Syrie: pas d’accalmie en vue

Malgré l’annonce d’un cessez-le-feu pour le 27 fevrier 2016 a 2200 UTC 0000 Z à Damas), des analystes militaires syriens estiment que la guerre en Syrie continuera bien au delà de l’année 2017.

D’après les analyses les plus optimistes, aucun cessez le feu ne tiendra plus de 72 heures d’ici la fin de 2016 en rappelant que des pays comme l’Arabie Saoudite sont depuis longtemps des experts en sabotage de tout processus de paix.

Les rebelles ont déjà rejeté tout cessez- le-feu sous égide americano-russe.

John Kerry a tacitement menacé la Syrie de démembrement en cas de la poursuite des combats. Ce qui en dit long sur la motivation des faucons à Washington.

L’axe des forcenés bellicistes constitué par Ankara-Ryad-Paris- Londres attend impatiemment le départ du président Obama et l’avènement de son successeur pour intensifier la guerre.

Le président US Barack Obama et sa politique très subtile se sont avérés le cauchemar le plus absolu de l’oligarchie israélienne, des caciques  saoudiens et de la mafia turque.

La Turquie et l’Arabie Saoudite feront échouer tout cessez le feu jusqu’à l’avènement du successeur de Barack Obama

Affaiblie, l’armée syrienne devra évoluer et adapter de nouvelles formes de combat.

Pour le moment, une intervention terrestre de la Turquie et de l’Arabie Saoudite semble exclue faute d’une couverture aérienne rendue impossible par le dispositif défensif russe.

Ce qui est certain est que la Russie ne fera pas machine arrière.

Une éventuelle fin de la guerre en Syrie et la victoire des loyalistes signifie:

  1. L’installation des gardiens de la Révolution iranienne et du Hezbollah au Golan, constituant une menace existentielle pour Tel Aviv;
  2. La fin du régime saoudien;

  3. La chute du système d’Erdogan et un possible éclatement de l’intégrité territoriale de la Turquie actuelle.

D’ici là, l’alliance hostile à Damas tentera de lancer une nouvelle contre-offensive dont la forme sera déterminée par le rapport de forces sur le terrain et surtout le bras de fer entre Moscou et Washington.

5 réflexions sur « Syrie: pas d’accalmie en vue »

  1. « Des terroristes ont publié sur YouTube une vidéo montrant une frappe de missile antichar de fabrication US sur un char T-90 qui serait fourni par la Russie aux autorités syriennes.
    « Au moment ou un missile TOW-2A a été lancé, les occupants du char tiraient sur les positions des terroristes. D’après les spécialistes du Centre de l’analyse des stratégies et des technologies (CAST), qui ont publié une description sur le blog militaire bmpd, les rayons infrarouges du système « Chtora-1 » qui protègent l’appareil contre les missiles antichars ont été désactivés.
    Le missile lancé par les terroristes a frappé la tourelle, mais le système de blindage réactif « Kontakt-5 » a rempli son office.
    « Début février, l’armée syrienne a utilisé environ 15 chars T-90 dans les combats près de la ville d’Alep. Ces chars ont été livrés par la Russie au gouvernement syrien. Selon plusieurs sources, ils ont été transférés aux unités d’élite de l’Armée syrienne.
    Les chars T-90 ont été repérés pour la première fois fin novembre 2015 dans la région d’Alep. En décembre, certaines sources affirmaient qu’il s’agissait d’une version de 1992 avec une tourelle coulée. »

    http://fr.sputniknews.com/international/20160228/1022821539/t90-syrie-missile-us.html#ixzz41T1nphqV

    Aimé par 1 personne

  2. il est évident si l’on voit au delà du simple conflit syrien , mais bien la véritable racine du conflit qui est liée au pic pétrole, il y a tous intérêt que le conflit dure le plus longtemps possible, le temps que de nouveaux paradigmes économiques soit mit en place .

    Car même si c’est une réalité des plus dramatiques, ces guerres du Moyen Orient sont un divertissement sur la vérité que le Monde va vivre , il ne faut pas perdre de vue qu’elle se situe dans le maelstrom financier qui est en train de s’effondrer sur lui même, et cette guerre est avant tout le rideau de fumé qui masque que l’on est à la veille d’un changement brutale est inattendue de l’ inversement des pôles financiers de l’ économie mondiales.

    Aimé par 1 personne

  3. Je suppose plutôt que Poutine et Obama, qui n’a plus rien à perdre, ont établi un accord discret, pour casser le régime saoudien, y casser quelques millions de barils/jour, et s’insérer dans un accord syrien futur sur le réseau de gazoducs entre Golfe, de 2 côtés, et la Méditerranée. Depuis septembre 2015, ils se sont entendus pour des élections « free, fair, transparent » à superviser par l’ONU. Pourquoi pas aussi en Arabie? et en Turquie, avec cette fois un accès équitable des candidats à la communication en campagne.

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s