Globo Zionists Attack Syria 

In a flagrant act of blatant aggression, the US Zionists working for the sake of Tel Aviv, Ryad and Ankara, targeted a Syrian Air base with 59 Tomahawk Cruise Missiles, putting the world on the verge of another global conflict. 

The failure to bring about regime change in Syria using Islamist radicals (a mere geopolitical tool created by the Globo Zionists to serve their strategic interests) led the gangsters to use openly US military against Syria. Déjà Vu! 

This is not the first time that the Globo Zionists try to trigger a global conflict. In 1939, terrorist Polish Zionist groups massacred innocent German civilians to provoke Germany to take action in Poland, thus triggering World War 2.

Donald Trump has shown its true nature: another Zionist pawn playing the fool in the White House. 

An intact Syrian old Mig-21 in its hangar after the US attack. At 1,94 million $ a piece, Tomahawk cruise missiles are known for their limited efficiency

The targeted Syrian base was used to respond to the last Israeli air raids against Syria. It has been evacuated prior to the US attack. 

Israel and Saudi Arabia, the main warmongers  in the Syrian War, lauded the attack while Turkey, the arch enemy of both Russia and Syria, called for a no fly zone aiming at helping terrorists inside Syria. 

Publicités

34 commentaires

  1. Sans confondre juridique et juridisme, j’ai tendance à lire via le prisme de conformité au droit. C’est ainsi que je ne me suis pas posé la question quant à cette conformité à propos du groupe terroriste de juifs polonais en 1939. C’est clairement non conforme et il me semble que le modérateur du blog devrait préciser s’il a des réserves sur des propos dans un commentaire, ceci dans le but de se protéger au cas où.. Le blog étant de consultation publique et ayant une page FB également publique, il faut être conscient que tout le monde n’a pas forcément la même conception de la liberté d’expression ni les mêmes limites. Il y a eu des groupes terroristes sionistes (Irgoun, groupe Stern) qui n’ont pas hésité à « traiter » certains juifs non sionistes ou réservés quant à la forme que cela prenait..Quant au contributeur maison dont les ancêtres ont combattu sous les ordres du général Lee, cette caractéristique ne constitue pas à mes yeux une explication recevable à propos de cette histoire de groupe terroriste compposé de juifs polonais qui avait pour but de déclencher un conflit généralisé. Je partage l’avis de Foxhound comme quoi l’URSS a toujours été dans le collimateur d’Hitler qui n’avait pas de besoin autre qu’un prétexte d’où l’incident de Gleiwitz.

    Aimé par 2 people

      1. Ce sera mieux. En cas de lézard, ce qui ne peut être exclu, il conviendra de préciser que le scripteur original est étranger, ignorant du droit français et qu’il y a eu correction quand cela a posé problème, ce qui prouve la bonne foi.

        Aimé par 1 personne

    1. Je ne vais juste dire quelques mots concernant la seconde guerre mondiale. L’Allemagne nazis a été une fabrication du capitalisme anglo-saxon dans l’unique finalité de detruire l’URSS, à defaut de l’affaiblir le plus possible, afin de permettre un débarquement US sur le continent européen pour y changer les structures economiques et sociales. Qu’il y eut provocation où pas, lobby juif où pas, l’unique obsssession des nazis étaient de declencher leur croisade contre le bolchevisme, et surtout l’URSS. Rien, absolument rien ne pouvait les en dissuader. C’était comme on dirait génétique. Vous noterez qu’ils ont laissé les Rothschild à Londres, et à New York, aveuglés qu’ils étaient par leur rage et haine de l’URSS. Manque de bol pour les capitalistes, elle n’a fait que renforcer l’URSS.

