German Answer to Armata? Rheinmetall AG Unveils Powerful New Tank Gun

German Answer to Armata? Rheinmetall AG Unveils Powerful New Tank Gun

http://sputniknews.com/europe/20160614/1041289795/germany-tank-gun.html

58 réflexions sur « German Answer to Armata? Rheinmetall AG Unveils Powerful New Tank Gun »

  1. bonjour Diablo, je connaissais le terme « permaculture mais ignorait ce que recouvrait ce mot jusqu’au clic sur votre lien. Merci. j’ai appris, et je suis toujours reconnaissant envers les personnes qui ont ce sens du partage.
    D’une manière empirique et intuitive je pratique la permaculture, en effet avec un peu de sensibilité, du bon sens et un brin de logique en ce qui concerne son environnement immédiat, j’ai su d’instinct, recréer de manière viable et durable, un petit espace vert qui m’alimente et réalimente l’endroit dans lequel j’ai planté les différents végétaux: arbres fruitiers, potager, mais aussi des essences arrêtant le vent, faisant de l’ombre aux endroits stratégiques, aux regards…etc.
    La stratégie végétale. Une qualité très puissante. Et peu agressive.
    Influençant de manière très profonde et positive les plus archaïques dans la relation sociale.
    Là ou j’habite, les autochtones ont oublié le pouvoir du végétal.
    De manière un peu humoristique, ils préfèrent dézinguer un arbre pour y mette une plante artificielle en plastique (constitué de gaz de schiste, fabriqué par des enfants asiatiques, et amené par container d’un bateau à l’armement improbable ayant consommé des milliers de litres de fuel)
    Cette plante en plastique décoloré par un soleil de plus en plus virulent, sera retiré puis mis en déchetterie.
    Une autre, tout aussi laide mais avec des couleurs ayant été décrété par une émission d’une chaine tv aux multiples ramifications économiques, sera de nouveau acheté pour montrer à son voisin que « l’on est dans le coup ».
    Fourmis et autres êtres vivant ayant été éradiqués au préalable, à grand coup de produit phytosanitaire.
    Je m’égare.
    OUI à la permaculture!
    Bien à vous.

    J'aime

  2. Bonjour, tout à fait par hasard je suis tombé sur un article de presse concernant la déclaration européenne des droits de l’homme.
    Dans un article bien dissimulé de cette déclaration, on peut lire qu’en cas d’émeute ou bien de perturbation grave pour une nation, la peine de mort peut être rétablie et justifié envers les auteurs des troubles.
    J’écris ce commentaire de manière informel et je n’ai pas l’article et les paragraphe en tête, je peux les donner de manière précise si quelqu’un me les réclame.
    On voit bien qu’on s’est fait enfiler en douceur avec certains fondateurs de l’UE.

    Aimé par 1 personne

    1. Bon ceci est le commentaire que j’ai essayé de poster 5 fois en réponse à Fox sur la distinction entre roquettes et grenades d’une part et missiles guidés d’autre part. Qué passa hombre ?

      Bonjour Fox,

      J’avais effectivement pensé à cette différence entre ces deux catégories que sont d’une part les ATGM guidés de bout en bout pour la plupart et d’autre part les roquettes et grenades qui sont finalement des projectiles balistiques à tir tendu.
      Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients mais comme le sujet traitait d’abord sur la pertinence des blindés sur le terrain aujourd’hui et dans les guerres à venir je n’étais pas rentré dans les détails.

      De toute façon je dois bien vous accorder une chose: être dans un char n’est pas être dans la place la plus sûre du champ de bataille. Et malgré toutes les améliorations des systèmes de protection il suffira de tirer en tandem pour saturer les défenses du char.

      J’aurais bien aimé avoir l’avis de S51 sur cette question.

