Syrie: Damas et Ankara s’opposent aux ultra-nationalistes kurdes soutenus par Washington

Tandis que le président syrien recevait à Damas le Secrétaire d’Etat indien aux Affaires étrangères, la Syrie et la Turquie ont finalement trouvé un début de compromis basé sur un objectif commun: barrer la route à la création d’une éventuelle entité kurde ultra-nationaliste à l’extrême Nord de la Syrie.

Les turcs ont ouvert la voie à des unités de l’Armée syrienne libre (ASL) pour contrer l’avancée kurde à Hassaka. Presque au même moment, des avions de combat syriens survolaient  tout l’extrême Nord de la Syrie, Hassaka incluse, malgré la présence de forces spéciales US et britanniques au sein des unités kurdes.

Fort du soutien militaire de la République islamique d’Iran et de la Fédération de Russie, assuré du très important appui tactique du mouvement libanais du Hezbollah et du soutien logistique de la République populaire de Chine et de la Corée du Nord, ayant acquis un accord de principe de la part de l’Inde sur le front diplomatique, Al-Assad tente présentement d’arriver à partager un ennemi commun avec la Turquie. C’est déjà chose faite. Malgré des divergences de fond et de principe, les syriens et les turcs feront tout ce qui est possible de faire pour étouffer dans l’oeuf les revendications ultra-nationalistes très extrémistes des kurdes. On verra ce que cela va donner en termes de contre-alliances et d’alliances par proxy interposés. Des rebelles syriens de l’ASL se heurtent déjà aux kurdes.

Le conflit syrien est devenu un tournant clé dans l’histoire du monde contemporain. C’est probablement le conflit le plus important du 21e siècle: Ceux qui ont commandité cette guerre pour garantir qu’Israël soit en mesure de fêter son centenaire en position dominante en 2048 ne savaient certainement pas qu’elle allait changer définitivement la face du monde dans un sens tout à fait contraire à cet objectif.

Le jeu continue.

Advertisements

11 commentaires

  1. « Ceux qui ont commandité cette guerre pour garantir qu’Israël soit en mesure de fêter son centenaire en position dominante en 2048 »

    Il est possible, voir envisageable qu’Israèl gagne encore quelques decennies de répit, et donc d’existence. Toutefois ce pays n’a été crée que grace à la concomitence de plusieur éléments tous décisifs.
    – Supériorité, voir omnipotence de l’Occident
    – Soutien de la Turquie, et de l’Iran
    – Extreme faiblesse des pays arabes limitrophes sur tous les plans

    Or aujourd’hui seul une de ces trois conditions obligatoire est réunie, avec il est vrai l’appui du régime de Ryadh.
    Toutefois quand je vois le contexte international, il m’est difficile de voir comment ce pays pourra à l’avenir tenir encore trois trés longues décennies. Pays qui faillit disparaitre en 1948, et en 1973.
    L’Iran vient d’inaugurer les chaines de montage de moteur d’avions de combat. De plus les iranienns s’appretent à déployer trés prochainement des missiles de croisières supersoniques, et travaillent déja et d’arrache pied sur des engins hypersoniques. Ajoutés à cela que non seuleument le pays est au seuil de l’arme nucléaire, s’il ne l’a pas déja -grace à une trés étroite coopération avec la Corée du Nord-, si vous ajoutez à cela que le pays fabrique à présent ses propres systèmes SAM. Imaginons maintenant que la Chine, où la Rusie vende à l’Iran des SU-30, J-31, voir J-11. Le pays peut infliger une trés lourde défaite pas seuleument à Israèl, mais bien aux Etats Unis.

    http://presstv.com/Detail/2016/08/21/480978/Iran-Hassan-Rouhani-Hossein-Dehqan
    En outre, le Hezbollah est tellement surarmé que jamais Israèl n’osera s’attaquer dans un avenir prévisible au Liban.
    Ce que je vois, et je perçois c’est surtout le fait que l’axe anti israèlien ne cesse de se renforcer de façon spectaculaire et de jour en jour, pendant que la société israèlienne est minée par le mirage du sionnisme qui s’avere être ce qu’il a toujours été un mythe.
    En plus si vous ajoutez à cela que les puissances occidentales ne pourront plus au moins à moyen terme se lancer dans de nouvelles aventures coloniales comme ce qui s’est passé au début des années 2000. Il en ressort que l’avenir d’Israèl est plus que compromis.
    Quand à la Syrie, si la Turquie se rallie aux propositions russes, ça en est definitevement terminé de l’aventure de ces terroristes. Et la Syrie va du fait de ces trés riche gisements connaitre un developpement sans précédent avec l’Irak.
    Pire le régime des Séoud est le tout prochain sur la liste à tomber. Parce que les américains savent trés bien que le retour de flammes induit par l’implication de l’Arabie dans le conflit syrien se fera sur Ryadh, un régime miné déja par les dissenssions au sein de la famille royale, puis par la pression de la population. On risque bien dans un proche avenir d’accueillir des « nouveaux réfugies » -avec un enthousiasme immense !- venant d’ Arabie Séoudite, pays qui va entrer en guerre civile.

    Aimé par 1 personne

    1. Sorry, quelques problèmes de connection…

      L’article ci-dessus fourni un assez bon éclairage de la question kurde.
      Il y a aussi le fait que rêvant de leur indépendance les Kurdes ont d’abord servis de bonne à tout faire à l’empire lors de tous les derniers conflits régionaux de ces 20 dernières années.

      Aimé par 1 personne

  2. Quelque chose surprend dans ces nouvelles habitudes de guerre . Les peuples qui ont la chance de ne pas la subir ( et dont la phynance est pourtant pillée à leur insu , pour financer le massacre ), se sentent à mille lieux des victimes du massacre Syrien ! Pas la moindre solidarité . Une sorte de haine assez primate semble obéir aux panzers de la propagande des médias juifs , qui fait de tout réfugié un homme à abattre .
    Nos médias en ont fait des tonnes pour faire de ces réfugiés une menace pour nos bibelots ou pour l’ honneur de nos dames , si on en croit la chronique du viol et son produit fini = les incendies des centres d’ hébergement et les agressions contre les réfugiés .
    Quand on connait le milieu activiste juif , on ne se demande pas qui sont les violeurs masqués et les incendiaires en Allemagne .
    Moi,je les ai suivi de près entre 2004 à 2007 , en France , quand ils taguaient les cimetières juif de croix gammées ( Carpentras ), puis en 2006 lors des agressions de Bus urbains . Le tout , généreusement attribué par leurs tonitruants médias ,à des Beurs antisémites . La période de récurrence était toujours la semaine . Une adéquation à la période de leur presse , je suppose ; elle était le second maillon du gouvernail de la haine populaire .
    Je me répète souvent , mais il existe une stratégie ignorée , menée par un groupe stealth , et dont les but dans cette guerre sont très loin de tout classicisme ! Il s’agit de lancer , puis laisser s’ auto-gérer des conflits dont le but n’est ni le succès de l’ un , ni celui de l’autre , mais l’ ensemble de la destruction sociale , urbaine , structurelle et au final : humaine , produit par la guerre . Le seul but de guerre y devient = la guerre elle-même ! Une mécanique auto-entretenue qui ne coûte pas un shekel au coach .
    Pour amorcer le phénomène , il suffit d’ attiser une vieille haine pendant le temps d’ amorçage , ce qui est assez long , mais semble être toujours efficace . Et c’est bien ce qu’on peut observer : la diffusion de ces diverses haines de proxy , devient de plus en plus vicelarde . Donner exemples et analyses demande un tout autre volume de texte , mais ce n’est nullement une difficulté .

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s