Une frappe peut en cacher une autre

A Idleb, des bombardiers russes et syriens ont anéanti un dépôt logistique central de la rébellion géré selon les standards de L’OTAN et contenant des milliers de systèmes de missile antichar Raytheon BGM-71 Tow, livrés via la Turquie.

Le rôle très ambigu de la Turquie ne leurre plus grand monde. En déclenchant un faux putsch militaire « contrôlé » et en radicalisant sa rhétorique anti-européenne, Erdogan n’a appliqué en fait qu’une vieille maxime de guerre psychologique visant à tromper la perception russe de la menace. Sur le terrain, l’armée turque et les forces spéciales US continuent à livrer des armes et des équipements à tous les groupes armés rebelles en Syrie, y compris Daech et Al-Qaïda.

Les mêmes frappes aériennes ont détruit des réservoirs supposés vides sis dans une zone industrielle près du village de Khan Chikhoun.

Ces citernes faisaient l’objet d’une intense activité depuis des semaines. Leur destruction a révélé ce qu’elles contenaient: des composés chimiques toxiques.

Dans la foulée, ces raids ont éliminé plus de 300 mercenaires de l’OTAN dont de nombreux arabes israéliens, réputés pour être les plus radicaux en matière d’extrémisme « islamiste ». C’est aussi les gardiens de l’idéologie d’un groupe comme celui que l’on a dénommé de façon pompeuse « Etat Islamique ».

On comprend dès lors le retour intempestif des pleureuses professionnelles de la propagande universelle. L’escalade de l’opération de changement de régime en Syrie était trop prévisible.

Washington a transmis ses conditions à Moscou. Sous peine d’une action unilatérale. Comprendre par là une action de folie. Fort probable au demeurant.

Les russes ont probablement actionné une option zéro. Le stationnement d’armes nucléaires tactiques russes en Syrie n’est plus une vue de l’esprit.

Ironie de l’histoire: les Etats-Unis avaient envahi l’Irak sous le fallacieux prétexte de la présence fictive d’armes de destruction massive dans ce pays.

 

 

 

 

23 réflexions sur « Une frappe peut en cacher une autre »

  1. Effectivement, le rôle du sultan d’Ankara est ce qui pose le plus de questions dans cette affaire. Il est à noter que les « bonnes relations » russo-turques étaient en net refroidissement depuis un peu plus d’une semaine. Des limitations aux échanges commerciaux avaient d’ailleurs été imposés cette semaine au grand dam des Turcs.
    Et il faut garder en tête qu’Idlib, proche de la Turquie, est la ville où sont partis se réfugier les terroristes après l’exode d’Alep.

    Å ce stade des opérations il semble clair que cette frappe américaine qui reste d’une efficacité somme toute limitée semble surtout destinée à faire monter les enchères et freiner la progression de la Syrie et ses alliés afin de bloquer une reconquête de la totalité de la Syrie utile.

    Va-t-on assister dans les jours à venir à l’arrivée de nouvelles forces dépêchées en renfort dans la région ? Ça me paraît probable. Hier je m’étais dit que c’était l’hystérie d’Alep qui recommençait et que finalement il ne se passerait rien. Je m’étais trompé.
    Reste à voir comment bougera Israël.

    Loin des radars médiatiques deux infos qui nous concernent directement nous Européens. La levée des visas pour les Ukrainiens (lire: https://fr.sputniknews.com/international/201704061030782578-ue-ukraine-visa-site/) et la note de Frontex qui s’inquiète de la présence de centaines de bateaux fantômes qui venus principalement de Libye et chargés de migrants passent sous ses radars en Méditerranée.

    Les choses bougent et on est mal. Le monde entier est mal.

    Aimé par 2 people

    1. « Å ce stade des opérations il semble clair que cette frappe américaine qui reste d’une efficacité somme toute limitée semble surtout destinée à faire monter les enchères et freiner la progression de la Syrie et ses alliés afin de bloquer une reconquête de la totalité de la Syrie utile. »

      J’ai jamais vu autre chose qu’une efficacité limitée venant de l’armée US.

      Juste aprés les raids terroirstes de l’armée US, leur pitbulls de service, c’est à dire le prétendu etat islamiques -un ramassis de parias, de voyoux, surfanatisé par le clergé séoud- sont entrain d’assieger Homs. Il semble que cela soit une opération préparée et coordonnée entre les Etats Unis, et l’Arabie Séoudite, pour in fine s’attaquer à l’Iran. L’operation a été poussée par le lobby juif americain regroupé autour de l’AIPAC le tout au profit d’Israèl.

