Yémen: des « Patriot » dans la nature

Des élements substantiels d’une batterie de missiles « Patriot », incluant une plate-forme, un radar et des missiles,  auraient disparu sur une base de la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite à Maareb, au Yémen.

La disparition des constituants de ce système d’arme a fait ressurgir des accusations de trafic clandestin d’armes. Des officiers saoudiens auraient eu un débat assez houleux avec des mercenaires US à ce sujet.

 

 

14 réflexions sur « Yémen: des « Patriot » dans la nature »

  1. Je viens d’apprendre que l’Arabie va acheter 153 chars pour sa gue-guerre au Yemen. Parce qu’officiellement seuleument 20 chars M1 Abrams ont été perdus. Même le régime décrépite des séouds essaye de nous prendre pour des cons. Et puis on va apprendre que d’ici six mois, un an, les US vont livrer sous le manteau une centaine, puis une autre, moyennant paiement bien sûr. On y verra que du feu.
    La réalité étant que les yeménites ont détruit au moins une centaines de chars M1 Abrams.
    Bonne nouvelle tout ça.

    http://www.defenseone.com/business/2016/08/us-tank-deal-exposes-saudi-losses-yemen-war/130623/

    « Saudi Losses in Yemen War Exposed by US Tank Deal
    The U.S. State Department says Riyadh can buy 153 Abrams tanks, 20 of which will replace ones destroyed in combat.

    The U.S. State Department and Pentagon Tuesday OKed a $1.2 billion sale of 153 Abrams tanks to Saudi Arabia Tuesday. But that’s not the real news.

    Turns out: 20 of those tanks, made in America by General Dynamics Land Systems, are -battle damage replacements- for Saudi tanks lost in combat.

    Even though the formal announcement of the sales does not say where the tanks were fighting, the Saudi military is believed to have lost some of its 400-plus Abrams tanks in Yemen, where it is fighting Iranian-backed Houthi separatists.

    This revelation was tucked inside a benign Pentagon announcement of the deal, one that for the most part reads just like dozens of other arms sales approved each year. The announcement does not even mention the conflict in Yemen, yet it gives a glimpse into this wildly underreported war between Arab states, the U.S., and the Houthis.

    While the secretive Saudi government has not formally disclosed its battles losses from its 16-month involvement with its neighbor’s civil war, videos posted on YouTube purport to show rebels blowing up Abrams tanks with Iranian-made rockets. A year ago, Houthi fighters reportedly destroyed two Saudi Abrams and captured others. In February, Iran’s state-run Fars News Agency reported that five more tanks had been destroyed.

    The deal approved by the U.S. government this week also includes 20 armored recovery vehicles, which are used to fix broken or damaged tanks on the battlefield.

    -The proposed sale will improve Saudi Arabia’s capability to meet current and future threats and provide greater security for its critical infrastructure,- a Pentagon notice announcing the approval of the sale said. -The addition of these tanks and recovery vehicles to the [Royal Saudi Land Force] inventory will enhance Saudi Arabia’s ability to support its soldiers in the field and to defend the Kingdom’s borders.-

    In most cases, the State Department and the Pentagon must formally notify Congress of major arms deals 30 days before contracts are finalized. Congress then has the opportunity to block the sale or take no action.

    In addition to this Abrams tank deal, the State Department has approved two other sales to Saudi Arabia, $200 million for training, and $155 million for Gatling guns that defend ships from missiles — sending the week’s total value past $1.5 billion. Still, Riyadh’s 2016 shopping bill has a ways to go to match last year’s total, when State approved more than $20 billion in sales of ships, helicopters, missiles defenses, bombs and ammunition.« 

    Aimé par 2 people

    1. On peut quand même imaginer que les Saoudiens ne vont pas acheter des M1 vieux de 40 ans mais des M1A2 SEP V2 ou V3 qui sont malgré tout améliorés et pourvus de défenses plus efficaces. Je ne dis pas qu’ils sont invulnérables mais il est sûr qu’ils sont moins faciles à avoir.

      http://nationalinterest.org/blog/the-buzz/inside-the-us-armys-lethal-new-m1a2-sep-v3-abrams-main-16445
      ou
      http://www.armyrecognition.com/united_states_army_heavy_armoured_vehicles_tank_uk/m1a2_abrams_sep_v3_main_battle_tank_technical_data_sheet_specifications_pictures_video_11710154.html

      D’autre part je me demande sincèrement ce que sont devenus les Leclerc français dont nous avions brièvement parlé ici. Des news ?

      Aimé par 1 personne

  2. Sincerement Strategika j’ai du mal à y croire. Ca m’a l’air d’être une histoire saugrenue.
    Pour commencer, voyons un peu les carractèristiques « officielles » de ce système d’arme
    http://fas.org/spp/starwars/program/patriot.htm
    https://en.wikipedia.org/wiki/Heavy_Expanded_Mobility_Tactical_Truck
    https://en.wikipedia.org/wiki/MIM-104_Patriot

    Comme on le voit rien que le tracteur pèse au moins 10 tonnes. Le missile prés de 300 kg, une longueur de 6 mètres, sans compter les radars etc….
    C’est un peu comme si je vous disais qu’un char de 60 tonnes a disparu en France, où en Allemagne, voir en Belgique.
    Il serait retrouvé en l’espace de quelques heures.