      Aimé par 1 personne

    2. Bonjour Fox,

      J’avais effectivement pensé à cette différence entre ces deux catégories que sont d’une part les ATGM guidés de bout en bout pour la plupart et d’autre part les roquettes et grenades qui sont finalement des projectiles balistiques à tir tendu.
      Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients mais comme le sujet traitait d’abord sur la pertinence des blindés sur le terrain aujourd’hui et dans les guerres à venir je n’étais pas rentré dans les détails.

      Aimé par 1 personne

      1. De toute façon je dois bien vous accorder une chose: être dans un char n’est pas être dans la place la plus sûre du champ de bataille. Et malgré toutes les améliorations des systèmes de protection il suffira de tirer en tandem pour saturer les défenses du char.

        J’aurais bien aimé avoir l’avis de S51 sur cette question.

        Aimé par 2 people

        1. « …vous accorder une chose: être dans un char n’est pas être dans la place la plus sûre… »
          Concernant le char de combat, je pense que c’est un long débat. Je peux vous emener des dizaines d’arguments, vous allez me répondre par des des dizaines de contre arguments. En règle générale je suis toujours attaché aux vieux principes qui consistent à croire qu’une guerre se gagne avec des hommes -quand je dis hommes, j’exclue les femmes dans les combats rapprochés, exceptés peut etre snipers-, motivés, ayant suffisament de courage pour aller mourrir. Le matériel, la technoligie peuvent aider en cela c’est une bonne chose. Mais un char le plus sophistiqué soit il, un jsf, un A-10, un SU-30, un armata, etc….ne vous assureront jamais la victoire décisive. Jamais si vous n’avez pas d’hommes prets à se sacrifier, et donc mourrir.

          Aimé par 2 people

      1. Bonjour, je ne rencontre pas trop de problème sur votre site. Néanmoins quelques singularités. de temps en temps.
        Je suis déjà passé pat Tor mais le dépôt de message dans votre site reste compliqué lorsque Tor Browser est utilisé.
        Je ne me suis pas penché sur la question et puis si cela peux apprendre quelques choses aux yeux et oreilles intrusives, pourquoi pas? hormis quelques emportement je peux justifier de manière claire et concise tout mes choix de réponses.
        Bonne journée aux irréductibles!

        Aimé par 2 people

  3. Le char et d’autres machines traditionnelles sont en passe de disparaitre.
    Le drone gagne presque toute la place.
    Quant à moi je propose un combat entre chaque et unique représentant de chaque pays, ethnie, communauté.
    Une sorte de joute, ou le vainqueur emporte gain de cause.
    Une sorte de décroissance guerrière. 🙂

    Aimé par 2 people

    1. L’animosité entée tankistes et aviateurs semble universelle 🙂

      Proposition chevaleresque que vous proposez ici. Sauf que nos dirigeants sont loin d’être de preux chevaliers. Ils sont choisis suivent leur degré de scélératesse et de servilité. En un mot c’est des poltrons.
      D’ailleurs ça s’étend de plus en plus. Pas de nomination sans le critère de la lâcheté.
      Bon je suis un peu dur ce matin. La faute à une soupe à l’ail et à l’oignon combinés…

      Aimé par 1 personne

    2. Certainement pas. Le cerveau humain n’est pas piratable, le drone si.

      Par contre pour le ring réservés à ceux qui envoient les autres mourir avec légèreté je suis 100% d’accord. Mais ne vous étonnez pas si après quelques temps seuls des barbares occupent les trônes.

      Aimé par 2 people

    3. « Le drone gagne presque toute la place. »
      Le drone peut être un trés bon complément notamment pour l’information, l’appui etc… Mais le mythe qui consiste à croire que le drone remplace l’homme ça ne reste qu’un mythe. Pour ce qui est des robots en l’état actuel de nos connaissances, je ne parierai pas un kocpeck.

