Syrie: Ankara joue au pyromane de service

Un Sukhoi Su-24 russe à été abattu au Nord de la province de Lattaquié où les forces armées syriennes ont pu reprendre les principaux points stratégiques face aux rebelles soutenus par la Turquie et ses alliés au sein de l’Otan.

Moscou a affirmé que l’appareil aurait été abattu par un missile Sol-Air alors qu’il volait à une altitude de 6000 mètres au dessus d’une zone de guerre en territoire syrien.

Les deux pilotes du bombardier ont pu s’ejecter mais l’un d’eux est mort. L’autre pilote a été capturé par des combattants turkmènes de l’armée de l’Armée de la Conquête (Jeich Al-Fath) incluant les restes de l’ex-ASL (Armée Syrienne Libre)-la fameuse rébellion modérée soutenue par Washington et ses alliés.

Cependant, la Turquie a annoncé que deux de ses chasseurs F-16 avaient abattu un appareil « étranger » ayant violé son espace aérien après dix sommations. On savait que Ankara suivait une politique pyromane mais en ce cas de figure, c’est plutôt une politique « kamikaze »…

Que cache l’étrange déclaration turque?

Le New York Times [archi-sioniste] donne un début de réponse assez explicite: pour ce journal, cette « escalade » tant redoutée est de nature à aggraver le contentieux entre la Russie et l’occident. [A long feared escalation that could further strain relations between Russia and the West]

Pour Washington, la Turquie est un membre à part entière de ce que l’on appelle « Occident ». Ryad et Tel-Aviv également.

Paniqué par l’avancée des forces armées syriennes au Nord de la province de Lattaquié et redoutant une remise en cause du très controversé tracé des frontières turques (Damas revendiquant une partie des territoires du littoral méditerranéen) il semble que soit Erdogan ait perdu sa tête ou qu’il a eu des instructions de la part de ses mentors.

L’escalade.

Pour Moscou, ce développent est gravissime. La Turquie joue avec le feu et il est fort probable que cet Acte de Casus Belli vise moins à protéger les rebelles soutenus par la Turquie que faire réagir la Russie et l’amener à une confrontation directe avec l’Otan. D’où la prudence des réactions russes. Le Chef de la diplomatie russe, Serguei Lavrov, attendu emain à Ankara, risque de ne pas y aller.

Cet développement intervient au lendemain d’une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le guide de la Révolution iranienne Khamenei en marge d’un sommet sur le gaz. Les deux hommes ont clairement affirmé qu’ils refusaient tout diktat extérieur forçant la main à Damas.

Erdogan est fou.

Publicités

42 commentaires

  1. Avé canicule de la pensée oblique. Ou bien Eva? braun? oh non!!! coquin de petit chien en chaleur.
    Diablo t’es une graine de dictateur, heureusement que personne ne pense à te planter dans un terreau ou tu pourrai croitre.
    Il faudra que je pense à passer ton pseudo dans l’anagrammeur un de ces quatre, rien que pour avoir le plaisir de rendre ridicule ce pseudo pompeux. Pompant? aussi!

    J'aime

    1. moi je ne crois pas qu’erdogan agisse sans l’aval des usa et des français .
      je pense que ce qu’il fait fait partie d’un plan beaucoup plus vaste ,que poutine l’à compris et que c’est pour cela qu’il ne réplique pas .

      J'aime

  2. La version russe, la traduction en anglais. Mea culpa, c’est bien un F-16 turc qui a tiré un missile air-air à guidage infrarouge et a donc abattu le SU-24 M. Pour rappel le SU-24 M n’est pas un avion conçu pour la combat aérien mais un bombardier tactique. Par ailleurs dans l’opération de SR pour récuperer le pilote, un helicoptère Mil 8 a été endomagé par des tirs venants du sol de milice terroristes appelée l’Armée Syrienne Libre.

    C’est bien donc une agression du régime barbare et mafieux turc qui est à l’origine de cette lache attaque. La Russie se doit d’apporter une réponse adéquate! Mes pensées vont au pilote, et au marine russe tués dans cette opération.

