L’armée syrienne aurait fait face à plus de 350 000 rebelles en cinq ans! 

Les chiffres peuvent paraître tout a fait invraisemblables ou du moins difficiles à imaginer. Et pourtant la modeste armée syrienne aurait fait face à l’impossible depuis le déclenchement de la guerre dans ce pays un certain 15 mars 2011: plus de 350 000 rebelles locaux et étrangers dont une écrasante majorité de terroristes ont pris les armes contre le gouvernent syrien depuis cette date. En termes d’effectifs, le nombre cumulé de rebelles dépasse de peu les effectifs militaires syriens relativemebt importants d’avant guerre et dépasse largement ceux d’aujourdhui (l’armée syrienne compte actuellement près de 161 000 hommes selon des chiffres officiels et un peu moins de 100 000 selon diverses sources alternatives)

Très peu de pays, même ceux disposant d’infiniment plus de ressources, peuvent survivre à un tel déferlement de fureur de masse…

Quoi que l’on puisse dire sur la nature du régime syrien ou sur ses politiques ou ses erreurs, un constat s’impose: l’armée syrienne a non seulement survécu mais n’a nullement démérité au combat. 

31 réflexions sur « L’armée syrienne aurait fait face à plus de 350 000 rebelles en cinq ans!  »

    1. « Une étude allemande avance le chiffre de 368 000 combattants sans inclure ceux de Daech… »
      Je ne pense pas qu’une organisation et encore moins occidentale connaisse le nombre exact. Ca ne reste que des estimations.

      Aimé par 1 personne

      1. « comment un nombre élevé de personnes peuvent subitement apparaître en très peu de temps dans un endroit donné »… Ils y étaient déjà, on ne nous les montrait pas c’est tout ! jusqu’au jour où ils se sont déclaré. Les USA sont encore très loin devant dans leur mainmise sur le monde et sur les affres qu’il peut produire, cela-dit je suis meilleur qu’eux. Proclamons le djihad contre l’Amérique ; et pas le djihad d’El Mohaysini.

        Aimé par 1 personne

  1. Je suis effaré par ces chiffres, quand tu dis 350 000 hommes c’est au totale sinon il y a combien de rebelles qui combattent à l’instant T ?
    Moi qui pensais qu’il était à peine 30 000 je comprends mieux pourquoi ils ont du mal à s’en débarrasser c’est carrément le chiffre d’une grosse armée.

    Je vois que les chiens
    galeux ont mis les gros moyens pour faire tomber l’ophtalmologue.

    Aimé par 2 people

    1. « …quand tu dis 350 000 hommes c’est au totale sinon il y a combien de rebelles qui combattent à l’instant T ? »
      Le problème c’est que personne ne sait combien combat à l’instant T. Pas même leur sponsors ne savent exactement. C’est simplement des « cartouches ». Une fois usitées, on en parlera plus jamais. La seule chose sûre c’est qu’ils vont faire de gros dégats.
      Les malheureux vont mourrir, dans le meilleur des cas ils retourneront chez eux estropiés. Le tout pour que le régime des séouds, gagne quelques années de vie. Le roi et son clergé à Ryadh vont se la couler douce, pendant que ces inombrables « cartouches » sont sacrifiées à jamais. Comme le monde est mal fait!
      L’autre conséquence colaterale c’est le fait que les frêles régimes d’Amman, et de Tel Aviv vont gagner encore quelques décennies de sursis. C’est un peu comme les poilus de la grande guerre 14-18. Qui se souvient d’eux aujourd’hui ? N’oubliez pas qu’ils sont tous partis la fleur au fusil.

      Aimé par 2 people

      1. Décidément ils ne sont pas sorti de l’auberge ces pauvre Syriens, malheureusement pour trouver des cartouches jetable ce n’est pas un problème car il y a toujours des hommes qui aiment se battre.
        Je ne sais pas comment va finir cette guerre et comment le gouvernement Syrien va faire pour tenir comme ça 5 ans de plus, l’empire ne veux pas lacher le morceau, et si le front ukrainien s’ouvre est-ce que les Russes vont continué à jouer sur les deux tableaux ?

