Assassinat du chef militaire du Hezbollah en Syrie: le mystère sera levé dans les heures qui viennent

Aucun aéronef civil ou militaire étranger n’a survolé la région de Damas le 10 mai 2016. Plus encore, le haut commandement des forces armées syriennes affirme qu’aucun aéronef ou drone étranger n’a survolé le Sud de la Syrie au cours de cette journée.

Les russes sont également catégoriques: aucun aéronef ou missile n’a pénétré le territoire syrien en provenance d’Israël ce jour là. Les radars russes, syriens et libanais n’ont détecté aucune activité aérienne militaire non identifiée au dessus de la Syrie méridionale et du Liban.

Washington a affirmé qu’aucun avion militaire US ou des pays de la coalition n’a survolé Damas le 10 mai 2016.

Le Hezbollah a affirmé quant à lui qu’il révélera dans les prochaines heures les détails de l’assassinat de son chef militaire en Syrie.

Le quotidien israélien Haaretz a démenti qu’une frappe israélienne ait visé un PC du Hezbollah à l’aéroport international de Damas le 10 mai 2016.

L’élimination du chef militaire du Hezbollah en Syrie semble liée à la réactivation d’une vieille affaire autour de l’assassinat de l’ex-premier ministre libanais Rafik Hariri et implique donc le Royaume d’Arabie Saoudite et ses alliés. Ryad a juré de détruire le Hezbollah et de faire disparaître la Syrie de la carte du monde quel que soit le coût d’une telle folie.

 

 

Publicités

5 commentaires

  1. Mon evaluation relative aux bombardements occidentaux contre la Serbie -qui dailleur est valable pour toutes les campagnes de bombardements aériennes depuis 1940- en 1999, vient d’une vidéo postée par SVD-7 que je salue et remercie.

    Il y en environ 15 ans, j’ai eu accés à ces résultats, ça venait d’un site ultra-spécialisé russe qui a disparu depuis longtemps. Aujourd’hui la vérité sort peu à peu, et nous découvrons qu’en fait la force des Etats Unis, d’Israèl, et de l’Occident, tient surtout grace à l’éffet psychologique, médiatique, et à la complicité des oligarchies dans tous les pays.

    Comme on le voit l’efficacité des bombardements est dans le meilleur des cas mitigée. La « mère des bataille » reste, et restera pour trés longtemps encore la bataille terrestre. Dans la guerre au sol, les chars, et les blindés sont d’une efficacité relative, seul compte les trippes. Une mitrailleuse lourde peut vous détruire n’importe quel blindé sauf un char et encore. Une roquette anti-char bien tirée, quand il faut, contrairement à ce qui est raconté, peut vous détruire tous les chars, y compris les plus modernes. Parce que les batailles se déroulent presque toutes à moins de 1.000 mètres. Quand on pense que les américains ont introduit du GPS dans les chars… Faut vraiment être con, et même plus que con pour foutre du GPS dans un char. Je n’en vois vraimment pas l’utilité si ce n’est raquetter le contribuable pour des gadgets d’adolescents inutiles et idiots qui relevent des jeux vidéos, et donc de la psychatrie.
    Au final les fondamentaux reviennent toujours, un mec avec son fligue, et ….ses deux couilles. Israèliens et américains ont parié sur le tout « technologique », pensant qu’on pouvait envoyer des bonnes femmes sur le front. La plaisanterie feministe s’est soudainement arrétée net à Falloudjah en 2003. Les avions et les hélicoptères ne furent d’aucunes utilité. Il aura fallu 8 long mois à la « première » armée du monde, en surnombre, et sur-équipée comme jamais pour reprendre la ville à une poignée d’insurgés, qui ont presque tous disparu sans subir le moindre dommage. Vous comprennez également le Black Out autour de cet évenement. Depuis pour l’armée US ça a été de mal en pire.
    Israèl a mordu la poussière en 2006 contre le Hezbollah, mais aussi et on l’oublie un peu trop vite contre le FPLP, et le Parti Communiste Libannais.

    Pour en revenir à cet acte terroriste d’un état, il est certain qu’il y aura riposte, mais comme je l’ai dis plus haut et precedemment, il n’est en rien décisif.

