Moscou suspend provisoirement l’usage de bases iraniennes après des menaces US

D’après des informations recueillies, l’annonce  de la suspension provisoire de l’usage de la base aérienne de Hamadan en Iran par l’aviation russe semble être un geste d’apaisement de la part de Moscou afin d’éviter une escalade militaire directe avec Washington. 

En d’autres termes, les États-Unis auraient émis des menaces à l’encontre de Moscou via les canaux officieux habituels. Mais en quoi consistaient ces menaces? 

Le jeu sémantique auquel s’est livré le Pentagone au sujet des activités militaires de l’aviation syrienne au dessus de Hassaka, lequel est bien en territoire syrien, sous prétexte de la mise en danger des forces spéciales US « embedded » au sein de certaines unités rebelles et de certaines factions kurdes semble à priori bien moins révélateur que la tentative malheureuse du Département d’État à l’interpréter. 

En réalité, l’échec du camp atlantiste à briser le siège d’Alep a mené Washington à brouiller les efforts des alliés de la Syrie en parrainant une nouvelle offensive asymétrique mettant en jeu des protagonistes secondaires à l’extrême nord de la Syrie dont Hassaka constitue l’un des noeuds vitaux.

Pour prévenir la mise en place d’une zone d’interdiction de survol sur la bande frontalière par les américains,  Les Russes ont dépêché des Sukhoï Su-35 volant en formation de combat près de Mig-29 syriens car les appareils syriens auraient certainement fait l’objet de tirs de missiles de la part de l’Otan en excluant la Turquie, laquelle désormais agit pour ses intérêts propres en soutenant n’importe quel groupe se battant contre les kurdes et Daech bénéficiant du soutien logistiques des unités spéciales US et britanniques (mais également d’autres dans une bien moindre mesure)

Cela explique la frutration de Washington et ses menaces à peine voilées d’abattre à l’avenir tout avion syrien survolant « ses rebelles à fausse barbe » évoluant aux confins frontaliers syro-turcs. 

Cela veut dire que les avions russes pourraient être abattus par les américains. D’où les réunions en urgence d’experts militaires russes et américains à Genève sur la Syrie. 

Les Russes ont suspendu leurs vols via l’Iran mais Téhéran a laissé entendre que c’était une mesure provisoire et que toute modification de la situation militaire en Syrie pouvait tout remettre en cause. 

Advertisements

20 commentaires

  1. La Turquie semble vouloir une zone de sécurité à la frontière avec la Syrie, une zone tampon, des chars et des équipements lourds se dirigent vers le sud. En gros la Turquie ne veut surtout pas entendre parler d’un état kurde en Syrie, quitte à occuper les lieux.
    Larijani a déclaré que l’armée de l’air russe n’a pas cessé d’utiliser la base d’Hamadan, contrairement à ce qu’annonce les dépeches hystériques de la presse occidentale.

    Pourtant dans tout ça de Téhéran on a des echos diffiérents
    Traduction anglaise.

    Je ne comprends malheureusement pas l’arabe et encore moins le persan, si quelqu’un pouvait nous traduire les deux dernières vidéos.

    Aimé par 1 personne

    1. Le declaration de Mr Shamkani, le president du Coneil de Securite Iranien, est reprise, en partie litteralement dans cet article de RT, en anglais.
      https://www.rt.com/news/356888-russia-iran-airfield-syria/

      Il affirme que la Russie a utilise la base de Hamadan a la demande de l’Iran, et qu’il existe un partenariat strategique Iran/Russie/Syrie.
      Il declare que ces frappes contre les terroristes takfiris sont destinees a couper court a la strategie d’enlisement menee par les USA, qui jouent la carte du temps. Enfin, il qulifie de « mythomanes » (delusional) les pays arabes et occidentaux qui sous-estiment la capacite de l’Iran a alterer l’equation regionale, ajoutant que la cooperation avec la Russie est integree et de tres longue portee.
      Tres cordialement.