      Ca n’est que la première phase d’un engagement plus massif des Etats Unis. L’Iran n’aura d’autre choix que de s’allier à la Syrie, si ce pays veut survivre.
      En tout cas, quoiqu’il en soit, ce coups ci les américains ne gagneront pas, et on va assister à l’acceleration du démantelement de l’empire.
      En 1965 les américains à force de provocations, de coups tordus ont tout fait pour s’impliquer en Asie du sud-est, ce qui en a résulté ça a été leur humiliante expusion d’Indochine.

      En 1991, ils ont tout fait pour s’impliquer et intervenir dans la peninsule arabique, leur objectif, le remodelage du Moyen Orient. Il en a résulté leur expulsion partielle d’Irak.

      En 1992, ils ont tout fait pour s’impliquer dans la crise des balkans, ce qui a amené à la barbare agression contre le peuple serbe, et la mise en place d’un état fantoche, voyou, mafieux qu’est le Kossovo.
      Je le maintiens mordicus, ce coup ci ils ne gagneront pas, c’est la guerre de trop.

      Aimé par 4 people

      1. Depuis au moins la guerre d’Afghanistan de 2001, elle aussi commencée sans accord de l’ONU et en violation de ces normes du droit international que nous sommes si prompts à rappeler aux autres et à enfreindre nous-mêmes, le but n’est plus l’occupation du terrain puis sa reconstruction et son exploitation. Il suffit aujourd’hui d’en interdire l’accès aux autres, les rivaux russes et chinois (voire européens) en laissant prospérer le chaos. C’est une stratégie qui est à ma connaissance relativement récente et que l’on voit se développer un peu partout.

        Si on tient compte de cette optique on ne peut pas dire que ces guerres soient des échecs. Déjà en 1995, puis en 1999 je m’étais dit que les guerres des Balkans seraient des épines qui resteraient longtemps dans le pied des Européens. Et je ne m’étais pas trompé. L’état du Kosovo est lamentable et ça génère pas mal de problèmes dont on préfère ne pas parler.

        Pour en revenir à l’info du jour je note quand même que seule une base fut visée et partiellement détruite. En tous cas rendue inutilisable. Par contre pas un seul missile sur un centre de commandement ou sur le palais de Bashar al Assad comme cela avait été fait en Irak et en Libye. Je note aussi que le nombre de missiles tirés n’aurait pas permis aux quelques S-400 russes de stopper l’attaque (bien que l’aviation aurait pu le faire, un missile de croisière pris en chasse a peu de chances de s’en tirer). Ces moyens de défense seront-ils renforcés ? Les Turcs laisseront-ils passer les navires russes de la mer Noire ?

        Aimé par 3 people

        1. @Diablo
          « Je note aussi que le nombre de missiles tirés n’aurait pas permis aux quelques S-400 russes de stopper l’attaque  »

          J’ai noté aussi, qu’ils ont utilisé des missiles, et n’ont pas envoyé leur chasseurs-bombardiers, et bombardiers. Peur des Sukhoi russes ?

          A la base les S-400 n’ont pas été conçus comme outil d’interception de missiles de croisière. Par contre il est dit -mais ça reste à démontrer- que les S-400 pourraient intercepter des missiles balistiques.
          La doctrine occidentale d’utilsation de l’outil aérien a evolué depuis la guerre du Vietnam-en raison des résultats calamiteux-. Elle s’est considerablemeent alourdie pour une efficacité somme toute mititgée, et dans le meilleur des cas sujette à caution et ceux contrairemnent à ce qu’affirme le technologiste Gen. Vasilescu. Pour qu’un raid ait lieu, il faut au préalable des avions radars AWACS, des Satelittes d’observation, et des avions de guerre electroniques de type ELINT, en plus des stations radars au sol, et des systèmes de guerre electronique naval, en gros il faut une énorme infra C4I. Lorsque les radars fixes et embarqués ennemis sont completement aveuglés, de sorte qu’ils ne detectent plus rien, c’est seuleument dans ce cas de figure que les américains envoyent une armada d’avions de combat. Ces derniers lançant une pluie de missiles air-air sur chaque avion ennemi, théoriquement sans que celui ci ne les voient. Cette doctrine a ses avantages et ces gros incovenients. Avantage parce qu’elle suppose qu’il n’y a rien en face, donc la victoire est supposée facile. Tout au moins elle impressionne tellement que l’ennemi supposé laisse le ciel aux Etats Unis. Pour diverses raisons c’est ce qu’a fait Saddam Hussein en 1991. En 1999 les choses étaient plus compliquées. Cependant l’alliance a obtenu la suprematie du ciel serbe -encore qu’il faille s’entendre sur les termes superiorité et suprematie-. C’est ce qui permet à tord de dire que la doctrine occidentale est la meilleure, puisqu’elle a obtenu la supériorité et la suprematie au dessus des cieux de Serbie, d’Irak, et de Libye. Et d’affirmer à tord que le matériel d’origine soviétique était déclassé par rapport à ceux des occidentaux.
          Inconvénient parce qu’elle suppose que tous les autres ont et auront toujours cinquante ans de retard, et qu’ils ne peuvent pas matcher l’US Air Force où l’US Navy. De plus la doctrine occidentale implique une enorme infrastructure, et elle prend pour postulat que l’adversaire sera immédiatement vitrifié du fait de son infériorité.
          C’est dans ce contexte que les S-300 et S-400 ont été conçu. Justement pour briser cette assertion, parce que ces systèmes trés difficile à brouiller peuvent sans problème abattre des AWACS, et des ELINT, laissant les chasseurs américains sans « couverture », autrement dit le dogfight comme ultime solution, en gros le combat tournoyant qui fait si peur au americains.

