Pour en finir avec le mythe d’un monde meilleur si les femmes étaient au pouvoir…

Qui est l’idiot fini qui a osé dire un jour que le monde serait infiniment plus pacifique si les femmes étaient au pouvoir? 

Avec une détraquée comme Theresa May, Premier ministre de Sa Majesté britannique, et, probablement, la menteuse hystérique Hillary Rodham Clinton comme POTUS (président des États-Unis) en 2017, on peut légitimement s’attendre à bien pire que les crimes commis par les politiques suicidaires d’un  George W. Bush ou un Tony Blair…En d’autres termes un véritable holocauste nucléaire où les populations civiles seront une cible justifiée.

Le mal n’a pas de genre.
 

Publicités

24 commentaires

  1. Voici un article de l’excellent Tony Cartalucci concernant la future présidente des USA.

    http://landdestroyer.blogspot.fr/2016/08/clinton-campaigners-use-pokemon-go-to.html

    Quel était le slogan des pokémons déjà ? Ah oui ! Gotta catch them all !
    Ben visiblement cela fonctionne aussi avec les électeurs…
    D’un autre côté, des « citoyens » qui passent leur temps à poursuivre des bestioles imaginaires tout en se laissant espionner ne méritent certainement pas mieux qu’une mégère cocue de troisième zone…

    Heureux les simples d’esprit…

    Aimé par 1 personne

  2. Par ailleurs si Milosevic avait eu ses armes nucleaires, à l’heure qu’il est on parlerait d’une prospère Yougoslavie. Aujourd’hui la Serbie est tellement tronçonnée qu’elle n’est plus rien.
    La Russie et la Chine doivent leur salut, et leur prospérité retrouvée grace justement à leur potentiel nucleaire.
    Je vous rappelle juste ces quelques elements historiques, pour vous raffraichir la mémoire.
    – Durant la guerre de Corée la contre offensive chinoise avait completement renverser la situation militaire en Corée. Les géneraux US ne savaient plus comment arreter les chinois. Le « grand » Mc Arthur avait demandé l’autorisation d’utiliser l’arme nucleaire, et raser nombre de villes chinoises, dont certaines étaient plusieur fois milineraires. Les hauts responsables politiques US d’alors ne l’avaient pas suivi, parce que Staline avait la bombe, et était pret à l’utliser aussi.
    – Durant la guerre du Vietnam, le FNL, et l’armée nord vietnamienne non seuleument tenaient tete à l’Amérique mais frappaient là où ça faisait mal. Ce qu’on ne dit pas c’est que durant l’offensive du Tet, les Etats Unis ont perdu au moins 500 avions de combat, des centaines d’hélicoptères. L’Amérique n’y arrivait pas. L’etat major US mené par ces ordures de Curtis Le May, et Westmorland avaient menacé d’utiliser l’arme nucleaire sur Hanoi. Les hauts responsables politiques US ne l’ont pas fait parce que Mao avait ses bombes H et étaient prets à les utiliser aussi.
    – En 1973 pendant la guerre d’octobre, la situation militaire d’Israèl était tellemnt desespérée qu’ils ont cru à la disparition de l’etat hebreux. Israèl et les Etats Unis avaient menacé d’utiliser l’arme nucleaire contre Le Caire et Damas. Une fois que l’URSS avait aussi montré les dents nucléaires, alors les choses se sont calmées, et américains et israéliens se sont résolus à négocier.
    – En 1991 devant l’impasse de l’opération tempete du desert, et l’ineficacité presque totale d’une campagne de bombardement sans merci, les officiels US avaient menacé d’utliser l’arme nucléaire tactique afin de débloquer une affligeante situation. Saddam est tombé dans le panneau, son armée a été massacrée en phase de retraite.

    Je pense que je ne vous apprends rien les gars! Tels sont les choses et les faits.

