Syrie: des militaires US et britanniques sous les bombes russes…

Des informations assez précises évoquent un raid effectué hier par des avions de combat russes contre des positions de l’organisation terroriste connue sous le nom du Front Al-Nusra près de Tenef (Syrie méridionale)

Cette position secrète a déjà fait l’objet d’un raid aérien russe et syrien en juin 2016, suscitant une très vive tension entre Londres, Moscou et Washington. C’est l’une des causes ayant amené le Département d’Etat US a étendre la liste des sanctions internationales contre la Syrie.

Ce raid aérien contre une position terroriste a failli déclencher ce que l’on redoutait le plus: une confrontation militaire directe entre les Etats-Unis d’Amérique et la Russie.

Il s’est avéré que les bombardiers russes ont visé une position clandestine américaine servant de base logistique à l’organisation terroriste Jabhet Al-Nusra.

Moscou insiste qu’il a avisé à l’avance le centre de commandement de la coalition sis en Jordanie de son intention de cibler les organisations terroristes évoluant dans la zone ciblée. Dans les faits, une vingtaine de militaires britanniques ont quitté cette position à la hâte une journée avant le raid, confirmant que leur commandement avait reçu l’avertissement russe.

L’incident a été assez sérieux pour susciter une très forte réaction US, promptement contrée par le Chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov.

Le Kremlin a annoncé aujourd’hui ne détenir aucune information sur un éventuel raid aérien ayant visé une « base américano-britannique » en Syrie.

En réalité, les russes ne cachent plus leur profonde exaspération vis à vis des comportements totalement irresponsables des pays de la coalition dans la guerre en Syrie, en soulignant l’inconséquence et la précipitation de Paris à mener un raid aérien à Minbej (Nord-Est d’Alep), dans une zone sous contrôle gouvernemental syrien, tuant plus d’une centaine de civils, ou encore le rôle croissant des « instructeurs » britanniques au sein des unités des organistions terroristes Nur-Eddine Zenki et Al-Nusra.

Advertisements

16 commentaires

  1. A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:

    Ernesto Che Guevara – 1928-1967

    « Toute notre action est un cri de guerre contre l’impérialisme et un
    appel vibrant à l’unité des peuples contre le grand ennemi du genre
    humain : les Etats-Unis ».

    J'aime

    1. @Manu
      Je ne suis pas plus royaliste que le roi, et je ne cherche pas à répondre à la place de l’ami Strategika, cependant de ce que j’ai compris de ce site, c’est qu’il est une alternative aux medias mainstream. Et donc il est vivement recommandé de chercher par vous mêmes confirmation
      Supposez maintenant que je vous balance l’info de la Fox -v le lien ci-dessous -, qui n’est autre qu’un enième vomis de cette classe politique et médiatique en pleine décrépitude. Vous allez nous répondre que c’est de la Fox, et que vous n’en voulez pas. Soit. C’est pour ça qu’il est vivement recommandé de chercher par vous même, et si vous ne trouvez pas faites nous en part, dans la mesure du possible on essaiera de vous aider.
      Dans votre question il y a beaucoup de naiveté.

      Sans rancune l’ami 🙂
      Bien à vous.

      http://www.foxnews.com/world/2016/07/22/russian-warplanes-reportedly-bombed-us-base-in-syria.html

      « Russian warplanes reportedly bombed US base in Syria
      Published July 22, 2016 FoxNews.com
      Russian warplanes reportedly bombed a secret military base in Syria used by elite American and British forces last month.

      The Wall Street Journal reported Thursday that the Russian strike on the CIA-linked site was part of a campaign by Russia to pressure the White House to agree to closer cooperation in the Syrian skies, U.S. military and intelligence officials said.

      Despite the fact that some forces could have been killed and the bombing dampened relations between Russia and the Pentagon and CIA, the White House and State Department still persued a compromise.

      The U.S. and Russia agreed to a pact last week to target airstrikes against the Al Qaeda affiliate in the region – Nusra Front – despite objections from the Pentagon and CIA. Russia agreed to stop airstrikes on U.S.-backed rebels and restrain the Syrian air campaign. The two sides are still talking about designations where Russia would need U.S. approval to conduct an airstrike.

      According to The Wall Street Journal, deal backers in the White House and State Department believe U.S. airstrikes on the Nusra Front in areas that were previously occupied by Russian forces would provide protection for allies in Syria.

      However, officials in the Pentagon and CIA contend that Washington bowed to Moscow in the deal and believe that the U.S. needs to confront Russia.

      The Russian strike on the base occurred on June 16. The U.S. and British forces help maintain what is described as a buffer zone in Jordan. Forces go into Syria to help protect Jordan from Islamic State, U.S. officials told The Journal. Forces didn’t spend the night, due to security reasons.

      Nearly a day before the strike, 20 of 24 British special forces pulled out of the base. The U.S. tracked a Russian plane heading toward the base. The warplane dropped a cluster bomb, according to U.S. and rebel officials.