      Aimé par 2 people

  2. C’est rien de plus qu’un acte de guerre décidé par une bande de petits pisseux scribouillards dans les bureaux de Dept Etats, sortis des ecoles d’avocats, de commerce, de psychologies, de journalistes etc….bref de parasytes. Soit. Je pense que les russes sont partis parce qu’ils savent que les missiles de croisières ne vont pas tarder à frapper l’Iran.
    De toute façon cette guerre était inéluctable, parce que l’Amérique sort toujours humiliée des guerres qu’elle entame. Comme un chien qui sort la queue entre les jambes. C’est pas une mauvaise chose pour Assad que ça se passe maintenant. La guerre en Irak a duré 12 ans le temps d’une usure totale de la population, et finalement Saddam a fini pendu. En Yougoslavie, les barbares y sont allés étape par étape, ça avait commencé en 1992, puis ça s’est terminé en 1999 avec l’installation d’une grande base de l’Otan en même temps que la mafia de l’UCK, et in fine Milosevic pendu.
    En Syrie ça ne se passera pas comme ça, le pays n’est pas isolé, et l’Amérique ne fera pas le poids, pas même avec la mafia du PKK, et PDK parce que les mafia est par essence le gouvernement US.

    Il appartient maintenant au haut commandement syrien de débusquer et d’eliminer tout ces terroristes envahisseurs.
    Diablo avait raison. Parce que j’avais cru comprendre qu’en Amérique il y avait encore des types rationnels, maintenant on lle sait c’est officiel c’est qu’une bande des pisseux psychopates qui dirigent le pays, et ils vont le mener droit vers une défaite assurée.

    Aimé par 1 personne

      1. « ….déclarer la guerre a la Russie afin d’… »
        Ca n’est pas une déclaration de guerre à la Russie. Parce qu’il n’y aura pas de guerre entre US et russes. La Russie n’a guere besoins de s’impliquer directement parce qu’elle est assurée d’une victoire qui ne fait pas l’ombre d’un doute. Comme je l’ai expliqué ça sera beaucoup plus subtile. Par contre les iraniens vont vraissanblement s’impliquer, si guerre il y a, il est trés peu probable qu’ils en echappent, drainant avec eux, probablement tout l’arc chiite, mais aussi anti imperialiste, y compris bon nombre de sunnites. Les russes vont livrer massivement du matériel à l’Iran et à la Syrie, et ainsi sans tirer une seule cartouche c’est la Russie qui va rafler la mise. Sans la Turquie, les américains ont trés peu de chances de gagner quelque chose, ils le savent, tout au moins les militaires de métier qui n’ont pas cessé de mettre en garde depuis des années contre une autre aventure au Moyen Orient. Le bon vieux Gen. Martin Dempsey a tout fait pour éviter à l’Amérique une nouvelle guerre. Toutefois, au vu des prises de positions qu’il y a eu ces derniers mois, ce qui se passe en ce moment à Hassaké montre que c’est le vrai bordel au sommet du pouvoir US. C’est une trés dangeureuse anarchie qu’il y a à la tete de l’état US, qui pourrait ramener ce pays à l’implosion.

        Aimé par 2 people

  3. C’est mal connaître les russes de dire qu’ils se mettent à quatre pattes devant les américains. Ils réagissent de cette façon pour éviter que ces connards s’en prennent encore aux syriens comme ils le font depuis le début. En plus, les américains ont repris leurs bases en Europe parce qu’ils veulent une excuse pour attaquer la Russie et nous entraîner tous dans une 3è guerre mondiale, mais il faut leur faire rabattre leur morgue légendaire

    Aimé par 2 people

  4. Les américains sont au bord de la crise de nerf, pleurnichards, broyeurs maladifs, frustrés au bout du bout par les réussites géopolitiques incessantes des russes et l’évolution globale des évènements au Moyen-Orient, en Ukraine, en Syrie, en Chine; c’est échec par-dessus échec du bloc atlantiste et de l’OTAN partout autour du monde et la perte générale de la face mondiale du plus gros ego de la planète!

    Lorsque l’on voit quelqu’un en face qui a perdu les plombs, la tête, on se retire, et on le laisse seul dessouffler sa balloune, et faire sa crise!

    C’est aussi en ce sens qu’il faut voir la décision politique prise par les vassaux para olympiques d’empêcher coûte que coûte la totalité des athlètes russes sans distinctions légales de participer aux jeux à Rio! Surtout que la Russie a toujours bien figuré en nombre de médailles remportées à ce type de jeux! C’est donc un autre ordre de sanctions qui fuse contre la Grande Russie qui exaspère de plus en plus les psychopathes de ce monde par son jeu diplomatique et sa grande sagesse.

    Aimé par 2 people

    1. Non, ce n’est pas ça. C’est pour éviter la fuite en avant de celui qui n’a rien à perdre que le retrait tactique a eu lieu.

