Belarus Develops New ‘Color Revolution-Crushing’ Military Doctrine

Belarus Develops New ‘Color Revolution-Crushing’ Military Doctrine

http://sputniknews.com/europe/20160409/1037763315/belarus-new-military-doctrine-analysis.html

16 réflexions sur « Belarus Develops New ‘Color Revolution-Crushing’ Military Doctrine »

  1. Ce qui est parfaitement prévisible, avec le terrien dernière mouture, c’est que le pouvoir et l’argent est au centre de ses préoccupations.
    Ces deux éléments que l’on retrouve souvent proches, sont le moyen de satisfaire le ventre, le sexe et la vanité.
    Rien de très original.
    Accéder au pouvoir pour travailler au bien commun.
    Quelqu’un y croit ici?

    Aimé par 1 personne

    1. Oui j’y crois tout à fait. Même si cela reste l’exception qui confirme la règle historique. D’autre part il se pourrait bien que l’état d’urgence (pour ne pas parler de crise profonde) vers lequel nous basculons favorise une sortie de ce genre.
      Dans un monde où il n’est plus possible de vivre dans sa bulle la pression extérieure favorise cette prise de conscience et sera peut-être l’un des rares effets positifs de la mondialisation.

      Aimé par 1 personne

      1. Votre réponse est intéressante et optimiste, cela réchauffe.
        L’économie comme solution s’avère de plus en plus une erreur.

        J'aime

  2. La Russie je ne dis pas. Mais pour la Lituanie, la Lettonie, la Pologne et même l’Ukraine d’aujourd’hui c’est une toute autre histoire. Gageons qu’un certain Poroshenko serait ravi de jouer ce mauvais tour à la Russie, à contraindre les Européens qui bloquent les tranches d’aide du FMI à voler à son secours et enfin à opérer une belle diversion dans une Ukraine où le mécontentement de la population ne restera plus éternellement silencieux.

    De son côté la Russie semble avoir tiré des leçons de ses erreurs passées. Trop occupée à veiller à ses intérêts intérieurs elle a longuement négligé ceux de ses voisins. Ce fut le cas dans le Caucase mais plus encore en Ukraine et en Biélorussie. Les relations avec les dirigeants de ces pays étaient loin d’être faciles et en tous cas à l’opposé de ce qui se disait en Occident lorsqu’on parlait de Yanoukovitch le « pro-russe ».

    Aimé par 1 personne

  3. C’est avec rage que je ne peux m’abstenir de dire; la première révolution colorée eut lieu à Moscou en 1991. Il faut savoir que les américains ne peuvent rien, même avec toute l’energie du monde, toutes les ONG possibles et imaginables leur pouvoir de nuisance est, contrairement à une idée reçue, trés limité.
    Parce que le renversement d’un gouvernement ne peut se faire, qu’avec la complicité des proches, et de l’entourage du pouvoir, sans quoi l’insurrection n’a pas la moindre chance de succés. C’est ce qui s’est passé à Moscou en 1991. Ceux qui avaient initié le renversement du pouvoir populaire soviétique du PCUS, c’est l’appareil d’Etat lui même, et en particuliers les membres, et les élites du KGB -qui se sont le plus enrichis, avec la chute de l’URSS- avec l’aide d’une partie de l’armée rouge. Et toutes ces sois disantes « révolutions » ont en faite toutes les mêmes poitns communs. En gros des révolutions de palais cependant en faisant déscendre la plèbe dans les rues pour un laps de temps, ce coup d’état donne l’impression, l’odeur et la couleur d’une révolution, pour cacher l’évidence du coups d’état. Alors les Gorbatchev, Etlsine, Moubarak, Ben Ali, etc….tous des pantins. Le pouvoir, le vrai est transparent.

