Recrudescence de l’activité sismique en Algérie: le gaz de schiste?

La recrudescence spectaculaire de l’activité sismique en Algérie pourrait avoir un lien avec un probable induction humaine, notamment à Médéa dans le Titteri ou une série de secousses ont défrayé la chronique ou encore, chose inhabituelle,  à Biskra, aux portes du Sahara oriental. 

La construction d’infrastructures hydrauliques et les travaux d’exploitation du gaz de schiste pourraient avoir induit ou accéléré l’activité sismique dans certaines régions. 

Le gouvernement algérien s’abstient de toute information relative à l’exploitation du gaz de schiste par des multinationales sur son territoire, un sujet perçu de façon résolument hostile par les populations. Cependant, même si officiellement c’est la politique de l’ambiguïté (ni confirmation ni infirmation) en ce domaine,  sous prétexte de ce qu’il qualifie de « crise économique » et un épuisement des principaux gisements d’hydrocarbures, le gouvernement a donné son feu vert à plusieurs multinationales dont Total pour l’évaluation « intensive » des reserves en gaz de schiste et dont le potentiel serait l’un des plus élevés au monde. 

L’exploitation des mines, l’exploitation des hydrocarbures et de la géothermie ainsi que certaines activités liées aux grandes infrastructures hydrauliques peuvent induire des séismes d’une magnitude faible ou modérée (de 2.3 jusqu’à 5 sur l’échelle ouverte de Richter).

l’Algérie septentrionale est un pays à risque sismique élevé. 

Advertisements

31 commentaires

  1. Il serait douteux que la prospection du gaz de schiste soit à l’origine des tremblements de terre de Médéa ou Biskra. D’abord parce que contrairement à l’exploitation la prospection nécessite peu de puits et ensuite parce que cette prospection qui se limiterait aujourd’hui à quatre malheureux forages a officiellement été suspendue en janvier 2016.

    Mais plus que tout c’est l’éloignement entre les zones riches en gaz de schiste et les lieux précités, bien plus au nord, qui rend impossible l’attribution de ces secousses à l’industrie du gaz de schiste.

    Aux États-Unis les séismes se sont produits lorsque l’exploitation tournait à plein et uniquement dans les zones concernées.

    L’exploitation inconsidérée des sous-sols peut avoir des répercussions sur la stabilité des terrains de surface. Parmi elles l’exploitation des nappes aquifères ou des mines en profondeur (comme le charbon p.e). Mais ces conséquences surviennent en général de nombreuses années après le début de l’exploitation, voire même après que celle-ci ait pris fin (comme en Belgique avec les charbonnages) et sont de très faible ampleur.
    Je ne connais pas de cas de séisme causé par l’exploitation de la géothermie. C’est probablement la source d’énergie la plus propre connue à ce jour.

    Ne pas négliger non plus le fait que l’Algérie se trouve au bord d’une plaque tectonique qui pousse l’Afrique vers l’Europe et qu’à ce petit jeu la moitié nord du pays est plus vulnérable que la partie sud.

    Aimé par 3 people

    1. « L’exploitation inconsidérée des sous-sols peut avoir des répercussions sur la stabilité des terrains de surface. »

      Surtout lorsque l’exploitation est décidée par des types completement incompetents. Quand on voit les énormes problèmes d’envrionnement aux USA que causent les exploitations de gaz de schiste on ne peut que craindre le pire pour l’Algérie. Surtout que le gaz de schiste, en Algérie plus qu’ailleurs va tout faire pour enrichir un troupeau d’oligarques plus voraces que jamais, ne laissant que quelques miettes du gateau à la population. Cette meme population qui va trinquer avec les énormes dégats écologiques.

      L’histoire de l’Algérie malheureusement c’est l’histoire d’un gachis qui dure depuis 1962. Parce que le problème vient fondameentalement du système, qui lui même est la racine de toute les dégenerescences. Tous les nationalismes dérivent en Oligarchie. L’Afrique du nord ne fait pas exception.
      Allez vous étonner de cet ultime coup de grace contre la population.
      Reste à espérer que ce régime disparaitra le plus vite possible.