        De plus les États-Unis sont de permanence en guerre et cela depuis fort longtemps et je ne vois pas de lassitude de leur part, sans véritable bouleversement ils seront impliquer dans des guerres jusqu’a la fin de ce siècle.

        Aimé par 2 people

        1. L’empire est à bout de patience et c’est tout à fait normal qu’il tente de rallumer le feu en poussant Kiev à une action stupide en Crimée en sachant que la Russie y ripostera de façon exrême.
          La junte de Kiev sait qu’elle n’a aucune chance de l’emporter.
          Pour la Syrie, c’est bien vrai on est pas sorti de l’auberge. Il y a actuellement plus de 100 000 hommes armés en Syrie mais je ne pense pas que ce conflit puisse s’étaler au delà de la fin 2017. Les plans alternatifs US ont tous échoué. Il reste celui d’Alep, en cours. Il a très peu de chance d’aboutir.

          Aimé par 3 people

    2. L’offensive de cette satanée « Armée de la conquête  » (Jeish Al-Feth, remarquez le jeu sémantique dans cette dénomination) sur la province d’Alep aurait mobilisé à elle seule 28000 hommes sur l’axe Idlib-Alep et 12 000 sur l’axe Alep-Kenasba…

      Aimé par 1 personne

      1. « … la province d’Alep aurait mobilisé à elle seule 28000 hommes sur l’axe Idlib-Alep et 12 000 sur l’axe Alep-Kenasba… »
        Quand on sait que certains viennent du lointain Xinjhiang. Des ouighours ont pris part à cette offensive sur l’ouest d’Alep. Qu’es ce qu’ils viennent foutre ? Qui leur a demandé de venir?

        Aimé par 1 personne

        1. Panturkisme, confrérie des frères musulmans et CIA. Les mouvements Ouïghurs sont inflitrés depuis un bon bout de temps par les services turcs et US. C’est un plus contre la Chine.

          Aimé par 1 personne

        2. @ S51,

          Tout ceci me fait dire que la réconciliation d’Erdogan avec Poutine n’est pas aussi parfaite qu’elle aurait dû l’être.

          Il y a en tous cas de quoi se poser des questions.

          Aimé par 1 personne

      2. « Il reste celui d’Alep, en cours. Il a très peu de chance d’aboutir. »
        Le plan d’Alep est subordoné aux actions de la Turquie. D’une manière générale tout ce qui s’est passé en Syrie repose sur deux pilliers l’endoctrinement et l’Argent venant de Ryadh, et la logistique venant l’OTAN et surtout de la Turquie. Beaucoup sont obnibulés par la France, la Belgique, etc…Ils oublient un détail important, il y a une echelle de responsabilités, sans pour autant dédouanés les grosses erreurs des gouvernements français et belges, ceux qui ont assuré le succés de ces terroristes c’est d’abord et avant tout l’Arabie et la Turquie. Les américains sont venus en opportunistes, ils n’auraient jamais pu faire le dixième de ce qui a été fait sans ces deux pays. Si la Turquie se retire, ça en est fini de ces terroristes en Syrie et en Irak.

        J'aime

      3. j’ai du mal a comprendre 28000 + 12000 cela fait 40000 ça en fait des véhicule si l’on ajoute les fourniture ( armement et munition ) comment les russe ont ils pu ne rien voir venir ?

        Aimé par 1 personne

        1. Ça se passe en plein jour et parfois au départ d’une colonne, à côté des pick-ups et des blindés rebelles, de drôles de véhicules blindés et même des MRAPS britanniques ou US…Surtout dans les confins syro-irakiens ou à la frontière turque. La seule chose qui semble avoue changé est l’absence totale des turcs…car aucun conseiller technique occidental ne pouvait se déplacer sans protection turque.