      Aimé par 1 personne

    4. @Anonyme
      « Bonjour Fox, en gros c’est un peu la loterie? »

      Oui et non. La manipulation de roquettes c’est un metier, comme la manipulation de toutes les armes de guerre. Un métier, demande de l’apprentissage, donc une longue formation théorique et pratique, tenant compte de nombreux paramètres comme le vent, la pluie, le sable, l’angle de pénétration, le poids, le renseignement sur le blindé ennemi, l’habileté de l’operateur, une intelligence tactique, chosir le bon moment, la manière, le lieu, etc… En gros c’est un métier d’utiliser des armes de guerre. Il s’avère que ces roquettes anti chars ont été tellement produites qu’on en a au moins 10 millions -si c’est pas le double- à travers le monde. Donc n’importe qui peut l’utiliser. Alors le n’importe qui fait en général n’importe quoi. On a déja vu nombre de professionels détruire des chars, et même des M1 Abrams, détruire des hélicoptère Apache, et on a vu je ne sais combien de « gus » tirer sur des Humvees et les rater. En général dans ce genre de cas si vous ratez la cible, vous n’avez pas une seconde chance, autrement dit, sauf cas exceptionnelle, où chance infinie, c’est la mort assurée, parce que l’autre en générale un Gi’s où un Marines -surentrainé- qui est sur la Jeep, où le Humvee avec sa mitrailleuse, où son cannon ne vous loupe pas.

      PS-Je vous ai répondu plus haut, parce qu’en bas il n’y a pas de bouton « réponse ».

      Aimé par 2 people

      1. Effectivement, des paramètres ou les éléments naturels sont aussi décisifs.
        Comme vous le dites « c’est un métier »
        A priori certains petits malins passe outre.
        Un marché de 10 millions à 20 millions de munitions pour le seul type d’arme que vous mentionnez n’ouvre pas à des contrefaçons?
        Le marché de la pièce de guerre doit être une sphère des plus curieuses?
        Certainement un marché parallèle ou, sans être devin, des collisions entre pacifistes du petit écran et vendeur sans visibilité, doivent être en réalité les mêmes personnes.
        Des pyromanes pompiers, ou l’inverse, ( 🙂 ) ça s’est déjà vu.

        Aimé par 3 people

        1. @anonyme
          « …contrefaçons… »
          C’est un autre sujet sur lequel je n’ai pas d’informations.
          « …collisions entre pacifistes … »
          En règle générale je n’accorde aucune importance aux bouffons endimanchés qui passent et repassent sur le petit ecran. Ecolos, pacifistes, anti guerres, ils le sont tous, mais quand Israèl commet les pires exactions on ne voit personne. Pour commencer, pas même les « frères arabes ». Alors pensez donc à nos neuneux qui défilent sur le petit ecran. Je n’ai plus regardé d’emissions politiques depuis plus de 10 ans. Je saurai à peine vous citer quelques députés.
          Pour en revenir au sujet, il y a en effet un nombre infini de roquette anti chars qui trainent sur le marché dans le monde, ainsi que des missiles anti chars pillés dans les stocks de l’ancienne URSS. Il est dit officieusement 20 millions de RPG-7, en réalité faudrait peut être compter le double, si ça n’est le triple. Sans compter les ateliers clandestins. Un vrai casse tete pour les chars de combat.

          Aimé par 1 personne

  4. Et bien je ne sais pas. Je doute. Contrairement à vous je pense que les chars, lourds ou légers, ont encore toute leur place dans les guerres modernes.

    Pas seuls bien sûr. La bataille de Koursk ou la trouée de Fulda sont loin derrière nous. De même que les images de Merkava sillonnant dans les rues de Gaza afin d’être sûr d’y écraser toutes les voitures y stationnant appartiennent au passé. Mais malgré cela je pense qu’il y a encore de nombreux cas de figure où le char a toute sa place.