      J’imagine que les EU vont mettre un maximum de pression sur l’Irak afin d’obtenir l’interdiction du survol de leur territoire par tout ce qui est russe ou iranien afin d’isoler la Syrie. Reste que le blocage turc n’est plus trop d’actualité…

      En fait nous assistons à une guerre d’attrition.

      Aimé par 2 people

      1. « En fait nous assistons à une guerre d’attrition. »
        C’est pas une guerre d’attrition, c’est la guerre tout court. Les avions peuvent faire ce qu’ils veulent ce qui compte c’est les troupes au sol.
        Les américains n’ont aucune chance de gagner, à moins que la Turquie fasse volte face.

        Aimé par 1 personne

      2. Plus le temps avance plus je me dis que russe et américain sont la face d’une même pièce, déjà ils ont laissé faire en Libye en disant qu’il n’avait pas vu les choses venir, ils avait annulé le contrat des S300 pour l’Iran et cerise sur le gâteau je ne les ai jamais entendue critiquer Israël, ça fait beaucoup pour quelqu’un qui veut combattre l’hégémonie américaine.
        De plus dans l’affaire syrienne chacun a ses solutions qui se traduisent par plus de bombe et plus de destruction, chacun endossant le rôle du gentil et de méchant flic, donc je ne sais plus quoi penser du jeu qui se joue entre russe et américain.

        Aimé par 2 people

        1. « Plus le temps avance plus je me dis que russe et américain… »
          Oui vous avez raison, j’ai souvent parlé de la duplicité de l’adminstration russe. Mais dans ce coups là ils n’ont plus d’autres choix que de soutenir la Syrie et l’Iran, sans quoi c’est la Russie qui disparait. Comme je l’ai déja dit, il n’y aura pas d’affrontement direct entre russes-chinois et US, cependant les russes et chinois vont gaver d’armes les iraniens, et dans une certaine mesure les syriens, à tel point qu’une victoire US sera impossible. Si la Turquie ne bascule pas dans le camps impérialiste il n’y a quasiment aucune chance que les américains arrivent à leur fins.
          Par ailleurs pour la Syrie, ça ne changera pas grand chose étant donné que le pays est déja dévasté, mais là ils auront les vrais responsables du terrorisme mondial. Il y aura vraissemblablement un pont aérien pour les kurdes, et c’est là que vont entrer en jeu les iraniens. Les américains n’ont pas l’ombre d’une chance de gagner. Espérons qu’Hollande n’aura pas la mauvaise idée d’entrainer la France dans une guerre aux conséquences catastrophiques.

          Aimé par 2 people

        2. Donc au final les dindons de la farce seront toujours les pays musulmans.
          D’accord les Américains ne gagneront pas contre l’Iran mais à la fin elle sera détruite et les États-Unis seront toujours debout, vu que leur but n’a jamais été de gagner la guerre, mais de faire tourner leurs usines d’armement et de ramener à l’âge de pierre les pays qui essayent de se développer

          Aimé par 2 people

        3. « Donc au final les dindons de la farce seront toujours les pays musulmans. »
          Il ne faut pas voir les choses comme ça. D’abord c’est une région hautement stratégique comme le furent le Vietnam, et la Corée naguere. L’Europe a connu pareil tourmente jusqu’en 1945, et en Ukraine c’est toujours le conflit.
          C’est pas une guerre Islam-Chrétienté où je ne sais quel autre argument du genre. C’est une guerre impérialiste pour soumettre la totalité du monde à cette terreur barbare qu’est la « loi du Marché ». C’est à dire le diktat des oligarques internationnaux avec la complicité zélée des oligarchies locales. Cette guerre en Syrie, au Yemen a été initiée par les -enfin une partie-musulmans eux mêmes, et les fers de lance de cette guerre c’est l’Arabie Séoudite, et surtout son abject clergé. Le prince Bandar a recruté des djihadistes du Daguestan, de la Tchétchénie, de Tunisie, d’Egypte, de Turquie, d’Arabie, etc.. afin de les utiliser en Syrie promettant qu’à l’issue de la guerre aucun de ses miliciens ne doit survivre.

          Que ce prince soit un porc nul m’objectera, cependant les vrais coupables c’est ceux qui endoctrinent c’est encore le clergé comme cette infecte ordure.

          Ca ne m’étonnerait pas que la famille royale reglera l’addition, ces porcs en sont capables. C’est eux qui sont à l’origine de toute cette destruction, et c’est sur eux que se retourneront les flammes de la guerre. Par ailleurs on ne peut nier que la Turquie ait aussi trempé.

          Aimé par 3 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s