      Aimé par 3 people

      1. malheureusement quand un régime perd le contrôle il préfère toujours  » renverser la table  » le coup de l’islamisme ayant déjà été fait la prochaine fois il pourraient for bien « jouer un coup » en relation avec les algériens de France …

        Aimé par 2 people

        1. « …en relation avec les algériens de France … »
          C’est pas la première fois que j’entends pareil argument, qui est loin d’être insensé. Je l’ai entendu venant d’extreme droite comme les : Boulevards Voltaire, TV Liberté, etc…doivent psychoter sur cette éventualité qui est loin d’être fictive.

          Je l’ai entendu aussi de la part gens d’origine algérienne aussi. Comme si la suposée communauté algérienne était une et indivisible.
          Pour autant j’emets de sérieux doutes. D’abord elle implique un réseau, plus où moins complexe qui ne tardera pas à être démantelé par les services de contre espionnage occidentaux. Faut pas croire, mais ça dort pas de l’autre coté. Dans le pire des cas, même s’il y a action, si tant est qu’elle existe, elle n’aura aucun impact sur l’issue d’un eventuel conflit. D’autre part une cinquième colonne, doit s’appuyer sur un minimum d’assise populaire venant de la population algérienne dite expatriée.
          Comme on en a longueument discuté, le pouvoir à Alger, c’est une affaaire de clans plus où moins mafieux, completement coupés de la population, ce faisant si guerre il y a, il n’a quasiment aucune chance d’avoir la population dérrière lui. A l’inverse il precipitera la desintégration du pays. Parce qu’un Algérien en période de « paix » c’est « chacun pour sa gueule ». La population a la liberté -version universelle du libéralisme- de crever la dalle, de maladie, d’immigrer, etc…pendant que les oligarques, appuyé par un clergé complice et mafieux, s’enrrichissent comme Crésus.
          Et puis subitement en période guerre, ils deviennent comme par miracle, via les benedictions du clergé, des « patriotes algériens ». On ne prend pas les gens pour des cons ad vitam aeternam, un moment ça ne marche plus. D’autre part j’ai du mal à imaginer qu’un type d’origine algérienne qui travaille comme cadre dans une grande entreprise, voir medecin, avocat, conducteur de tram, etc…qui nourrie sa famille, termine les travaux de sa maison/où appartement acheté à crédit puisse du jour au lendemain tout remettre pour en cause pour essayer de sauver un régime qui l’a presque toujours ignoré. Des sympathies ça et là peuvent voir le jour, mais ça n’ira jamais trop loin dans la violence. Si tel est le cas, ça sera l’oeuvre d’une poignée de desperados manipulés.

          En conclusion, une cinquième colonne chapeautée par les services algériens pourrait exister dans nombre de pays européens, c’est une probabilité, mais elle n’impactera pas de façon significative sur l’issue d’un eventuel conflit, qui sera essentielement une guerre civile armée, violente. Il est probable que dans ce cas le régime marrocain morribond en profitera pour faire main basse sur nombre de régions de l’ouest et le sud algérien sans pour autant aller trop loin.

          Aimé par 3 people

        2. @Foxhound :
          entièrement de votre avis les algériens de l’hexagone n’ont aucune envie de faire ressembler la France au pays qu’ils on quittés . les services devront donc être plus imaginatif que le simple patriotisme en vue de défendre le pays d’origine, malheureusement la créativité des services est dans ces cas là presque infinie …

          Aimé par 2 people

        3. @ Foxhound,

          La Belgique et la Hollande sont dans le même cas avec la communauté marocaine. Pays également fragile mais moins déstabilisé malgré tout et qui a l’avantage de bénéficier de la bienveillance toute puissante (et je le dis sans rire) des EU.

          On est tous d’accord pour dire que l’immigré moyen, installé depuis longtemps et inséré dans le tissus social de nos pays ne prêtera sans doute aucun concours à des actions de relais politique venues de son pays d’origine. Mais quid des autres ? De ceux qui ne sont pas intégrés, pas intégrables ou franchement à la marge du système ? Ils pourraient bien être tentés par une aventure qui leur promet des lendemains meilleurs. C’est humain.
          Les réseaux mafieux, souvent informels du reste, offrent un bon terreau pour une telle entreprise.

          De toute façon, bien pire que des actions « politiques » visant à faire pression d’une manière ou d’une autre c’est encore un afflux massif de réfugiés venus d’un pays en pleine guerre civile qui reste le plus à craindre.