    Parmi les images de la guerre en Syrie une chose m’a frappé: la place centrale des chars. Certaines vidéos sont carrément hallucinantes et je salue le courage de ces soldats qui jours après jours trouvent le courage de remonter dans des machines usées jusqu’à la corde pour aller livrer bataille.
    Mais j’ai aussi remarqué qu’ils ne le faisaient pas n’importe comment. Dans de nombreux cas de figure le char face à un espace dégagé (où il serait vulnérable) reste à l’abri d’un mur, avance de quelques mètres, tire un seul coup puis recule immédiatement dans un grand nuage de fumée (généré par une injection directe de carburant dans le pot d’échappement). Il recule pour se mettre à l’abri des projectiles à charge creuse ou en tandem face auxquelles il n’a aucune chance de résister.

    Sur des fronts plus ouverts je pense aussi que le char à encore un bel avenir. Pas seul bien entendu, mais bien comme élément d’appui feu secondé par l’artillerie et l’aviation, appuyé par des fantassins et des snipers et protégé par d’autres blindés munis de systèmes AA (genre schilka ou mieux) et autres chasseurs de chars.
    Le char reste aussi pertinent pour seconder les transports de troupes faiblement armés.

    Mais ce n’est qu’un avis. Pas une certitude.

    Aimé par 2 people

    1. « Parmi les images de la guerre en Syrie une chose m’a frappé: la place centrale des chars. Certaines vidéos sont carrément hallucinantes et je salue le courage de ces soldats qui jours après jours trouvent le courage de remonter dans des machines usées jusqu’à la corde pour aller livrer bataille. »

      Pour commencer je soutiens entièrement l’armée syrienne et j’espère de tout mon coeur qu’elle va liberer tout son territoire aussi vite que possible de ses hordes barbares et criminelles qui sévissent.
      Cependant prennez garde aux images! La propagande des deux cotés bat son plein. Nous avons avant tout besoin d’informations claires et objectives, les fantasmes sur les victoires avenir qui vont arriver au dernier quart d’heure, désolé j’ai trop donné. Je ne mange plus de ce pain. Je ne veux pas vous démonter le morale, mais hélas, faut pas se voiler la face, les choses en Syrie tournent assez mal. Ce qui n’est pas dit c’est surtout le fait que l’armée syrienne a perdu des dizaines, si c’est pas des centaines de chars, et tout les modeles y passent T-55, T-62, T-72, et même des T-90. Justement le tout du à ses redoutables missiles anti-chars. Cette entreprise de nétoyage du sol syrien peut prendre des années, si c’est pas des decennies, même l’armée US n’y parviendrait pas. C’est exactement ce qu’avait dit le Gen. Pinnatel.
      Donc faut pas vous fier à la propagande d’où quelle vienne.

      « Contrairement à vous je pense que les chars, lourds ou légers, ont encore toute leur place dans les guerres modernes. »

      C’est un long débat qui prendrait des pages et des pages. Je n’ai que quelques examples à vous proposer. Pendant la grande bataille de chars au Sinai en 1973 qui a vu la célèbre joute entre le T-62 et le M-60 israelo US, bien que le char T-62 se soit révélé un cran au dessus, la palme revient incontestableement aux missiles anti chars -la nouvelle forme d’archers modernes-. L’AT-3 Sagger a fait infiniement plus de dégats à l’armée blindée israelienne que tout autre matériel egyptien où syrien. Pareil du coté israèlien, les missiles anti char Tow vont détruire nombre de char T-62 et T-55.
      Durant la guerre du golfe en 1991 une grande bataille terrestre qui s’est soldée par une défaite de la coalition US a eu lieu en Irak à Phase Line Bullet. Peu d’ouvrages en parlent, où s’ils l’evoquent c’est que de façon furtive. On prend la pleine mesure de la censure du gouvernement US. Le char M1 Abrams était aux prises avec les T-62, T-55, et T-72 irakiens. Il aurait été interressant de voir ce qui se serait passé entre un T-62 et M1 Abrams. Qu’ont fait les courageux US ? Aprés de lourdes pertes ils se sont repliés. De mon point de vue plus que les chars, ceux qui ont été particulièrement meurtriers furent les missiles anti chars AT-5 Spandrel, et AT-4 Spiggot. Et de l’autre coté les missiles anti chars Tow, Milan, que les US, séoudiens et les égyptiens ont utilisé. Les missiles anti chars ont vraissemblement empeché tout combat rapproché. De sorte que si un char T-62 détruit un M1 Abrams, il est à son tour immediatement détruit par un missile anti char Tow. Dans ce contexte il est difficile de dire qui a vraiment gagné. En tout cas pas les américains, ça c’est sûr.

