Strategika51, toujours en avance sur l’information

Plus de 600 000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe en passant par la Méditerranée en 2015, et plus de 3 100 sont décédés ou portés disparus, a annoncé vendredi 16/10/2015 l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

Cette information reprise par la quasi-totalité des agences de presse internationales et l’ensemble des médias a été annoncée en exclusivité mondiale [ ici ] par Strategika51 en date du 01/10/2015.

Nous sommes toujours bien en avance sur l’information.

Publicités

22 commentaires

  1. HELLO MY SWEET,
    I CAN’T HELP IT, YOU’R ON MY MIND EVERYDAY.
    I KNOW YOU’R THERE… THERE IS A WAY TO SEE IT. ANYWAY, I JUST HOPE YOU’R WELL.
    CHECK THIS OUT IT MIGHT JUST COME HANDY FOR YOU… MUCH LOVE, X.

    J'aime

  2. @ état d’esprit: pas d’anticipation car pas de solution. Rien de neuf sous le soleil, c’est précisément cela.
    Toutes les sociétés se sont organisées autour de la peur, du manque, de l’abandon.
    L’instinct animal reste très fort chez l’homme, malgré des schémas complexes de société.
    Quelques chefs de meutes s’allient ou se combattent, c’est selon.
    Le reste de la meute suit.
    Le combat pour étendre sa puissance, sa domination, son pouvoir.
    La terre aura beau exploser, ces chefs de meutes ne renonceront pas. Préférant entrainer le tout dans le chaos et l’apocalypse plutôt que d’avoir de nouvelles visions sociétales.
    C’est un système vassal. Du nord au sud, de pole à pole.
    Voilà pour quoi il n’y à aucune anticipation. Parce que les producteurs de cette situation n’ont qu’un seul projet: Celui de maintenant.
    Ils y a eu des sursauts pour empêcher cela. En vain.
    Les peuples se rendent complice, trop occupé pour les uns à chercher pitance, et pour les autres à faire tourner les empires, sous peur d’être éjecté de la machine qui donne à manger:
    « la matrice ».
    Sans parler de tous ceux qui frappent à la porte de ce cercle des dominants, espérant y entrer.
    Les peuples se sont organisés autour de ces aberrations. Par force, par faiblesse, par oubli, par lâcheté, la monstrueuse normalité en somme.
    La seule vérité à mon sens est celle -ci; admettre que nous sommes ambivalents tous, à des degrés et des répercussions diverses, admettre que seul le maintient d’un équilibre entre ces deux grandes forces entre la vie et la mort, la construction ou la destruction, le bien ou le mal, c’est de se maintenir en équilibre, voilà à mon sens le vrai travail individuel de chacun. Ni prince, ni esclave.
    Juste un humain qui réfléchit à sa condition d’humain dans un groupement d’humain.
    Pas facile.

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprend votre sentiment, mélancolie, mais je persiste et garde espoir.
      Prendre la mesure de son humanité, se connaître et se comprendre, communiquer de manière claire, honnête, efficace, rester sincère sont une manière de palier a ces inconsistances, imperfections de notre humanité.
      « Le meilleur est a venir »

      Bien a vous.

