Guerre en Péninsule Arabique: un missile SCUD yéménite se serait abattu dans la région de Ryad

Selon des informations publiques basées sur un communiqué du ministère yéménite de la Défense, un missile balistique tactique de type SCUD (dont on ignore pour l’instant la variante) tiré depuis l’extrême Nord du Yémen par la Garde Républicaine yéménite se serait abattu sur une immense  base militaire saoudienne située dans la région de Ryad.

Le 6 juin dernier, Ryad avait annoncé que ses batteries de défense anti-balistique de type Patriot  avaient intercepté avec succès un missile balistique SCUD yéménite volant à Mach 5.

Suite à ce premier tir, l’aviation de la coalition saoudienne avait bombardé une supposée « base de lancement de missiles balistiques » à Saâda alors que les militaires fidèles à l’ex-président Ali Abdallah Salah, un allié des Houthis, affirment qu’ils ne disposent d’aucune base et que les missiles sont tirés à partir de rampes de lancement mobiles.

L’efficacité du système Patriot est hautement mise en doute par de nombreux experts et depuis sa première variante apparue lors de la seconde guerre du Golfe (1991), ce système n’a pas vraiment fait ses preuves.

Il ressort de ce conflit que l’Arabie Saoudite a commis une série de grosses erreurs stratégiques en décidant de lancer une vaste campagne aérienne initerrompue depuis le 26 mars dernier contre son très pauvre voisin méridional. Outre la sous-estimation subjective de l’adversaire, les Saoudiens semblent avoir cru au mythe de la guerre aérienne telle qu’elle a été élaborée et mise en application le 16 janvier 1991 par les américains contre l’Irak de Saddam Hussein, avec le résultat fort mitigé qui s’en est suivi mais qui a été présenté par les médias comme une grande victoire. Une étude minutieuse suivie d’une analyse de ce type de guerre à l’époque a été entrepris par les théoriciens militaires chinois et leurs conclusions ont été sans appel: mauvais exemple d’un immense gaspillage de ressources pour un rendement presque nul.

Les déboires du Royaume dont l’influence sur la politique mondiale est immense, en agissant notamment sur le processus de prise de décision des Etats-Unis d’Amérique, sont autant de signaux d’alerte destinés à la Turquie, pays dont le gouvernement étudie depuis des années la possibilité d’une intervention militaire en Syrie.

Publicités

5 commentaires

  1. Merci pour ces deux bonnes nouvelles Strategika. J’aurais une requete si vous le permettez :
    Quand vous écrivez :
    le 16 janvier 1991 par les américains contre l’Irak de Saddam Hussein, avec le résultat fort mitigé qui s’en est suivi mais qui a été présenté par les médias comme une grande victoire. Une étude minutieuse suivie d’une analyse de ce type de guerre à l’époque a été entrepris par les théoriciens militaires chinois et leurs conclusions ont été sans appel: mauvais exemple d’un immense gaspillage de ressources pour un rendement presque nul.

    Pourriez vous nous fournir des réferences sur ces études svp, ça m’interresse énormément. Cela fait des années que j’étudie aussi toutes les guerres US depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui, et j’ai énormément de mal à trouver des sources crédibles qui ne soient pas occidentales.
    Comme je l’ai indiqué sur votre blog, l’un des rares sites les plus honnetes reste celui de Tom Cooper, ACIG.info comme par exemple ce lien
    http://www.acig.info/CMS/index.php?option=com_content&task=view&id=34&Itemid=47
    Avec les éléments que j’ai, j’arrive aussi aux mêmes conclusions que ces experts chinois. C’est pour ça, vous seriez gentil de les poster.

    Par avance Merci.

    Bien à vous.

    PS: Et encore merci pour le travail que vous faîtes.

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que vous connaissez le très classique « La Guerre sans Limites » de Qiao Liang et Wang Xiangsui (que j’ai physiquement sous la main là maintenant), deux officiers de l’armée de l’Air chinoise…

      http://www.infoguerre.fr/fichiers/traite_efficacite.pdf

      Qiao Liang, Wang Xiangsui, Unrestricted Warfare : China’s Master Plan to Destroy America, Pan American Publishing Company, 2002 (original edition : Beijing : PLA Literature and Arts Publishing House, February 1999).

      Lien PDF: http://www.c4i.org/unrestricted.pdf

      J'aime

Vos Réactions (Vous êtes totalement libres de vous exprimer mais les attaques ad hominem sont proscrites)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s