Daech utilise des gaz innervants contre l’armée syrienne à Al-Riqqa

On s’y attendait un peu. Les premières unités des forces armées syriennes et les milices supplétives de la défense populaire parties à l’assaut d’Al-Riqqa, la capitale de ce que l’on appelle communément Daech, l’acronyme arabe de l’Etat Islamique en Irak et au Levant, une organisation terroriste créee de toutes pièces, ne parviennent plus à avancer.

Acculé dans son fief qui fut autrefois la capitale d’été de l’illustre Calife Haroun Al-Rachid et ancien point de départ des raids sur l’Anatolie au Moyen-âge,  Daech a commencé à utiliser des gaz de combat innervants de la famille des phosphonothioates pour contrer l’assaut des forces armées syriennes.

Les faits sont là. Et ils sont largement et délibérement ignorés par les médias dits Mainstream. Les terroristes de Daech n’utilisent plus des bombes artisanales au chlore mais des dizaines d’ obus de mortier et d’artillerie au gaz VX contre les unités mobiles de l’armée syrienne et ses alliés.

Les informations en provenance du front d’Al-Riqqa font froid dans le dos. On évoque des dizaines de soldats syriens et libanais tués par des roquettes à tête chimique. Les troupes syriennes ont commencé à se replier en reculant de 50 kilomètres, en espérant que les avions de combat russes et syriens parviennent à éliminer les batteries d’artillerie des terroristes.

Au delà de toute polémique d’ordre idéologique ou partisane, qui est l’inconscient qui a osé fournir à une organisation terroriste du gaz VX?

Inutile d’extrapoler. Les obus à tête chimique ayant été récupérés par des forces spéciales russes et syriennes ne laissent plus l’ombre d’un doute quant à l’origine de ces munitions. Des pays membres de l’Otan fournissent Daech en gaz de combat innervants tout en criant à tue-tête qu’ils sont à l’avant garde de la lutte contre cette organisation terroriste. C’est du pur style Orwellien.

Cela démonte toute la rhétorique occidentale sur la guerre sans fin contre le terrorisme, laquelle n’est en fin de compte qu’un outil et prétexte à la fois d’une hégémonie à portée universelle.

Nous sommes en 2016 et de très dangereux terroristes se battent avec des gaz de combat VX et Sarin contre une armée régulière d’un pays du Tiers-Monde sur son propre territoire sans que cela n’émeuve le moins du monde. On se rappelle comment le stock d’armes chimiques dont disposait l’armée syrienne, unique élément de dissuasion face à l’immense arsenal nucléaire, bactériologique et chimique d’Israël, avait soulevé l’émoi de Washingon et de ses alliés. Damas a été forcé de s’en défaire sous peine d’une guerre mondiale.

Daech dispose d’armes chimiques. Aucune condamnation. Et pourtant, au Darfour, une querelle tribale autour d’une question de pâturages entre sédentaires et nomades a été transformée par la grâce des boites de communication de la propagande occidentale en « génocide » avec une thématique du « genre » (rappelez vous ces viols de guerre massifs  bidonnés avec posters à l’appui) pour aboutir à la sécession du Soudan et donc un objectif géostratégique visant à éliminer une mainmise chinoise sur les hydrocarbures de ce pays. Une fois cet objectif atteint, le génocide a disparu du jour au lendemain comme par enchantement. De même que les viols. A croire que toute la population y soit passée.

La guerre en Syrie a définitivement révélé la véritable nature criminelle et immorale du semblant d’ordre mondial que l’on veut perpétuer depuis la fin de la guerre froide.

 

Publicités

4 commentaires

  1. Pour ma part j’interprete cet evenement trés grave comme une volonté de Washington, tout au moins de certains cercles d’intervenir à tout prix dans le conflit, et de préparer vraissemblablement une intervention militaire US contre la Syrie, le moment venu. Quite à discrediter la position officielle de leur pays. Ce qui veut dire, et c’est une première dans l’histoire des Etats Unis modernes, qu’il n’y a plus de capitaine dans le vaisseau US, et donc c’est l’anarchie à la tete, un vaisseau fantome qui va droit à sa fin. Vu le contexte d’éffondrement politique, et économique, ça me semble être l’explication la plus probable et la plus rationnale. Du temps de la présidence Bush-Cheney il y avait désordre, mais il était contenu, et quand Mullen avait stop, c’était Stop! Rumsfeld viré, Gates au DoD, retrait de l’Irak, et plus intervention. Or aujourd’hui, plus personne n’a d’autorité.

