A Russian Sukhoi Su-27 intercepted a US RC-130 over the Baltic

Two days ago, a Russian Sukhoi Su-27 « Flanker », the best 4G fighter in the world according to the author of this site, intercepted a US special recon aircraft (RC-130) over the Baltic Sea. Business as usual? Yes and no.
Actually, the Su-27 pilot involved in this ‘routine’ encounter is believed to be one of the closed 10 As fighter pilots club of the Russian Airforce. We can only guess what kind of extreme maneuvers he performed above and below the US military aircraft.

image

image

Pictures from the net showing a Su-27 Flanker performing the Pugatchev’s Cobra.

Publicités

2 commentaires

  1. Bien que la puissance militaire russe est extremement redoutable, et rivalise aujourd’hui avec l’Amérique -les restes de l’URSS-, la decennie qui arrive va sans doute marquer les limites.
    C’est à dire que la Russie pourra encore jouer un role dans la decenie suivante. Toutefois, même pour l’ours russe, les possibilités seront extremement limitées en l’état actuel des choses. La Russie c’est en gros 150 millions d’habitants. Si les geostratèges reussissent à reintegrer l’Ukraine dans leur giron, ils créeront une dynaique qui fera que l’ensemble des membres de la CIS pourront fusionner en une nouvelle communauté qui rivalisera avec l’OTAN. C’est un defi majeur pour l’adminstration russe.
    Malgrés tout, l’essentiel de la puissance va progressivement se décaler vers l’est et plus précisement vers Pekin. La Chine c’est 1.5 milliards d’hab -au moins-, la première puissance financière, économique, et est en passe de devenir la première puissance technologique, du fait d’une quantité considérable de cerveaux. Pour l’heure l’empire du millieu est en train de finir de batir une véritable assise industrielle digne de ce nom, qui lui manquait tant. La pièce maitresse c’est incontestablement la machine-outil, et l’industrie des semi-conducteurs. Une fois ceci fait, on verra l’armée chinoise prendre l’ascendant sur tous ces concurrents. Déja le J-20 en est la première manifestation. Cependant ce qu’il manque à cet avion de combat c’est le moteur 100% chinois le WS-15. Une fois produit la Chine depassera progressivement la Russie, puis les Etats Unis.
    Pour l’heure dans le domaine de l’espace la Chine est entrain de prendre l’ascendant, et les années qui arrivent vont le confirmer.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai eu une fois-une occasion unique, à assister aux dernières finitions d’un chasseur chinois doté d’une motorisation russe. Les techniciens et les ingénieurs ne se sont même pas aperçus de ma présence. C’est un pilote qui a tenu à me guider. Il a cru que j’étais pilote. Leur approche est très impressionnante car s’ils s’inspirent volontiers de ce qui ce fait ailleurs, ils gardent toutes les alternatives. Le module HUD, très interactif, programmé en simple langage C et les commandes vocales et contrôle de la vision, les doubles commandes de vol hydrauliques et électriques, avec un système d’appoint mécanique en cas de panne majeure, l’option gliding (glisseur avec éjection du turboréacteur!), pods d’emport d’armes cachés et deployables, option canard, 2 radars de poursuite du terrain et un autre de poursuite, leurres thermiques en quantité… Pour un chasseur somme toute pas très moderne et à un prix assez économique. Ça m’a rappelé les produits Huawei…C’est la que j’ai été convaincu que les chinois seront les premiers en beaucoup moins de temps que prévu.

      Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s