      Je pense que dans cet article l’idée de Strategika était de dire, que le lobby sionniste était derrière le declenchement de la seconde guerre mondiale, il l’est necessairement dans cette nouvelle conflagration. C’est une idée courrament répandu dans les millieux antisionistes. Meme si je respecte l’opinion de Strategika, je ne suis pas dans cette optique. Personne ne niera l’effet nefaste de l’AIPAC dans les guerres qui ont commencé depuis 2003. 2003 seuleument ?
      En fait ça remonte depuis Leo Strauss -et meme avant, avec la création de l’etat d’Israèl-, et le poulain que l’AIPAC attendait c’était Reagan -un guignol de service, le Trump de l’époque- à la fin des années 70, une fois arrivé au pouvoir, il s’est lançé, exactement comme aujourd’hui dans l’aventure du Moyen Orient. Au début ils avaient lançé Israèl au Liban, sous le pretexte falacieux d’arreter les roquettes palestiniennes via l’opération Paix en Gallilée, malgrés quelques succés notables en particulier l’expulsion du Fatah du pays du cedres s’est soldée in fine par un veritable fiasco politico-militaire. Il faut dire que les dirigeants vieillissants de l’OLP aspiraient plus qu’à une chose la fin des combats, et une retraite paisible. Contre la Syrie, les américains étaient immediatement venus à la rescousse d’Israèl, aprés 1982-83 sous la forme de force multinationale d’Interposition, en réalité une puissante alliance venant à la rescousse de l’état hebreux, pour achever les plans initiaux. Le plan sera aussi un echec total-grace à l’URSS-. C’est à ce moment là que l’AIPAC va tomber en disgrace. Puis à la faveur de l’effondrement de l’URSS, les américains vont revenir dans la région, grace aux erreurs incalculables de Saddam Hussein. Ca culminera avec l’invasion de l’Irak en 2003. Beaucoup pensent à tord que l’AIPAC est tellement puissant qu’il dirige tout, et fait tout aux USA. Pourtant, pendant cette période l’AIPAC mettra tout son poids dans la balance pour attaquer l’Iran, le complexe militaro-industriel US lui accusera une fin de non recevoir. La raison étant le dramatique echec de l’invasion d’Irak, et la catastrophique campagne israélienne de 2006. Dés 2005 les cercles concentriques du pouvoir US se dechireront place public et finiront par expulser du Pentagone Wolfowicz, Perle, et surtout Rumsfeld. En 2006 fait unique dans l’histoire US, malgrés les reserves de l’AIPAC, les militaires US imposeront au Pentagone Robert Gates sous Bush, et Obama qui a eu pour mission de superviser les plans de retrait d’Irak, et d’Afghanistan. Je ne nie pas dans tout ça, l’exorbitant pouvoir l’AIPAC, qui a mis tout son poids dans la balance pour que les Etats Unis attaquent la Syrie, c’est tout a fait possible, voir probable. Neanmoins c’est pas suffisant pour décider d’une telle guerre qui va avoir de trés lourdes conséquences .

      Ce qui a determiné les Etats Unis à réagir c’était deux raisons intimement liées. La première étant les succés de l’armée syrienne au sol, la seconde qui a tout changé c’est les demandes désespérés du régime morribond des Séouds à Ryadh. En effet que va devenir le royaume de Ryadh si l’armée syrienne pacifie son pays ? L’Irak va à son tour expulser les résidus terroristes. Forcément le retour de flammes emportera le Royaume de Ryadh, dont tout le monde sait qu’il ne peut pas survivre. Si le royaume ne survit pas, c’est la fin des pétro-dollar et donc de l’empire. Si l’empire crève il peut provoquer une implosion des Etats Unis eux memes. C’est pas du virtuel, nombre d’états US se reservent le droit d’emmettre leur propres monnaies, et d’abandonner le dollar, ce qui n’est en fait qu’une bombe à retardement.
      Es ce le fait du hasard si tout de suite aprés le raid, le roi d’Arabie Abdallah a remercié chaleureusement Trump ? Il est possible qu’il y ait une concordance entre les cercles du pouvoir US pour faire de leur mieux afin d’éviter un effondrement prématuré du royaume séoud, tout au moins avoir suffisament de temps pour préparer une transition. De mon point de vue, le poids de Ryadh a été determinant dans cette nouvelle guerre qui s’annonce. Il est possible qu’Israèl profite de la situation temporairement, c’est même probable, mais ce pays ne pourra pas echapper à son sort.