      Le même constat s’est vérifié dans un autre engagement de chars à Sultan Yakuub au Liban en 1982 entre d’une part les T-62, T-55 syriens et les M-60, M-48, Merkava israèliens. S’il ne fait aucun doute que les T-62 ont pu détruire tous les chars israèleins, l’essentiel reste encore les missiles anti chars AT-3 Sagger, AT-4 Spigot, Milan et surtout les RPG-7 -étant donné qu’on a eu beaucoiup d’engagements urbains- syriens, contre les missiles anti chars TOW israèliens.

      L’autre exemple qui me vient et qui a consacré le missile anti char c’était pendant la guerre du Liban en 2006 où là pareil les missiles anti chars AT-5 Spandrel, AT-4 Spiggot, AT-13 Saxhorn, et parait il des AT-14 -les seuls qu’il affirment avec véhémence sont les israèliens, et le journal Kommersant russe qui n’est qu’un enieme torchon russo israelien- Sprigham appellé Kornet. Concernant le missile AT-14, j’ai pas de preuves de son implication au Liban, si vous en avez je suis prenneur.

      Aimé par 3 people

    2. @Diablo
      Pour information les versions du missile anti char AT-3 Sagger -1969- arrive à pénetrer jusqu’à 500 mm de blindage, ce qui de facto pouvait détruire n’importe quel char à l’époque. Les dernières versions du missile AT-3 Sagger peuvent penetrer jusqu’à 1 metre de blindage reactif où non. Il est à noter que les missiles anti chars AT-13 Saxhorn peuvent pénétrer jusqu’à 1.50 metre de blindage réactif où non. Les missiles AT-14 Springham, et AT-15 Springer supersonique -alias Khrizantema- peuvent pénétrer au moins 1.50 metre de blindage, et vraissemblablement plus de 2 mètres reactif où non avec protection où non.
      Des nouvelles génerations de missiles anti chars sont entrain de voir le jour, à l’horizon 2020 il est raisonable de penser qu’ils perceront tous 2 voir 3 metres de blindage, rendant vain le concept du char de combat comme on l’a connu.

      Vous noterez que dans Wikipedia il est mentionné que parait il le système israelien Trophy aurait détruit jusqu’à 15 missiles AT-14 -alias Kornet-…Gag! On est plein delire messianique, encore une fois! C’est peut etre Meshaa qui a inspiré l’auteur sur Wikipedia, allez savoir… Auteur qui n’est autre que le ministere israèlien de la propagande. Un peu comme en 1982 le fantasme autour des 100 avions syriens abattus contre 0 israelien. Sur wiki la pseudo encyclopedie on est pas à une connerie prés, surtout quand le sujet est relatif à Israèl. Mais enfin…

      Plus sérieusement je pense que les fabricants de missiles anti chars -qui sont des fabricants de chars aussi, et donc des commerçants- à travers le monde se gardent bien de mettre sur le marché des armes anti tanks trop sophistiquées dans ce domaine, en ce sens qu’elles ruineraient le juteux marché des chars de combat, évalué à plusieur milliards $/an, si c’est pas dizaines de milliards $/an. Toutefois de nouveaux acteurs jouent aux troubles faites du marché, notament la Serbie, la Corée du Nord, l’Iran. Les missiles Dehavie ont été employés avec succés par le Hezbollah, et le Hamas contre les Merkava israèliens. Je n’ai même pas évoqué les roquettes anti chars qui sont tout aussi meurtrieres.