    Nul pays, et nul gouvernement n’a été autant de victime de ce genre de « saloperies » que Fidel Castro et son héroique gouvernement populaire. Ca dure depuis les années 60, mais sans succés. Les américains étaient certains d’y arriver dans les années 90, au lendemain de la chute de l’URSS. Les campagnes ont commecé à la Havanne, avec toujours les mêmes stupides refrains débiles sur la « liberté », « démocratie » etc… et les mêmes techniques, blocages des routes, occupation des places publiques, parfois usines, etc… Puis devant le flot ininterrompu de manifestations dument organisées depuis Miami -tout le monde l’avait deviné-, Fidel avait sorti cette formule magique : « Que ceux qui veulent quitter l’ile et aller aux USA, qu’ils y aillent… ». C’est alors que le visage de cet Uncle Sam si faux cul et si cruel, et si salop -on était sous adminstration Clinton- est alors apparu au grand jour, pour dire et signifier qu’ils ne voulaient pas des cubains. Les gardes cotes US refoulaient les cubains dans leur Ile. La contre révolution s’est effondrée en deux temps trois mouvements. La technique de Fidel pourrait inspirer nombre de régimes populaires…
    Pour les petits pays comme la Bielorussie, il existe une seconde condition, il faut que l’insurrection beneficie de l’aide des pays voisins et en particuliers de la Russie. Or dans le cas de ce pays, il est peu probable qu’à Moscou on veuille en finir avec le gouvernement bielorrusse. Ce qui me fait penser que les chances d’un renversement de Loukatchenko ne sont pas élévées. Cependant le risque existe.

    Aimé par 2 people

    1. Bonjour Foxhound, votre intéressant commentaire me renvoi à cette réflexion:
      N’y a t’il pas une similitude entre ce qui s’est déroulé entre 1989 et 1991 en Urss (et Russie) et ce qui va se passer en Chine?
      En effet le développement économique de la Chine est désormais empêché par son dogme communiste, aller plus loin reviendrai à rejoindre son pire ennemi idéologique: Le libéralisme.
      seulement voilà, les entités économiques chinoises sont (comme dans tout les pays) aussi puissante voire davantage que l’appareil d’état.
      Si ce dernier n’est plus qu’une coquille vide, laissant toute latitude au marché économique, ne pensez vous pas que la donne mondiale sera irrémédiablement redistribué?
      Les usa joue la montre dans cette situation?
      Avez vous mis en parallèle ces deux situations?
      Si oui qu’en avez vous extrapolé?
      Cordialement?
      Bonne journée aux commentateurs-trices

      Aimé par 1 personne

        1. Pour clore ma réflexion en cette fin de semaine, et pour faire le lien avec mes précédents propos, je vous donne cette réflexion:
          Sachant que l’Union Européenne est une union naissante, sachant que trois grands blocs prédominent le théâtre planétaire, USA-Chine-Russie, les épisodes de flux migratoires, qui ont décrédibilisé l’Europe et disloqué sa proto-cohésion, n’étaient-ils pas entre autre, destiné à la non-naissance d’un quatrième bloc?
          Bon weekend à tous.

          Aimé par 1 personne

        2. Non ! Lors de la guerre du Donbass ce sont près d’un million d’ukrainiens qui sont partis se réfugier en Russie.Une grande partie y est encore et la Russie ne s’est pas disloquée.
          Bien qu’étant trois fois plus peuplée l’UE a péniblement laissé entrer moins de la moitié de ce nombre.d’exilés et cela craque déjà de toutes parts.

          L’UE ne deviendra jamais cette 4ème force parce qu’elle n’a pas été conçue pour cela. Elle s’est construite par réaction à une série de menaces réelles ou imaginaires. Pas réellement pour et par elle-même.

          Cela aurait pu marcher si la grenouille n’avait pas voulu se faire plus grosse que le boeuf au nom d’intérêts qui n’étaient pas les siens.

          Aimé par 2 people

      1. « …développement économique de la Chine est désormais empêché par son dogme communiste… »
        C’est l’éfficacité du bourrage de crâne occidentale qui nous obllige à croire, et penser à l’impensable. A un point tel qu’on dit souvent des absurdités sans même sans rendre compte. On prend la pleine mesure de notre conditionement.
        Ce qui entrave le developpement, c’est précisement le prétendu libéralisme. Un exemple qui en dit long, et où arrive le le dit système libéral :

        Rien de plus qu’un système féodal, mais version 2015. Dois je penser que c’est un progrés ?
        Comme dans tout pays il existe en Chine des forces antagonistes. Incontestablement la pourriture néo libérale a pris l’ascendant, depuis les années 80. Toutefois ceux qui évoquent le radieu développement chinois de ces dernières decennies, pour le chinois moyen c’était le même electro choc que l’européen a vécu au XIX° siècle avec cette sinistre révolution industrielle. D’une manière générale le système libéral est un retour en arrière, puisqu’il est par essence même inegalitaire. En plus il se fait sur notre dos. Partant de là, étant aux antipodes de votre analyse est il necessaire d’aller plus loin ? Nous n’avons pas la même vision, c’est pas la fin du monde!