          En ouvrant ses portes comme elle l’a fait aux réfugiés syriens pour des motifs d’opportunisme purement politico-économiques l’UE aura-t-elle le courage de bloquer ses frontières aux vagues de migrants ? J’en doute d’autant plus qu’il y aura cette fois-ci une pression intérieure bien compréhensible exercée par une partie de ceux qui sont installés ici depuis longtemps. Les liens familiaux et claniques joueront à plein.
          Pourtant en ouvrant ses portes comme elle l’a fait on pourrait aussi reprocher à l’UE d’avoir fait et encore faire le jeu de réseaux de trafiquants souvent liés à des organisations djihadistes. Chaque migrant vaut son pesant d’or pour un passeur. De 3 à 5 milles dollars moins les menus frais.

          Aimé par 2 people

        4. @diablo
          je serais très intéresser par votre avis sur les raisons qui ont pousser Merkel et Hollande a accepter pour ne pas dire encourager la vague de réfugier de 2016 .
          car si je comprend Erdogan et ses raison, j’ai du mal a croire a la bêtise et a l’ignorance des français et des allemands, le système ne fait rien sans une bonne raison .

          Aimé par 2 people

  2. Mais on sait que l’Algerie veut à tout prix exploiter le gaz de schiste même en transformant le Hoggar en volcans!
    Au lieu d’investir dans le solaire ou l’éolien …
    L’appât du gain!

    J'aime

    1. En fait Alger sous-traite pour la France oú l’exploitation du gaz du schiste est interdite car comportant trop de risques écologiques et… politiques.
      Faites un tour au Lacq!

      J'aime

  3. Enfin un autre son de cloche!
    La presse algérienne est insipide ces temps ci et très peu abordent ce sujet.
    Si j’étais Algériens j’exigerais un débat public sur le gaz de schiste.

    J'aime

    1. Faut pas rêver mon gars!
      Le problème est qu’il n’y a aucune forme de débat en Algérie ou le gouvernement ne fait que resinger les anciens gros colons qui étaient toujours contre la France de métropole. Coïncidence bizarre !

      J'aime

      1. C’est assez pertinent comme observation! Surtout pour un ancien conducteur de tramway (1960)…En effet les pieds-noirs n’etaient pas tous riches et c’est eux qui ont fait les frais de l’intransigeance irrationnelle des gros colons et la rapacité des bandits Fln. Ils ont les mêmes gènes !

        J'aime

    1. Non merci, vous pouvez vous le gardez votre gaz de merde si c’est pour nous niquer avec! On a déjà donné et on se retrouve avec un kilo de banane à presque 1000 DA !!
      T’as pas honte?

      J'aime

    2. Ho oui massacrons la nature pour que les gros porcs de généraux continue d’alimenter leur gros derrière plein de graisse.

      Quelle mouton celui la.

      PS: il y a plein de pays qui n’ont pas de ressources naturelles et qui sont plus riche que l’Algérie, médite là-dessus au lieu de penser au bien-être de tes généraux.

      Aimé par 1 personne

  4. Plus de 10 secousses telluriques dans le Constatinois en quelques jours dont une aux portes du désert. Et ce matin l’un des plus grands complexes d’hydrocarbures du pays (Philippeville //Skikda) vient d’être secoué par une secousse de 4.7 sur l’échelle de Richter. Cela suscite des interrogations et la piste du gaz de schiste n’est point farfelue. Il s’est passé la même chose aux États-Unis

    J'aime

    1. Dans le cas de Skikda, ce serait les trois barrages situés entre Constantine et Mila…Les essais et autres trous pour le gaz de schiste se passent dans les hauts plateaux

      J'aime

  5. Que ça tremble ou pas là-bas, c’est pas pour autant que la spéculation immobilière qui atteint des records mondiaux va s’arrêter …
    Déjà qu’ils ont spolié tout le monde sans le moindre dédommagement

    J'aime

  6. Excellent article! J’y ai justement pensé lorsque j’ai entendu dire que des séismes sont survenus au Sahara!!

    J’ai également le souvenir du tremblement de terre d’Orléans-ville…C’était une autre époque…

    J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s