          Aimé par 1 personne

  2. Je pense que 350.000 est même en deçà de la réalité si on compte également les sbires du califat…
    Traitant du sujet voici une conférence sur la Syrie intitulée « ce que les médias ne vous disent pas ». Cette conférence qui s’est tenue le 1er mars 2013 à Genève nous offre une intéressante rétrospective entre témoignages émouvants et révélations percutantes, les intervenants expliquent preuves à l’appui et sans parti pris, le tout en un récit complémentaire et cohérent, comment et par qui le décor a été planté dès 2011 afin de jouer l’acte macabre de la destruction de la Syrie moderne.
    2013 étant l’année de l’apparition de DAESH, personne ne peut dire qu’on avait rien vu venir. A regarder absolument !

    Aimé par 1 personne

    1. S51 t’as bu ? Moi aussi.. Fallait supprimer le post et non le post où je te le signalais en doublon ^^
      Donc STP supprime le post qui contient la vidéo (celui qui est juste au dessus de celui-ci (je parle de post)), ainsi que ce « very » post où je te demandes de supprimer le post qui contient la vidéo qui est juste au dessus de ce même poste (celui-là même).
      Tu te rappelles de l’إختزال c’était un truc que je ne VOULAIS pas assimiler en maths, ça m’a coûté de mauvaises notes parce que je ne voulais pas faire l’apologie de la martingale.
      Aux profs : ne nous apprenez pas des astuces, aiguisez plutôt nos esprits pour que nous découvrions par nous-même ces astuces.

      Aimé par 1 personne

    1. J’ai bien peur qu’on saura jamais l’ampleur exacte des pertes subies par l’ensemble des protagonistes. Il existe des estimations globales, celles de l’ONU ou encore du Pentagone, les statistiques militaires syriennes et les registres des pertes des autres mais ça varie et ça ne donne pas des chiffres détaillés par critères…

      Aimé par 2 people

      1. il existe des moyennes ( que je ne connais pas ) sur le nombre de morts par rapport au blessés !
        ce carnage va couter cher ; des pauvres qui se battent pour des intérêt qui ne sont pas les leurs.
        et après que vont ils devenir ? ou vont ils se replier ? la tête bousillé par les horreurs de la guerre et les drogues, quelle société pourras les réintégrés ? la violence ne s’arrête pas avec la fin des combats!
        6 ans de guerre et 40 ans de cauchemars!
        les crimes des grattes papier du pentagone et des politiciens dont holande et sarkosy sont incommensurable!

        Aimé par 1 personne

        1. En général les combattants de 40-45, bien qu’éprouvés, se sont remis de la guerre. Pourtant, face à l’urgence, la plupart des combattants étaient peu et mal préparés au combat.

          Curieusement les choses commencent à déraper au Vietnam et s’aggravent considérablement en Irak et en Afghanistan. Pourtant lors de ces deux dernières guerres la dureté des combats et la durée réduite de la présence sur le front auraient logiquement dû favoriser une diminution des traumatismes. Ce fut le contraire.
          Que s’est-il passé ? Qu’est-ce qui a changé ?

          Je n’ai pas de réponse formelle à cette question. Plutôt une intuition.
          D’abord l’âge des soldats qui est passé de trentenaires proches de la quarantaine à nineteen au Vietnam. Et puis il y a surtout la doctrine de formation qui est radicalement différente. J’ai toujours été choqué par la pression et la violence absurde mises sur les soldats américains. Qui n’a pas en tête ces images d’un sergent instructeur hurlant comme un damné à l’oreille d’une recrue ? Ce genre d’approche fait du dégât.

          S’il y a justement une chose qui m’a frappée dans les vidéos des soldats syriens c’est la moyenne d’âge proche de la quarantaine et surtout leur calme alors qu’ils se préparent à monter au front dans des conditions difficiles.
          Tout le contraire des djihadistes dont la moyenne d’âge tourne autour des vingt ans et qui comme les Marines du Vietnam tiennent le coup à grands renforts de came et autres dérivatifs.