        Alors si je dois supporter un système féodal chinois, contre un système féodal occidental, arbitré par un autre système féodal russe, qu’es ce que je gagne ?

        Sachez que d’une manière générale je n’aime pas trop les antionalismes -Cuba exceptée-, c’est pas vraiment ma tasse de thé.

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai oublié de répondre 😦

        « N’y a t’il pas une similitude entre ce qui s’est déroulé entre 1989 et 1991 en Urss (et Russie) et ce qui va se passer en Chine? »

        La sinistre année 1989 a concerné toutes les démocraties populaires. Il est évident que les évenements de 89 ressemblent à ceux de 1991. Comme je l’ai dit plus haut, la CIA était à la manoeuvre, mais les vrais protagonistes c’était les membres de l’appareil d’état en Chine comme en URSS, comme dans les autres démocraties populaires.
        A Pekin, on a vu le coté compltement stupide et artificiel de ce prétendu soulèvement, sois disant spontané, et en plus étudiants -pour la plupart écervélés- surtout quand ces petits cons avaient édifié une statut de la liberté. A l’époque en Chine il y avait encore des hommes qui savaient répondre à cet affront. Ca sentait la manip à des KM à la ronde. La réalité étant qu’à l’interrieur du Politburo chinois, les liberaux avaient définitivement gagné la partie, et ils ont immediatement enterré les acquis de la révolution culturelle, au profit de ces quelques memes aparatchiks qui se sont enrichis comme Crésus.

        Ayez bien conscience que l’URSS est née de populations méprisées, opprimés par le pouvoir barbare tsariste -soit dit en passant c’est un pas fantasme juif-. Quand les pretres benissaient les malheureux qui allaient se faire charcuter dans une guerre qui ne leur servaient à rien. Il en est de meme en Chine, la RPC est née de gens opprimés par le système féodal chinois. Une chose est certaine, si la misère et l’exploitation continue, ces pouvoirs mafieux, en Russie, comme ne Chine seront à nouveau balayés tot où tard.

        J'aime

        1. Oui, le peuple, les peuples, une énergie à former. L’histoire nous en révèle quelques grands moments.
          J’ai lu vos deux commentaires Foxhound, je n’ai pas d’avis réel sur la question, la contradiction ne me fait pas peur, bien au contraire.
          Je note avec intérêt votre avis sur mon questionnement, votre commentaire sur la possibilité de ma vision préformée, orientée, par une propagande qui ne dit pas son nom. Intéressant.
          J’observe que tout les dogmes politique se sont tirés en cacahuètes, ils promettaient tous un relatif épanouissement au peuple, à l’arrivée c’est plutôt la servitude qui est au rendez vous.
          La perversion au fil du temps à fat son œuvre, (la dérive), avec plus ou moins de vélocité en fonction des personnalité au pouvoir et aux (« sacro-saint ») intérêt du moment.
          Autrement dit, aucun dogme politique n’a promis « la merde » pour le peuple.
          Ce que je m’efforce de dire, c’est qu’il ne suffit pas de bonnes idées sur le papier, encore faut-il des hommes intègres et ayant assez de volonté pour le rester, pour mettre sans failles, ces idées de départ, sans qu’elles soient dénaturées par la (entre autre) cupidité.
          On ne peut évidemment pas décréter le bonheur, et il est essentiel, je le note bien dans cet exemple, que tous comprennent ce qui peut être mis en place. Accepter les moments difficiles est davantage toléré quand on en comprend le sens que de subir sans savoir les sacrifices.
          une seule conduite à tenir pour cela: l’éducation, celle qui forme les peuples à l’intelligence.
          Merci de votre lecture.
          Bonne journée aux commentateurs-trices.

          Aimé par 3 people

      3. « Je note avec intérêt votre avis sur mon questionnement,….  »

        J’ai bien failli ne jamais répondre. Le problème étant la structure même du forum sur WordPress. Une fois qu’on dépasse les 6-8 commentaires, il n’est pas facile savoir qui dit quoi. Si certes je reçois des notifications sur ma boite mail, l’ennui c’est que je suis abonné à nombre de sites. Je reçois chaque jour en moyenne des dizaines de mails, et autres notifications en tout genre. Si en plus je dois ajouter les spams qui alourdissent de façon considerable la vérification de ce qui a été envoyé, et si je ne regarde pas ma boite au bout de trois jours, il m’est presque impossible de savoir ce qui se dit sur ce forum wordpress.
        Sachez que j’apprecie également vos points de vue.

        Cordialement.

        Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s