La carte du Nagorny Karabakh

Ce n’était qu’une question de temps. La guerre est de retour au Nagorny Karabakh. On s’y attendait depuis des mois ou plus exactement depuis la déterioration à vue d’oeil des relations bilatérales entre Moscou et Ankara.

Tandis que l’Azerbaidjan et l’Arménie s’accusent mutuellement d’agression, Ankara joue sa carte maîtresse: allumer le feu le long des frontières méridionales de la Russie.

Les frontières méridionales de la Turquie sont non seulement  la proie au chaos suite à l’échec de l’interventionnisme turc en Syrie mais ce dernier a abouti à une résurgence sans précédent de la question kurde. Pour le régime autiste et pusillanime d’Erdogan, Moscou devait payer tôt ou tard son rôle dans l’échec de la politique turque. Mais les russes sont prévoyants: la Tchétchénie est sous le contrôle d’un dirigeant sunnite, ami personnel de Vladimir Poutine, et très haut en couleurs, n’ayant aucunement froid aux yeux. Le Daguestan? De plus en plus difficile pour les agents turcs. Les autres républiques d’Asie centrales? Elles sont plus tournées vers la Chine et ses fonds de développement dans le cadre de la nouvelle route de la Soie. Restait Bakou, dont le gouvernement est allié aux turcs (panturkisme oblige) et à Israël (coopération militaire très avancée) Quoi de mieux de rallumer la guerre contre l’Arménie « ennemie » et par ricochet embêter l’Ours russe sur son front Sud non loin d’une Géorgie Otanisée?

Le président russe Vladimir Poutine a appellé samedi à un « cessez-le-feu immédiat » entre Arméniens et Azerbaïdjanais à la frontière du Nagorny Karabakh.

 

 

 

 

Publicités

14 commentaires

  1. Je reviens sur quelque chose qui n’a pas été précisé dans l’article de Strategika.
    Le Nagorni Haut Karabakh est situé en Azerbaidjan, c’est une région majoritairement peuplée d’arméniens, et donc chrétiens, à la différence des azeris majoritairement musulmans. Cependant, là n’est pas le problème. Pour réflechir à ce genre de problème il faut prendre de l’altitude, ce que les abjects médias occidentaux font tout pour nous éviter de faire. Il est bon de préciser que durant 70 ans d’administration soviétique, il n’y eut pas ce genre de problème. Ca n’existait pas. A la base l’URSS c’était avant tout un ensemble de peuples parfois trés differents qui vivaient pour la plupart en paix, et ce, contrairement à ce qu’affirment les occidentaux. Juste aprés l’effondrement soviétique, l’une des toutes premières régions à connaitre la guerre c’est précisement l’Azerbaidjan. Et contre l’Arménie, dans le Nagorni Haut Karabach.
    En réalité l’Azerbaidjan est une espèce d’Irak, où d’Arabie. Au début du XX° siècle c’était un pays arraché -je ne vais pas m’étaler sur l’histoire de l’Azerbaidjan, allez sur Wiki- à la domination ottomane, sous adminstration d’un régime tzariste morribond, et trés convoité par les sociétés multinationales pétrolières, du fait de la grande richesse du sous sol. Rockefeller, la Standard Oil en particulier, BP, et Shell, ainsi que les truands de frères Nobel-eh oui, comme le monde est petit- étaient tous présent à Bakou. Et financièrement le pays était une colonie des Rothchild. Juste aprés l’éclatement de l’URSS comme par hasard les vampires d’hier, se ruent pour se rassasier sur le cadavre des peuples. La complicité d’une mafia locale, emmené par Haydar Allyev eminent membre du KGB à Moscou

    va aider les sociétés occidentales à remettre la main sur le pays, et l’enlever une bonne fois pour toute de l’orbite russo-soviétique. Bien entendu une mafia locale s’enrichit comme Cresus, et vous l’aurez compris la population elle, n’a que les restants. Cette complicité entre une mafia -oligarchie- locale et la grande mafia internationale des Rothchild et Rockefeller ne date pas d’hier, mais bien de la fin du XIX°siècle. D’où cette amitié inamovible entre la mafia locale azeris, et les Rothschild, et donc Israèl. Cependant ce problème récent me fait plus penser à un reglement de compte, entre Washingtont et Bakou, qu’à une implication de la Turquie. Parce que mine de rien l’administration locale azeris commence à se rapprocher de Moscou aussi, au grand desespoir des Etats Unis.

