Des Stinger en Algérie

image
Un système d'arme FIM-92 Stinger capturé en Algérie (source: El-Chorouk)

Les six systèmes d’armes FIM-92 ‘Stinger’ capturés en Algérie orientale feraient partie d’un lot plus important destiné à neutraliser les hélicoptères de reconnaissance que les Forces armées algériennes déploient en permanence depuis 2011 au dessus des confins frontaliers avec la Libye et la Tunisie.
Il semble que les groupes armés affiliés à Daech au Maghreb ne disposent pas du savoir faire nécessaire pour manipuler ou maintenir ce type d’arme.
D’autres informations indiquent que des éléments de missiles anti-chars ‘Milan’ fournis par des pays de l’Otan à des rebelles libyens durant 2011 sont en vente libre et que des groupes armés affiliés à Daech ont pu s’en procurer.
Certains médias algériens ont tenté de minimiser ces informations mais il n’en demeure pas moins que cette saisie inédite tout comme la tentative de prendre d’assaut la ville tunisienne de Benguerdane renseignent à elles seules de l’immense défi sécuritaire auquel est confronté le Maghreb.

Publicités

5 commentaires

  1. En résumé:
    Durant la guerre d’Afghanistan, l’URSS et ses alliés afghans ont perdu un peu plus de 450 aéronefs, dont plus de 330 helicoptères.
    Sur les centaines de lançeurs FIM-92 Stinger, et les milliers de missiles livrés par les américains, les Stinger ont abattu environ 50 aéronefs soviétiques dont :
    5 SU-25
    4 SU-17
    17 Mil-24 -d’aprés les sources occidentales qui croient sur paroles les terroristes appellés Moujahideen, on parle de 27 Mil-24 -.

    Il faut savoir qu’en 1986 l’URSS avait perdu 3 Mil-24, deux Su-25. L’année 1987 au plus fort du succés des Stinger, les soviétiques y avaient perdu 9 Mil-24, deux SU-25 abattus fin janvier et trois SU-17 -avril, mai et fin octobre-. Une fois les contre mesures mises en oeuvre, l’année 1988 sera beaucoup moins prolifique pour les Stinger puisque les terroristes n’abattront que 9 aéronefs, dont 1 SU-17, 4 Mil-24, 1 seul SU-25. Ceci étant il est utile de rappeler que les soviétiques ont perdu également 1 AN-12, et 5 An-26.
    Quoiqui’il en soit, loin d’être négilgeable les performances des Stinger ne sont pas exceptionnelles, elles ont sans doute booster le morale des terroristes afghans, mais ce n’était pas l’arme « miracle » tant vanté dans les médias occidentaux. Néanmoins une fois que l’armée de l’air soviétique a mis en place les mesures contre les Stinger, ceux-ci ne represeantaient plus qu’une menace limitée. En tout cas loin du battage médiatique ambiant qui a entouré ces missiles sol air.

    Il est fort probable que l’armée de l’air algérienne a déja équipé ses avions SU-25, et hélicoptères Mil-24, Mil-28 de mesures pouvant neutraliser les Stinger. Si vous faites attention à ce qui se passe en Syrie, les terroristes ont été équipés immédiatement de Stinger, pourtant le nombre d’avions et d’hélicoptères syriens abattus n’a rien d’exceptionnel.

    J'aime

  2. FIM-92 Stinger : Demystifcation d’un mythe.

    J’ai été de la génération qui a subi le lavage de cerveau concernant le Stinger, et le mythe du héro US -Gi’s Joe- détruisant les infames hélicoptères soviétiques. Tout le monde a en souvenir ces celebres images:

    En voyant cette scène on ne peut s’empecher de penser que : « Pour un ancien acteur porno, il en a dans le cigarre! Le Gardenzio qui ne brille ni par le gout, ni par l’intelligence, il en a….en tout cas au moins devant la caméra….ça c’est sure!« .

    Entre mythe et réalité essayons d’y voir plus claire.

    Voyant le flop total des Redeye, et autres Blowpipes, les américains auraient livré à ce qu’ils appellent les « Moujahidines », où « combattants de la liberté » -en réalité tous une bande d’infâmes terroristes débauchés, Massoud inclus-, au moins 250 lanceurs -probablement plusieur centaines-, des les années 84-85, ainsi que plusieur milliers de stingers. Le temps de la formation,- si ce n’est la participation de soldats des forces spéciales US eux mêmes- du rodage, des modifications, les premiers résultats se sont vus à l’automne 2005.
    L’objectif était de mettre fin à la suprematie des trés redoutables Mil-Mi-24