      After the first strike, U.S. central command air operations center in Qatar called Russia’s air campaign headquarters in Latakia, Syria to tell them that the base shouldn’t be attacked.

      However, Russian forces struck again nearly 90 minutes after the call was made. Russian pilots didn’t respond to U.S. calls using frequencies the two sides had previously agreed to use in case of an emergency.

      At least four rebels were killed in strikes.

      Russian officials initially told the Pentagon that the military thought it was an Islamic State facility, but U.S. officials rejected the notion because of what they described as a unique way the base was fortified, The Journal reported.

      Russians then said that the Jordanians had given them the go-ahead to strike the base, but the U.S. double-checked and said no such authorization was given. Later, Russia told the U.S. that their headquarters wasn’t in position to call off the strike because the U.S. didn’t provide them with the proper coordinates of the base.

      U.S. officials said that the Pentagon had never asked the Russians to steer clear of that area because it wasn’t close to the front lines and Russian aircraft didn’t operate in that part of Syria anyway.

      The strike has increased the distrust between U.S. and American forces in Syria. According to the Wall Street Journal, the U.S. didn’t want to give Russia any more information than they had to.

      Since the strike, the U.S. has told Russia to steer clear of the Jordanian border.
      « 

      Aimé par 3 people

      1. Ah ben c’est malin ça !
        Maintenant tout le monde connait notre source d’infos principale !!!

        Je plaisante, bien entendu !
        Cependant, je ne boude pas les MSM non plus. Certes je n’y passe pas tout mon temps, loin de là, mais j’y vais de temps à autres. Les infos sont certes biaisées, mais cela donne une vue d’ensemble. Et puis pour décrypter les infos cachées dans les MSM, c’est assez simple, il suffit de chercher ce qui n’apparait pas…

        Aimé par 2 people

        1. « MSM » ??? 😕
          J’ai été en revanche agréalablement surpris par Twitter, pour l’instant. Parce que je ne pense pas que ça va pas durer.
          A l’occasion je jeterai un coups d’oeil sur Freenet.

          Par contre les gars je voulais vous soumettre un titre où un post, le big probleme en ce moment c’est Google. Le problème oùtre le flicage, c’est le filtrage, et la censure, ça devient effrayant!
          Google n’est plus un moteur de recherche, justement il a été optimisé pour entraver la recherche. J’ai essayé Duckduckgo, et Yandex un tout petit mieux. Parce qu’il y a un problème d’algorithme, où soit Yandex suit la censure de la politique russe, quand Duckduckgo il est financé par des grands groupes si mes souvenirs sont bons. Mais là, au train où vont les choses je pense que Google court tout droit à la disparition.
          Je pense que je vous enverrai un lien bientôt parce que ça craint grave!

          Aimé par 2 people

        2. Vrai. C’est un réflexe qui se renforce lorsqu’on vit dans une dictature où le journal télévisé est un conte de fée pour adultes. Le moindre non dit et le moindre détail graphique peut se révéler plys révélateur que 1000 discours…

          Aimé par 2 people

        3. Tout à fait d’accord avec votre approche: l’éclairage ou ce qui ne figure pas dans les Main Stream Medias est tout aussi révélateur et intéressant que ce qu’on trouve ailleurs.
          Je trouve même que certains mensonges sont en soi plus révélateurs qu’une information objective et neutre.

          Et aussi entièrement d’accord avec Fox: chercher un peu par soi-même ne peut pas faire de tort.

          Aimé par 2 people

      2. Ah ces problémes de sources. On peut en citer des milliers. Sauf que la quasi totalité sont à l’ordre ou à la solde. Deux auteurs qui se penchent sur un probléme, l’un le défend l’autre le dénonce. Il existe dans ce cas un menteur. Il faut l’appréhender. La meilleure des solutions est d’analyser les faits sur le terrain avec objectivité en se référant à différentes sources: l’histoire (tout événement est lié à un fait hisorique) La loi (qui dit le droit) la géographie (qui explique l’intéret) enfin l’économie ( le gain à tirer) Celui qui fait rentrer tous ces paramétres dans ses analyses (ou bien vous meme) il a raison son interlocuteur est un menteur

        Aimé par 1 personne

        1. « La meilleure des solutions est d’analyser les faits sur le terrain avec objectivité… »
          Ce sont des conseils de profs d’histoire d’université qui ne marchent que quand tout est idéal. Cependant dans 99,999 % des cas, c’est complètement impossible.

          J'aime

        2. Absolument vrai. Cependant quant il s’agit d’une agression les choses sont claires, on doit se réferer au droit mais aussi aux autres critères que j’avais cités. Cependant le droit est souvent formaté par les intérets visés (stratégique, économique et politique) ensemble de concepts vitaux pour les forts que les faibles doivent concéder

          Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s