    La particularité du patriot pac 3 en Arabie, c’est le fait que le royaume n’en a pas acheté des centaines. Compte tenu de la valeur hautement stratégique et sensible de ce système d’arme, il est servi exclusivement par des américains, et protégé par des américains. Parce que pour commencer c’est dans le contrat. Ensuite c’est le même système qui protège les forces armées US et Israèl dans la péninsule. Par ailleurs étant donné la nature féodal du régime, il ne peut être servi pas des séoudiens, ni des mercenaires arabes où autres qu’américains. Et pour cause le régime n’a même pas confiance en sa propre garde nationale. Il est protégé uniquement par l’armée US. Il craint à tout moment un renversement. Le Patriot n’est pas un char M1 Abrams que l’Arabie a acheté par centaines, et dont certains composants peuvent être frauduleusement écoulés au marché noir. Je ne dis pas que c’est impossible. Mais s’imaginer qu’on peut le faire avec le Patriot releve du fantasme.

    Donc résumons nous, le Patriot est servi non par des mercenaires, mais bien par l’armée US. Autour des batteries de Patriot il y a d’innombrables garnisons chargés justement de protéger les militaires US. Dailleurs les militaires US sont là pour protéger leur collègues US qui servent les batteries de Patriot. En conclusion, le vol d’un petit composant releve de l’exploit, et donc cette info m’a l’air simplemlent de l’intox à but politique.

    Aimé par 2 people

    1. vous dites : le vol d’un petit composant relève de l’exploit, et donc cette info m’a l’air simplement de l’intox à but politique.
      l’autre explication serais qu’un autre état ai profité d’une occasion pour se saisir des composant sensible du matériel pour l’étudier et pouvoir par la suite lancer des missiles en passant outre ce système de défense US .

      Aimé par 3 people

      1. « …l’autre explication serais qu’un autre état ai profité d’une occasion pour se saisir des composant sensible du matériel pour ..  »

        Personne ne peut se saisir de ces composants, parce que les batteries, comme dailleurs la plupart du matériel séoudien est sous étroit controle US. Quand je dis étroit, j’entends bien stricte controle. Les F-15, les radars, les Typhoons, les Patriots, les AWACS, etc…tout le matériel séoudien est sous scéllé US.

        La plupart du commun des mortels s’imagine que l’Arabie Séoudite est un état, où pays comme la France, la Russie, l’Espagne, le Japon, l’Allemagne…En réalité il n’en est rien. C’est un trone posé et donc imposé à un population. Avant Faycal le régime gouvernait avec sa garde nationale, aprés sa mort, et donc son assassinat par l’entourage, c’est les Etats Unis qui assure la protection rapprochée de la Monarchie. Pour info, durant l’opération « Desert Storm » en 1991, la population dans la péninsule était tellement traumatisée par la venue des soldats US que les officiels US avaient pris peur pour le roi Fahd et l’ont ramené d’urgence aux USA. Une fois que tout était sécurisé par les américains, G. H. Bush et ses amis ont décidé de ramener le roi en Arabie, mais avec une lourde protection US. Et c’est comme ça depuis 1991. C’est tout simplement un protectorat hait par sa propre population. C’est un régime féodal, une simple compagnie composée d’environ une centaine de soldats peut suffir à abattre ce régime qui est complètement coupé de sa population. C’est pour ça que l’armée US garde de grandes bases à proximité, au cas où le besoin s’en ferait sentir.
        Il ne faut pas oublier au préalable que la tribu Séoud a conquis l’Arabie. En générale, une conquête ne se fait jamais dans la joie et la bonne humeur. Ce qui veut dire que les autres sont necessairement soumis.
        Alors maintenant parler de l’armée séoudienne ça ne veut absolument rien dire, c’est juste une tirelire occidentale, en plus d’un atout maitre grace à son clergé.
        Donc cette histoire à dormir debout de Patriot parti dans la nature n’a pas de sens.

        Aimé par 2 people

        1. Je ne partage pas tout à fait votre avis et même s’il y a de fortes chances pour que cette info soit une intox de propagande je la crois malgré tout possible.

          À l’intérieur du territoire et en temps de paix les batteries sont regroupées au même endroit, dans une caserne, et sous étroite surveillance.
          Près du front et en opération cette concentration de moyen serait suicidaire et stratégiquement contre-productive. Il faut au contraire espacer les composants pour couvrir un maximum de surface possible.

          Dans ces conditions il est possible que ce matériel ait été capturé. Mais je doute qu’il ait pu l’être par les simples membres d’une tribu rompus à l’art de la guérilla mais moins à celui du maniement de tels engins. Cela impliquerait donc une participation de spécialistes étrangers. iraniens sans doute.

          Pour quoi faire ? Pas pour copier le système vu que les S-300 font mieux mais sans doute pour tenter d’en découvrir les points faibles qui ne sont pas repris dans les brochures officielles du constructeur.

          Reste l’utilisation en AS de ce type de matériel. Nous sommes d’accord pour dire que ce n’était pas des Saoudiens qui étaient aux manettes. Ça leur passe loin au-dessus de la tête. Mais je ne crois pas non plus que les EU auraient pris le risque d’envoyer des soldats d’active aussi près du front. C’était donc vraisemblablement des anciens servants devenus mercenaires.

          Et là on a un tout qui devient plus cohérent.

          Aimé par 1 personne

        1. j’ai pu les contacter il m’ont répondu :

          Un pb technique que le provider
          C’est en cours de résolution

          cdlt

          je me suis donc rabattu sur le saker en allemand !

          Aimé par 2 people

        2. C’est un problème de serveur de nom de domaine… En gros le nom lesakerfrancophone.fr renvois à l’hôte local (la machine de celui qui cherche à accéder au site). Ça a peut être été fait intentionnellement par le propriétaire du site pour en interdire l’accès le temps d’une maintenance.

          Aimé par 1 personne

        3. Visiblement le site n’existe plus sur l’adresse IP habituelle 212.227.247.125. Ils seraient donc peut-être en train de changer d’hébergeur… Jusqu’à aujourd’hui ils hébergeaient chez 1&1

          Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s