La mort diplomatique du Maroc

Le Royaume du Maroc ne manque point de diplomates compétents. Sa diplomatie est l’une des plus vieilles du monde musulman. Comment expliquer alors la descente aux enfers de cette diplomatie, au point d’atteindre un niveau de délabrement similaire à celle d’une république fantôche néo-coloniale de troisième ordre?

Des diplomates marocains compétents ont fait l’objet d’une mise à l’écart systématique pour être remplacés par des personnes n’ayant aucun lien avec le métier suivant un clientélisme basé sur l’allégeance et méprisant le mérite. Cela a été aggravé par l’amateurisme du Roi en matière de politique étrangère. Les grosses bévues ne se comptent plus.

Rupture impulsive des relations diplomatiques avec la République Islamique d’Iran et la République Bolivarienne du Venezuela; détérioration des relations avec le Mexique; vassalisation de facto à l’Arabie Saoudite et ses alliés du Conseil de Coopération du Golfe; Incapacité manifeste à améliorer les relations ou surmonter les contentieux avec l’Algérie voisine; autisme en ce qui concerne la question du Sahara Occidental; perte des réseaux d’influence au sein de l’Union européenne; refus de réintégrer l’Organisation de l’Union Africaine; provocation de la fédération de Russie d’où la gifle magistrale infligée au Roi à Moscou, reçu par un vague conseiller du Président Poutine, répondant au nom évocateur de Mikhaïl Gorbatchev (homonyme de l’ex-président de l’URSS) chargé des questions africaines (du jamais vu pour un Roi) et enfin une grave détérioration des relations avec l’Organisation des Nations Unies et son Secrétaire Général, Ban Ki-Moon, signant officiellement la mort de la diplomatie marocaine.

Fait inédit, au lieu de se battre sur le front multilatéral, le Maroc vient de réduire son niveau de représentation aux Nations Unies. Un suicide diplomatique.

Comment une telle chose a t-elle été possible? La relation intime avec Paris (protection) et Ryad (financement) peuvent-elles se substituer à une diplomatie d’un pays de l’envergure du Maroc? La question mérite d’être posée. Dans tous les cas de figure, beaucoup de marocains déplorent ce fait et attendent avec impatience le prochain Roi.

3 réflexions sur « La mort diplomatique du Maroc »

  1. « Fait inédit, au lieu de se battre sur le front multilatéral, le Maroc vient de réduire son niveau de représentation aux Nations Unies. Un suicide diplomatique. »

    Ben oui quoi !
    Faut comprendre la diplomatie marocaine !
    Ban ki-Moon est allé visiter un cas de réfugiés Sahraouis en Algérie ! C’est à la limite de la déclaration de guerre !

    D’ailleurs, je trouve que Rabat a été gentil sur cette action, ils n’ont pas été bombarder le siège de l’ONU ; parce qu’en ce moment la diplomatie se résume à aller bombarder son voisin pour protéger son propre territoire ou sa politique…

    Manquerait plus que le secrétaire général de l’ONU aille visiter un camp de réfugiés palestinien…Gaza, par exemple…

    Aimé par 1 personne

  2. La muerte diplomática de Marruecos

    En el Reino de Marruecos no faltan diplomáticos competentes. Su diplomacia es una de las más antiguas del mundo musulman. Cómo se explica, entonces, el descenso al infierno de esta diplomacia, hasta el punto de llegar a un nivel de deterioro similar al de una república títere neo-colonial de tercer orden?

    Diplomáticos marroquíes competentes fueron sistemáticamente marginados para ser reemplazados por personas que no tienen ninguna relación con el oficio siguiendo un clientelismo basado en la lealtad y el desprecio del mérito. Esto fue agravado por el amateurismo de la política exterior del rey. Los grandes errores ya se cuentan por miles.

    La ruptura impulsiva de las relaciones diplomáticas con la República Islámica de Irán y la República Bolivariana de Venezuela; el deterioro de las relaciones con México; sometimiento de facto a Arabia Saudita y a sus aliados en el Consejo de Cooperación del Golfo; aparente incapacidad para mejorar las relaciones o superar la disputa con la vecina Argelia; El autismo en lo que concierne a la cuestión del Sáhara Occidental; pérdida de redes de influencia en el seno de la Unión Europea; negativa a reintegrar la Organización de la Unión Africana; provocación de la Federación de Rusia, de ahí la magistral bofetada dada al Rey en Moscú, donde fue recibido por un vago asesor del presidente Putin, que se hace llamar Mikhail Gorbachov (homónimo del ex presidente de la URSS) responsable de las cuestiones Africanas (algo nunca visto para un rey) y, finalmente, un grave deterioro de las relaciones con las Naciones Unidas y su Secretario general, Ban Ki-Moon, firmando oficialmente el acta de defunción de la diplomacia marroquí.

    Hecho inédito, en lugar de luchar en el frente multilateral, Marruecos acaba de reducir su nivel de representación en las Naciones Unidas. Un suicidio diplomático.

    ¿Cómo tal cosa fue posible? Pueden, la íntima relación con París (protección) y Riad (financiación) sustituir a una diplomacia de un país de la talla de Marruecos? La cuestión vale la pena plantearla. En todo caso, muchos marroquíes deploran esto y esperan con impaciencia al próximo rey.

    http://diasporasaharaui-es.blogspot.com/2016/03/la-muerte-diplomatica-de-marruecos.html

    Aimé par 2 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s