Syrie: l’armée syrienne défait l’armée des douze singes à Derâa

Finalement, la création fort onéreuse d’une armée rebelle dans l’extrême Sud de la Syrie a permis à l’armée syrienne de conduire sa première vraie bataille classique depuis la guerre du Liban.

L’histoire a démonré en effet que sauf exceptions, à chaque fois qu’un mouvement de guérilla tente de se structurer en armée et adopte les tactiques de la guerre classique face à une armée régulière, ses pertes en vies humaines et en équipements sont tellement élevées qu’il risque de disparaître.

L’armée de la conquête, constituée d’une très large coalition d’organisation lourdement armées et encadrée depuis près d’une année par des conseillers étrangers a lancé une solide offensive sur Deraa, aux confins frontaliers avec la Jordanie et non loin du Plateau stratégique du Golan. Les rebelles ont déployé un peu plus de 250 chars dans la bataille et des centaines de véhicules blindés de transport de troupes couverts par l’artillerie.

Erreur de jugement ou de calcul. Ceux qui ont cru que les capacités militaires syriennes étaient anéanties ou du moins fortement amoindries ont assisté un peu incrédules à la destruction de la force blindée rebelle engagée par l’armée syrienne durant les premiers 48 heures de la confrontation.

Une vidéo montre en effet trois chars rebelles détruits presque simultanément par des tirs d’artillerie lourde. Dans une autre vidéo, des fantassins syriens utilisant des missiles antichar Kornet font un carton plein et mettent hors combat les 5 premiers véhicules blindés de transport de troupes d’une colonne rebelle.

Mais le coup final a été administré par l’aviation syrienne: Des avions de combat syriens évoluant à très basse altitude parviennent à bombarder la salle des opérations conjointes et l’état-major de l’armée rebelle, tuant sept des douze généraux de cette armée rebelle (dont un autoproclamé Maréchal)

Cette défaite de l’armée des douze singes intervient au moment où la Russie vient de réaffirmer son soutien total à la Syrie dans la guerre en cours à l’issue de la visite de Walid Al-Mouallem,  ministre syrien des Affaires étrangères à Moscou où il s’est entretenu avec son homologue russe Serguei Lavrov et rencontré le président Vladimir Poutine.

Publicités

7 commentaires

  1. Deux bonnes nouvelles du jour, ça fait plaisir, trés plaisir 🙂 Merci.
    Question, pourriez vous poster les vidéos triomphantes de l’armée syrienne ?
    Par avance merci.

    Aimé par 1 personne

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s