Watch « Muhammad Ali Dead- Remembering ALI » on YouTube

Advertisements

12 commentaires

  1. Le pauvre Mohamed Ali se retournerait dans sa tombe de dégoût s’il le pouvait. Son corps n’était pas encore froid que partout « ses admirateurs bien intentionnés » se bousculaient au portillon pour se mettre en valeur et récupérer un peu de sa gloire à leur profit exclusif.
    Le pire étant sans doute la manière décomplexée avec laquelle ils le font. Les véritables icônes devenant rares la concurrence est rude.
    Notre monde est bien malade.

    PS: on notera au passage que la vision de l’islam prônée par Mohamed Ali est fort éloignée de celle dont on entend le plus souvent parler aujourd’hui.

    Aimé par 2 people

    1. Davantage explicite serai difficile.
      Pour faire court et lapidaire:
      -Y’a ceux qui pensent avec leur ventre.
      -Y’a ceux qui pensent avec leur cœur.
      Dans ce site les différents commentateurs ont bien repéré ce distinguo.

      Aimé par 2 people

  2. J’en ai profité pour jeter un oeil sur les differents hommages qu’ont rendu les grands networks US à Mohamed Ali. On est envahi par plusieur sentiments, à la fois stupéfait, subjugué, et en même temps dégouté par l’éfficacité de la propagande US. Un grand coups de chapeau quand même à ses salopards. Ils réussissent à tout récupérer. Des islamistes aux integristes catholiques, des communistes à la mafia, des gaullistes aux nationalistes chinois, iraniens, japonais, pakistanais, russes. Des nazis, aux faschistes, des écologistes, des anti avortements, des homosexuels, etc… tout, quasiment tout. Le système médiatique US est comme un Caméléon il s’adapte à tout. En toute franchise aucun médias à travers le monde ne rivalise avec ses salopards de médias US.
    C’est la raison pour laquelle ils vous transforment avec le barratin une défaite, en demi défaite, puis un match nul. Un match nul en demi victoire, puis victoire. Une demi victoire, en un méga succés planétaire, avec le temps, et le bourrage de crâne.
    En comparaison nos médias européens, c’est l’age de pierre! On a peut être dix ans de retard si c’est pas plus.

    Aimé par 2 people

    1. LOL !
      Je découvre avec un peu de retard que nous avons été frappés par la même chose.

      Pour nos médias je ne me plaindrais pas trop du retard actuel. Mais rassurez-vous: certains travaillent dur pour combler l’écart.

      Aimé par 1 personne

    2. Grâce à l’image, les américains construisent de toute pièce ce qu’ils présentent, en fin de compte, comme la réalité.
      Il manque une étude sur les résistances du public visé.
      « Peu » vient systématiquement à l’esprit au regard de l’apparent gobage sans réaction.
      Pas si sûr.
      L’hypnose télématique est une grande spécialité étasunienne.

      Aimé par 2 people

  3. La protection sans cesse des chars arrive bientot au taquet et menera rapidement à une impasse.

    Les snipers n’ont jamais été aussi efficaces aujourd’hui, il se feront un plaisir de canarder ses capteurs les uns aprés les autres.

    Je ne parle même pas des mitrailleuses lourdes. Le char de combat a toujours historriquement été trés vulnérable, il l’est aujourd’hui, et le restera pour trés longtemps encore. On l’a vu en Irak avec les américains, on le voit aujourd’hui, avec les nouveaux chars T-90 en Syrie.

    Aimé par 2 people

    1. Non expert en armement, votre remarque concernant la vulnérabilité des chars allant croissante, est évidente:
      Les armes sont de plus en plus efficaces, à part renforcer le blindage jusqu’au limite du possible (faut que le mastodonte puisse encore se remuer, sinon le concept de forteresse roulante en prend un coup lol), il est évident pour un néophyte comme moi, que c’est le concept même qui devient obsolète.
      Alors pour parodier le Docteur Folamour:  » Pourquoi en vendre encore! Pouvez vous m’expliguer zela? »
      Bonne semaine à tous.

      Aimé par 2 people

      1. « Pourquoi en vendre encore! Pouvez vous m’expliguer zela?  »
        Il m’est difficile de répondre à cette question. Le char de combat à la base a été conçu pour percer les tranchées en 14-18, cependant tout de suite et contrairement à ce qu’on nous a dit, le tank s’est avéré extremement vulnérable à tout, les mitrailleuses lourdes, les cannons, les grenades, etc..et notamment son point faible les chenilles.

        Puis les allemands ont dévloppé le concept, en intrégrant le char de combat dans des divisions blindées, -contenant que des tanks-, dans le but d’en exploiter la mobilité, avec l’aide des avions. Si ce concept s’est pas trop mal passé pendant la campagnes de France, du Danemark, de Norvege, et en Pologne, il a rapidement trouvé ses limites en Yougoslavie, et surtout en URSS. Joukov avait mis définitivement fin au mythe du « Blitz » devant Moscou fin decembre 1941. En réalité plus que de guerre eclaire, c’était une agression lache, sans déclaration de guerre préalable, une attaque surprise, et dans ce contexte le char et donc le blindé était un atout décisif au coté de l’avion.

        Le marechal Vasily Chuikov a été l’un des premiers à tenir en echec les blindés, et autres chars, et avait constaté les énormes points faibles des blindages en milieu urbain.

