The Five Most Expensive Military Operations Since WWII

The Five Most Expensive Military Operations Since WWII

http://sputniknews.com/military/20160321/1036667825/five-most-expensive-military-campaigns.html

Publicités

4 commentaires

  1. A y regarder de prés l’opération Desert Storm a failli finir en fiasco, à un point tel que les Etats Unis avaient à l’époque clairement laissé entendre qu’ils étaient prets à utiliser des armes nulclééaires tactiques. L’echec et l’effondrement de l’armée irakienne en 1991 est à mettre entièrement sur Saddam Hussein. C’est lui qui avait trés trés mal anticipé la réaction des Etats Unis.

    En 1998 si on pouvait parler de fiasco le mot n’est pas trés fort. Le bilan des bombaardements américains contre l’armée serbe était un echec total. La raison étant toute simple comme pour Desert Storm les américains avaient choisi de bombarder à moyenne et haute altitude réduisant de façon substantielle l’éfficacité, et rallongeant les durées. Pour sauver la face devant leurs alliés médusés, les américains avaient décidé officiellement de s’en prendre à la famille de Milosevic mais en réalité de bombarder des infrastructures civiles.
    Il est bon de rappeller que Milosevic avait eu gain de cause sur tous ce qu’il demandait pendant les négociations qui se sont déroulées aprés.

    Au final, comme on l’avait dit précedemment l’appareil militaire US est un géant aveugle, sourd, ineficace, trés cruel contre les civils et les militaires adverses. Pour réussir il lui faut des guerres faciles, c’est à dire une coalition regroupant au moins la moitié de la planete, contre des petits pays, isolés, désarmés, arriérés, et sous blocus. Ca fait beaucoup de conditionnelles. Les deux derniers conflits s’étant gagnés à la faveur d’exceptions historiques sans précédents dailleurs.

    En résumé, l’éfficacité des russes en Syrie s’explique entre autre par le fait que les bombardements ont eu lieu à basse altitude. C’est plus risqué, mais les campagnes sont plus courtes plus efficace, et surtout moins cher. Les américains parient sur des bombardements supposés « chirurgicaux » mais à haute altititude. C’est moins risqué pour les pilotes, cependant plus long, et infiniement plus cher, et dont l’éfficicatité est pour le moins douteuse.

    Aimé par 2 people

    1. Je dirais que l’efficacité des frappes russes s’explique surtout par le volume (grâce à un taux très correct de disponibilité des aéronefs), le coût (aéronefs, munitions, logistique) et la précision du famaux SVP24.

      Aimé par 1 personne

      1. On a constaté l’implication des forces russes sur le terrain avec la mort (suicide) du militaire russe hier à Palmyre. Il a préféré guider les tirs des avions sur lui plutôt que de se faire prendre par les islamistes. Respect.

        Aimé par 1 personne

      2. @Tchang

        Il est possible que la technologie ait contribué à aider les forces russes, c’est indéniable. Toutefois, la technologie en elle meme fut ce le kit SVP-24 qui est certe une évolution notable, ne suffit pas. Chaque arme a ses avantages et et ses inconvénients. Contre chaque arme, il y a une parade en règle générale. Nul doute que les terroristes qui ont un accés illimité aux services de l’OTAN, et du régime des séoud ont pu trouver une parade. Soit dit en passant l’infecte famille royale de Ryadh a dépensé des dizaines de miliards $ pour aider les criminels qui agissent en Syrie.

        Pour en revenir à votre post, d’une manière générale l’electronique quoiqu’on puisse dire ne peut remplacer entièrement les compétences humaines, qui reste en dernier lieu l’élément décisif. La technologie peut aider, et même de façon substantielle, mais elle ne remplace pas l’homme-et heureusement-. Ce genre de kit peut se brouiller, et si mes souvenirs sont bons nombre de militaires russes étaient mitigés sur la question. Une grande partie des bombardement a été effectué par l’avion SU-25 qui a encore démontré tout le bien qu’on pensait de lui, à cela il faut ajouter l’extraordinaire compétence et courage des pilotes de Mil-24 Hind D, et Mil-28 NE. Ils ont énormément contribué à changer la donne. Et les attaques se faisaient à trés basse altitude avec un maximum de risques, c’est la raison pour laquelle les américains ont maintenant le rire jaune à présent.

        Je peux me tromper, mais je pense que l’élement décisif a été ces attaques à basse altitude qui a tétanisé les terroristes.

        J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s