    J'aime

  3. Important. Enfin la Russie s’apprete à frapper ces porcs qui règnent à Ryadh et sur la Peninsule comme à l’age de l’Antiquité. Toute la merde qui est sortie ces dernières années est venue de Ryadh. Contrairement à une idée reçue le régime des Séoud est trés fragile, preuve en est cette révolution de palais qui aurait amené la désintégration du Royaume, si ça n’était les pressions US. La garde prétorienne du régime appélée garde Nationale a été envoyée faire le gendarme aux frontières avec le Yemen. Aprés l’éffroyable mort de 230 malheureux touristes russes, 130 morts à Paris, presque 4 millions de morts musulmans dans les pays arabo musulmans -depuis 1978- il est grand temps que ce régime d’age primitif disparaisse dans les poubelles de l’histoire. Me direz vous si ce régime disparaît c’est le régime sioniste qui disparait aussi, d’où les hésitations occidentales.

    http://www.algeriepatriotique.com/article/vladimir-poutine-pourrait-ordonner-des-frappes-aeriennes-en-arabie-saoudite-et-au-qatar

    J'aime

  4. S’il avait été permis d’assister à un rapprochement entre la France et la Russie après les attentats de Paris il faut hélas constater que cet espoir aura été de courte durée.

    Lors de leur conférence de presse les présidents Hollande et Obama ont fermement réaffirmé leur opposition à toute transition politique incluant la participation de Bashar al Assad et ont à nouveau invité la Russie à se joindre à la coalition occidentale. Sans doute plus à titre d’exécutant qu’à titre de partenaire.
    Ils ont également reproché de manière très explicite à la Russie de bombarder presque exclusivement les forces des rebelles modérés soutenus par la coalition occidentalo-whahabite.
    On peut alors se demander pourquoi Daech aurait commis et revendiqué l’attentat du vol charter russe de Charm el Cheikh si les forces russes visaient essentiellement les forces rebelles dites modérées auxquelles l’Etat Islamique est prétendument opposé.

    Fort de ces acquis François Hollande est attendu demain à Moscou où il devrait en théorie tenter de soumettre Vladimir Poutine à l’agenda occidental. Gageons qu’il ait peu de chances d’être entendu.

    Aimé par 2 people

    1. Hollande n’a pratiquement aucune chance. La dernière entrevue qu’il a eu avec Poutine en présence de la Chancelière Allemande avait été plus que houleuse au point où Hollande, prenant l’affaire sur un registre personnel, a failli tomber de son siège.
      Merkel a tenté de le calmer. En vain.
      Hollande aurait dit « je n’ai pas peur de la guerre »
      Poutine aurait rétorqué:  » mes avions sont en Syrie, vous pouvez toujours venir les abattre… »
      Je ne pouvais publier cela car mes sources auraient été confondues.

      Aimé par 2 people

  5. bordel.ils ont osé…
    consternation.peine.
    pensée pour le pilote.nous ne pouvons que saluer ton sacrifice.digne combattant(e?) mort pour notre liberté.et ils se font abattre ?!? pensée pour le pilote survivant.

    ils doivent payer pour cette forfaiture.c’est une honte.
    et il y a peu l’avion de ligne…
    rappelons-nous : « soit vous êtes avec nous,soit vous êtes contre nous »
    ils doivent payer.et pas par une réponse économique.les russes se battent pour nous bon sang.
    l’otan devrait pratiquer ce qu’on appelle le ‘remontage de bretelles’.et il y a intérêt.

    J'aime

  6. Pepe Escobar:

    « Sooooooo many ways to have fun.

    1) « Technical problems » cutting off natural gas to Turkey. 60% of Turkey’s natural gas is imported from…Russia.

    2) Spetznaz on delicate missions cracking « rebel » Turkey-paid/weaponized Turkmen, Uzbek, Uyghur skulls galore.

    3) A de facto no-fly zone along the Syrian border with Russian fighters ready to shoot down any Turk intruder at the slightest « mistake ».

    4) « Discreet » weaponizing of the PKK enabling them to raise appropriate hell all over Anatolia.

    And this is just the shortlist. »

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10153713647976678&id=775051677&ref=m_notif&notif_t=notify_me

    Aimé par 2 people

  7. J’ose espérer que chacun a un plan.
    Que poutine a joué avec le feu ou que les turcs cherchent l’afrontement…

    mais j’ai peu que ce soit juste de la put bêtise locale et individuelle…
    genre le général qui (peut êter par intérêt pétrolier avec daesh) prend une décision débile du point de vue turc.