        Il a en quelque sorte théorisé ce qu’est la résistance urbaine face aux divisions blindées, et ses techniques sont encore trés utilisées de nos jours. Il a épuisé l’armée allemande infinirmennt mieux équipée, pendant que le marchechal Joukov les encerclait .

        Aprés cette bataille les chars vont s’exprimer encore à Koursk, mais ce qui furent décisifs c’est d’abord et avant tout l’infanterie, l’artillerie, ainsi que l’aviation. Depuis lors le char malgrés ces enormes faiblesses est en quelque sorte le chouchoux des etats majors. La bataille du Sinai fut certes une bataille de chars entre le T-62, T-55 contre le M-60, Centurion, et M-48 mais fut surtout et l’on oublie beaucoup la grande révelation des missiles anti chars et roquettes anti chars qui ont décimé probablement plusieur milliers de tanks. Depuis lors, à ma connaissance, je ne connais pas d’autres batailles de chars.
        Alors pourquoi en vend on encore de nos jours ?

        Déja le complexe mlitaro industriel qui appuie, ensuite dérrière il y a les habitudes, puis la technologie à exploiter. Metallurgie, Motorisation, cannons, radios équipements en tout genre. Cependant, à mon avis, le sort du char de combat est scellé, comme a été scéllé le sort des chevaliers pendant la bataille d’Azincourt -fin october 1415-.
        Toutefois ça et là, on continue à croire encore à la bonne étoile du char comme ce T-72 étudié pour combattre en milieu urbain.

        Aimé par 2 people

        1. Tout à fait d’accord, malgré que le tout premier engin motorisé que j’ai essayé fut un …char de 41 tonnes!
          En réalité, la course immémoriale entre le projectile et le bouclier est biaisée dès le commencement. Les anciennes cottes de mailles et autres armures (dont celles, très rares, fabriquées avec du fer extrait de météorites!) n’ont jamais pu rivaliser avec les formidables performances des flèches tirées par l’arc composite ou des carreaux d’arbalètes…Que dire alors des ridicules protections espagnoles du 16e siècle face aux grosses balles d’arquebuses et autres tromblons…Aujourd’hui, on a beau faire du marketing autour du blindage composite (Chobham) ou réactif ou encore l’usage des nano-technologies pour la protection à distance, il n’en demeure pas moins que les meilleurs chars n’arrivent toujours pas à survivre à une bonne charge creuse, même obsolète, utilisée par des pros.

          Aimé par 2 people

  4. Watch Muhammad Ali’s Iconic Speech On Not Going To War

    « First of all, I would like to thank the student governing body for inviting me here to speak at this beautiful and worthy occasion tonight. I would also like to congratulate them on the great splendid stand to stop the bloody war that’s now going on in Vietnam, and as a Muslim minister, my own outlook on war and violence is well known by now. I would like to say that the number one greeting in my faith is peace and that is « As-salāmu ʽalaykum », which means « May peace be unto you ». There have been many questions put to me why I refuse to be inducted in to the United States Army, especially as some have pointed out, many have pointed out, not taking the step I will lose so much, and I would like to say to those of the press and those of the people who think I lost so much by not taking the step, I would like to say I did not lose a thing up until this very moment. I haven’t lost one thing.

    I have gained a lot. Number one, I have gained a peace of mind. I have gained a peace of heart. I now know that I am content with the all mighty God himself whose proper name is Allah. I have also gained the respect of everyone here today. I have not only gained the respect of everyone here but worldwide. I have gained respect from people all over the world, and by taking the step I may have satisfied a few people who are pushing the war. Even if the wealth of America was given to me for taking the step, the wealth of America, the friendship of all the people who support the war, this will still be nothing if I am not content internally, and if I am not in court with the will of all mighty Allah. As you read the newspapers and the press now you see that I am now in court. I am in court seeking justice under the laws of the land. In this country the United States of America, ministers are exempt  from the armed services, and if they choose I am a Muslim minister and a teacher of the  religion Islam. It has been said that I have two alternatives: either go to jail or go to the army. But I would like to say that there is another alternative, and that alternative is justice, and if justice prevails I will neither go to the army nor will I go to jail. They say that actually every time I enter the ring in a way I am going to war. They say to me dearly: « You are a prize fighter, what’s the difference? », and I would like to say to those critics of the press and to the others that there’s one hell of a lot of difference in fighting in the ring and going to war in Vietnam. Boxing is nothing like going to war with machine guns, bazookas, hand grenades, and bomber airplanes. My intention is to box, to win a clean fight, but in war the intention is to kill, kill, kill, kill and continue killing innocent people. That’s what the vision is in war.

    I would like to hear this from you, and I want the world and the cameras to hear it: Who’s the heavyweight champion of the world?

    And I am very pleased and thankful for being here, and that’s all I would like to say.

    Thank you very much. »

    Aimé par 3 people

    1. « But I have said it once and I will say it again. The real enemy of my people is right here. I will not disgrace my religion, my people or myself by becoming a tool to enslave those who are fighting for their own justice, freedom and equality…

      If I thought the war was going to bring freedom and equality to 22 million of my people they wouldn’t have to draft me, I’d join tomorrow. But I either have to obey the laws of the land or the laws of Allah. I have nothing to lose by standing up for my beliefs. So I’ll go to jail. We’ve been in jail for four hundred years.”
      http://alphahistory.com/vietnamwar/muhammad-ali-refuses-to-fight-1967/

      Aimé par 2 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s