    Pour ainsi dire, on peut légitimement s’interroger sur l’opportunité de l’indépendance de ces pseudo pays, comme l’Azerbaidjan, les pays baltes, la Pologne etc…Je constate que ce que l’Occident appelle independance rime forcément avec une animosité envers Moscou, et donc l’integration dans l’OTAN, sous la supervision de l’Oligarchie mondialiste. Et bien sur les pays sont dépecés, et leur richesse sont bradées aux oligarques internationaux et locaux.
    Toutefois je ne peux pas nier que par exemple la Georgie, l’Arménie ont une trés longue histoire, leur independance ne datent pas d’hier. Par contre pour ce qui est des pays baltes, en revanche c’est des provinces russes, ni plus ni moins, leur grand de duché de Lithuanie ils peuvent se le mettre où je pense. Quand à l’Ukraine entre ce qu’elle était du temps de l’URSS, un joyaux, et ce qu’elle est devenue aujourd’hui, y a pas photos. Pour l’Azerbaidjan elle est redevenue une colonie occidentale. Quel progrés!
    Tous ces peuples cohabitaient pendant l’Union Soviétique, et vivaient bien, aujourd’hui ils sont submergés par la misère et les guerres. Seul les oligarques locaux, et biens sur la mafia de l’oligarchie mondialiste en profitent.

    Aimé par 2 people

  2. Comme quoi, un conflit religieux n’est qu’une simple truanderie. Alors qu’on nous casse les oreilles sur un hypothetique conflit entre sunnites et chiites, je me souviens que durant l’intervention soviétique en Afghanistan, les terroristes d’alors -appellés pour la circonstance « Moujahidines », alors qu’en fait la presque totalité des chefs insurgés étaient de vulgaires barons de la drogue- sous l’aile bienveillante des Etats Unis, sunnites et chiites étaient comme par hasard tous unis comme jamais contre l’armée rouge.
    Durant la période du Chah d’Iran j’avais souvenir que de conflit entre sunnites et chiites on n’en parlait même pas. A l’époque les ennemis à abattre étaient les régimes progressites arabes, d’Egypte, de Syrie, d’Irak et du Yemen.
    Quand au Liban une grande partie de la classe politiqiue était dressée contre les palestiniens. Puis lorsque la frange la plus pauvre de la population libannaise les chiites -incarnée par la milice du Hezbollah- s’est rangée du coté des palestiniens et surtout contre Israèl, alors : Sunnites+Chrétiens+ tous les autres se sont unis contre le Hezbollah. Fort heureusement la minorité menée par Aoun a tout fait capoter.

    Comme on le voit les conflits religieux ne veulent rien dire, en réalité tout se joue sur une simple question. Soumis au diktat barbare et imperial US, oui où non ? Si oui no problems. Sinon que des emmerdes. Le religieux dans tout ça compte vraiment pour rien. L’Armenie a la grand tord d’être un allié de la Russie. En revanche, la mafia qui règne en Azerbadjan la clique des Alliev -Guaidar, le patriarche était une des figures du KGB- sont des alliés d’Israèl. Cette ordure a loué nombre de bases azeris à l’armée israèleinne et US.

    Aimé par 3 people

    1. Ajoutons que 85% de la population est de confession chiite. Ce simple fait confirme bien ce que vous dites: contrairement à ce qu’on nous dit la religion n’est pas le facteur déterminant des conflits. Les intérêts sont ici essentiellement économiques et tournent à 70% autour du pétrole évacué par le fameux oléoduc de Bakou-Tbilissi-Ceyhan.