    Le problème c’est que Poutine le tueur d’ours ne peut pas laisser ca passr, pas plus que son aribus abattu. il doit vitrifier le responsable.
    qui sera le gars à vitrifier ?
    Il est pas idiot, il va éviter de faire quelque chose qui soit idiot…
    contrairement à Obama il n’est pas esclave d’un système idéologique qui le contrôle.

    J'aime

    1. ta peur pour ton petit pavillon? ta petite vie? ta petite voiture? ta petite carcasse? gros minable!
      tu chie dans ton froc sale con! vitrification totale! double couche pour des gens comme toi!

      J'aime

  8. Et voilà qu’Erdogan nous refait le coup du grand écart. Depuis le début du conflit il n’a eu de cesse de réclamer une zone d’exclusion aérienne. Ne l’ayant pas obtenue il essaie de l’imposer.
    On se rappellera d’ailleurs que ce n’est pas le premier avion qui tombe, abattu, dans la région. Il y a eu des précédents turcs et surtout syriens.
    C’est suite à ces escarmouches que les pays de l’Otan dépêchèrent des systèmes AA patriots dans la région.

    Il m’est impossible de croire qu’un officier local ait pu autoriser le tir, de DCA ou de chasseurs peu importe, sans avoir reçu au préalable des consignes en ce sens des plus hautes autorités militaires et politiques turques.
    On peut aussi se poser la question de la réalité de la menace réelle invoquée par la Turquie pour justifier cet acte. Finalement que cet avion ait été abattu au-dessus du sol turc ou syrien importe assez peu. L’importance des moyens de DCA déployés dans la région ne ne peut se justifier par une lutte contre les djihadistes qui ne possèdent pas d’aviation.

    Suite aux attentats de Paris je n’ai pu m’empêcher de me dire que l’arrivée d’un porte avion français censé contribuer à la lutte contre Daech contribuait aussi à mieux encercler le petit détachement russe déployé en Syrie. Mise au pied du mur la France pourrait bien opter pour l’aide à la Turquie et reprendre l’initiative perdue de la lutte contre Damas.

    Interpellant aussi le fait que le Su-24 ait été abattu à 6000 m. Ce n’est pas une altitude de travail normale pour un bombardier d’attaque au sol. Cela correspond bien plus à une altitude de sécurité par rapport à des moyens AA de courte et moyenne portée.

    Nous serons sans doute mieux fixé lorsque la réunion de l’Otan convoquée en urgence sera terminée.

    Aimé par 2 people

  9. Les russes affirment que c’est des sam qui ont abattu le SU-24, les turcs et c’est de bonne guerre disent que c’est deux F-16. Qui ment ? Qui dit la vérité ? Avec cette bulle qui était au dessus de la Syrie, il est normalement impossible pour les turcs d’utiliser leur radars, et encore moins leur sam, ni les radars embarqués sur les avions. Les F-16 me paraissent plus logiques en se sens que soit ils sont tombés par inadvertance avec l’avion russe, soit la bulle russe aurait été percée ? Ce qui m’étonnerait. Les bombardiers SU-24 ont l’habitude de bombarder à trés basse altitude ce qui augmente le risque en effet de se faire abattre. Dans le cas d’un missile tiré l’avion aurait été desintégré immediatement, mais là en voyant les quelques photos me font penser que c’est plutot des obus de cannons qui ont touché l’avion. Si c’est au cannon reste à savoir si c’est par l’AAA ce qui est hautement probable, soit par des F-16, auquel cas les les avions turcs l’auraient vraissemblablement achevé, et l’avion serait tombé en Turquie, récupéré par les forces terrestres turcs. Je penche a priori pour la thèse de l’AAA-Artillerie Anti Aérienne-. Toujours est il qu’il n’y a pas assez d’éléments pour se faire une idée. Il est probable que l’avion russe était au dessus de la Turquie. Encore une fois si vous avez plus d’infos Strategika elle sont les bienvenus.

    Par avance merci Strategika.

    Aimé par 2 people

  10. c’est en effet très grave.
    la Russie s’est engagée et ne reculera pas (même si elle est capable de passer outre dans l’immédiat sur le plan des réactions officielles).
    que fera l’OTAN ?