      Aimé par 2 people

  5. Pour commencer il faut apprendre à relativiser sur tout ce qui nous est raconté. Tout sans exception.
    Ici c’est le fantasme des occidentaux, comme dans un happy-end hollywoodien, scénari écrits d’avance, avec le hero US qui vient botter le dérrière aux méchants.
    Pauvre T-72! on dirait du Zaloga mais ecrit pour Hollywood. Un jeu vidéo ?

    Ce qui nous est raconté sur Desert Storm, où la legende qui nous est rabaché, et rabaché, dans le but que le bon peuple croit en la bonne parole. Mais, il y a un mais, le M1 Abrams est il si invunérable ? Voyons ça!
    Mensurations supposée -et j’insiste sur le terme supposée– . Blindage frontal, du char M1 Abrams.

    Blindage latéral, du char M1 Abrams.

    Que constate-t-on ? C’est gros comme une maison.
    En réalité nombre de points vulnérables

    Comme il est décrit sur cette figure.

    La structure même du char fait que le blindage est non uniforme, sinon on aurait une forteresse qui ne se déplace qu’à 4 metres/minute 🙂

    Une simple RPG-7 conçue durant les années 60 suffit à mettre hors de combat le char le plus sophistiqué.

    Moralité tous les chars sans exception sont extrement vulnérables, tous.
    Les américains ont quitté l’Irak du fait de la menace des RPG-7. Plusieur centaines de M1 Abrams ont été perdus, et contrairement à ce qui est raconté, c’est pas que les IED, mais bien les RPG. L’inconvénient majeur du RPG-7 c’est la portée, à plus de 150 mètres vous avez trés peu de chances de toucher un objectif, l’oeil a ses limites.

    Aimé par 3 people

      1. J’arrive même pas à comprendre l’entetement de ceux qui pensent chars de combat comme en mai 1940. On dirait que c’est un vice, un complexe. Je n’ai de cesse de mentionner un général aux compétences absolument exceptionnelles, en plus d’un courage et d’une générosité hors pairs. Le géneral Vasily Chuikov à la tete de la 62° armée avait reussi à bloquer les divisions blindés alleamnde dans l’enfer du chaudron de Stalingrad. Les sovietiques étaient moins bien équipés.

        C’est lui qui a fait comprendre au monde que le char en Ville c’est une cause perdue. C’est sûr, je ne dis pas qu’il faut attaquer un char avec un arc des fleches, cependant avec des armes relativement sommaire on peut infliger de lourdes pertes à l’assaillant. Malheureusement c’est une arme à double tranchant, la vermine terroriste en Syrie, en Irak et en Libye en profite pour mettre à feu et à sang des pays terroriser les populations, et empecher les arméess régulières syrienne, irakienne de rentrer.

        Aimé par 2 people

    1. 4 mètres par minute, le risque d’assoupissement est grand! et une bestiole comme cela doit se goinfrer de carburant?
      Les réservoir doivent être énormes et certainement hors d’atteinte immédiate?
      Un peu comme dans un véhicule personnel, sous les sièges des passagers. sic.
      Et un char électrique personne n’y a pensé?
      🙂

      Aimé par 2 people

      1. @Anonyme
        « Et un char électrique personne n’y a pensé? »

        Vous voulez dire moteur eletrique ?
        Si telle est votre question, figurez vous que tout le monde y travaille et depuis trés longtemps. L’objectif étant de miniaturiser des centrales nucleaires. Ca serait comme le disent les anglo saxons un « breakthrough ». Pour l’instant et comme toujours c’est les chinois qui sont entrain de prendre l’ascendant puisqu’ils vont mettre au point une mini centrale nucleaire miniaturisée qui pesera prés de 100 tonnes.
        Il est raisonnable de penser que d’ici une cinquantaine d’années on assistera à une révolution dans la propulsion, et donc les moteurs.

        Pour autant je n’en démords s contre les chars. Même si vous leur ajoutez 2 metres de blindage uniforme, ils seront toujours aussi vulnérables.