      J'aime

      1. Mon grand-père maternel a été fait prisonnier au début de la guerre de 14. Il me racontait que, discutant avec un officier allemand du camp, celui-ci lui avait dit que si l’Allemagne venait à perdre la guerre, elle remettrait ça dans 20 ans. Il ne faut par ailleurs pas confondre les allemands et les prussiens. Je ne me rappelle plus quel est le dirigeant (Goebbels ?) qui prétendait qu’avec une moyenne de 4 fils par famille, l’Allemagne pouvait faire la guerre tous les 20 ans, 2 tombant au champ d’honneur, les 2 autres perpétuant la race.
        La 2ème guerre mondiale a trouvé ses germes dans les conditions de paix du traité de Versailles, clauses trop dures pour ce qu’il y avait de faible, et trop douces pour ce qu’il y avait de dur. Certaines clauses étaent déshonorantes pour une armée qui n’avait pas été battue en campagne et était toujours sur le sol étranger. Le Mark s’est rapidement complétement dévaloriser alors que la planche a bilets fonctionnait à plein.La populations’appauvrissait rapidement et il y avait un sentiment d’injustice, les troupes allemandes étant toujours en pays étrazngers.par lasuite la crise du Deutschmark était telle qu’elle a entraîné un énorme coupde poing pour l’attaque+

        Aimé par 3 people

        1. « Je ne me rappelle plus quel est le dirigeant (Goebbels ?) qui prétendait qu’avec une moyenne de 4 fils par famille, l’Allemagne pouvait faire la guerre tous les 20 ans, 2 tombants au champ d’honneur, les 2 autres perpétuant la race. »

          J’aime bien les grandes phrases surtout emannants des dirigeants et nazis en plus. 2 tombants au champs d’honneur, oui mais surtout pas les siens, hein ? Quand on se met à lister la fin de des dignitaires nazis, ils se sont presque tous rendus tel des fions. Pour finir meme leur caid, l’Adolphe, fuhrer de la race des Seigneurs…le Marechal Chouikov le traquait dans le tout Berlin, comme on essaye de debusquer un rat dans sa tanière. Au final il avait tellement peur de la mort qu’il s’est flingué. Aucun de ses putains de dirigeants n’est mort au champs d’honneur, pour que l’on puisse dire ah un tel est mort l’arme à la main. Goebels a preferé se flinguer, Goering, Himmler se rendre -j’en passe et des meilleurs-, c’était aux autres de crever. C’est ça les nazis…les grands mots, la cruauté, la barbarie, et pour finir l’extreme lacheté. Ils m’ont toujours inspiré que le mépris. Envie de gerber.

          « La 2ème guerre mondiale a trouvé ses germes dans les conditions de paix du traité de Versailles,… »
          Ca c’est bien vrai.

          « La populations’appauvrissait rapidement et il y avait un sentiment d’injustice,…  »
          C’est vrai. Mais que les choses soient claires j’ai toujours fait la difference entre le peuple allemand, et cette matière fecale nazis. Les premiers à avoir goutté aux camps de concentration c’était d’abord et avant tout les communistes allemands. C’est sur eux que la Gestapo va s’acharner en tout premier. Et il furent nombreux à rejoindre l’URSS. Soit dit en passant les plus zéles, parmi les plus barbares des nazis, beaucoup venaient de ce qu’on appelle aujourd’hui les -pseudo-pays Baltes.

          Aimé par 1 personne

        2. Visiblement les habitants des pays baltes n’ont pas conservé un souvenir brillant de la politique soviétique à leur endroit, ce que le regretté Gérard de Villiers aurait qualifié d’understatement.

          Aimé par 1 personne

  2. J’ai de sérieuses réserves concernant cet article. Il est invraisemblable à l’heure actuelle de protéger par hangar bétonné un Mig 21 antédiluvien qui ne peut plus servir à quoi que ce soit de sérieux. Quant à l’incident prétendument commis par des sionistes polonais en 1939, soyons sérieux. La Wermacht a envahi la Pologne le 01/09/39, soit le lendemain de l’incident de Gleiwitz et une semaine après l’accord de non-agression germano-sovietique. Chacun sur ce blog sait qu’il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton pour déclencher une offensive d’ampleur mais qu’elle doit être planifiée avec une armée dans les starting-blocks. Merci d’éviter le révisionnisme.

    Aimé par 4 people

    1. @cosworth57200

      « Merci d’éviter le révisionnisme. »
      Je pense le contraire. Aprés tout qui fait l’histoire ? Si on a pas le droit de le dire en public, on le dira de toute façon en privé. Ce qu’on nous raconte c’est pas coulé dans le marbre. J’ai toujours entendu des éloges sur Jules Ferry, Voltaire -c’est quasiment de l’idolatrie-, Louis IX -appellé Saint Louis-, Alphonse Daudet, Goncourt, etc…en réalité une bande d’excecrables ordures.

