« Russie – Organisation Juive Mondiale (OJM) : la négociation sur la shoah a commencé »

Les facteurs cruciaux induisant les événements internationaux majeurs sont constitués dorénavant par les étapes de la mise en place d’une monnaie d’échange internationale supplantant le dollar, l’étape actuelle étant le gigantesque contrat passé entre la Chine et la Russie, d’achat de pétrole, libellé en yuans et en roubles, au détriment du dollar, information essentielle volontairement cachée au public par les organes de l’appareil de propagande de masse, dénommé « médias libres », du bloc occidental.

D’une part, le fait qu’il soit possible à des pays d’instaurer des échanges économiques à extrêmement grande échelle dans le domaine central de l’énergie – sans passer par le dollar – est la preuve que la suprématie militaire des USA est à l’agonie.

D’autre part, étant donné que la survie économique des USA dépend intégralement de l’usage forcé du dollar comme unique monnaie d’échange internationale – et plus spécialement dans le domaine vital des échanges de l’énergie, le fait que les principales puissances économiques concurrentes des USA s’engagent de façon globale dans la mise en place rapide d’une autre monnaie d’échange internationale, signifie la dislocation à court terme de l’économie des USA, ce qui aura pour conséquences l’effacement des USA de l’avant scène mondiale, et de façon très probable leur démantèlement.

Corollairement, la continuité de l’existence de la colonisation juive au Proche-Orient et de la disparition de la population indigène de Palestine, n’étant possibles que par la suprématie militaire mondiale des USA, les juifs exerçant leur emprise sur la politique étrangère des USA, la disparition des USA en tant que puissance mondiale, et très probablement en tant qu’État constitué, entraînera immanquablement la disparition de la colonisation juive du Proche-Orient, et le sauvetage de la population indigène de Palestine, qui elle est authentiquement sémite.

Deux types de réaction à cet avenir qui se dessine commencent à se manifester.

Le premier est caractérisé par l’accélération du processus de laminage des libertés publiques décidée par le pouvoir politique occidental à l’encontre de sa propre population, pour prévenir les futurs troubles sociaux provoqués par la déchéance économique de l’Occident, accélération qui devient visible par la diminution de la périodicité des attentats dits « islamistes », opérés par ce qui devrait être dénommé AIO en français, en anglais NIA, « Armée Islamique de l’OTAN » ; « Nato Islamic Army », en place de DAESCH et autres appellations exotiques, ces attentats étant organisés par les polices secrètes des gouvernements occidentaux dans le but de justifier les amputations progressives des libertés publiques et l’embrigadement idéologique sans cesse croissant de la population (du type « Je suis Charlie »).

Le seconde est caractérisé par la multiplication des mesures que prend dans l’urgence l’Organisation juive mondiale en prévision de la disparition du carcan psychique imposé sur la population occidentale la contraignant à adhérer à la shoah, disparition accompagnant celle de la puissance des USA et donc celle de l’Organisation juive mondiale qui en dépend. Dans cette perspective, la Russie devient le partenaire avec lequel l’Organisation juive mondiale doit négocier, puisque c’est la Russie qui est en possession des archives des principaux camps de concentration dont de celles d’Auschwitz, puisque c’est la Russie qui a libéré la plupart des camps de concentrations, et donc que c’est la Russie qui a constaté la première l’existence des dispositifs de la shoah dont les chambres à gaz, celles d’Auschwitz ayant mis à mort 1 millions et demi de juifs.

Poster de propagande soviétique montrant un soldat soviétique libérant une personne détenue dans un camp de travail nazi.
Poster de propagande soviétique montrant un soldat soviétique libérant une personne détenue dans un camp de travail nazi.

On peut donc vérifier la progression de la déchéance du bloc impérial mondial occidental, par la croissance de la cadence des attentats perpétrés en Occident par l’AIO (Armée Islamique de l’OTAN), et la multiplication des émissions de propagande relatives à la shoah diffusées en Occident par l’Organisation juive mondiale. Au vu de ces deux indicateurs, la panique est en train de gagner … et un homme paniqué est un homme qui perd ses moyens …

Il faut placer dans ce contexte, pour en comprendre les motivations, les productions officielles idéologiques russes relatives à la shoah depuis le début de l’année 2015, lesquelles relèvent des tribunaux français au titre de la négation de crime contre l’humanité, car elles dénient implicitement ou explicitement la réalité de la shoah (« nous faisons semblant de croire que le IIIe Reich avait planifié le massacre des juifs d’Europe, alors que son objectif officiel et public était de massacrer tous les Slaves et de coloniser l’Europe orientale », extrait d’un texte publié le 27 mai 2015 sur le site : http://www.voltairenet.org/article187708.html ).