        Aimé par 1 personne

        1. Ils doivent bien travailler sur de nouveaux blindages également? Genre matériaux de composite léger et très résistant…
          Peut être que le nouveau char sera à propulsion nucléaire et trois moins lourd que les mastodontes actuels?
          En tout les cas les chars, depuis l’antiquité, (en passant par ce cher de Vinci). ont fait travailler la matière grise.

          Aimé par 2 people

        1. Avec des apéritifs et des amuses gueules et ce qu’il faut, je pense qu’en bas on devrait pas trop s’ennuyer, surtout si en haut il y fait des chaleurs accablantes de l’ordre 45-48°C à l’ombre.

          Aimé par 2 people

        2. Sa vitesse est celle d’un escargot en forme. 🙂 mais aussi visible qu’une maison dans la plaine.
          Autant sortir du char et cavaler à pieds en cas de gros soucis.
          Pendant la guerre d’Afghanistan, les combattants piquaient les batteries, des chars estropiés et vides pour brancher des tv dessus.
          On peut être guerriers et vouloir se divertir un peu.
          L’histoire ne dit pas si ils avaient l’apéro et des amuses gueules. :))

          Aimé par 2 people

        3. Pour l’Apéro, un ersatz composé d’alcool à brûler et de la limonade qui brûle l’oesophage (90° de volume!)
          Amuses gueules: des pistaches et des fruits secs…Ainsi que pâte sucrée faite avec des grains de pavot.
          La radio du char (20 kg) servait à capter quelques stations musicales…

          Aimé par 1 personne

    2. Je suis entièrement d’accord avec vous en ce qui concerne la vulnérabilité des chars. Mais comme vous l’indiquez vous même les points les plus vulnérables ne représentent qu’une partie de la surface et les atteindre n’est pas toujours aisé. Il faut avoir le bon angle et espérer que le char ne se déplace pas (trop).
      Même sur les modèles anciens genre T-64 il y a la question de la distance et donc de la probabilité d’atteindre une de ces zones. Les tirs ratés d’ATGM sont nombreux.

      Outre le très classique écran de fumée les modèles les plus récents sont équipés de détecteurs et de contre mesures relativement efficaces. Armure réactive, projection de charges détonantes (Drozd & co), systèmes de brouillage radio et lasers et bien sûr la mobilité.
      Contrairement au tireur d’ATGM le char reste mobile et capable de tirer en se déplaçant. Je ne donne pas cher de la peau du tireur d’ATGM s’il est repéré. Lui n’a aucune armure pour le protéger et il est bien obligé de rester cloué sur place pour guider son tir. Même si ça pète à 3m de lui il a peu de chance d’en sortir indemne.

      Enfin, rien ne vaut un blindé pour transporter la troupe dans les zones exposées. Ce n’est pas parfait mais je préfère de loin ça à un camion.

      Reste le rapport coût/bénéfice qui est un facteur qu’aucune armée ne peut se permettre de négliger. Je ne suis pas si sûr que ça que le rapport soit favorable aux ATGM.

      En conclusion je dirais que les chances sont relativement équilibrées et dépendent essentiellement de la situation sur le terrain.

      Aimé par 1 personne

      1. « Mais comme vous l’indiquez vous même les points les plus vulnérables ne représentent qu’une partie de la surface  »

        Qu’une partie de la surface, accéssible aux armes sommaires et pas cheres comme la RPG-7, des cannons 30 mm, etc…oui. Mais comme je l’ai évoqué plus haut, les missiles anti chars modernes penetrent directement les 2 metres de blindage.

        « Les tirs ratés d’ATGM sont nombreux… »
        C’est vrai que les tirs de RPG sont par définition peu où pas précis, et dependent grandement des compétences de l’opérateur comme dans tous les domaines dailleurs.
        Il en va de même pour les missiles anti chars, leur précision est de l’ordre de 80-90%. Ca dépend énormemeent aussi de la compétence des opérateurs. Il est évident que si vous envoyez des bourrins, faut pas s’étonner des résultats. En régle générale les types qui manipulent ce genre d’armes sont trés bien entrainés et font mouche du premier coup. Des espèces de snipers. Ca se vérifie dans presque tous les conflits que je vous ai cité.