      Pour ma part j’ai toujours pensé et contrairement à ce qu’on nous a enseigné que la guerre 1939-45 a été enclenché suite à l’assassinat du diplomate Ernst vom Rath par Herschel Grynszpan. Et c’est la Pologne qui a foutu tout le monde dans la merde, et qui a commencé les hostilités. Ceci étant dit, pour autant je n’ai jamais éprouvé une quelconque sympathie pour la vermine Nazis. Que les choses soient claires, pour moi je ne vois aucunes differences entre les barbares dirigeants sionnistes qui bombardent des populations civiles à Gaza, au Liban, un Nixon qui envoient ses B-52 bombarder des hopitaux, des écoles, des pavillons à Hanoi en 1972, ni la pourriture nazis qui achevait Lenningrad à coups d’obusiers 200 mm et plus sur le centre ville, et affamant par la meme toute une ville, surtout les femmes et les malheureux enfants. Y avait pas plus laches que les nazis. Par ailleurs les cruels bombardements de cette ordure d’Harris -pourtant anobli par la reine, c’est dire…- sur des villes comme Dresde -on parle de plus 200.000 morts- est tout aussi ignoble. Si on suit l’histoire officielle Harris est un grand général, Nixon, Nettanyahu et Sharon sont des démocrates, et dans tout ça on ne peut que dégueuler sur les nazis ?

      C’est pas parce qu’on fait de l’histoire critique qu’on prend position pour une, où l’autre partie. C’est pas un secret que les banques sionnistes ont toujours voulu la déregulation, la fin des etats, et ont toujours comploté dans ce but. Bon se poser les bonnes questions sans pour autant passer aux extremes ma foi c’est un exercice intellectuel qui peut être interressant. C’est pas pour autant que je trouve la vermine nazis plus reluisante pas plus hier qu’aujourd’hui.

      Aimé par 2 people

      1. Le secrétaire d’ambassade que vous citez n’était pas d’un niveau hiérarchique tel qu’il puisse générer une guerre, pas comme l’attentat de Sarajevo. La 2ème guerre n’est objectivement devenue mondiale qu’avec l’opération Barbarossa et l’attaque de Pearl Harbor qu’il est difficile d’imputer aux juifs polonais.

        Aimé par 2 people

        1. « ….qu’il est difficile d’imputer aux juifs polonais… »
          J’ai jamais imputé la guerre aux juifs polonais. J’ai jamais dit ça. J’ai dit que les mecanismes de la guerre ont commencé à s’enclencher aprés l’assassinat du diplomate nazis, ce qui n’est pas la meme chose. Par ailleurs j’ai dit explicitement que c’est la Pologne qui a commencé les hostilités, je parle explicitement du gouvernement polonais qui nous a foutu dans la merde. Le meme gouvernement polonais-et des pseudo « états » baltes- toujours aussi mal inspiré 70 ans aprés qui installe un bouclier anti missile sur son terrirtoire et qui pousse de tout son poids à la guerre contre la Russie. Je le rappelle ce bouclier ne protege de rien, c’est simplement des armes nucléaires tactiques braquées contre la Russie. L’URSS en 1962 avait aussi deployé des armes nucléaires tactiques à Cuba, les américains avaient répondu par un blocus.

          Pour en revenir à la guerre, de toute façon l’obssession des nazis c’était l’URSS, et la liquidation physique de tous les communistes. Toute la machine de guerre nazis n’avait comme finalité que l’ anéatissement de l’URSS. Quoiqu’il en soit ils auraient de toute façon déclenché les hostilités.

          Aimé par 2 people

        2. Et je suppose qu’Hitler a du chaleureusement féliciter Mussolini pour le manque de mordant de l’armée italienne en Yougoslavie et en Grèce, ce qui a nécessité une intervention allemande et retardé Barbarossa d’au moins 6 semaines. Avec 6 semaines de plus on peut penser que Moscou serait tombée.