Il faut de même placer dans ce contexte pour en connaître le sens, le message de l’Organisation juive mondiale en France, diffusé via l’organe de propagande français de masse Le Parisien, le 18 juin 2015, sous la forme d’un article relatant une exposition au Mémorial de la shoah à Paris. Titre de l’article : « Les Soviétiques face à la Shoah ». Photographie : un soldat en uniforme soviétique portant une caméra contre son visage. Texte : «Les Soviétiques ont été les premiers à découvrir les massacres de civils et les exécutions de masse commis par les nazis. Mais aussi à rencontrer les survivants. A l’occasion du 70ème anniversaire de la libération des camps, le Mémorial de la Shoah a décidé d’exposer 76 extraits de film tournés par l’Armée rouge. Des images longtemps oubliées mais dont la diffusion « a façonné la représentation de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah »rappelle le Mémorial». En italique : « Tous les jours sauf le samedi, de 10 heures à 18 heures, le jeudi jusqu’à 22 heures. Jusqu’au 27 septembre au 17, rue Geoffroy-l’Asnier. M° Saint-Paul. Infos sur http://www.memorialdelashoah.org. Voi l’article scanné sur le site aredam.net : http://www.aredam.net/sovietiques-face-a-la-shoah.html .

On peut remarquer que ce message est maladroit car il s’inscrit dans le cadre de la réécriture orwellienne en cours de l’histoire opérée par les Occidentaux, c’est à dire sa falsification, en déniant aux soviétiques le fait d’avoir – et très probablement à eux seuls – entraîné la défaite des nazis au prix d’une vingtaine de millions de morts et du ravage d’une partie considérable de l’URSS. Circonstance aggravante, à lire ce texte, on pourrait croire que c’est incidemment que les russes ont rencontré les premiers les détenus des camps de concentration, alors que c’est dû au fait qu’ils ont forcé les armées nazies à se replier sur Berlin, et à abandonner en catastrophe les camps de concentration, permettant la survie de leurs occupants.

Dénier à un adversaire qui est en position de force, et de façon solide, durable, voire très certainement définitive, la réalité d’un fait historique qui lui est sacré, comme ce que les russes dénomment « la Guerre patriotique », n’est pas intelligent de la part des exécutants subalternes de l’Organisation juive mondiale de ce centre parisien de propagande, dénommé Mémorial de la Shoah.
Une question vient spontanément à l’esprit :

Qu’ont à proposer aux russes les dirigeants de l’Organisation juive mondiale (OJM) en contrepartie de leur complicité au maintien du carcan idéologique de la shoah sur les esprits de la population occidentale, sachant que les russes peuvent se contenter d’attendre sans rien céder ? Et sachant que le seul crime de guerre qui les concerne pour la période de la seconde guerre mondiale, a été le massacre de Katyn, qui a été reconnu par les dirigeants soviétiques.
Voici quelques réponses possibles :

Les dirigeants de l’OJM peuvent proposer :

  • L’Europe, les membres de l’OJM se proposant d’être les futurs Laval des russes, ayant été auparavant les Laval des américains.
  • Les USA, sachant qu’il est probable qu’on va rapidement assister à une implosion des USA.

Mais les russes, les chinois, et les autres puissances alliées, ont-elles besoin de Laval en Europe ou aux USA ? Ne serait-ce que par ce qu’un réservoir de plusieurs milliards d’individus renferme suffisamment de talents et de compétences pour se passer de Laval locaux.

Ou, alors, l’OJM proposerait-elle de nuire en sous-main aux USA pour accélérer leur désagrégation ? Par exemple, en fournissant aux russes, les technologies de pointes en matière militaire, ou des renseignements stratégiques et tactiques, volés aux américains.