    Aimé par 3 people

    1. Tout ça fonctionne parce que vous ne vous trouvez pas face à quelqu’un qui est persuadé que la vie terrestre n’est rien, que seule compte la vie après la mort et que pour la gloire de Dieu il faut tuer un max d’hérétiques.
      Ou autre chose du même genre. Peu importe à vrai dire.

      regardez à plus petite échelle ce qui est fait avec les

      Aimé par 1 personne

      1. « …pour la gloire de Dieu il faut tuer un max d’hérétiques…..et hop quelques millions d’impies y passent. »

        C’est une remarque interressante à plus d’un titre.
        Elle suppose que l’arme nucléaire se définit en fonction des confessions. Elle suppose également qu’il y aurait des acteurs supposés rationnels et d’autres du fait de leur ethnies, où religions ne le sont pas. En gros il y a des groupes de gens qui sont par nature plus dangeureux que d’autres.

        Le problème ne se pose pas forcément en ces termes. L’arme nucléaire se veut être une arme de dissuasion par definition, en principe défensive, et donc à n’utiliser qu’en tout dernier ressort.
        La dissuasion nucléaire est en fait aussi une affaire de classe, vous sanctuarisez votre pays -qui est faible- que si vous garantissez à l’ennemi -qui agresse et donc qui est le plus fort- un maximum de dégat si celui ci a la mauvaise idée de vous attaquer.
        Par ailleurs comme je l’ai montré dans le post précédent c’est l’Occident qui l’a utilisé le plus. En outre, c’est les Etats Unis qui sont dans un processus de colonisation de toute la planete, dans le but de soumettre l’ensemble des pays du monde entier aux diktats du marché, c’est à dire de l’OMC, du dollar, de la Banque Mondiale, du FMI, de l’ONU, de l’OTAN, d’Hollywood. Tout pays qui ne soumet pas est considéré comme faisant partie de l’axe du mal, et donc peut être réduit par tous les moyens, y compris les plus dégeulasses. Israèl c’est encore pire, ils sont bien dans un processus de colonisation de peuplement -l’objectif du grand Israel de l’Euphrate au Nil-, ainsi pour justifier cette politique agressive ils ont besoin de l’arme nucléaire pour menacer quiconque s’y opposerait. Les Etats Unis et Israèl sont les seuls pays qui ont utilisé l’arme nucléaire, et qui ont menacé de la faire exploser. Par ailleurs la doctrine Rumsfeld précisait qu’un nouveau paradigme était sur la table depuis 2003, en cas de nouvelle guerres d’agression les américains se reservent le droit d’utiliser des armes nucléaires tactiques. C’est un aveux d’echec donc des campagnes de bombardements classiques-on y reviendra plus tard-.

        Conclusion:
        La vrai menace vient du Pentagone et de Tel Aviv, et non pas de pays qui cherchent à se défendre contre des projets barbares d’agressions et d’expansions coloniales.

        Aimé par 2 people

        1. Je me suis peut-être mal expliqué au début de mon post précédent. J’avais dit « pour la gloire de Dieu ou autre chose du même genre. Peu importe à vrai dire ».

          Il s’agissait pour moi de dénoncer les justifications auxquelles recourt l’humain depuis la nuit des temps pour justifier ses actes les plus vils. Le camp gagnant écrira l’histoire et glorifiera ses actes. C’est comme ça que ça marche et ce n’est propre à aucune race, aucune culture et aucune religion.

          Si on remonte le temps on est bien forcé d’admettre que tout comme l’arbalète l’arme nucléaire n’a pas été conçue dans le but de trouver un équilibre, une menace répondant à la menace, mais bien comme arme de domination totale. Ce n’est que lorsque l’adversaire détient lui aussi les mêmes armes que le discours change et que l’on commence à parler de dissuasion. Pas avant. Jamais avant.

          Ce principe de neutralisation réciproque ne fonctionne qu’entre gens raisonnables désireux d’éviter le risque de tout perdre. C’était la théorie défendue dans les saloon du Far West où le premier qui dégaine déclenche un carnage. Malheureusement, et quelle que soit la raison invoquée, il y a toujours un abruti qui fini par dégainer.

          Voilà pourquoi je pense que la menace ne vient pas des acteurs traditionnels que sont l’Angleterre, la Chine, les EU, la France et la Russie mais bien de tous ces joueurs de second plan que sont la Corée du Nord, Israël, le Pakistan et tous ceux capables de se doter de l’arme nucléaire sans avoir l’envergure stratégique nécessaire.
          Arabie Saoudite, Turquie ou Ukraine en sont quelques exemples.

