Battle of the military budget: Congress, White House clash over NDAA

Battle of the military budget: Congress, White House clash over NDAA https://www.rt.com/usa/343492-ndaa-defense-funding-house/

Publicités

8 commentaires

  1. J’ai bien conscience que je ne sais pas tout, sans quoi, je ne serai pas là où je suis présentement. Je me trompe comme tout le monde, il est même probable que mon jugement sur Poutine et son équipe soit prématuré, et peut être faux, ce dont j’espère de tout mon coeur. Et comme le dit Strategika, il y a des communiqués officiels et les autres. Il est vrai qu’en 1973, Israèl et les Etats Unis ont été tétanisés par la présence des SU-15, Mig-23, et Mig-25. Personne n’attendait les ZSU-23-4 et autres SA-6, et SA-7.
    Cependant, en 2010 le Kremlin avait dit qu’il gelerait la livraison à l’Iran des SA-10 -alais S-300-, ils l’ont fait. Et c’est pas l’oeuvre uniquement de Medvedev du fait de ses prétendues ascendances juives comme l’affirment certains. La décision du Kremlin a été une décision d’équipe, sans doute en concertation avec l’oligarchie moscovite murement réfléchie.
    Autre point, la gueule qui apparait avec Poutine c’est Arkady Rotenberg un mafieux oligarque. Inutile de voir le CV, inutile de voir aussi le montant supposé de sa fortune, Forbes c’est ouvrir sa gueule quand il s’agit d’évaluer les fortunes de Fidel Castro, et Kim jung Un à plusieur milliards de $. Le plus drole c’est que pour Khadaffi, et Saddam leur fortunes personnelles étaient estimés par ce trés « sérieux » média à plusieur centaines de milliards $. Qui correspondaient en fait aux fonds souverains libyens et irakiens qui sont en ce moment entre de « bonnes mains », autrementi dit des annexes de la banque Rothschild.
    Mais Forbes c’est aussi fermer sa gueule quand il s’agit du patrimoine de la famille Rothschild, Rockefeller, et de la banque Goldman Sachs, etc…
    Le montant de la fortune de Rotenberg, -comme de l’ensemble des oligarques moscovites- est bien plus elevé que les 1.5 milliards $ affirmé par Forbes. Comme quoi Poutine a aussi de bonnes fréquentation, pour un type supposé proche du peuple…

    Aimé par 1 personne

  2. Un autre lien en anglais un peu plus digeste :
    http://tass.ru/en/defense/876496
    Même le T-90 est concerné par ces prétendues sanctions! La question étant à quoi joue la Russie ? A ce jeu là, elle risque de tout perdre, voir même de disparaitre. A chaque fois qu’elle s’est rapprochée des occidentaux ça a été echec sur echec. Au bout d’un moment il est temps de dire stop! C’est bien ce que j’ai toujours pensé, en fait Israèl ne doit sa survie que grace à Moscou. Si la Russie livre les armes qu’il faut à la Syrie, l’Egypte, l’Iran, Israèl disparait. La Russie n’est pas fiable!

    « SOCHI, May 18. /TASS/. Russia has no intention of selling tanks to Iran, the chief of the federal service for military-technical cooperation Alexander Fomin has said.
    « Such deals might be possible only when the bans are gone. Tanks, ships, missiles and other attack weapons fall under UN sanctions, » he said.
    The official has also pointed out that Russia is not working on « absolutely new  » contracts to supply Iran with weapons.
    « We are not holding quite new (talks) on supplies, » he said.
    Fomin has also noted that Russia has delivered part of the first shipment of S-300 (NATO reporting name: SA-10 Grumble) surface-to-air missile (SAM) systems to Iran.
    « We have been delivering S-300 to Iran ever since a decision to this effect was made. The deliveries are under way, » Fomin said. He refused to specify the exact number of equipment pieces, which had been sent to Iran. « Part of the first shipment has arrived [in Iran], » Fomin said.

    Licensed tank production
    Earlier, the commander of Iran’s ground forces, Brigadier General Ahmad Reza Pourdastan, said Iran would like to have Russia’s T-90 main battle tank. Later he said that negotiations on the issue had been held with Russian officials and the corresponding proposal for purchasing T-90 tanks had been handed over to the General Staff of Iran’s armed forces. Ahmad Reza Pourdastan back then said the country preferred not to purchase Russia’s T-90 tanks, but to establish their production in the country.
    Russia’s Uralvagonzavod company in February said it was ready to set up licensed production of the T-90S gun launcher-armed tanks in Iran in case restrictions on military-technical cooperation with that country were lifted.
    Russia’s main battle gun launcher-armed tank T-90S is equipped with an automated fire control system. It is a light tank (46.5 tons) with a low profile, which increases its survivability. »

    Aimé par 2 people

    1. Bienvenue dans le monde multipolaire où jamais rien n’est simple !

      La Russie dans cette affaire veille à ses intérêts. Ce qui est somme toute assez normal. L’Iran de son côté fait de même.

