Somalie: Attaque meurtrière contre une base de l’AMISOM

Une attaque reprenant une tactique utilisé par l’organisation DAECH en Irak et en Syrie a visé le 1er septembre une base de la Force de l’Union Africaine en Somalie, l’AMISOM (African Union Mission In Somalia), causant de très lourdes pertes militaires au sein du contingent Ougandais mais également des forces somaliennes.

Des commandos des Shabab somaliens ont lancé une attaque contre une base de l’AMISOM à Janale en coupant les axes de communication en démolissant deux ponts avant de lancer des véhicules piégés sur l’enceinte de la garnison afin d’y forcer un passage. Deux cent éléments armés soutenus par des Technicals se sont engouffrés dans la brèche. Manquant d’armement lourd, retiré de la base pour y être déployé sur d’autres sites, les soldats de l’AMISOM n’ont pu soutenir l’assaut et le bilan des pertes militaires est particulièrement lourd: 75 soldats ougandais tués et une centaine d’autres probablement capturés.

La garnison attaquée n’a pu bénéficié d’un soutien aérien en raison de l’indisponibilité des appareils des armées de l’air de l’Ethiopie et du Kenya, deux pays voisins dont les troupes participent aux opérations de l’AMISOM.

Les assaillants semblent avoir repris une tactique éprouvée en Irak et en Syrie consistant à lancer des véhicules piégés conduits par des kamikazes contre des installations militaires visant à y créer des brèches. Une tactique similaire menée avec des véhicules blindés piégés a permis aux rebelles syriens de capturer en mai 2015 un complexe militaire à Idlib en Syrie après un siège de plusieurs mois.

Publicités

11 commentaires

  1. Comme quoi certaines tactiques sont éternelles. Le coup de la brèche dans le mur d’enceinte remonte au minimum à l’antiquité. Il me semble pourtant qu’un certain Vauban avait trouvé quelques parades à la charge frontale.

    Cet assaut a été rendu possible par l’incompétence de l’Etat Major. Des soldats privés d’armement lourd restant sans support aérien (ou autre) avaient toutes les chances de se faire avoir.

    Les gens de Daesh se montrent souvent meilleurs stratèges que leurs adversaires formés aux tactiques de l’Otan (pour ne pas dire US). Et quand on connait l’entêtement occidental c’est inquiétant. Les Syriens qui ont de maigres moyens nous montrent qu’il est pourtant possible de résister et parfois même de vaincre.

    Aimé par 2 people

  2. Bonjour Strategika.
    En raison de la présence de trolls qui malheureusement parasytent votre blog, je m’abstiens pour le moment de tous commentaires.
    Toutefois je continue à suivre avec beaucoup d’attention ce que vous écrivez.
    Bien à vous.

    Aimé par 2 people

        1. LES COMS DE L’USURPATEUR QUI FAISAIT DE LA PUB POUR UN COUVRANT FRANÇAIS ONT DISPARU, LES MIENNES SONT DE TROP, AUSSI.

          J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s