        Aimé par 2 people

      2. @Diablo.
        Dommage! En relisant mon dernier post, je me suis aperçu d’une grosse erreur.
        Voici la phrase que voulez dire
        Il n’en va pas de même pour les missiles anti chars, parce que leur précision est de l’ordre de 80-90%. Et requierent du personnel entrainé et competent.
        La différence fondemantale entre les missiles anti-tanks, et les roquettes anti tanks c’est que ces dernieres ne sont pas guidées. C’est en gros des grenades modernes rien de plus. Neanmoins, grenades dont le pouvoir de penetration peuvent atteindre 750 mm. Je parle en particulier de la RPG-7, trés répandu, dont au moins 9 millions sont en circulation dans le monde. Qui s’achetent pour une bouchée de pain. Effrayant! De toute façon meme si la grenade ne perce pas le blindage, le tir suffit amplement à mettre hors de combat le char et à terrasser l’equipage. Quand aux chenilles ça a toujours eté le talon d’achille du tank. Un tir sur les chenilles peut immobiliser dangeureusement un tank.

        J’arrete la parce que le post peut prendre des pages et des pages.
        😉

        Aimé par 3 people

        1. Bonjour Fox,

          J’avais effectivement pensé à cette différence entre ces deux catégories que sont d’une part les ATGM guidés de bout en bout pour la plupart et d’autre part les roquettes et grenades qui sont finalement des projectiles balistiques à tir tendu.
          Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients mais comme le sujet traitait d’abord sur la pertinence des blindés sur le terrain aujourd’hui et dans les guerres à venir je n’étais pas rentré dans les détails.

          De toute façon je dois bien vous accorder une chose: être dans un char n’est pas être dans la place la plus sûre du champ de bataille. Et malgré toutes les améliorations des systèmes de protection il suffira de tirer en tandem pour saturer les défenses du char.

          J’aurais bien aimé avoir l’avis de S51 sur cette question.

          J'aime

        2. Troisième essai de postage d’un commentaire qui refuse de passer…

          Bonjour Fox,

          J’avais effectivement pensé à cette différence entre ces deux catégories que sont d’une part les ATGM guidés de bout en bout pour la plupart et d’autre part les roquettes et grenades qui sont finalement des projectiles balistiques à tir tendu.
          Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients mais comme le sujet traitait d’abord sur la pertinence des blindés sur le terrain aujourd’hui et dans les guerres à venir je n’étais pas rentré dans les détails.

          De toute façon je dois bien vous accorder une chose: être dans un char n’est pas être dans la place la plus sûre du champ de bataille. Et malgré toutes les améliorations des systèmes de protection il suffira de tirer en tandem pour saturer les défenses du char.

          J’aurais bien aimé avoir l’avis de S51 sur cette question.

          J'aime

        3. Curieux mais mes commentaires ne passent pas.
          Nouvel et 5ème essais.

          Bonjour Fox,

          J’avais effectivement pensé à cette différence entre ces deux catégories que sont d’une part les ATGM guidés de bout en bout pour la plupart et d’autre part les roquettes et grenades qui sont finalement des projectiles balistiques à tir tendu.
          Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients mais comme le sujet traitait d’abord sur la pertinence des blindés sur le terrain aujourd’hui et dans les guerres à venir je n’étais pas rentré dans les détails.

          De toute façon je dois bien vous accorder une chose: être dans un char n’est pas être dans la place la plus sûre du champ de bataille. Et malgré toutes les améliorations des systèmes de protection il suffira de tirer en tandem pour saturer les défenses du char.

          J’aurais bien aimé avoir l’avis de S51 sur cette question.

          J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s