          Aimé par 3 people

        3. C’est un trés long sujet sur lequel je ne peux m’attarder, comme vous le comprennez il me tient à coeur.
          « Avec 6 semaines de plus on peut penser que Moscou serait tombée. »
          Ceci étant le tradionnel barratin capitaliste qui consiste à se disculper et à faire croire que non seuleument la Wehrmacht était invicible, à l’exception du temps qui a beneficié à l’armée rouge, mais aussi dissimuler leur humiliation. En effet, il n’a fallu qu’1 mois à la Wehrmacht pour balayer les armées françaises, et britaniques pour ne citer que les plus importantes. Alors que ces armées attendaient l’armée allemande l’arme au pied.
          Pire, étant le mythe de l’Allemagne en guerre contre l’Angléterre, les puissances capitalistes n’arrivent toujours pas à nous expliquer meme en 2017 l’origine du « miracle de Dunkerque ».
          L’infame III° république a été balayée, non du fait du deficit de l’héroisme des soldats français au combat, mais bien du fait des trés graves dusfontionnement inhérents au regime lui meme.

          Il faut savoir qu’entre 80-90% des forces nazis ont été concentrés sur l’URSS et donc l’operation Barbarossa. Le choc fut d’une violence inconnue jusqu’alors. Malgrés cette lache et barbare attaque surprise, le gouvernement populaire soviétique a tenu bon, et son armée a repoussé les nazis, et avait brisé le mythe de l’invicibilité, à force de courage et de tenacité. En réalité le gouvernement popualaiire soviétique était infiniement plus résilient que tous les régimes vus jusqu’àlors. Cette energie fut puisée dans le peuple. C’est ce qui a permis la victoire à Moscou, Stalingrad, puis à Koursk.
          Autre mythe bien entretenu par la mafia capitaliste étant l’aide que les US avaient consenti à l’URSS. La réalité étant que cette prétendue aide n’a jamais dépassé et dans le meilleur des cas 10% du potentiel soviétique, et encore c’était au début. Par la suite les Yak-7/9, et autres Lavochkin La-3-5-7 surclassaient largement les mustang, P-51, P-47, et autres Spitfire, ainsi que les FW-190, Me-109 allemands. Je m’arreterai là pour la seconde guerrre mondiale.

          Au lendemain de la crise économique de 1929, les populations commençaient à comprendre que le système soviétique était bien plus resistant, et bien plus populaire que ce que présentaient les puissances capitalistes. Cette maturation des consciences populaires se transformait en conscience de classes, et donc en lutte des classes. Horreur supreme. Le système maléfique capitaliste l’a trés rapidement intégré, c’est la raison pour laquelle les puissances capitalistes pour empecher cette conscience de classe d’emerger dans le débat allait encourager les mouvements fachistes et nazis. Puis l’Allemagne fut massivement aidée, à coups de crédits venant des capitalistes US. Est il étonnant que la raison d’être du régime barbare nazis a été en premier lieu de s’attaquer à l’URSS, ainsi que l’élimination physique de tous les communistes d’Europe. Par ailleurs ce que ne disent pas les puissances occidentales, c’est qu’Hitler avait proposé à Churchill de sauvegarder l’empire britanique. M’enfin il y a tellement de chose à dire sur le sujet, que le post serait illisible.

          La ressemblance avec notre époque est plus que saisissante. A un moment où le système capitaliste actuel arrive structurellement au bout du chemin, les consciences de classe commencent à se reveiller, du fait d’Internet et de la rapidité de l’information.
          Es ce un hasard si tous les mouvements fachistes, où néo fachistes ont le vent en poupe dans des systèmes capitalistes en Europe. Le but d’un mouvement fachiste est de casser la solidarité des classes populaires, si vous ajoutez en plus que les puissances impérialistes détruisent des pays, et ouvrent grandes leur portes de l’immigration. Ainsi vous avez tous les ingredients réunis pour une guerre civile. La raison étant toujours cette crainte de l’oligarchie, des possedants envers les classes populaires.
          Nous sommes probablement à l’avant veille d’une guerre de grande ampleur, et la seule raison c’est le fait que l’oligarchie craint pour sa vie.

          Aimé par 4 people

        4. La défense de Moscou a été grandement aidée par le fait que Joukov, rassuré concernant le risque japonais, a pu ramener les divisions sibériennes et extrême-orientales, soit une trentaine de divisions si mes souvenirs sont exacts. Quand le général hiver frappe à la porte, c’est un atout exceptionnel de pouvoir compter sur des divisions que le froid extrême ne dérange pas trop.