          Il est bon de rappeller, que durant la guerre du Vietnam -et octobre 1973-, les groupes de F-4 Phantom II, qui escortaient les abominables F-105 -on en reparlera prochainementt, j’ai un petit post à faire dessus- pour des missions de bombardement au dessus du Nord Vietnam. Puis subitement surgissant du néant des nuages, c’était tantot des Mig-19, tantot les Mig-21, quand c’était pas les Mig-17 qui déchiraient les escadres US.
          Contrairement à une idée reçue en combat tournoyant subsoniques les trés legers et agiles Mig-17 étaient quasiment imbattables face au trés lourd Phantom II, et F-105. Si on ajoute à tout cela la trés médiocre efficacité -pour pas dire nulle- des missiles air-air US -comme soviétiques- les combats aériens furent un cauchemard qui a traumatisé les stratèges US.
          Vous noterez que la propagande fait tout pour nous dire le contraire, que cela soit dans les documentaires US sur les sujets, et je peux vous dire que j’en ai vu des tonnes, les films, quand c’est pas les jeux vidéos qui tournent en dérision les avions soviétiques.

          « …en laissant prospérer le chaos… »
          Contrairement à ce que beaucoup pensent, je ne crois au fait que les américains aient voulu le chaos dans la région. Ils ne l’ont jamais souhaité, et feront à terme pour l’éviter. Les faits sont là. Lorsque les américains voulaient un chaos limité en Somalie, ils l’ont fait, avec trés peu de moyens et sont repartis tout de suite aprés. Les campagnes d’Irak, et d’Afghanistan ont couté aux contribuables US des millliers de milliards de $, des dizaines de milliers d’estropiés, et de trés nombreux morts. Les opérations en Irak ont duré 7 ans, en Afghanistan elles continuent encore.
          L’objectif en Irak comme en Afghanistan c’était d’en faire de nouveaux pivots sur lesquels ils devaient s’appuyer pour contrer l’Iran, la Russie, et la Chine. Pour à terme implémenter un remodelage, et redessiner les cartes de la région en fonction de leur interets. Ce projet ne pouvait se faire qu’avec un minimum de stabilité.
          Les choses ne sont pas déroulées comme le haut commandement, et les géostratèges US avaient prévu. Dans la précipitation ils sont partis, dans la précipitation ils se sont alliés aux pires élements de la région. Par ailleurs l’influent lobby juif US y a vu une opportunité à trés court terme pour Israèl, afin que cette entité condamné de toute façon à disparaitre puisse survivre encore quelques décennies.
          Pour commencer un chaos n’est jamais bon pour le buizeness, en ce sens que le marché est gelé, pour les capitalistes c’est pas une bonne chose. Puis le chaos peut s’étendre à tout moment, et pour l’endiguer il faut d’enormes ressources, parce qu’il menace directement la stabilité des alliés US. Si les alliés des USA sombrent, il faudra encore plus de ressources pour les aider à se maintenir. D’autre part le coté imprévisible du chaos est tout ce que tout le monde redoute, parce que de ses régions peuvent immédiatement ressortir des éléments encore plus hostiles aux interets US.
          Les responsables américains sont tout ce que vous voulez, maléfiques, des cyniques, criminels, etc…sauf une chose, contrairement à ce qui est dit ça et là, ils sont loins d’être fous. C’est pourquoi je ne suis pas d’accord avec ceux qui pensent que les américains aient sciemment semé le chaos.