      En prenant une carte on comprend vite pourquoi la Russie réclame avant toute chose un respect du cessez-le-feu. Le survol de la Caspienne, puis de l’Iran et l’Irak est la route qui permis à la Russie de contourner le blocus du Bosphore.

      Décidément le grand jeu n’a rien de simple.

      https://www.google.be/maps/@38.8541598,41.2288545,5.5z?hl=fr

      Aimé par 2 people

    2. Bonjour, et oui…la religion comme alibi au pouvoir et à l’enrichissement à tout prix.
      Théisme et économie de marché, j’ai bien du mal à faire le lien, moi aussi.
      Y’a qu’a voir tout ces petits terroristes « made in France » Ils étaient (sont?) sans foi ni loi, avant de trouver une justification de leur haine imbécile et barbare dans la religion.
      ces mecs là avec une grosse valise de billet tu les fais tuer au nom du protestantisme!
      Une info marrante: les opérateur utilisant des satellites de communication, refusent de donner les emplacements de daech, ces cher clients.
      Sans doute la foi qui entrave la contribution aux solutions.

      Aimé par 3 people

      1. Ce qu’il y a de plus tragique dans cette histoire, c’est qu’à force de répéter que les chiites et les sunnites sont éloignés les uns des autres, certains musulmans commencent à le penser.

        Je discutais avec des réfugiés kurdes – en France depuis une vingtaine d’années – et ils critiquaient ouvertement les wahhabites (ce que je peux aisément comprendre), mais ils n’aimaient guère plus le Hezbollah, coupable selon eux…d’être chiite !

        Il a fallu que je leur fasse remarquer qu’en Indonésie – pays musulman le plus peuplé – il n’y avait pas ce clivage pour qu’ils commencent à se poser des questions…

        PS. Je tiens à signaler une chose étonnante. Lorsque j’ai écrit Hezbollah, le correcteur m’a signalé qu’il y avait une faute. Je lui ai donc demandé de corriger, et il m’a proposé… Ayatollah !
        J’ai donc essayé avec al-Assad et là il me propose ambassade !
        Mon correcteur fait de la géopolitique !

        Aimé par 3 people

        1. L’histoire se répète, décidemment. Je sui ok avec vous:
          A force de dire que une ânerie, l’ânerie devient la vérité.
          D’autant qu’elle rencontre pas beaucoup de résistance l’ânerie.

          Aimé par 1 personne

  3. Un jour avant le redémarrage de la guerre au Karabakh, Président de l’Azerbaïdjan a rencontré Kerry et Biden. :-\

    According to Armenian sources, besides unconfirmed 1 downed helicopter during the first half of April 2, were destroyed: one more helicopter, 2 UAVs and 3 tanks, as well as one Azerbaijani DRG (sabotage and reconnaissance group).

    « По сообщениям армянских источников при неподтвержденном 1 сбитом вертолете, за первую половина 2-го апреля были уничтожены – еще 1 вертолет, 2 БПЛА и 3 танка. Так же сообщается об уничтожении азербайджанской ДРГ »

    http://colonelcassad.livejournal.com/2684455.html

    http://colonelcassad.livejournal.com/2685129.html

    J'aime

  4. Un jour avant le redémarrage de la guerre au Karabakh, Président de l’Azerbaïdjan a rencontré Kerry et Biden. :-\

    According to Armenian sources besides unconfirmed 1 downed helicopter, during the first half of April 2, were destroyed – one more helicopter, 2 UAVs and 3 tanks, as well as one Azerbaijani DRG [Sabotage and Reconnaissance Group]:

    « По сообщениям армянских источников при неподтвержденном 1 сбитом вертолете, за первую половина 2-го апреля были уничтожены – еще 1 вертолет, 2 БПЛА и 3 танка. Так же сообщается об уничтожении азербайджанской ДРГ »

    http://colonelcassad.livejournal.com/2684455.html

    http://colonelcassad.livejournal.com/2685129.html

    J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s