 

  1. Trump et ses mentors soutiennent ouvertement et publiquement ce que l’on appelle par réductionnisme le terrorisme islamiste. En d’autres termes, Al-Qaïda, le pseudo État Islamique et autres nébuleuses de l’Hydre ne sont que des outils au service de l’hégémonie. 

Au delà de la propagande et autres brouillards sémantiques, la guerre en Syrie n’a jamais été une guerre civile mais un énième épisode d’une longue opération militaire hybride menée par Israël, l’Arabie Saoudite, les États-Unis et la Turquie pour remodeler le Levant selon les intérêts sionistes mondiaux. 

  1. Donald Trump n’est qu’une marionnette de plus dont l’attitude ubuesque et clownesque visent moins à tromper la perception des ennemis du système qu’à les récupérer via une manipulation à l’intérieur d’une manipulation. Cette dernière n’est plus fonctionnelle. 

  2. Cette attaque ne sera pas la dernière mais une autre escalade révèle déjà les limites d’un système de prédation: Abe, Hollande (ou son successeur), May ou Merkel ne font que suivre comme des zombies un système éculé et sclérosé, lequel n’a pas pu être amélioré depuis des décennies.  

  3. Que Donald Trump ou ses prédécesseurs sont plus irrationnels que le dirigeant Nord-coréen Kim Jong Un. Ce dernier doit en ce moment bien apprécier la pertinence de sa politique de défense face aux cinglés nommés et non élus (les élections sont une farce) à la tête des pays occidentaux. Les régimes féodaux du Golfe, grands financiers de l’Occident ainsi que l’étrange entité dénommée Israël s’en passent volontiers.

  4. Trump et Erdogan, même combat:les deux hommes brouillons et agitateurs patentés, ont tenté de brouiller les pistes. En vain. Le voile est tombé. 

  5. Les réactions de la Russie, la Chine, l’Iran et leurs alliés seront en adéquation avec la nouvelle donne publique. Cela ne présage nullement d’une paix prochaine. 

  6. Les citoyens européens continueront a payer le prix de ces politiques désastreuses en recevant malgré eux de plus en plus de « réfugiés » ou de migrants. C’est la punition des élites contre les peuples d’Europe.

9 réflexions sur « Trump soutient ouvertement Daech et Al-Qaida…Au delà du miroir »

  1. bonjour S51
    « Abe,Hollande (ou son successeur),May ou Merkel ne font que suivre comme des zombies »
    pourquoi?
    ce que vous savez,ce que nous savons,ils le savent aussi.sinon,pourquoi faire des services de renseignements?ils ne servent pas seulement à ficher des gens,des surfeurs,ou des bloggueurs.alors quoi?allons-nous suivre les us jusqu’en enfer?et accepter toutes leurs provocations?
    quelle sera la réaction russe, si d’aventure, les nazis d’ukraine poussent encore plus le bouchon?et ils vont le faire.on va risquer une guerre pour soutenir des nazis?ou pour soutenir des égorgeurs coupeurs de têtes?pour du gaz?nos »dirigeants » sont fous ou quoi?

    Aimé par 1 personne

    1. je pense que les russe sont déjà en train de s’en occuper .
      l’entrepôt de munitions qui a bruler dernièrement en Ukraine devait être inspecter le lendemain .de fort soupçon de trafic de munition de gros calibre ont été émis .
      qui a votre avis rachète ces munitions ?

      Aimé par 1 personne

  2. Les systèmes S300 et S400 n’ont pas réagit ,le fameux système de brouillage russe dont personne ne parle n’a pas réagit non plus,à croire que ces frappes se sont faites en accord avec les russes et les syriens,en tout cas c’est bien ce que je pense . Trump mène une lutte à mort contre l’état profond américain,ces frappes qui n’ont pas fait énormément de dégâts (voir vidéo ) vu le nombre de missiles (59) lancés ,nous poussent à croire que cette opération vise plutôt à neutraliser le camp des Clinton,et à redorer le blason de Trump auprés de ses alliés en affirmant son autorité ,d’ailleurs c’est la fête au village ,Trump est adulé de toutes parts et félicité par tout ceux qui l’ont critiqué et insulté quelques semaines plus tôt . Washington et Moscou seraient -ils entrain de bluffer tout le monde ,c’est à mon avis tout à fait plausible. Trump veut à tout prix détruire les jihadistes ,il a rencontré beaucoup d’oppositions à cela ,ces mercenaires de haut vol sont indispensables pour les puissances impliquées ,s’en débarrasser n’est pas à l’ordre du jour,car indispensable pour le remodelage régional initialement prévu par les sionistes . Trump joue donc un double jeu ,brouillant ainsi toutes les cartes ,les évènements à venir nous confirmeront si cette analyse est la bonne ; car n’oublions pas ,les USA et la Russie sont les vrais maîtres du jeu.

    Aimé par 3 people

  3. « Donald Trump n’est qu’une marionnette de plus dont l’attitude ubuesque et clownesque visent moins à tromper la perception des ennemis du système qu’à les récupérer via une manipulation à l’intérieur d’une manipulation. »

    Je me souviens il y a quelques mois, je voyais, je lisais nombre de gens -les articles de Meyssan y sont peut etre pour quelques choses- s’enthousiasmer pour un Trump qui semblait hors système à bon nombre de gens anti systèmes. Je ne me jette pas des fleurs, mais je n’avais pas faux.

    Ceux qui connaissent le système US, comme français, comme italien, japonnais, sud coréen etc…savent que ces systèmes sont de fait vérouillés. Aux Etats Unis plus qu’ailleurs c’est une dictature militaire oligarchique implacable, qui n’accepte en aucune opposion.
    Pour commencer qui est Trump ? Un milliardaire, qui a fait fortune dans l’immobilier, donc dans le système. Or l’immobilier c’est justement l’endroit de toutes les transactions douteuses. En ce sens Trump pouvait il etre autre chose qu’un enième appartchik du système ? Son cv est suffisant pour s’en rendre compte.
    Les deux seuls qui se sont opposés de façon frontale au système US c’était Kennedy, il le paiera de sa vie. L’autre étant Nixon qui fut jeté du pouvoir, comme on jette une vieille chaussette. Les elections ne sont pas là pour changer le système, mais pour le valider.

    En ce qui concerne la France, je le rappelle que la fille Le Pen c’est la meme chose que Trump, autrement dit le système. Si elle arrive au pouvoir, si tant est qu’elle y soit, elle fera ce qu’on lui dit de faire.

    Ce qui décidera de l’issue au Moyen Orient, c’est ni Trump, ni Nettanyahu, ni les elections, ni l’ONU etc… mais bien les armes, et à ce jeu là les américains sont loin d’avoir gagné. La partie ne fait que commencer…..

    Aimé par 3 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s