Deux chefs militaires de Daech hors combat

On l’appelait l’émir de la base aérienne militaire de Tabaqa et était considéré comme l’un des hauts responsable de l’organisation de l’Etat Islamique (Daech). Mahmoud Ahmed Al-Kalizi, c’est son nom, aurait été éliminé hier par des tireurs non-identifiés à l’ouest du gouvernorat d’Al-Raqqa.

Des sympathisants et des affiliés de Daech en Syrie orientale ont rapporté la mort de celui qu’ils considérent comme le « vainqueur » de l’aviation du « régime impie », en référence  à l’assaut sanglant ayant mené à la capture de la base aérienne militaire de Tabaqa par les hordes de l’Etat Islamique.

Selon des informations contradictoires, le chef militaire de l’organisation terroriste aurait été intercepté avec ses gardes par des hommes en armes portant des vêtements civils. On évoque un commando infiltré au sein des forces tribales de la région. Selon des sources loyalistes, Mahmoud Ahmed Al-Kalizi aurait été neutralisé par des civils locaux mais il semble de plus en plus plausible qu’il ait été supprimé par un commando des opérations spéciales.

La mort de l’émir d’Al-Tabaqa intervient peu après un raid aérien US ayant visé, en date du 04 mars 2016,  le très redoutable « ministre de la guerre » de l’Etat Islamique, Tarkhan Tayumurazovitch  Batirashvili, dit « Omar le Tchétchène », de nationalité géorgienne. Ce dernier aurait été « grièvement blessé » selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé à Londres.

Ce haut chef militaire de l’Etat Islamique (Daech), considéré comme l’un des plus dangereux en Syrie,  était le cauchemar absolu des forces armées syriennes à cause de son extraordinaire combativité. Les unités spéciales syriennes et iraniennes ont eu maille à partir avec ses tactiques de combat mêlant l’assaut furieux, les attaques de flanc et les encerclements.

pp9

Faisant l’objet d’une mise à prix par Washington, Batirashvili est une cible prioritaire absolue de l’aviation russe.

En l’espace de quelques jours, deux chefs militaires de l’EI ont été mis hors combat. Et pas n’importe qui. Il s’agit des chefs militaires les plus capables.

 

Une réflexion sur « Deux chefs militaires de Daech hors combat »

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s