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d6/Mil_Mi-24_HIND.svg
    qui faisait tant de victimes parmi les terroristes, le tout afin de forcer le retrait soviétique d’Afghanistan.
    On ignore exactement la date de livraison des premiers Stinger, en 10 ans de guerre sur environ 250 hélicopteres Mil-24 Hind engagés en Afghanistan, il y eut entre 74-80 hélicoptères abattus. Vous noterez que c’est pas exceptionnel! Sur les 74-80, entre 27-30 hélicoptères Mil-24 auraient été abattus par des Stingers. Sur les 21 SU-25 détruits, les Stinger ont été sans doute été impliqués dans quelques cas seuleument. Le Stinger n’a jamais été une arme décisive, et tout ce que raconte le DoD -le Stinger aurait été responsable de la moitié des 450 avions soviétiques perdus- n’est que fantasme et propagande.
    Sur ces 27 Mil-24 abattus entre le début de l’introduction des Stinger-modifiés-, et le temps de trouver des parades efficaces, notamment des leurres, puis des techniques d’évitement il se passe un certain laps de temps. Des que les nouvelles techniques soviétiques avaient été mise en place et rodées les Stinger ne represeantaient plus qu’une menace marginale, tout au moins trés limitée. Il faut savoir que le Stinger est guidé par infrarouge, si vous en modifier la signature, notamment au niveau de la diffusion de chaleur, le Stinger devient aveugle, et se neutralise facilement.

    La question étant pourquoi il y eut de nombreuses pertes aériennes soviétiques, notamment au niveau de ces hélicoptères. Il y a plusieur explications. La première étant la géographie. L’Afghanistan c’est une altitude moyenne de 2.000 metres. Un appui feu y est par définition extremement dfiicile, puisque vous etes vulnérbale au feu ennemi venant du haut et du bas.
    Deuxièmement quoiqu’on puisse dire, les hélicoptère des années 80, comme ceux d’aujourd’hui, sont des appareils trés vulnérables. Une rafale M2 Browning où de DShk -calibre 12.7 mm- sur les pales, l’hélicoptère tombe comme une pierre. Un bon soldat peut vous abattre un hélico rien qu’avec une PKM -mitrailleuse legeres- de calibre 7.62 mm. Le nombre elevé de pertes soviétiques s’explique également par la doctrine de combat inhérente à l’armée rouge. Les interventions se font à basse, voir trés basse altitude, les rendant trés vulnérables aux tirs ennemis venant du sol, en évitant au maximum les pertes civiles.
    En comparaison l’armée US bombarde à haute altitude, et envoie leur A-10 rasés les villages, et villes sans défense, massacrant tout ce qui s’y trouve. Maintenant vous dire que le Stinger n’a pas fait de dégat, c’est une chose que je ne peux pas affirmer, il en a fait certainement. Cependant il a eu un impact trés limité, loin d’être négilgeable, mais pas suffisant pour être décisif. Pour information la menace première contre les hélicoptère Mil-24 Hind n’étaient autre que la RPG-7, trés loin devant les Stinger.

    Pour en revenir au Stinger en Algérie, il est hautement probable que les russes et les algériens aient déja l’antidote. On le voit en Syrie, depuis plusieur mois les hélicoptères russes et syriens attaquent les criminels terrroristes à basse altitude avec un minimum de perte.
    Mais comme on l’a vu précedement pour affronter cette campagne de destabilisation qui s’annonce pour l’Algérie, ce pays devra plus compter sur sa population que sur son armée.

    Aimé par 1 personne

  3. Chaque Stinger fabriqué comporte bien sûr un numéro de série. Par delà le numéro de série, il y a une licence d’exploitation attribué par Raytheon -bien entendu royalties-, au dessus de Raytheon c’est le gouvernement US. Aprés 2001, l’ensemble des fabricants mondiaux -USA, Russie, Chine, Allemagne, France, UK etc..- avaient convenu d’un strict controle de ce genre d’arme. Il semble que les USA ont de facto rompu ce pacte qu’ils ont eux meme signé. Si ces missiles ont été livrés, ça veut dire que les US savent exactement qui a ces missiles. Si la Turquie les a livré à des groupes terroristes, ça ne peut se faire que SSI il y a accord du gouvernement US. Ce dont je suis persuadé, c’est que ces missiles doivent certainement contenir un/des detecteur(s) -mouchards ?- genre GPS, ainsi les américains peuvent controler si ce genre d’arme ne se retournent pas contre eux, où contre Israèl. Toutefois il faut relativiser, à l’heure qu’il est, les russes ont déja mis au point un système capable de neutraliser ces missiles. Les hélicoptères russes qui sont à l’oeuvre au dessus de la Syrie ont prouvé que ce genre de dispositif est efficace. Reste à savoir si l’Algérie a adapté ce genre de dispositif dans ces hélicoptères.

    Si maintenant vous nous dîtes qu’en plus des Stinger, il y a des missiles anti chars Milan qui affluent vers l’Algérie, ça veut dire que la campagne de destabilisation de l’Algérie est entrée à présent dans une phase active. Peut être qu’en 2016, on va assister au meme scenario que ce qui s’est passé en Libye en 2011.

    Aimé par 2 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s