      J'aime

  3. Selon Machiavel, « pour échapper à une guerre perpétuelle ruineuse, ils (les pays) devront tenter de maintenir un équilibre des forces ».
    C’est le but de la plupart des traités de paix. c’est visiblement aussi celui de la coalition menée par les Etats Unis en Syrie ou un an et quatre milles bombardements n’ont visiblement servi qu’a stabiliser les positions de l’Etat Islamique (ad-dawla al-islamyya, acronyme arabe Daech) et « éviter une guerre perpétuelle ruineuse » comme en Afghanistan ou les troupes américaines sont contraintes de prolonger leur séjour pour une durée indéterminée.
    Les Russes ont fait mieux en une semaine, et les coalisés sous le pavillon américain se demandent comment et pourquoi.
    Répondre à pourquoi est simple, comme pour la France en Libye « pour des raisons militaires et économiques…une opportunité pour la Russie de se réaffirmer en tant que puissance militaire ».
    C’est aussi parce que les Russes ont compris qu’il n’y aura pas de paix et de retour à un état multiethnique et multiconfessionnel sans Bachar el-Assad et que si Bagdad et la région de Lataquié, berceau des Alaouites, tombent aux mains des terroristes, qu’ils soient ceux de l’Etat Islamique ou ceux d’Al-Qaïda-Al-Nosra et ses satellites dit modérés, ils perdront leur seule et grande base militaire en méditerranée. Ils ne soutiennent pas Bachar El-Assad par amitié ni sympathie, mais uniquement par intérêt.
    Leur seconde raison d’intervenir est qu’ils ont compris que l’objectif réel des Etats Unis et de leurs alliés, la France et les Etats Arabes du Golfe: ils veulent le départ de Bachar El-Assad, et dans son cas, partir c’est mourir un peu. Mais ce n’est pas non plus pour faire plaisir aux quelques Sunnites, soi disant modérés, alliés à Al-Qaïda que Bachar El-Assad avait entrepris d’exterminer, quand ils ont voulu le renverser, Etats Unis et coalition, agissent aussi par intérêts: prendre le contrôle des champs de pétrole et de gaz Syriens, et par la même occasion chasser les russes de la méditerranée
    Pour quoi les Russes ont ils attendu quatre ans pour intervenir?
    Parce qu’il leur a fallu ce temps là pour se préparer à prendre la place de la coalition dans la Syrie.
    Prêts? Ils le sont aujourd’hui.
    Comment?
    Ce comment inquiète énormément les occidentaux d’où ce déferlement d’hostilité qui frise la haine contre la Russie. Complaisamment relancé par les médias (…) Le tout sans la moindre analyse ou réflexion.
    Car en acheminant jusqu’en Syrie 28 avions et hélicoptères russes venant de Russie et après avoir survolé la mer Caspienne et l’Irak -zone sous étroite surveillance radar et optique- sans être repérés, les Russes ont fait la démonstration que leur système d’invisibilité au radar est au point!
    « c’est avec surprise que la presse internationale a constaté la « téléportation » de 28 avions et hélicoptères de combats Russe à l’aéroport internationale de Lattaquié…La découverte ne s’est faite qu’après l’étude d’images obtenues par satellite(s) (Courrier International).
    Soit 12 chasseurs bombardiers Sukoï 24, 25 et 34 et 16 hélicoptères d’attaque MIL24.
    Personne n’a détecté au radar le vol de cette armada aérienne jusqu’à l’atterrissage en Syrie, malgré les AWACS « d’alerte précoce » américain à la frontière de l’Irak, qui ont un rayon de détection de 500 kms, les radars militaires au sol, les avions-patrouilleurs Gulfstream G550 d’observation israélien le long de la cote Libanaise et Syrienne.
    La flotte militaire aérienne Russe a pu parcourir 2400 kms en survolant à moyenne altitude et vitesse subsonique – autrement dit sans presque se cacher ni se presser- des pays ennemies sans être repérée, montrant ainsi que les Russes ont pris une bonne avance sur les occidentaux en matière de combat aérien.
    En effet les hélicoptères ont volé à moins de 4000 mètres et entre 240 et 300 kms/h, les Sukoï un peu plus haut, moins de 8000 mètres, et plus vite, entre 600 et 700 kms/h, sans que personne ne les voie et qu’aucun radar ne les repère!!!
    Une vraie claque pour le Pentagone, Obama et Le Drian.
    Il ne s’agit évidemment pas de « téléportation » comme le dit Courrier International, mais de l’application de technique évolués de manipulations de radars ennemis.
    Le trajet de la flotte Russe à été repéré jusqu’à Lattaquié, depuis les bases aériennes 387 et 368 de Boudionnovsk dans le Caucase, jusqu’à la bas aérienne Russe en Syrie par un Lliouchine-20 M1 quadri réacteurs, d’observation, passé lui aussi inaperçu.
    PAS VU, PAS PRIS.
    Il a pris autant de photo qu’il a voulu. L’avion a un système ELINT (electronic intelligence). Il dispose de divers équipements pour l’interception et le brouillage de communications militaires: radar et téléphonie mobile, appareils photo haute résolution (A-87P) , un radar Kvalat-2 embarqué qui permet d’afficher sous forme numérique une carte du terrain jusqu’à une distance de 300 kms, détectant automatiquement les véhicules en mouvement, les blindés, les pièces d’artillerie, ou le déploiement de ceux déjà connu dans un autre emplacement.
    Pour voir certains points sensibles, des drones de reconnaissances Pchela 1T sont allé repérer et filmer d’éventuels sites EI équipés de batteries anti aérienne. Pas vu non plus les drones!
    Pour parcourir 2400 kms, avions et hélicoptères russes sont équipés de réservoirs supplémentaires, sinon il faudrait les faire accompagner d’un Antonov 124 ravitailleur.
    Sur les Sukoï sont ajouté des containers ECM de type SAP-518/SPS-171, et aux hélicoptères des équipements de contre mesures électroniques de type Richag-AV, le tout ayant un rayon d’action de 400 kms. Les russes ont clairement imposé leur suprématie en matière de guerre électronique (EW Electronic Warfar), mais la façon dont ils y sont arrivés reste entourée de mystère.
    Le redoutable système Russe de collecte et de traitement de l’information reste également enveloppé de mystère.
    Ils peuvent identifier les cibles des bombardements et leurs répartition parmi les différents types d’avions, tout en empêchant les américains et leurs alliés de découvrir quoi que ce soit de leur mudus opérandi. Or, en l’absence d’un minimum d’informations, les américains ne peuvent pas déclencher des contre-mesures électroniques (ECM) efficaces contres les russes en Syrie!
    Pour protéger leur dispositif contre les moyens de recherche, les Russes ont déployé en Syrie plusieurs (censuré)
    Ils paralysent les dispositifs électromagnétiques et electro-optique des américains et des alliés.
    Le Krasukla-4 est un équipement à bande large mobile, monté sur le châssis d’un 8/8 de type BAZ-6910-022, qui brouille les radars de surveillances des satellites militaires, les radars au sol et aériens de type AWACS et ceux montés sur des drones.
    Le Krasukla-4 est le seul système capable de brouiller les espions satellites américains.
    A cela s’ajoute le navire Priasovye (de classe Vishnya) appartenant à la flotte russe de la mer noire, qui a été déployé en mer méditerranée, près de la cote Syrienne. Ce navire est spécialisé dans le brouillage et la collecte des informations de type SIGINT et COMINT (interception de tout les réseaux de communications).
    De plus, les alentours de l’aéroport de Lattaquié sont surveillés en permanence par 4 à 6 avions ou hélicoptères sans pilote de type ZALA, ultra léger et silencieux, propulsé par un moteur électrique d’une autonomie suffisante pour couvrir un rayon d’action de 30 kms.
    Pour détecter les cibles, pour les missions de bombardement de moyenne distance, les Russent utilisent 36 avions sans pilote de type Yakovlev Pchela-1T et Orian10, et pour la surveillance totale du territoire Syrien, ils utilisent des drones de reconnaissance Dozor 600, ou Altius, similaires au MQ-1B Prédator Américain.
    Pour la surveillance de l’ensemble du territoire Syrien, les Russes ont également déployé des avions de reconnaissances ELINT, de type lliouchine-20M1, équipés de radars Kvalat-2 qui peuvent détecter des avions, des véhicules terrestre, des Toyota :),et des pièces d’artillerie jusqu’à une distance de 300 kms. Ils sont de plus équipés de système d’interception, de brouillage, de toutes les communications militaire, radars et téléphonie mobile.
    On comprend mieux pourquoi les Américains et l’OTAN sont tellement furieux de la présence Russe en Syrie: Les Russes les rendent aveugle quand ils le veulent et ils pourraient casser le beau plan de « bordel productif » mise en place depuis quatre ans par les occidentaux pour détruire le régime Syrien.