  • D’affaiblir la Chine, l’Inde de façon a placer les russes en positions de force vis à vis d’eux ?
  • D’aider à achever le dollar et à faire basculer le système de monnaie international, en favorisant les russes par rapport aux chinois ?

  • Est-ce en rapport avec les gisements de pétrole et de gaz majeurs mondiaux du Proche-Orient, en sacrifiant les potentats marionnettes de la péninsule arabique aux intérêts russes ?

  • Pour résumer, en substance, qui va faire les frais de la trahison des dirigeants de l’OJM, pour sauvegarder le précieux carcan psychique occidental de la shoah ?
    Une réflexion remarquable vient en premier à l’esprit.

    Laquelle ?

    Cherchez bien lecteur, et si vous séchez, en lisant la suite, vous pourrez tirer la conclusion que vous êtes vous-même bien intoxiqué par l’idéologie ambiante.

    Voilà la réflexion :

    D’un côté, selon la vérité historique dont tout écart relève de la loi Gayssot-Fabius, deux chercheurs en histoire diplômés de l’université TAWS (Tel-Aviv Wall Street), 6 millions de morts. De l’autre, environ 23 millions de morts, sans compter les dizaines de millions de mutilés, de blessés, et la partie la plus peuplée et industrielle de l’URSS ravagée, laminée, anéantie.

    Et de plus, l’exposition du Mémorial de la shoah n’évoque même pas les souffrances soviétiques.

    Donc, il n’y a que les 6 millions de morts juifs, selon le code pénal français, car on peut le dire, la source de ce chiffre provient, fait unique en science de l’histoire, d’un code pénal, les palais de justice ayant remplacé les facultés d’histoire, et les juges les historiens, et de l’autre, rien, ni 23 millions, ni des dizaines de millions de blessés et de mutilés, et des ravages immenses.

    Qu’en penser ?

    N’y aurait-il pas un racisme insondable tellement il est profond, vis à vis des russes ?

    Est-ce bien raisonnable, pour l’OJM de traiter ainsi ouvertement les russes alors qu’ils possèdent les archives des camps de concentration nazis, et que l’empire mondial d’Occident vit ses derniers instants ?

    Et quelle insensibilité pour les immenses souffrances de la population russe cette attitude expose. Mais aussi, ne serait-ce pas une insensibilité qui s’étendrait envers les souffrances de toutes les autres populations, de la part de l’OJM.

    Qu’en penser ?

    Que cet insondable racisme de l’OJM envers les russes, s’étend en réalité à toutes les populations ?

    Qu’est-ce qui peut ainsi produire un tel racisme ?

    La culture ? L’endoctrinement ? La religion ? L’argent ? La haine ?

    Comment une population a-t-elle pu en arriver là ? Ne plus voir les autres populations, ne plus être sensible aux autres populations, ne plus être dans la réalité.

    Ne plus être sensible, c’est ne plus être vivant, ne plus exister.

    Hors, tous les êtres sont sensibles, et pour les penseurs d’extrême-orient, il n’y a pas de hiatus entre les êtres vivants et la matière, la matière est sensible par essence, et même, on peut dire que plus on descend dans l’échelle de la complexité de l’existant, plus la sensibilité est grande, ainsi, la matière, l’énergie, sont en état de totale sensibilité, d’ouverture à l’univers, à l’existant, puis ensuite viennent par ordre de sensibilité, les virus, les bactéries, les monocellulaires, puis les champignons les algues, puis les multicellulaires et les plantes, puis les animaux, jusqu’à l’homme, qui est le moins sensible des êtres sur la planète terre, et au sein de l’humanité, il y a une autre échelle d’insensibilité, les peuples dits primitifs étant les plus sensibles, les peuples les plus dits civilisés étant les moins sensibles, et au sein des peuples civilisés, il existe encore une dernière échelle d’insensibilité, où l’OJM se trouve au sommet.

    Et qu’est-ce que la sensibilité ?

    C’est la capacité à recevoir.

    L’OJM n’est plus capable de recevoir.

    Il en est de même de toutes les castes du pouvoir, des puissants, des possédants.