    Aimé par 2 people

  2. Je voudrai démonter un autre mythe, celui de la « supprématie » occidentale. Gardez bien ces schemas en tête et ils pourront vous expliquer bien des choses, comment et pourquoi, la Corée du Nord, Cuba et l’Iran -pour ne citer qu’eux- envoyent buller les américains et leur menaces à deux balles.
    Revenons à l’intervention « Allied Forces » contre l’armée serbe, qui a eu lieu du 24/03/1999 – au 10/06/1999 soit 78 jours de bombardements acharnés.
    Les communiqués de de CNN, et autres grands networks US, les machines à laver le cerveau affirmaient non sans cynisme que le résultat des bombardement étant :

    Soit la destruction de 120 chars, 400 pièces d’artillerie, 200 véhicules blindés, et prés de 10.000 soldats serbes tués. Et l’OTAN affairmait que ces résultats avaient réquis 11.000 sorties aériennes, pour environ 20.000 bombes et missiles. En regardant ce genre de chiffres le profane est stupéfait. Surtout par la machine de propagande qu’il y a derrière. M’enfin…Passons.
    Sauf qu’il y a un bleme….Les américains ont laissé des observateurs internationaux et étranger, qui pouvaient sans problème evaluer l’ampleur du bobard.

    Meme avec ce bilan catastrophique, l’OTAN continuait à mentir effrontément.
    Pour arriver à ce résultat calamiteux, il a falllu en réalité au moins 19.500 sorties -si c’est pas plus- aériennes. Loin des 11.000 comme annnoncées par le DoD.

    En fait bien des années aprés devant l’évidence de la tromperie, Newsweek n’avait d’autres choix que de publier la vérité : 14 chars, 18 blindés, et 20 pièces d’artillerie détruits.
    Pour arriver à ces brillants résultats il est à noter que les américains avaient utilisé

    F-15 C/E

    F-16 C/D

    F-111

    F-18

    A-10

    F-117

    B1 B

    B2 A

    Tornado

    AH 64 Apache

    Pour ne citer que cela. En outre, il a fallu 900 avions de combat de l’alliance atlantique pour péniblement abattre 6 avions Mig-29 serbes qui avaient du mal à voler et manquaient de tout, en particulier de pièces détachées. Alors que les américains ont perdu 1 B2 A, 2 F-117 -pas seuleument 1 comme annoncé partout- 2 A-10, 1 Harrier, et 1 F-16.

    Le bilan de l’aviation israèlienne contre le Hezbollah en 2006 est tout aussi calamiteux, et pourtant la milice libannaise était loin d’avoir l’arsenal qu’elle a aujourd’hui. Il en résulte que contrairement à une idée reçue, l’éfficacité de l’aviation US dans le meilleur des cas est presque nul. Vous comprennez à présent pourquoi l’Amérique n’impressionne que les laches, et les traitres, généralement les membres de l’oligarchie dont les interrets sont contraires à leur peuple.

    Aimé par 3 people

  3. « Le Hezbollah a affirmé quant à lui qu’il révélera dans les prochaines heures les détails de l’assassinat de son chef militaire en Syrie.  »

    Tout ceux qui suivent l’histoire des conflits connaissent bien la nature de ses communiqués à connotation politico-diplomatique. Sans doute qu’il ne faudra pas froisser les intimités -je parle bien d’intimités, et pas seuluement d’amitié- entre le Kremlin et Israèl.

    Dans ce cas de figure tout est possible. Un avion F-22 qui a éliminé le chef du Hezbollah, où un groupe de chasseurs israèliens. Le fait d’un commando israèlein, où américain ? Quoiqu’il en soit c’est bien un attaque terroriste venant d’un état. Une chose est sûre Nasrallah sait. Que va-t-il décider ?

    Dans la precedente explication j’ai oublié de mentionner qu’aux environs de Damas les radars syriens se trouvent entre le mont Sheikh Jebbel, et le Mont Liban.

    Autrement dit ils sont presque aveugles concreteement. Solutions ? Comme au bon vieux temps pour ceux qui connaissent…Ce que les vietnamiens, les egyptiens -contre les avions volant à basse altitude- avaient utilisé avec un certain succés. Des guetteurs. Eh oui, et ça peut marcher. Sauf que dans le cas de la Syrie, les terroristes à la solde d’Israèl, encouragés et benis par le Clergé des Séoud, sont justement là pour s’assurer que les raids israèliens se passent trés bien.

    Aimé par 4 people

    1. L’annonce en a été faite le 13. L’opération elle s’est passée le 10 mai.

      Il y a eu un temps d’attente. Ce qui est tout à fait compréhensible vu la complexité, la nature de la cible et les répercussions politiques d’un tel assassinat.

      Bien à vous

      Aimé par 4 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s