    Aimé par 1 personne

  4. Un général israélien Commandant ISIS Capturé en Irak! et d’autres centrales éléctriques attaquées à Alep.

    D’autres centrales électriques qui alimentent la ville d’ Alep ont été frappées par des avions de combat polyvalent américains. La source fiable, qui a parlé avec VT, a dit: « des mains cachées dans l’administration U.S ont un intérêt personnel pour attaquer des installations civiles en Syrie, à la lumière des attaques aériennes russes continues contre ISIS et ses filiales.  »

    Suite..
    http://www.veteranstoday.com/2015/10/19/breaking-israeli-general-commanding-isis-captured-in-iraq/

    J'aime

  5. L’attaque américaine secrète de l’usine de production d’éléctricité d’Alep dénoncée par Poutine fait partie d’un plan de guerre biologique du Pentagone!

    La semaine dernière deux F16 Américains ont attaqués la ville d’Alep en Syrie, une ville de 2.5 millions de personnes, une des plus vielles villes habitées sur terre.
    Le président Russe V. Poutine a qualifié les motifs de l’attaque d’ « étranges » et s’est interrogé sur les raisons de cet assaut apparemment bizarre. Il est devenu clair par la suite que l’Amérique essaye de faire tomber le gouvernement Assad en utilisant la guerre microbiolologique.

    L’approvisionnement en eau naturel de la Syrie, le fleuve de l’Euphrate, porte le choléra bien sûr, mais aussi des douzaines de maladies flottantes totalement résistantes aux antibiotiques où même les meilleurs soins palliatifs ne vont probablement pas garantir un résultat favorable.

    Plus…http://www.veteranstoday.com/2015/10/18/secret-us-attack-cited-by-putin-part-of-pentagon-biowarfare-plan/

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s