          Aimé par 3 people

    2. l attaque et le bombardement par les Usa de la base aerienne en Syrie ne reflete rien d autre que l echec de Donald Trump dans sa politique interieure , un aveu d impuissance de sa part a travers toutes ses resolutions bloquees depuis le debut de son mandat , et pour redorer son blason deja assez terni, il ne trouve rien d autre que de se defouler sur la Syrie en faisant usage d une force lache ,mais surtout en voulant nous faire croire et nous faire avaler le pretexte fallacieux des armes chimiques comme le savent toujours le faire les Etats Unis ,ca me rappelle Bush , sa clique de faucons qui avaient cree le meme pretexte d armes de destruction massive a l Onu pour Sadam Hussein pour envahir l Irak. Tout le monde connait la suite et quelles armes de destruction massive furent trouvees? Tout le monde n est pas dupe. Il semblerait que le gouvernement Us prenne le reste du monde pour des moutons…Mais qui sont les cretins dans tout ca ?

      Aimé par 1 personne

      1. C’est courant. Quand un dirigeant a des problèmes intérieurs, créer un dérivatif extérieur via éventuellement une bonne guerre réussit généralement assez bien.

        Aimé par 1 personne

  2. Déja en 2012, j’étais parmi les premiers à innocenter le régime de M Al Assad d’avoir utilisé ces armes car elles ont une traçabilité qui permet aux spécialistes de remonter jusqu’à son utilisateur ou son fabricant ce qui revient au méme. Une invasion était bien réelle avec la contribution du gouvernement Sarkozy qui s’est dit prét à partir mais pas tout seul.L’opposition conjointe de la Russie et de la Chine avait enrayé cette expédition.
    Mais voila que maintenant on insiste à rejouer cette carte alors que les joueurs connaissent trés bien celui ou ceux qui l’ont utilisée si ce n’est pas eux mémes complices dans ce jeu (voir lamrani.over-blog.com qui a utilisé les armes chimiques en Syrie.)
    Actuellement, avec le gouvernement Trump, on doit s’attendre à des frappes à défaut d’une invasion similaire à l’Irak. Reste à savoir la réaction des troupes russes envers le survol des avions américains au dessus de leur téte.
    La tactique américaine est claire: Pousser le bouchon pour connaitre le degré de résistance de l’adversaire. Tenter de l’obliger à battre en retraite. Mais jusqu’à quand?
    On sait que la Russie n’abandonnera jamais la Syrie. Il y va de son prestige et son devenir.

    J'aime

  3. Je n’y crois pas à une intervention US, pas plus qu’à l’usage d’arme nucléaire russe. Une intervention US n’a aucune chance d’aboutir hormis de précipiter l’expulsion des Etats Unis de la région.
    Quand à l’invasion de l’Irak, c’était il y a presque 15 ans. Ca date. L’eau a coulé sous les ponts depuis. Les américains avaient les mains libres partout dans le monde. On avait pas vu la réalité des performances US, on ne connaissait pas ce que valait l’armée d’occupation US. On ne savait pas ce que valait Israèl. La guerre de 2006 nous a tout dit.
    15 ans ont passé , et les choses ont bien changé. Quand bien meme il y aurait des frappes sur la Syrie, il faut savoir que la Russie ne dégainera aucune arme nucléaire, que les choses soient biein claires. Ils n’ont pas besoin de le faire. L’URSS et la Chine en 1975 sans tirer une seule cartouche -euh 😉 ….pardon pas l’URSS, la Chine en a tiré plusieur et a meme abattu nombre de phantom II qui s’aventuraient un peu trop dans son territoire- ont fait expulser les Etats Unis d’Indochine.
    La Russie, la Chine ont cette carte, livraisons d’armes sans discontinuer à la Syrie, et l’Iran, en quelques années les américains vont degager de la région.
    La seule inconnue c’est effectivement l’éventuel role de la Turquie, et aussi le role nefaste du clergé séoudien.
    S’ils roulent pour Israèl, les jours de la familles royale sont comptés. Quand à la situation turque je ne le connais pas, cependant les recentes aventures contre DAECH ont saigné à blanc l’armée de terre turque. Alors contre la Syrie équipée du nec plus ultra russe qu’es ce que ça donnerait …

    Aimé par 4 people

      1. je ne vois pas en quoi des armes nucléaire russe sur le territoire syrien serait d’un quelconque avantage pour la Syrie ou la Russie .
        la pire erreur que pourrait faire les USA ce serait bien de débarquer du gros matériel en Syrie .
        si tel était leur volonté les russes pourrait for bien ne pas les en décourager tout matériel débarqué en Syrie étant un matériel perdu !