          Aimé par 1 personne

        2. « la tête bousillé par les horreurs de la guerre et les drogues, quelle société pourras les réintégrés ? la violence ne s’arrête pas avec la fin des combats! »
          Ils sont de simples cartouches! C’est à dire qu’une fois tirée, ils n’existent plus…
          Ce que j’ai toujours pensé, avec l’avnement de Zarkaoui -autre personnage fictif mis en avant par les US, au plus fort de leur desastreuse occupation de l’Irak- en 2004, puis in fine celle de DAECH, leur but étant principalemnt l’accélération de la desislamisation des sociétés du Moyen Orient.
          Parce qu’aujourd’hui l’Islam est un frein, un obstacle extremement redoutable au marché, que cela soit dans les moeurs, dans l’économie, dans la politique.

          Aimé par 2 people

        3. Diablo, ça me rappelle l’excellent Full Metal Jacket que j’ai revu il y a de ça quelques semaines. Autant je l’avais trouvé cool et amusant étant ado, autant je l’ai trouvé perturbant en le revoyant en tant qu’adulte… On tient peut-être une piste.

          Aimé par 2 people

    2. J’avais lu quelque part que depuis 2011 les effectifs de l’armée syrienne avaient fondu de moitié. Ce qui n’est pas rien.

      Mais d’un autre côté, d’une armée vivant en situation de confort sans troupes réellement aguerries au contraire de celles d’aujourd’hui qui ont survécu au carnage.

      On parlait, mais sans le documenter, d’un effectif de départ de 150.000 hommes.

      Aimé par 1 personne

    3. « j’ai du mal a comprendre 28000 + 12000 cela fait 40000 …si l’on ajoute les fourniture …comment les russe ont ils pu ne rien voir venir ? »
      C’est comme ça depuis des années. Comme on en a déja causé détruire des colonnes trés bien défendues par de l’artillerie anti aérienne n’est pas choses aisées. Les bombes à guidages laser, satelitte, etc…et la panoplie de daubasses, ça sert pas à grand chose, juse à faire les gros titres tv, parce que l’electronique se brouille trés facilement. En outre, Alep et le point le plus proche de la frontière turque c’est au maximum 50 KM.
      Encore une fois on le redit, si la Turquie mais fin à sa coopération avec l’OTAN, je dis bien « Si« , parce que ça ne m’a pas l’air d’être gagné, la nébuleuse terroriste ne peut que se désintegrer.
      Il semble que la Turquie envoie des signaux contradictoires. Où es ce les Etats Unis qui ont réalisé l’immense connerie qu’ils ont fait, et sont entrain de rectifier le tir au plus vite.
      Nous ne nous rendons pas compte de l’importance de la Turquie dans le dispositif US. Pour les Etats Unis cet allié est tellement important qu’ils sont prets à tout lacher, même Israèl s’il le faut. C’est la Turquie qui a aidé de façon décisive à destabiliser la Libye, et la Syrie, comme on le sait tous. C’est grace à la Turquie que les Etats Unis ont mis le pied en Asie Centrale. C’est grace à la Turquie que les US ont utilisé les tchetchenes, ouighours, la destabilsation du Tadjiskistan, de la Chine, de l’Inde, entre autre. Pour les Etats Unis aprés la perte du Shah, si la Turquie quitte l’orbite US, ils n’ont plus de plan de secours. Cet allié est bien plus important que toute l’Europe réunie, et à mon avis les américains ne vont pas lacher l’affaire comme ça, surtout avec la Turquie. Ainis, personne ne peut dire ce qui va se passer par la suite. C’est le précieux savoir faire turc qui a permis de destabiliser tout l’arc sunnite, et c’est surement les porcs de Ryadh, et leur deux mains gauches avec leur gros cul plein de merde qui va la remplacer. L’Amérique n’a pas de rechange.

      J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s