    Le Rapport de force ?
    Une intervention militaire en l’état actuel des choses signiefirai de facto la fin de l’impérialisme US dans la région, et même dans une grande partie du monde. Les Etats Unis d’aujourd’hui ne sont en rien comparable à ce qu’ils étaient en 2003, et encore moins en 1991.
    L’analyse des conflits de ces 70 dernières années impliquant l’armée US nous apprend que les interventions militaires se sont presque toute soldés par des fiascos retentissants, et dans presque tous les domaines, à ne pas en douter une intervention en Syrie en l’etat, provoquera de fait l’entrée en conflit de l’Iran, une grande partie de l’Irak, l’expulsion des Etats Unis de la Mesopotamie, l’éffondrement du sinistre régime décrépite dont est originaire une grande partie du terroirisme mondial -dont DAECH n’est que la dernière création- je parle explicitement du régime de Ryadh, ainsi que la vraissemblable disparition de l’Etat hébreux, à moins qu’Israèl ne soit défendu par la Russie.

    Une Guerre Mondiale ?
    Ni les russes, ni les chinois, ni les américains n’ont interret à un conflit mondial, par ailleurs la panoplie des moyens à disposition de la Russie et de la Chine pour contre carrer avec succés les US est telle qu’une implication directe de de Moscou et Pekin serait completement improbable, voir impossible parce qu’inutile.

    Il est possible que dans les prochains mois en dépit du bon sens certains cercles poussent les Etats Unis vers l’abîme en précipitant cette super puissance dans un énième conflit qu’elle n’a plus les moyens de gagner. Faut pas se voiler la face, les armes chimiques de la sorte ne peuvent venir que de l’OTAN. J’ai même des doute que cette bande de méprisables barbares mafieux crimniels qui ne savent que violer des fillettes de 9 ans, égorger des gens en public savent utiliser des armes chimiques de ce genre.

    La prochaine étape ?
    Verra-t-on Daech utiliser des armes nucléaires tactiques ?

    Aimé par 1 personne

  2. Voici en tous cas une info qui m’intéresse bien plus que tout le baratin sur le Brexit. C’est inouï toutes les conneries qu’ils peuvent nous sortir. Sur le plateau de Fr24 ils avaient invité l’un de ces « experts » sorti de dieu sait où qui nous expliquait avec beaucoup de certitude à nous pauvres veaux débiles que le Brexit était avant tout une catastrophe diplomatique dans la mesure où l’UE sans la GB serait plus faible face à une Russie de plus en plus menaçante. J’en tremblais d’effroi !

    Pour en revenir au sujet il faut avant tout noter que les accusations syriennes sont la réplique à quelques accusations occidentales similaires. Les médias anglo-saxons peu repris par leurs homologues francophones ont accusé entre le 16 et le 18 juin le régime syrien de posséder des stocks occultes de VX et de s’en servir. Il est à noter qu’il y a un an, à peu près à la même date, les mêmes médias lançaient exactement les mêmes accusations.
    C’est ce qu’on appelle dans le métier un marronnier, soit un sujet qui revient chaque année, comme le carnaval par exemple.

    Il est à noter que toutes les grandes enquêtes internationales ayant suivi l’attaque de la Ghouta en 2013 n’ont jamais abouti. Cela n’empêche pas les opposants au régime de Damas d’affirmer régulièrement que cette attaque insensée était le fait de la dictature syrienne. C’est sans doute dans cette optique qu’il faut considérer les récentes déclarations.

    Qu’en face, les rebelles aient récemment reçu des stocks conséquents de gaz VX et de sarin est possible, voire probable. Toutefois les acteurs prêts à jouer cette carte ne sont pas nombreux. Les occidentaux sont probablement hors du coup et une fois de plus débordés par leurs principaux partenaires orientaux que sont l’AS et la Turquie. La perspective de voir une partie de ce stock introduit clandestinement en Europe et être ensuite utilisé dans des attentats de masse à de quoi donner à réfléchir.

    PS: S51 reçu un mail le 17/6. Dois encore répondre. Même adr mail ?

    Aimé par 2 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s