        Aimé par 1 personne

      2. ils auraient tirés .
        Les États-Unis ont tiré « des dizaines » de missiles Tomahawk sur une base aérienne syrienne.

        Plus de 50 missiles ont été tirés depuis des destroyers de l’U.S. Navy dans l’est de la Méditerranée, touchant plusieurs cibles sur la base.

        La frappe a été menée avec « 59 missiles », a précisé un responsable de la Maison Blanche, indiquant que les États-Unis avaient frappé la base aérienne de Shayrat.

        L’opération a été achevée, selon un second responsable.
        https://fr.sputniknews.com/international/201704071030782720-etats-unis-frappe-base-syrie/

        Aimé par 2 people

        1. bon tout cela ressemble a une mascarade .
          la Russie avait été prévenue ainsi que la Chine et avait sans doute évacuer la base .
          Trump a fait tirer 59 missile par la marine US et d’une part ils doivent maintenant aller se réapprovisionner auprès de leur fournisseur et d’autre part Trump a montrer aux militaire qu’il avait des couilles !

          Aimé par 2 people

        2. Je note qu’ils ont lachement frappé avec des missiles de croisière, dont l’éfficacité, contrairement à ce qui est fanfaronné est sujette à caution. Mais la lacheté, et l’armée US sont des synonymes.
          Je note par ailleurs que la Syrie dispose de missiles SS-26 Stone -alias Iskander- qui peuvent sans problème couler la quincaillierie US qui se pavanne devant les médias en Méditerannée. La Syrie ne les a pas tiré, où pas encore, la question étant pourquoi ? Les missiles sont ils sous la supervision des russes ? Où le gouvernement Poutine empeche les syriens de risposter à cette barbare agression.

          L’histoire a démontré que les Etats Unis ne comprennnent qu’un seul langage, la force, ils sont rarement les plus forts.
          Si vous ne répondez pas, si vous etes intimidés, ils n’hésiteront pas à vous écraser . C’est une armée extrement lache. Comme Israèl, une fois qu’ils sentent l’adversaire prets à répondre, ils se débinnent. Les installations US sont nombreuses dans la région et offrent autant de cibles potentielles.
          Pour finir le gouvernement US n’osera jamais se lancer dans une attaque terrestre de grande ampleur contre la Syrie, comme se fut le cas contre l’Irak en 1991. Quand bien même si le clergé sunnite de Ryadh lui ameute tous les paumés de la terre. Le tout étant une question de determination.
          Attendons et voyons, je suis certains qu’on devrait assister à bien des surprises.

          Aimé par 2 people

    1. Pour mémoire, le chef d’état-major de Tsahal en 2006 était un aviateur. Si j’en crois l’histoire de Tsahal par pierre Razoux, le problème d’incompétence stratégique a été rapidement identifié et il semble hors de question de renouveler l’expérience d’un chef d’état-major qui ne soit pas issu des blindés ou des forces spéciales.

      Aimé par 3 people

      1. « … le problème d’incompétence stratégique a été rapidement identifié …  »

        C’est inherent à la propagande israèlienne, où US, quand les résultats sont calamiteux, c’est toujours de la faute des ennuis mécaniques, et quand c’est pas mecainiques, alors c’est forcément les commandants, les politiciens, etc….
        La réalité elle est structurelle, et plus grave pour Israèl, dans ces sociétés gangrenées par le feminisme, il n’y a plus de forces viril. Pour gagner une guerre il faut un soldat.
        Ce soldat doit être un mec avec
        – Un flingue
        – Un cerveau
        – Deux couilles

        Si l’un de ses trois elements manquent la defaite est assurée. Cherchez l’erreur!

        Aimé par 1 personne

        1. @Foxhound

          Tout à fait d’accord avec toi, rien qu’en regardant la police en France avec une moitié de femme qui passe en mode panique dès que la situation dégénère, souvenez-vous des 2 gendarmettes qui était parti régler un différend familial, en arrivant sur les lieux la première se fait abattre d’entrée et la deuxième s’est fait tuer en partant se cacher derrière la voiture et pendant les manifestations anti loi el khomri, cette policière qui reste tétanisé dans sa voiture alors qu’elle est en train de prendre feu et que dire de cette femme militaire a Orly ligne qui s’est fait traîner comme un vulgaire civil.

          Je ne dis pas qu’il n’y a pas de femme qui savent se battre mais quand même, moi je les préfère dans leurs rôles de retourneuse de cerveau d’homme, là je l’avoue elle son championne dans ce domaine.

          Aimé par 2 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s