    J'aime

    1. Grave ?
      Pas plus que ça, les américains ont l’habitude de perdre nombre d’avions. Quand ils n’en perdent pas, c’est parce qu’ils volent à haute altitude hors de portée des sam et de l’AAA. Cependant l’éfficacité des bombardements est quasi nulles. A la différence les russes et les syriens bombardent à trés basse altitude. L’efficacité des bombardements est absolument redoutable, mais les risques pour les pilotes sont elévés. Ca fait partie du jeu. Je propose en represaille d’aider les resistances armées kurdes en Turquie. Ca affaiblira durablement la Turquie, et ça diminuera les fanfaronades d’Erdogan. Et d’aider les insurgés yeménites à combattre les Séouds. Ca calmera Ryadh. La panoplie des represailles possible est trés large.

      J'aime

      1. Effectivement. Ankara a durement ressenti la rupture des approvisionnements en pétrole brut en provenance de Daech ces derniers jours.
        La réponse russe sera terrible et elle sera d’ordre économique dans l’immédiat.

        Aimé par 2 people

        1. J’ai lu il y a quelques jours sur Voltaire qu’ en effet les camions citernes de DAECH pris pour cible par les russes sont sous la direction du fils d’Erdogan. Ce qui en dit long sur la nature mafieuse du régime d’Ankara.
          Je reviens sur le SU-24, normalement ils sont escortés par des SU-30 russes. Ce qui acredite la these qu’il ne pouvait pas être abattu par des F-16, mais bien par la DCA. Dommage que dans cette vidéo on ne voit pas les quelques secondes avant. On voit, et chose interressante les deux pilotes qui s’ejectent en parachute. Pareil il m’est difficile de faire des pronostic, mais dans le cas d’un missile qui heurtent de plein fouet l’avion, celui ci explose, et les deux pilotes auraient été instantanement tués. En attendant d’avoir plus de précision….Quoiqu’il en soit un bombardier SU-24 abattu c’est pas la fin du monde, et la mission russe continuera quoiqu’il advienne.

          Aimé par 2 people

        2. Ave tout l’monde !

          Tu ne crois pas si bien dire. Oui, la réponse russe sera certainement économique, mais à part si comme tu le soulignes, Erdogan est totalement fou, je ne comprends pas sa politique.

          Il a toujours joué un double jeu. Du moment où il a été Premier Ministre il n’a eu de cesse de manger à tous les râteliers. On peut se souvenir de la commande du système de missiles anti-aérien qu’il voulait passer à la Chine – alors que l’OTAN lui imposait le système Patriot. Tout en mettant tout en œuvre pour plaire aux commanditaires des djihadistes.

          Même lorsque israël avait abordé le cargo qui voulait rompre le blocus de Gaza et fait par la même plusieurs victimes turques, la réponse d’Ankara n’avait pas été très coercitive (surtout que le fils d’Erdogan faisait de la contrebande avec Tel-Aviv).

          En ce moment c’est la même chanson. Normalement cet automne devait voir une réunion entre les présidents russes et turcs pour la finalisation du projet gazier « Turkish Stream ».
          http://fr.sputniknews.com/infographies/20150731/1017324505.html
          Mais je pense que cette réunion va tomber à l’eau.

          Comme tu le fais remarquer, les approvisionnements de Daech vont vite se raréfier. Donc il faudra qu’Ankara trouve de nouveaux partenaires. Je peux dire, sans trop me tromper, que Bagdad, Téhéran, Damas et le Kurdistan lui feront parvenir une fin de non recevoir. Reste les pétromonarchies, mais l’acheminement du pétrole risque de coûter un bras. Il y a bien quelques pays du Caucase qui pourraient fournir du pétrole, mais je ne suis pas certain que Moscou donne son aval… D’un autre côté, en bon petit dictateur qu’il est, Erdogan a confié le ministère de l’énergie à son gendre. L’honneur est sauf, tout reste dans la famille.

          Je serai à la place d’Erdogan, j’essayerai de me faire petit. Bon, d’accord, le fait de se faire construire un palais donne une idée assez précise du personnage. Il ne lui reste plus qu’à se faire appeler Erdogan le Magnifique.
          Sur sa tombe on pourra certainement lire un truc du genre: « Ci-git le dernier président issu des Frères Musulmans, puisse-t-il ne plus jamais en avoir »…

          Aimé par 3 people

        3. pas d’accord, poutine et Obama s’aime.
          Ils se retrouve sur Skype tout les soirs et se font des trucs d’ours!

          J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s