    L’insensibilité totale, comme celle qui est atteinte par l’OJM et les castes du pouvoir, n’est pas la mort, mais un état comparable à aucun autre, un état hors l’étant, un a-étant. Les membres de l’OJM sont des a-êtres, comme les potentats et possédants de toutes origines et de tous ordres.
    Mais qu’est-ce qu’un a-être ? Qu’est-ce qui meut un a-être ? Qu’est ce que l’a-existence ?

    L’a-existence est une création propre à l’espèce humaine.

    Cet état, tend à devenir la norme.

    On ne peut, pour définir ce qu’est un a-être et l’a-existence, et ce qui meut un a-être, qu’observer les a-être déjà accomplis, que sont les puissants, les potentats de tous ordres, et leurs caricatures, les membres de l’OJM.

    L’a-existence sera dorénavant l’un des objets principaux d’étude du chercheur en politique globale, autonome, Michel Dakar.
    Qu’est ce que recevoir ?

    La relation d’échange, qui est le propre de ce qui existe ; l’univers, ce qui est étant fondé sur l’échange, ne se mesure pas, échappe à nos cadres conceptuels.

    On constate une énergie échangée dans divers domaines, comme l’acupuncture, alors qu’aucun appareil de mesure n’enregistre quoi que ce soit sur le tracé des méridiens et des points d’acupuncture, de même dans la chromathérapie, traitement par la lumière selon ses diverses longueurs d’ondes, dans les disciplines chinoises du Qi qong, du Tai Chi, qui se fondent de même sur les principes des échanges énergétiques de la théorie thérapeutique chinoise, dans le domaine de l’homéopathie, thérapeutique qui échappe même à la vérification statistique, il est impossible de dire si l’homéopathie est efficace ou non en se fondant sur les méthodes usitées de vérifications scientifiques, mais on peut le constater en médecine vétérinaire dans les élevages « bio », les éleveurs ne pouvant se permettre de laisser leurs animaux malades ou mourir et les animaux n’étant pas sensibles à l’effet placebo, dans le domaine de la thérapie par les ondes, domaine qui a été abandonné en Occident, alors que les recherches entreprises donnaient des résultats surprenants, non-systématiquement reproductibles mais probants, échappant une fois encore au cadre conceptuel dominant, ce type de recherche ayant été poursuivi en Union soviétique, et se poursuivant sans doute à présent.

    La différence entre un être, qu’on peut définir comme un sentant, et un a-être, un non-sentant, est que l’être vous perçoit, alors que l’a-être ne vous perçoit pas. Ce qui existe émet, c’est l’une des caractéristiques de l’existant, être est émettre, et perçoit ce qui est émis, être est émettre et percevoir. Dans le cas des a-être, ils émettent et ne perçoivent pas ce qui est émis.

    Un a-être, par exemple ceux de l’OJM ou les potentats possédants et politiques, ne perçoivent plus ce qui existe, c’est la raison pour laquelle l’OJM a pu concevoir et diffuser cette émission de propagande, « Les soviétiques face à la Shoah », ignorant que ce sont les soviétiques qui ont sauvé la plupart des juifs européens, et n’en n’étant aucunement reconnaissant, et ne tenant aucun compte de la vingtaine de millions de morts et des dizaines de millions de blessés et de mutilés soviétiques, ainsi que de l’immense ravage causé par les nazis de la Russie.

    L’étude de l’OJM, et accessoirement des autres sortes de potentats, est l’étude de l’impasse où s’est fourvoyée l’humanité, le but de cette étude étant d’en ressortir.

    A suivre …

    Par: Michel Dakar

    03 Juillet 2015
    Lien direct à l’article sur le site de l’auteur: Aredam
    Articles du même auteur sur Strategika 51:
    La Pire des Situations

    Publicités

    9 commentaires

    1. A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:

      excellente analyse mais la théorie du deux poids deux mesures est toujours en application, d’ ailleurs plus le temps passe et plus ils se raccrochent a des chimères … il faut pourtant revisiter nos classiques !
      – extrait
      L’étude de l’OJM, et accessoirement des autres sortes de potentats, est l’étude de l’impasse où s’est fourvoyée l’humanité, le but de cette étude étant d’en ressortir.

