Syrie: les rebelles contraints à utiliser des enfants kamikazes

Les unités de l’armée syrienne, soutenues par les milices de la défense nationale et les commandos du Hezbollah libanais ont capturé ce matin la centrale thermique à l’est d’Alep.

Les combattants de Daech et leurs alliés ont systématiquement miné les abords de l’infrastructure énergétique tout en mettant le feu aux citernes de carburant.

Les rebelles en Syrie ont commencé à pratiquer une politique systématique de la terre brûlée en procédant à la destruction de l’ensemble des infrastructures en leur possessions dans un effort ultime visant à retarder l’avancée des troupes gouvernementales.

Simultanément, les rebelles utilisent des dizaines d’enfants kamikazes afin de perpétrer des attentats spectaculaires à Homs, Damas et Alep. En deux jours, une série d’attentats utilisant des enfants, similaires à ceux de Boko Haram en Afrique de l’ouest (mode opératoire quasiment imparable) ont causé la mort de plus de 287 civils.

Le but étant de pallier aux défaites rebelles par un très fort impact médiatique. Une méthode purement terroriste marquant l’échec définitif de la guérilla et de la lutte armée organisée.

C’est dans ce contexte qu’en vertu d’un accord secret conclu entre Moscou et Washington visant à éviter tout « incident » que des dizaines d’éléments des forces spéciales US (guérilla et subversion) sont en train d’être exfiltrés de Syrie, laissant les unités rebelles désemparées et sans autre choix que de fuir vers la frontière turque.

Publicités

8 commentaires

  1. So-called ‘Syrian rebels’ using children as suicide bombers:

    « The Syrian Arab Army units, backed by the NDF militia (National Defence Forces) and the Lebanese Hezbollah commandos captured this morning the power plant east of Aleppo.

    ISIS fighters and their allies have systematically undermined the outskirts of the energy infrastructure while setting fire to fuel tanks.

    Rebels in Syria have started to practice a systematic policy of scorched earth proceeding with the destruction of the entire infrastructure in their possession in a final effort to delay the advance of government troops.

    Simultaneously, the rebels use dozens of children as suicide bombers in order to commit spectacular attacks in Homs, Damascus and Aleppo. In two days, a series of attacks involving children, similar to those of Boko Haram in West Africa (almost unstoppable operative mode) caused the death of over 287 civilians.

    The aim is to overcome the defeat of the rebels by a strong media impact. A purely terrorist method marking the definitive failure of the guerrillas and organized armed struggle.

    It is in this context that under a secret agreement between Moscow and Washington to avoid any « incident », dozens of elements of US Special Forces (guerrilla and subversion) are secretly escaping from Syria, leaving the rebel units helpless and with no choice but to flee to the Turkish border. »

    *Please COPY/PASTE the English translation when sharing!

    http://strategika51.com/2016/02/22/syrie-les-rebelles-contraints-a-utiliser-des-enfants-kamikazes/comment-page-1/#comment-23623

    Aimé par 1 personne

  2. Étonnant cet article.
    Si on lit bien, les Russe autorisent l’exfiltration des militaires US qui « encadrent » les groupes terroristes, une mission typique des bérets verts au Vietnam, et inspirée des pratiques du SOE. On le savait puisque c’est devenu un mode de guerre nominale, mais connu seulement de peu de professionnels et bien » trop gros » pour être réellement à portée d’imagination du béotien. Dommage que l’info ne puisse pas être sourcée …

    J'aime

    1. Justement on ne peut sourcer ce qui n’est pas sensé être sourcé ou référencé. C’est frustrant d’autant plus que tous ceux ayant un tant soit peu eu affaire à ce genre de pratique font face au mensonge standardisé ou au conformisme plat (et de bonne foi) une fois dehors. C’est la raison pour laquelle j’ai crée Strategika51.
      Bien à vous.

      Aimé par 1 personne

  3. Des attentats aveugles sûrement mais pas seulement. Les récents renforts venus de Turquie ces derniers jours ont produit leur effet: dans une contre offensive les terroristes sont parvenus à couper la route d’approvisionnement de l’armée syrienne qui a dû battre en retraite. Ce n’est pas rien. Dans ce contexte la bataille d’Alep risque de durer encore un certain temps. Erdogan et ibn Séoud ne lâchent pas l’affaire.

    PS: est-ce qu’il serait possible de ravoir la liste des derniers commentaires ?

    Aimé par 2 people

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s