          Ne comptez pas sur moi pour vous suivre sur un terrain panégyrique néo-stalinien. Il est bien connu que raisonner en pourcentage a pour effet de lisser les différences d’effectifs. Au début l’armée rouge a considérablement souffert des purges staliniennes au niveau officiers généraux et supérieurs. Concernant la qualité du matériel russe, le T34, les lance-roquettes multiples, le PPSH41 étaient meilleurs que le matériel allemand correspondant. Pour le reste je ne connais pas assez le matos américain sauf le sherman qui était un barbecue ambulant pour dire si le matériel soviétique était meilleur.

          Sans revenir sur le détail des opérations de la campagne de France, il est clair que le passage au travers des ardennes direction Sedan a été déterminant. 2 divisions françaises, in fine capturées pour l’essentiel, se sont sacrifiées pour retarder au maximum l’offensive allemande sur Dunkerque, ce réduit résultant d’une décision de repli des anglais qui a mis un joyeux merdier sur le front belge, ce repli créant un troui énorme au centre du front. Cette décision de repli pouvait stratégiquement se comprendre car il s’agissait de sauver le maximum dans une bataille perdue mais tactiquement ce ne pouvait qu’être interprèté que comme étant une quasi-trahison. Une décision de retrait rapide pour sauvegarder l’essentiel peut partiellement marcher genre Dunkerque ou le plus souvent (ex : retrait égyptien en 1967, retrait irakien du Koweit en 1991), se traduire par une défaite terrible.

          Aimé par 3 people

    2. Pour ma part je viens de recevoir officiellement le premier dépôt de plainte d’une certaine Ligue et franchement ça ne me fait ni chaud ni froid.
      Et j’allais oublier, une tentative d’agression physique oú ironie du sort mes agresseurs ont déposé plainte contre moi …
      Il est pas beau le monde dans lequel on vit ?

      Aimé par 3 people

      1. C’est un peu pour ça que j’ai sursauté avec l’article et que je ne partage pas l’avis d’une vision strictement privée concernant l’histoire Quant une page sur le net n’est pas d’accès restreint et/ou sélectionné, elle est réputée publique au sens large du terme A une époque, j’étais le DAF du leader français des sites pour adultes et j’ai fait de gros progrès en droit numérique. C’est ainsi que ma page FB est d’accès autorisé que pour mes amis qui ne sont pas d’un effectif tel que cela puisse passer pour une page publique.

        Aimé par 3 people

    3. Peut-on vraiment l’éviter , alors qu’il suffit d’émettre la moindre critique envers l’Etat d’Israël pour être catalogué aussitôt antisémite ?….

      Aimé par 3 people

      1. L’accusation qualifiée d’amalgame entre critique du sionisme et antisémitisme n’est pas obligatoirement dénuée de fondement. L’article en anglais, quasiment dans la même phrase, indique que ce n’est pas la première fois que les sionistes tentent de déclencher une guerre et embraye immédiatement sur un groupe de juifs po!onais terroriste ayant massacré des civils allemands innocents. L’exemple donné ne fait pas référence au sionisme mais aux juifs polonais. C’est pourquoi je n’aurais jamais partagé cet article d’une part à cause de son révisionnisme sur l’incident frontalier, d’autre part car, rédigé comme il l’est, ce n’est clairement plus une critique du sionisme mais du racisme anti-juif qui, en droit français, ne peut que se faire allumer. Je ne reproche pas à un anglophone de ne pas connaître à fond le droit français mais le partage était clairement inapproprié.

        Aimé par 2 people

        1. J’apprécie le fait que vous parliez de racisme anti-juifs et non d’antisémitisme comme tout le monde. Antisémitisme est un mot qui m’agace dans la mesure où il exclut les sémites non juifs, jordaniens et palestiniens par exemple.. En soi c’est déjà une belle preuve de ségrégationnisme. On renie leur origine ethnique à de nombreux individus non juif.. Ce qui est également interdit par la loi. C’est à mon sens de judéophobie qu’il faudrait parler.
          Et lorsque certains argumentent que judéophobie ne serait applicable qu’aux juifs pratiquants j’y vois quand même une belle preuve de mauvaise foi. Etre juif n’est-ce pas précisément le fait d’appartenir à une communauté religieuse ?