      A suivre …

      J'aime

    2. Bonjour, article intéressant…il y a des façons et des manières infinies de faire avaler le principe actif. C’est ce dont parle l’auteur. Nous parlons de consumérisme entretenu par…ceux dont on dit pas le nom (comme dans Harry Potter)
      Le consumérisme n’est, à mon sens, pas un facteur d’évolution. Certains groupes ont pensé (dans la précipitation?) que c’était la solution.
      Si la fourmi pense que le grain de sucre qu’elle transporte est un gros rocher et que rien de plus gros ne peut exister, certain groupe pense que le pouvoir de contenir des populations entières par l’abrutissement est ce qu’il y a de plus fini (abouti?) dans la destinée de l’homme. Le clivage n’est plus un principe, plus une norme, c’est devenu une maladie à finalité fatale.
      Vu d’un peu plus loin, un peu comme une sorte d’observation extraterritorial vous pouvez obtenir quelques choses d’intéressant: Ajoutez une plume dans le cul à tout ces acteurs et tout bascule dans la pantalonnade.
      Vous mettez deux milliardaires dans une même pièce, ils arriveront encore à se déchirer pour obtenir la fortune de l’autre, si il n’y a plus que cela comme enjeu.
      L’accaparation est devenu la seconde pathologie. Tout ceci baignant dans un jus de non sens.
      C’est juste mortifère.
      Heureusement qu’il reste les « justes » je vois et j’apprends des situations incroyables. Loin de toute cette merde dorée.

      J'aime

    3. Comme vous le savez en Europe -et bientôt aux USA- il est interdit de parler de ce sujet. Comme d’une manière générale à tout ce qui touche de prés où de loin aux juifs. Comme vous l’avez expliqué la loi Fabius-Gayssot est aux aguets. Donc sujet interdit en Occident! Sinon pour répondre en partie aux trés interressants points de vue concernant l’insensibilité de l’OJM sur les douleurs des autres, pareil, discussion tabou, donc interdit! Inutile de s’apensatir sur ce genre de sujet.
      Pour mieux comprendre, je propose la lecture de quelques ouvrages :
      – Histoire des juifs d’Abraham de Bernard Antonny -je sais qu’il fûr membre du FN, à présent je ne sais pas-
      – Un grand classique Benard Lazare l’antisemitisme son histoire et ses causes.
      – Alexandre Soljetnistine « Deux siècles ensembe ».
      – L.F. Celine Bagatelle pour un Massacre, qui est toujours d’actualité.

      J'aime

      1. Pardon une erreur s’est glissée
        Le livre de B. Antony c’est « Histoire des juifs d’Abraham à nos jours ».
        Désolé on ne peut pas réediter les posts sur WordPress.

        J'aime

    4. Remplacer Laval par vassal !? je ne comprend pas le but de l’erreur en majuscule qui plus est!
      Je ne vais pas m’étendre, mais il me semble présomptueux de dire sur ce ton péremptoire, exception faite du point d’interrogation que: l’empire mondial d’Occident vit ses derniers instants ?

      Selon moi nous assistons en ce moment à rien de moins que la création des états-reunis d’occident…

      Pour le reste en effet il faut rendre à césar ce qui lui appartient! Les Russes ont payer vaillamment le plus lourd tribut de la seconde guerre mondiale.

      J'aime

      1. Et pour ceux qui serait tenter de me taxer d’aveugle… ne pouvant voir la vérité sous prétexte d’être trop dépendant de ce système! je leur répond qu’il peuvent du sommet de leur grande connaissance… m’apprendre à pécher! car en effet là ou j’ai grandit l’on ne m’y a pas appris… comme dans beaucoup d’endroit du reste, l’on ne m’a appris qu’a me satisfaire des miettes… comme dans beaucoup d’endroit du reste.

        Ceci n’est pas l’expression de ma rancune, juste une (petite) mise au point virtuelle… qui tombe à point nommé! puisque je l’ai décider… il est vrai que par le passé je ni ai pas succomber, car respectant ce site, je ne souhaitait pas commencer à y foutre le bordel!

        aujourd’hui c’est la fête et en prime j’ai manger des haricots… donc oui! je pète 😀

        J'aime

          1. Qui t’as permis de m’appeler par mon prénom ? personne! donc garde t’es distance et appelle moi Monsieur… entre ton cul et mon pied y’a juste internet! espèce de gros bouffon…

            J'aime

    Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s