          Donc, vous voyez, ni race, ni culture, ni religion. Juste les dérives humaines. As usual…

          J'aime

      2. Commentaire intéressant, notamment dans sa partie évoquant l’insondable vacuité de la vie terrestre.
        Ça m’a rappelé une longue discussion que j’ai eu avec un très brillant ingénieur du programme indien qui a tenu à me préciser que son pays ne redoutait point une confrontation N car 80% de ses compatriotes sont en fait déjà morts et le reste en sursis…
        Il m’a parlé de l’Amaya, l’illusion du réel (la réalité n’existant pas) et qu’à l’échelle du temps cosmique, l’humain n’existe pas (on est loin de l’anthropocentrisme) donc pas la peine d’appuyer sur un bouton rouge inexistant pour liquider 20 millions de personnes et dont la vie ou la mort n’aurait aucune importance sur l’échelle cosmique…
        Ce n’est certes pas l’avis du talmudiste convaincu détenant les clés des mises à feu des missiles nucléaires israéliens (il réfléchit plutôt en terme d’holocaustes expiatoires)…
        Le saoudien également. Il utilisera la bombe à la première crise de caprice princier…
        Trêve de philosophie. L’humain est décevant…

        Aimé par 3 people

      3. « …l’arme nucléaire sans avoir l’envergure stratégique nécessaire. Arabie Saoudite,…  »
        Je pense que l’Iran, la Corée du Nord, le Pakistan, le Nicaragua, Cuba, quoiqu’on puisse dire sont des acteurs rationnels.
        Autant il est vrai j’ai des doutes sur les capacités des psychopates qui règnent à Tel Aviv, et les pires de tous, c’est incontestablement la tribu Séoud. C’est le cauchemard absolu! Il faut desarmer cette bande de voyous et débiles dégénérés aussi vite que possible. Je vous rejoins entièrement Diablo sur ce point. Quand j’ai appris que l’Arabie Séoudite était devenu un état nucléaire j’avoue que ça m’a fait froid dans le dos. Comme vous pouvez le voir, ça ne derange pas plus que ça l’Uncle Sam. Ca emmerde les US si Cuba, la Corée du Nord, l’Iran, l’Algérie, ont un programe nucléaire, mais pas l’Arabie Séoudite. C’est fou! Je me réconforte en me disant que seul des specialistes étranger pourront utiliser les armes nucléaires.
        Il faut savoir qu’à l’heure où nous parlons si la fabrication des armes nucléaires n’est pas évidente, elle va de toute façon être de plus en plus accéssible à l’avenir, du fait des progrés dans la fabrication, la conception.
        Par contre l’absolu danger c’est la capacité à miniaturiser les tetes nucléaires. Dans les années 50 soviétiques et US avaient mis au point des armes nucléaires tactiques qui pouvaient être tirées depuis un B-10, où une variante du Bazooka. Je vous laisse imaginer ce que ça peut donner entre de mauvaises mains.

        Aimé par 1 personne

    2. En voici le genre d’analyses que j’apprécie. Des références par à partir des bouquins mais à partir du concret appuyées d’une une approche logique. Du moment qu’on ne peut pas contester les faits sur le terrain, les multiples médias qui n’en prennent pas compte ne sont selon mon opinion qu’une diversion adressée au commun des mortels

      J'aime

  3. « Le mal n’a pas de genre »

    Eh les gars ! Vous ne vivez pas dans un monde de bisounours à ce que je sache ! C’est quoi la diissuasion nucleaire à votre avis ? Ca vous surprend ?
    Tout le monde sait que les armes nucleaires c’est esssentielement pour massacrer les civils de l’autre camps, elles n’ont qu’une utilité trés limitée contre des objectifs militaires, si tant est qu’elles en aient eu un jour.
    Une fois que la Coree du Nord a eu ses armes nucleaires, personne aujourd’hui ne parle de renverser le régime. Une fois que l’Iran est arrivé au seuil du nucleaire, plus personne aujourd’hui ne parle de renverser le régime à Teheran. Le grand tord de Saddam Hussein, Assad et de Khadaffi c’est que justement ils n’ont pas eu, et n’ont pas d’armes nucleaires, vous pouvez constater les résulats chaque jour…

    Aimé par 2 people

    1. Avoir une arme nucléaire ne veut pas dire qu’on est invincible contre les armes conventionnelles. Sauf qu’en possession des premiéres, on estime étre à l’abri des frappes des secondes..Le risque est grand pour tenter l’aventure car on ne peut savoir avec exactitude le moment où le pays nucléaire décide-t-il d’en user au cours d’un conflit conventionnel.