          Aimé par 4 people

        2. Le racisme anti-juif est bien plus présent qu’on ne croit et se cache très souvent derrière le paravent de l’anti-sionisme.. Par exemple Panamza se prétend clairement anti-sioniste mais ses dérapages récurrents ne trompent personne. De même et à moindre niveau, le fait de reprocher à tel candidat à la présidentielle d’avoir été non pas seulement banquier d’affaires mais de bien préciser le nom juif de ladite banque dans laquelle il a exercé cette activité alors qu’elle a été vendue en 1994 à la Barclays qui est britannique mais en évidence en faisant appel par sous-entendu à un éventuel racisme anti-juif.

          Aimé par 3 people

        3. Effectivement, c’est un réflexe résilient et il émane souvent de l’inconscient chez certains. C’est un sujet très ardu qui mérite une longue analyse.

          Pour vous rassurer on a un peu de tout ici et c’est mieux ainsi.

          Aimé par 2 people

        4. Précision: il n’a jamais été question d’une quelconque ethnophobie ou autre forme de racisme.
          L’expression « juifs polonais »est à mettre dans un contexte historique très particulier antérieur à la création de l’Etat d’Israël. C’est une erreur commune de l’epoque.
          Il n’est nullement question de Judaïsme, l’une des trois grandes religions monothéistes et laquelle s’oppose dans son essence même à l’idéologie du sionisme.
          Jusqu’aux années 50, il y avait amalgame pour désigner les groupes armés et leurs soutiens financiers qui semaient la terreur et la mort au sein des communautés juives européennes et celles d’ailleurs pour faire passer leur idéologie. En témoigne l’incident meurtrier du Patria.
          C’est un vaste sujet déjà ouvert à toutes les controverses.

          C’est celui qui a pondu des lois stupides pour imposer une certaine vision ou lectures des faits historiques qu’il faut blâmer en premier lieu. Cela ne facilite pas un débat sur ces questions.

          Ceci dit, c’est l’homme qui compte en définitive.

          Aimé par 2 people

    4. Comme j’ai lu entre les lignes votre post, j’ai pas fait attention à cette phrase.
      « ….Mig 21 antédiluvien qui ne peut plus servir à quoi que ce soit de sérieux.  »
      Le Mig-21 antediluvien, et en plus qui ne peut plus servir à quoi que ce soit de sérieux ? Vous n’etes pas à la page Cosworths.
      Il est évident que si vous prennez un Mig-21 brut des années 50, sans mise à jour, vous en faites rien, c’est sûr. Les dernières versions de Mig-21 sur motorisé avec un moteur RD-93, et une nouvelle avionic sont capable de surclasser -sous reserve qu’il y ait un bon pilote à l’interrieur- n’importe quel avion au monde. Je dis bien n’importe quel avion au monde.
      Juste pour préciser, durant les exercices Cope India 2004 les Mig-21 Bison indiens ont surclassé les F-15C.
      Si par bonheur les russes se décidaient un jour à equiper cet avion exceptionnel de moteur à poussées vectoriel, sa carrière pourrait traverser encore ce siècle.
      Si le Mig-21 a été produit à plus de 10.000 exemplaires sans compter les versions chinoises, c’est bien pour une raison.
      Les Mig-21 série 97 font peur à l’US Air force, et les américains -comme les israèliens- ont tout fait pour que cet avion ne soit pas en dotation dans les armées syriennes, et iraniennes.
      Comme quoi…

      Aimé par 2 people

  3. L’empire a décidé de se suicider le 06.04 de cet an de grace 2017 grand bien lui fasse. Et comme on dit bon deb. Qu’ils crevent et vite!

    L’AZP S-60 a été le cauchemard des américains au Vietnam, aujourd’hui en Syrie ils s’appellent
    Sa-19 Grison alias Tunguska.

    Et le redoutable SA-22 Greyhound alias Pantsir.

    Les américains redoutent plus que tout ces système d’armes parce qu’ils vont interdire tout raids en dessous de 8.000 metres. Il faut savoir que la Syrie a commandé des dizaines de ces batteries SA-22, sous la pression d’Israèl et des Etats Unis, la Russie -allez comprendre pourquoi- n’en a livré qu’une toute petite partie. C’est ce qui explique entre autre que l’aviation d’Israèl bombardait impunément en Syrie.
    La Russie va livrer massivement ce matériel à la Syrie, et l’Iran, c’est ainsi que l’aviation US va se trouver dans la meme impasse que par le passé.

    Aimé par 3 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s