      Ces deux pays savent pertinemment qu’ils ne sont pas assez puissants pour pouvoir transgresser allègrement les lois internationales comme l’Occident, et surtout les EU, a la détestable habitude de le faire.
      La seule fois où la Russie a ouvertement transgressé ce droit c’est en prenant des sanctions contre la Turquie. Et cela m’avait d’ailleurs étonné.

      Dans la situation actuelle la Russie ne veut pas prendre le risque de transgresser ouvertement des décisions du CS de l’ONU. Ce serait contraire à ses intérêts et cela lui ôterait le bon droit moral dont elle se prévaut sur la scène internationale et qui lui offre un moyen de pression non négligeable contre ses principaux rivaux que sont l’Occident et la Chine*. Opter ouvertement pour un contournement de ce droit reviendrait à ouvrir une boîte de Pandore dans laquelle elle n’a rien à gagner.

      Sachant la levée des sanctions contre l’Iran imminente la Russie patiente. Officiellement elle ne peut pas enregistrer une commande de matériel militaire offensif mais cela ne l’empêche pas de négocier la vente sous licence de ses T-90 avec l’Iran.

      Dans un contexte de prix du pétrole qui restent bas (et qui à 47$ me semblent pour l’instant surévalués) le retour de l’Iran sur la scène internationale ne fait pas vraiment l’affaire de la Russie. La guerre des prix reste une réalité dont elle doit tenir compte.

      Voilà pourquoi la Russie ne peut pas se permettre de faire ce qui bon lui chante.

      Aimé par 3 people

  3. Coups durs!
    http://ria.ru/defense_safety/20160518/1435837068.html
    Il semble que le lobby juif qui est trés puissant et trés influent à Washington, New York, Paris, Londres, l’est aussi à Moscou.
    La Russie par l’intermediaire d’Alexander Formin a déclaré que les SU-30 MK qui interressent l’Iran sont aussi sous le régime des sanctions arbitrairement décidés par Washington et Tel Aviv.
    Il semblerait que la posture de la Russie ne soit qu’une enième farce.
    Il est vrai que quand on voit les photos de Poutine avec ses « copains » il est difficile d’imaginer une autre issue

    Poutine aime ses « copains » oligarques, et il le montre bien.
    Si la Syrie avait elle aussi des SU-30, et Mig-35, il n’y aurait pas d’incursions ni israèleinnes, où américaines.

    Cependant Poutine en décidé autrement, c’est vrai qu’en jetant un oeil sur ce lien
    https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=List_of_Russian_people_by_net_worth&oldid=717215298
    où on voit que l’économie russe est bien la propriété de mafieux oligarques. Dailleurs qui est Poutine ? Beaucoup oublie qu’il est issue des coups d’états de 1991, et 1994 -assault sans pitié contre le parlement russe- n’est que le pantin de l’oligarchie russe.

    Voilà ça a le mérite d’être clair, sur ce qu’est Poutine.

    Aimé par 2 people

    1. Je ne parlerais pas de pantin mais d’un homme politique qui pratique avant tout la real politic.

      Maintenant c’est sûr que là où nous sommes nous aimerions parfois le voir bouger de manière plus spectaculaire.

      Aimé par 2 people

      1. En fait c’est ça la politique. Je n’accorde que très peu ou aucun crédit aux déclarations publiques. En général une déclaration visé toujours un ou plusieurs objectifs cachés. Dans le cas de Vladimir Poutine, il manoeuvre dur, sachant les marges toujours très étroites. Cet art est manié avec dextérité par une diplomatie iranienne d’une subtilité sans limites.
        Les exemples sont là. Si c’est vert, c’est peut être gris ou même noir et si c’est rouge, c’est du jaune sous la table.
        Les américains excellent aussi en ce genre d’exercice.
        C’est dur. Mais chaque virgule compte même si le contenu différe grandement de ce qui ce fait en réalité.
        Realpolitik aussi. Très peu d’options. Pas de latitude et aucune solution satisfaisante. Une erreur de rien du tout et on est terminé.
        Il faut juger sur les faits. Le reste n’est que PR management et camouflage d’urgence.

        Aimé par 4 people

    2. que se passerait-il si la Russie annonçait qu’elle vendait a l’Iran tout ce que l’Iran demande ?
      quel serait la réaction Israël
      quel serait la réaction des israéliens .
      quel pays a envie de voir leur ancien concitoyen ou leur descendant abreuvé de propagande des écoles religieuse juive rentrer au pays suite a une panique.

      Aimé par 3 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s