      Aimé par 2 people

    1. D’un autre côté on ne peut pas reprocher à Theresa May de vouloir garder l’indépendance de son pays en ne voulant pas vivre sous la protection d’un parapluie nucléaire étranger et donc de moderniser une défense nucléaire limite obsolète.

      On ne peut pas non plus applaudir la sortie des Boulava et Sarmat et huer les Trident. Ça forme un tout.

      Je ne crois pas au désastre nucléaire venant de l’une des 5 nations. Le problème qui finira bien par se poser un jour viendra probablement d’ailleurs.

      Aimé par 3 people

      1. Le discours de May regardant le Trident est ce que l’on pourrait « a major Public Relations Blunder! » ou un désastre majeur en matière de communication, non pas parce qu’elle a défendue la modernisation des SLBM de la dissuasion britannique mais parce qu’elle a répondu avec assurance qu’elle n’hésitera pas à utiliser l’option nucléaire même si cela causera la mort de 100 000 civils innocents. Autre détail dérangeant: à aucun moment elle a évoqué une frappe de riposte ou la réponse à une agression laissant croire au potentiel d’une menace belliqueuse (et de surcroît anglaise, caractère aggravant)
        Je ne connais pas May mais je juge sur ses actes et déclarations et jusqu’ici ça craint…

        J'aime

        1. Les déclarations des responsables politiques de ce rang ne sont pas des reflexions personnelles mais le fruit d’un travail collégial réunissant psychologues, économistes, faiseurs d’opinion etc…Tous ces messieurs aprés avoir étudié minutieusement l’environnement mental de ses composants se décident enfin à livrer leur produit qui sera servi -avec quelques légéres retouches (un mot à la place d’un autre) au peuple hagard domestiqué par tout ce qui est parole et image provenant de personnes impossible d’approcher ou d’interpeller.

          Aimé par 1 personne

    2. Allez je remet une couche :))

      M Theresa May was right to give an unequivocal « yes » according to 66 percent of Britons, when asked if she would personally launch a retaliatory nuclear strike that would kill 100,000 civilians, while 59 percent say they would push the button themselves.

      The British Prime Minister May said she would use the UK’s nuclear arsenal in response to a nuclear attack by a foreign nation, as she was promoting the renewal of the Trident missile system in Parliament. She argued that threats to the UK from such countries as Russia and North Korea « remain very real. »
      Read more
      Trident Nuclear Submarine, HMS Victorious. © Andy Buchanan British lawmakers vote to renew Trident nuclear program

      May’s attitude was overwhelmingly supported by two-thirds of Britons polled by YouGov on Tuesday and Wednesday. Only 19 percent said she was wrong to say what she did.

      Sixty-six percent of respondents said they would support a nuclear retaliation while 59 percent said they would personally launch one, if they were in May’s position.

      In a similar poll in October 2015, 37 percent of those asked said they would push the nuclear button if Britain happened to be under attack and 38 percent said they would not. The poll however did not specify whether the attacking nation had used nuclear weapons.

      May is the first British PM since the Cold War who chose to give a direct answer to the hypothetical nuclear button question rather than avoid it. Trident missiles were bought from the US under PM Margaret Thatcher’s government, which wanted a national nuclear arsenal as deterrent against Soviet Union.

      READ MORE: BBC’s WWIII: New show peddles ‘Putin’s invasion’ & nuclear attack on UK

      In February, the BBC showed a mockumentary film about a group of government advisors, who have to tackle an escalating conflict with Russia. The film ends with the US and Russia exchanging tactical nuclear strikes and a Russian nuclear missile on its path towards London. The advisors remain split on whether to attack Russian cities in retaliation.

      https://www.rt.com/uk/354062-britons-nuclear-retaliation-poll/

      Aimé par 1 personne

    1. C’était l’une des meilleures de Renaud, bien entendu j’aimais beaucoup. Il l’a fait contre l’horrible Miss Thatcher déja plus de trente ans ça rajeunit pas tout ça.

      Aimé par 2 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s